4906 – Kremlin du 19 au 24 avril 2022 en 8 points… la Russie sous Sanctions Occidentales s’organise à tous niveaux

  1. Réunion du groupe de travail pour préparer la session du Conseil d’État sur les économies d’énergie et l’amélioration de l’efficacité énergétique en Russie – 19 avril 2022 – 17h00 – Kazan

  2. Réunion du groupe de travail du Conseil d’État sur les questions économiques et la prévention de la propagation du coronavirus – 20 avril 2022 – 18h00

  3. Rencontre sur le développement de complexes métallurgiques – 20 avril 2022 – 18h45 – Le Kremlin, Moscou

  4. Rencontre avec le président de Transneft Nikolai Tokarev – 21 avril 2022 – 15H45 – Le Kremlin, Moscou

  5. Rencontre avec les membres permanents du Conseil de sécurité – 22 avril 2022 – 13H20 – Le Kremlin, Moscou

  6. Conversation téléphonique avec le président du Conseil européen Charles Michel – 22 avril 2022 – 15H25

  7. Salutations au président du Turkménistan Serdar Berdimuhamedov – 23 avril 2022 – 09H00

  8. Salutations de Pâques au Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie – 24 avril 2022 – 09H05

1/Réunion du groupe de travail pour préparer la session du Conseil d’État sur les économies d’énergie et l’amélioration de l’efficacité énergétique en Russie – 19 avril 2022 – 17h00 – Kazan

L’assistant présidentiel et secrétaire du Conseil d’État Igor Levitin, et le gouverneur de la région de Kemerovo et président de la Commission du Conseil d’État sur l’énergie Sergei Tsivilev ont coprésidé une réunion ordinaire du groupe de travail pour préparer une session du Conseil d’État sur les économies d’énergie et l’amélioration de l’efficacité énergétique en La fédération Russe.

19 avril 2022 – 17h00 – Kazan

https://tatartrade.com/assets/img/blog/image-eafps4.jpg

L’événement s’est tenu à Kazan dans le cadre du forum international du Tatarstan sur l’énergie et l’efficacité des ressources énergétiques. Y ont participé le président de la République du Tatarstan et président de la Commission du Conseil d’État sur la construction, le logement et l’environnement urbain Rustam Minnikhanov, chef de la République de Bouriatie et président de la Commission du Conseil d’État sur les transports Alexei Tsydenov, premier vice-ministre de l’Économie Développement Ilya Torosov, représentants des ministères fédéraux concernés, des organes exécutifs régionaux et des entreprises.
Igor Levitin a noté que le programme d’État sur les économies d’énergie jusqu’en 2035, en cours d’élaboration conformément aux instructions du président, devrait utiliser les meilleures pratiques des régions. Dans le même temps, le financement des événements régionaux ne doit pas devenir une charge supplémentaire pour eux. Il a souligné que tous les équipements et solutions techniques couverts par le programme d’État doivent être de fabrication russe.
Les participants prépareront des propositions sur l’économie d’énergie et l’amélioration de l’efficacité dans les transports et l’industrie à incorporer dans le programme de l’État. Ils rédigeront également des propositions sur ces questions pour examen par le Conseil d’État

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/30/Russia_-_Republic_of_Tatarstan_%282008-01%29.svg/1200px-Russia_-_Republic_of_Tatarstan_%282008-01%29.svg.png

république du Tatarstan

Lors de sa visite au Tatarstan, Igor Levitin a assisté à la 12e exposition internationale spécialisée sur les économies d’énergie et l’efficacité énergétique. Il a participé à une session du gouvernement du Tatarstan sur la mise en œuvre du programme de la république sur l’efficacité des ressources énergétiques au Tatarstan en 2021 et les objectifs

http://en.kremlin.ru/events/administration/68248



2/Réunion du groupe de travail du Conseil d’État sur les questions économiques et la prévention de la propagation du coronavirus – 20 avril 2022 – 18h00

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a présidé une réunion du groupe de travail du Conseil d’État sur les questions économiques et la prévention de la propagation du coronavirus (Covid-19).
20 avril 2022 – 18h00

https://i.la-croix.com/729x486/smart/2018/09/07/1300966941/maire-Moscou-Serguei-Sobianine-bureau-9-septembre-2011_1.jpg

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine

La réunion s’est tenue par vidéoconférence en présence de l’assistant présidentiel et secrétaire du Conseil d’État Igor Levitin, du premier vice-Premier ministre Andrei Belousov, des membres du groupe de travail, ainsi que des chefs et chefs adjoints des entités constitutives de la Fédération de Russie.
Le ministre du Développement économique, Maxim Reshetnikov, a présenté un rapport d’étape sur les mesures visant à renforcer la résilience économique aux sanctions.
Le ministre de la Construction, du Logement et des Services publics Irek Fayzullin, le premier vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Vasily Osmakov et la vice-ministre du Travail et de la Protection sociale Yelena Mukhtiyarova ont présenté des rapports sur les travaux en cours pour contrer la pression des sanctions dans leurs domaines de responsabilité.
Le gouverneur de la région de Tcheliabinsk et président de la Commission du Conseil d’État sur l’économie et les finances Alexei Teksler et le gouverneur de la région de Novgorod et président de la Commission du Conseil d’État sur la politique sociale Andrei Nikitine ont parlé de la situation dans les régions.
Les participants ont échangé des vues sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des résolutions gouvernementales sur les prêts à faible coût aux entreprises d’importance critique dans la construction, l’industrie et le commerce, ainsi que les services publics et les petites et moyennes entreprises, et sur la capitalisation supplémentaire des fonds de développement industriel régional. Ils ont également discuté des moyens de soutenir le marché du travail et des principaux efforts visant à réduire le chômage, y compris dans les villes à industrie unique.
Les propositions approuvées par le groupe de travail seront soumises pour un examen plus approfondi à la Commission gouvernementale sur le renforcement de la résilience économique aux sanctions.

http://en.kremlin.ru/events/administration/68253



3/Rencontre sur le développement de complexes métallurgiques – 20 avril 2022 – 18h45 – Le Kremlin, Moscou

Le Président a présidé une réunion en visioconférence sur le développement du complexe métallurgique.
20 avril 2022 – 18h45 – Le Kremlin, Moscou

Président de la Russie Vladimir Poutine : Bonjour, chers collègues.
Aujourd’hui, nous ferons le point sur le développement du complexe métallurgique et nous discuterons des objectifs stratégiques à long terme du secteur, ainsi que des défis auxquels sont confrontées nos entreprises, ici avec des membres du gouvernement et des chefs de la communauté des affaires.
Je voudrais souligner que la Russie est un leader incontesté du secteur métallurgique mondial et qu’elle se classe parmi les cinq plus grands producteurs d’acier. Nous détenons également des positions de leader dans la fusion de plusieurs métaux non ferreux.
Nos clients et partenaires étrangers ont toujours considéré et continuent de considérer la coopération avec les métallurgistes russes comme prévisible et mutuellement bénéfique.
Dans le même temps, comme nous le savons, les États occidentaux ont imposé des restrictions illégales aux entreprises russes. Cela comprend l’interdiction d’expédier des produits prêts à l’emploi, ainsi que l’achat de certains composants pour la fabrication de produits métalliques laminés, de tôles d’acier, de tiges, etc.
Je voudrais souligner que ces mesures vont à l’encontre des principes de l’Organisation mondiale du commerce, même si nos collègues européens ont toujours exprimé leur attachement à ces principes.
A cet égard, je voudrais charger le gouvernement de procéder à une évaluation globale du bien-fondé des décisions de nos partenaires occidentaux et d’élaborer une stratégie améliorée de nos actions au sein de l’Organisation mondiale du commerce. Veuillez terminer ce travail d’ici le 1er juin 2022.
Je voudrais ajouter que ces démarches hostiles envers les métallurgistes russes ne servent que des intérêts politiques momentanés. Sous ce prétexte, ils ont suspendu des liens qui ont mis des années à s’établir et qui reposaient sur des paramètres raisonnables comme la réputation de l’entreprise, l’intérêt mutuel et l’efficacité économique.
Il n’y avait pas de place pour ces concepts clés, cruciaux pour les entreprises, dans les jeux politiques des bureaucrates européens. Pour être honnête, les intérêts des hommes d’affaires européens qui fabriquent des biens et fournissent des emplois en coopération avec des entreprises russes ont été ignorés et mis de côté.
Il est évident qu’une telle politique brutale et à courte vue aura un effet négatif sur les économies des pays européens, entraînant une forte hausse des prix des métaux sur leurs marchés, ce que nous constatons déjà. Nous avons noté cette tendance depuis longtemps, avant même le début de l’opération militaire spéciale dans le Donbass et en Ukraine. Cela signifie que le taux d’inflation montera en flèche, affectant le bien-être des consommateurs européens, les citoyens ordinaires. C’est le coût des décisions qui ont été prises.
J‘ai déjà dit qu’il n’y a aucune raison de croire qu’il y aura un changement essentiel dans le comportement de nos partenaires. Nous devons en tenir compte lors de la mise en œuvre de notre stratégie de développement de la métallurgie au niveau des entreprises et de l’État.

Compte tenu des derniers développements, nous devons modifier la structure de production et d’approvisionnement. Les entreprises reconstruisent déjà leurs chaînes logistiques et de production et recherchent de nouveaux fournisseurs et clients afin de maintenir les entreprises en activité et de protéger les intérêts de leur personnel.

J’aimerais entendre les opinions lors de la réunion d’aujourd’hui sur les mesures supplémentaires nécessaires pour résoudre les problèmes actuels de l’industrie et surmonter ces défis.
Dans le même temps, nous ne devons pas oublier le développement à long terme de l’industrie métallurgique, la mise en œuvre de ses plans futurs, et chercher non seulement à assurer le fonctionnement régulier de l’ensemble du complexe métallurgique et à maintenir les volumes de production, mais à stimuler la production capacité et d’élargir la gamme de biens produits dans le pays.
Je suggère que nous discutions d’un modèle de développement potentiel de l’industrie avec les représentants des entreprises ici, en fonction de l’état actuel des choses et en pensant à l’avenir.
Je tiens à souligner l’importance de la demande intérieure, qui doit être soutenue et stimulée, principalement en élargissant le champ de la construction résidentielle, d’infrastructures, commerciale et industrielle, et en produisant davantage de biens à base de métaux.

Je tiens à répéter que des projets et des programmes à long terme sont nécessaires pour soutenir la demande de métaux russes. L’impact de tels projets et programmes profitera à l’ensemble de l’économie. Cela profitera aux régions russes et à leurs habitants. Intéressons-nous spécifiquement à ce sujet aujourd’hui.

Commençons par donner la parole à M. Manturov. S’il te plaît.
<…>
Vladimir Poutine : Le complexe métallurgique dans son ensemble est l’un des secteurs les plus importants et les plus vastes de l’économie réelle russe. Il y a de grandes équipes de personnes qui y travaillent. Ces dernières années, beaucoup a été fait pour favoriser le développement, je le sais très bien, j’ai visité de nombreuses entreprises. Un travail vigoureux est en cours pour développer de nouvelles technologies, ce qui est impressionnant, je dois le dire.
Compte tenu des initiatives qui ont été présentées aujourd’hui, je propose de mettre à jour la Stratégie pour le développement de la métallurgie nationale jusqu’en 2030, d’ici le 1er juin de cette année.
Voici ce sur quoi je vous demanderais de vous concentrer.
Premièrement. Dans les années à venir, il est nécessaire d’assurer une croissance active de la consommation domestique de métaux, comme nous venons d’en parler en détail. Pour être clair, cela n’est possible que si les prix des produits sont abordables. M. Belousov l’a dit de manière assez expressive et claire. Nous devons examiner attentivement le travail du gouvernement et les propositions des milieux d’affaires.
Comme je l’ai déjà dit, il est important de lancer de nouveaux projets à forte intensité de métaux qui auraient un effet global sur les secteurs économiques, les régions russes, la qualité de vie, nos citoyens, en fin de compte. Je veux dire la construction de logements, d’infrastructures énergétiques et sociales, de chemins de fer, de ponts, de viaducs et d’autres grands projets.
Nous devons intensifier nos efforts dans ces domaines et peaufiner les programmes gouvernementaux et les mécanismes de soutien. Je demanderais au gouvernement d’élaborer des mesures précises à cet égard.
Dans le même temps, il est important de définir clairement les objectifs de la «construction» afin de fixer l’horizon de planification des entreprises métallurgiques et de leurs projets d’investissement.
Je tiens également à souligner que les objectifs de développement du programme hypothécaire pour l’année en cours sont déjà déterminés. Je demande au gouvernement d’analyser la situation sur la base des résultats d’avril, d’évaluer les progrès et de prendre les décisions appropriées.
Deuxièmement, il faut préciser les zones d’exportation de la métallurgie russe et rediriger les flux – comme vous venez de le dire chers collègues – vers des marchés porteurs et dynamiques.
Il est clair que beaucoup dépend du développement de l’infrastructure de transport ici. Je suggère de tenir une réunion séparée sur le domaine d’exploitation de l’Est dans un proche avenir. Il est évident que dans les conditions actuelles ce projet devrait avancer à un rythme plus rapide.
Troisièmement, la fiscalité, dont les représentants des entreprises ont parlé aujourd’hui, et sur laquelle j’ai demandé à mes collègues du gouvernement de commenter. J’espère que lors de la préparation de la stratégie actualisée pour le développement de la métallurgie nationale, ces divergences d’opinions – je le répète, nous l’avons dit à maintes reprises aujourd’hui – seront résolues. Dans le même temps, je voudrais souligner que toutes les décisions ici doivent être liées à des plans stratégiques à long terme, tant en termes d’offre que de demande de métaux sur le marché intérieur.
Enfin, la métallurgie a sa spécificité : la continuité des procédés technologiques. Parfois, ils ne peuvent pas être suspendus ou mis en pause. En ce sens, je voudrais demander au gouvernement d’aider les métallurgistes à leur fournir des équipements et des consommables russes, en particulier les articles dont ils ont besoin, comme on dit, en ce moment, ainsi que dans un avenir plus lointain.
Et, bien sûr, il est nécessaire de se concentrer sur l’alignement des demandes des métallurgistes et des entreprises d’infrastructure. Je veux dire réglementer les tarifs des services des chemins de fer russes et des compagnies énergétiques. Nous en avons parlé tout à l’heure; nous devons constamment le surveiller. Nous avons également besoin d’approches distinctes et efficaces ici. Je demande au gouvernement d’y réfléchir attentivement
Je tiens à vous remercier tous pour votre travail en général et pour votre travail lors de la réunion d’aujourd’hui, et exprime l’espoir que nos efforts coordonnés aujourd’hui aideront l’industrie à fonctionner de manière stable et assureront également son développement à court, moyen et long terme. Nous avons tout ce qu’il faut.
Merci beaucoup.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/68251



4/Rencontre avec le président de Transneft Nikolai Tokarev – 21 avril 2022 – 15H45 – Le Kremlin, Moscou

Le président a eu une réunion de travail avec le président de Transneft Nikolai Tokarev.
21 avril 2022 – 15H45 – Le Kremlin, Moscou

Président de la Russie Vladimir Poutine : Monsieur Tokarev, Transneft occupe une place particulière dans le secteur de l’énergie. Combien ça transfère ?
Président de Transneft Nikolai Tokarev : Quatre-vingt-trois pour cent de tout le pétrole produit en Russie…
Vladimir Poutine : …passe par le système de transit.
Nikolai Tokarev : Et 30 % des produits pétroliers.
Vladimir Poutine : Ainsi, la place de l’entreprise est vraiment unique pour l’ensemble de l’industrie de l’énergie.
Nikolai Tokarev : Monsieur le Président, en termes d’actifs de Transneft, ce sont avant tout 123 000 professionnels travaillant dans 64 régions russes. Il s’agit de 67 000 kilomètres d’oléoducs principaux et de plus de 500 stations de pompage de pétrole. Ce sont des chiffres énormes.
L’équipe assure un fonctionnement précis, stable et fiable, remplissant toutes les obligations relatives aux transits pétroliers à travers la Russie et au-delà. Je dois dire que cela est devenu possible grâce au fait que l’entreprise a connu la croissance la plus rapide au cours des 15 dernières années. L’entreprise s’est complètement transformée au cours de cette période.

Nous avons construit 24 500 kilomètres de nouveaux pipelines, dont 10 500 kilomètres dans le cadre de grands projets importants. Il s’agit notamment des oléoducs ESPO-1 et ESPO-2 (Sibérie orientale – Océan Pacifique), du Baltic Pipeline System-2, des oléoducs Kuyumba-Taishet et Zapolyarye – Purpe – Samotlor. Nous avons augmenté la capacité de l’oléoduc vers Primorsk de 25 millions de tonnes et procédé à une mise à niveau totale de tous les processus technologiques.

Je crois que cette transformation a apporté un avantage très important : aujourd’hui, il n’y a pas de pénurie de capacité de pompage dans aucune direction. Dans le passé, les compagnies pétrolières devaient se creuser la cervelle et chercher des moyens d’exporter leur pétrole ou de le vendre sur le marché intérieur. Aujourd’hui, l’ESPO est peut-être le seul projet avec de légères limitations. C’est un projet premium; tout le monde veut l’utiliser, donc les opérations fonctionnent à pleine capacité.
Vladimir Poutine : En Asie ?

Nikolai Tokarev : Oui, vers la Chine et l’Asie-Pacifique. Actuellement, la deuxième étape de l‘oléoduc ESPO transfère 50 millions de tonnes de pétrole et la première étape transfère 80 millions, dont 30 millions à Mohe City, en Chine.

Pendant ce temps, nous avons réalisé une substitution complète des importations dans la production de pompes de ligne principale. Nous les importions de l’étranger, en nous les approvisionnant en Ukraine. Aujourd’hui, nous fabriquons toute la gamme de produits de cette catégorie à Tcheliabinsk, dans nos entreprises. Nos entreprises fabriquent les entraînements électriques et les moteurs de ces pompes, donnant à l’entreprise tout ce dont elle a besoin. Nous travaillons maintenant avec les chemins de fer pour fabriquer des moteurs de traction pour les locomotives de nos usines.
Nous avions l’habitude d’acheter des additifs réduisant la viscosité turbulente auprès d’entreprises américaines. Pas plus. Aujourd’hui, nous les fabriquons au Tatarstan dans notre usine. C’est ainsi que nous avons réussi à remplacer les importations pour les 29 articles inclus dans notre programme.

C’est ainsi que nous avons réussi à remplacer les importations pour les 29 articles inclus dans notre programme.

Je ne parle même pas de la transformation numérique de l’entreprise. Nous prévoyons d’investir quelque 30 milliards de roubles au cours des trois prochaines années dans ce domaine. Cela nous permettra d’atteindre tous nos objectifs prévus dans le cadre de nos programmes.
Cette année, nos principaux objectifs consistent à rendre nos oléoducs plus fiables et moins sujets aux accidents. Aujourd’hui encore, notre taux d’accidents est dix fois inférieur à la moyenne mondiale ou aux valeurs médianes, mais nous voulons zéro accident. Nous avons cet objectif et nous pouvons le réaliser.
C’est pour cette raison que nous avons réservé 175 milliards de roubles d’investissement pour le ré-outillage technique, les mises à niveau et les réparations majeures de nos installations. Jusqu’à présent, tout cela se passe comme prévu.

Outre la fabrication, l’entreprise prend également au sérieux sa politique sociale. Nous gérons notre propre fonds de pension privé, qui sert 31 000 retraités. La pension d’entreprise moyenne est de 10 000 roubles. Nous avons aussi une politique du logement. Nous aidons les familles avec enfants, proposons des voyages dans des stations thermales, des plans d’assurance maladie d’entreprise et promouvons un mode de vie sain. Nous sommes attachés à ces priorités.

La charité est une autre priorité. Au cours des trois dernières années, nous avons aidé à effectuer des rénovations majeures dans 107 écoles, principalement dans de petites collectivités. Cela comprenait des réparations, l’achat de matériel pour les cours de chimie, de physique et de mathématiques, des ordinateurs – tout ce qui est nécessaire pour une expérience éducative intéressante et bien organisée.
Nous avons effectué des réparations dans 55 établissements de santé, notamment en construisant de nouveaux centres paramédicaux ruraux et en rénovant des cliniques externes. Les cliniques mobiles sont un nouveau domaine qui se développe actuellement de manière dynamique. Nous aidons les régions à acheter ces cliniques mobiles, qui reposent sur de gros camions. Ils offrent toute la gamme des services de santé permettant aux personnes de se soumettre à un examen médical dans les zones les plus reculées. Nous avons acheté deux unités mobiles ici en Russie centrale, pour aider la région de Tula.

Sur le plan culturel, nous soutenons depuis longtemps les Musées du Kremlin de Moscou. Notre société finance intégralement la rénovation de la cathédrale de l’Assomption du Kremlin. Il y a aussi la galerie Tretiakov. Nos filiales font le même genre de travail.
<…>
Les sujets

http://en.kremlin.ru/events/president/news/68257



5/Rencontre avec les membres permanents du Conseil de sécurité – 22 avril 2022 – 13H20 – Le Kremlin, Moscou

Vladimir Poutine a tenu une séance d’information, par visioconférence, avec des membres permanents du Conseil de sécurité.
22 avril 2022 – 13H20 – Le Kremlin, Moscou

La réunion a été suivie par
le Premier ministre Mikhail Mishustin,
la présidente du Conseil de la Fédération Valentina Matviyenko,

le président de la Douma d’État Vyacheslav Volodin,

le vice-président du Conseil de sécurité Dmitri Medvedev,

le chef de cabinet du bureau exécutif présidentiel Anton Vaino,

le secrétaire du Conseil de sécurité Nikolai Patrushev,

Le vice-Premier ministre Alexei Overchuk,

le ministre de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev,

le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov,

Le ministre de la Défense Sergei Shoigu,

le directeur du Service fédéral de sécurité Alexander Bortnikov,

le directeur du Service de renseignement extérieur Sergei Naryshkin

et le représentant spécial du président pour la protection de l’environnement, l’écologie et les transports Sergueï Ivanov.

* * *

Président de la Russie Vladimir Poutine : Bonjour, chers collègues.
Aujourd’hui, nous discuterons de la coopération avec nos voisins les plus proches dans l’espace post-soviétique. Mr. Overchuk est chargé de cette question au sein du gouvernement. Il a une connaissance approfondie de ce travail, en particulier de la piste économique. Je voudrais l’inviter à faire rapport en premier, puis nous discuterons de l’ordre du jour d’aujourd’hui.

Monsieur Overchuk, s’il vous plaît.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/68258


6/Conversation téléphonique avec le président du Conseil européen, Charles Michel – 22 avril 2022 – 15H25

Vladimir Poutine a eu une longue conversation téléphonique avec le président du Conseil européen Charles Michel.
22 avril 2022 – 15H25

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/623b05795d75a13672072176/1280x720/0701195527685-web-tete.jpg Charles Michel


Les dirigeants ont discuté en détail des développements en Ukraine. Charles Michel a parlé à Vladimir Poutine de ses contacts avec les dirigeants ukrainiens lors de sa récente visite à Kiev.
Vladimir Poutine a présenté ses évaluations fondamentales de l’opération militaire spéciale pour protéger les républiques du Donbass. Il a mentionné l’ordre d’annuler un assaut contre la zone industrielle de l’usine d’Azovstal pour des raisons humanitaires après la libération de Marioupol. De plus, tout le personnel des Forces armées ukrainiennes (UAF), les militants des bataillons nationalistes et les mercenaires étrangers se voient garantir la vie et la dignité conformément au droit international, ainsi qu’une assistance médicale qualifiée. Cependant, le régime de Kiev ne leur permet pas d’utiliser cette opportunité.
Le président russe a informé Mr. Michel des mesures en cours pour protéger les civils, des ouvertures quotidiennes de couloirs humanitaires et de l’annonce d’un cessez-le-feu pour l’évacuation en toute sécurité des civils de la zone des hostilités.
L’attention a été attirée sur les déclarations irresponsables des responsables de l’UE sur la nécessité de résoudre la situation en Ukraine par la force des armes et sur leur négligence à l’égard de nombreux crimes de guerre commis par les agences de sécurité ukrainiennes. Il a été noté que Bruxelles pourrait influencer les autorités de Kiev, les obligeant à arrêter le bombardement massif des zones résidentielles du Donbass et à s’abstenir d’autres violations grossières du droit international humanitaire.
En outre, les dirigeants de la majorité des pays de l’UE prennent des mesures qui provoquent une russophobie manifeste, qui se manifeste dans les domaines culturel, humanitaire et sportif.
Répondant à l’appel de Charles Michel pour un contact direct avec Vladimir Zelensky, le président de la Russie a réaffirmé sa position bien connue sur cette question. Il a noté que cette opportunité dépend, entre autres, des résultats spécifiques des pourparlers entre les délégués russes et ukrainiens. Au cours de ces pourparlers, les négociateurs ukrainiens ont été incohérents et peu disposés à rechercher des solutions mutuellement acceptables.
La conversation a également abordé la question de la garantie de la stabilité et de la sécurité au Haut-Karabakh, en partie en tenant dûment compte des contacts tenus récemment par Vladimir Poutine et Charles Michel avec les dirigeants arménien et azerbaïdjanais. Ils ont confirmé l’importance fondamentale de mettre en œuvre de manière cohérente les principaux accords trilatéraux entre l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la Russie du 9 novembre 2020, du 11 janvier et du 26 novembre 2021. Dans ce contexte, Vladimir Poutine a informé Charles Michel des mesures prises pour restaurer la situation économique et liaisons de transport, lancer le processus de délimitation de la frontière arméno-azerbaïdjanaise et entamer des pourparlers sur un traité de paix entre les deux pays.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/68260


7/Salu7tations au président du Turkménistan Serdar Berdimuhamedov – 23 avril 2022 – 09H00

Vladimir Poutine a envoyé ses salutations au président du Turkménistan, Serdar Berdimuhamedov, à l’occasion du 20e anniversaire de la signature du traité d’amitié et de coopération entre les deux pays.
23 avril 2022 – 09H00

https://orient.tm/storage/app/media/ru/2022/03/19032022inauguras.jpg

Président du Turkménistan – Serdar Berdimuhamedov


Le message lit, en partie:
« Le traité de 2002 a inauguré l’étape moderne des relations interétatiques entre la Russie et le Turkménistan. La signature de cet important document a créé les conditions d’un renforcement de qualité du dialogue bilatéral et de l’interaction dans de nombreux domaines.
Je suis convaincu que nos efforts conjoints assureront le renforcement ultérieur du partenariat stratégique entre la Russie et le Turkménistan. Cela répond sans aucun doute aux intérêts fondamentaux de notre peuple et est conforme à l’objectif d’assurer la sécurité et la stabilité en Asie centrale et dans la région caspienne.

Géographie


http://en.kremlin.ru/events/president/news/68264


8/Salutations de Pâques au Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie – 24 avril 2022 – 09H05

Vladimir Poutine a envoyé ses salutations au patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie le dimanche de Pâques.
24 avril 2022 – 09H05

https://www.mondieuetmontout.com/1-Pa-Me-Im-Ra-Cor/Patriarche-Cyrille-de-Moscou-11.jpg

Le message lit, en partie:
« Pendant les vacances de Pâques, le cœur des croyants est rempli d’une joie particulière, d’un désir de faire le bien et d’aider ceux qui sont dans le besoin.
Il est gratifiant de savoir que, sous votre direction, l’Église s’engage dans une interaction fructueuse avec l’État, apportant une contribution considérable à la promotion des valeurs spirituelles, morales et familiales traditionnelles dans la société, à l’éducation de la jeune génération et au renforcement de la concorde et de la compréhension mutuelle entre les personnes dans ces temps difficiles.
Votre Sainteté, je vous souhaite force spirituelle et bonne santé pour le bien de l’Église orthodoxe russe et de toute la Russie.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/68270


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s