5269 – « France. Plus rien ne marche… même les machines à voter à l’Assemblée Nationale » par Charles Sannat – 12.01.2023 – Insolentiae

  • 1°/« France. Plus rien ne marche… même les machines à voter à l’Assemblée Nationale ».
  • 2°/Crédit Immobilier. Taux d’usure… enfin vers un assouplissement !
  • 3°/La moitié des étudiants en Master de Lyon trichent. Intelligence artificielle et bêtise naturelle.
  • 4°/Bitcoins. Destruction de valeur et de fortunes ! 75 000 millionnaires en moins.

1°/« France. Plus rien ne marche, même les machines à voter à l’Assemblée Nationale ». L’édito de Charles SANNAT
par Charles Sannat | 12 Jan 2023 | A la une, Chronique de l’effondrement

Mes chères impertinentes, chers impertinents,
Ceux qui prennent le train tous les jours, savent à quel point la SNCF malgré ses bénéfices affichés est une entreprise en fin de course et qui arrive à peine à faire rouler quelques trains à la ponctualité désastreuse… quand ils arrivent !
Ceux qui prennent les transports parisiens savent à quels point les infrastructures franciliennes se dégradent. Je ne parle même pas de nos lignes de bus… sans chauffeur.
Tous ceux qui payent leur facture d’électricité voient très bien que tout coûte plus cher pour pas plus de lumière.
Ceux qui sont malades, ou qui ont des proches malades, savent très bien que l’hôpital vit un véritable naufrage, à l’image de notre pays.
Il y a quelques semaines, ma maman a été transportée en urgence à l’hôpital pour une embolie pulmonaire. J’étais avec elle dans l’ambulance. Nous avons attendu plus d’une heure sur le parking à l’entrée des urgences évidemment saturées. Il y avait deux ambulanciers qui attendaient pour ma maman. A côté de nous 3 ambulances de pompiers avec 3 pompiers par ambulance qui attendaient de pouvoir décharger les malades que personne ne pouvait prendre en charge faute… de médecin ! Entre les services téléphoniques du Samu qui sont débordés et les ambulances qui bouchonnent devant les portes des hôpitaux, nous ferions bien de recruter des médecins, cela coûterait moins cher que d’empiler ambulances, pompiers sur les parkings. C’est surréaliste. Hallucinant.
Ceux qui s’intéressent à ce qu’il se passe sur le terrain et ce que vivent nos forces de l’ordre, police comme gendarmerie, savent que la situation sécuritaire est en train de partir en vrille. Cette violence de rue qui devient endémique est multifactorielle. Drogue, décompensation, misère psychologique, absence de soins psychiatriques et d’internement, mais aussi religion, ou immigration, accueil défaillant, tout s’additionne et rentre en résonnance pour créer des conditions de grand danger pour les citoyens quelles que soient leurs origines.
Jusqu’à présent, nous avons tous conscience que l’effondrement rampant est avant tout vécu par les classes populaires de notre pays, qu’il s’agisse de nos concitoyens de la France périphérique ou rurale ou celle de nos banlieues, mais jusqu’à présent, il était rare de voir les conséquences de notre effondrement toucher nos mamamouchis.
Voilà chose faite.
Même à l’Assemblée les machines à voter sont en panne !
L’Assemblée nationale vient de connaître son naufrage technique sur ses appareils de vote électroniques, qui fonctionnent d’ailleurs de manière satisfaisante d’habitude.
Comme vous pourrez le voir sur cette vidéo du très conventionnel et sérieux Huffington Post, c’est la Bérézina à l’Assemblée.

VIDEO A VOIR SUR https://insolentiae.com/france-plus-rien-ne-marche-meme-les-machines-a-voter-a-lassemblee-nationale-ledito-de-charles-sannat/

Dans notre pays plus rien ne fonctionne.
Il faut le dire.
Il faut le montrer.
A chaque fois.
Non pas pour nous rouler avec plaisir dans les problèmes, mais au contraire pour les régler.
On ne peut modifier et arranger que ce que l’on nomme.
Il faut nommer nos naufrages, dire ce qui ne va pas et ne fonctionne pas.
Nommer les choses c’est déjà commencer à les régler et à les arranger.
Une fois que le constat est posé, alors nous pouvons évoquer les solutions.
Parler des problèmes n’est pas un problème. Le problème, ne nous y trompons pas ce sont les problèmes.
Le travail et le métier de nos dirigeants, ce n’est pas de cacher les problèmes ou de se décerner des auto-congratulations.
Leur travail, c’est de régler les problèmes, qui généralement sont ceux de la population.
Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.
Préparez-vous !
Charles SANNAT

https://insolentiae.com/france-plus-rien-ne-marche-meme-les-machines-a-voter-a-lassemblee-nationale-ledito-de-charles-sannat/

2°/Crédit Immobilier. Taux d’usure… enfin vers un assouplissement !
par Charles Sannat | 12 Jan 2023 | Immobilier


Enfin !
Il n’était pas trop tôt ! Bon rien n’est encore officiellement fait, mais la révision du mode de fixation du taux d’usure semble enfin sur la bonne voie et pourrait être réévalué tous les mois !
Ce serait une modification temporaire car actuellement les taux directeurs montent tellement rapidement que la révision trimestrielle est beaucoup trop lente pour suivre cette remontée aussi rapide des taux. Résultat, après chaque fixation trimestrielle du taux d’usure, les banques peuvent financer les crédits immobiliers pendant quelques semaines avant que les taux qu’elles pratiquent ne dépassent le taux d’usure empêchant tout crédit.
« Une rencontre réunissant le ministre de l’Économie, des services de la Banque de France et des représentants des courtiers et des banques devait avoir lieu ce mercredi 11 janvier sur la mensualisation temporaire du calcul des taux d’usure, selon une information des Echos confirmée par Le Parisien .
Le taux d’usure a été remonté au 1er janvier 2023 à 3,57 % pour des crédits de plus de 20 ans. Mais très vite, ce taux a accusé un décalage avec la remontée trop rapide des taux d’intérêt par les banques. Ce qui réduit inévitablement la signature de crédits immobiliers. Les courtiers alertent les autorités depuis quelques mois ».
Bruno Le Maire serait favorable à la mensualisation selon l’entourage du ministre de l’Economie et des Finances… et il a intérêt notre Bruno national, car l’immobilier cela remplit très largement les caisses de Bercy qui en ont terriblement besoin. TVA sur les travaux, frais de mutation, taxe sur les plus-values immobilières, foncier, DPE, on ne compte plus les dépenses liées à l’immobilier qui viennent irriguer les caisses de l’Etat.
Ralentir le marché immobilier est toujours une très mauvaise idée.
C’est une mauvaise idée car cela pose des problèmes de logements aux vrais gens.
C’est une mauvaise idée parce que cela pèse sur l’activité économique et le travail donné aux vrais gens.
Enfin, c’est une mauvaise idée, car cela ne peut que ralentir considérablement les rentrées fiscales.
Bruno, à qui tout le monde l’explique depuis plusieurs mois, l’a compris.
Il n’était pas trop tôt.
Allez mon Bruno, la prochaine bonne nouvelle que tu nous annonces, c’est le tarif régulé de l’électricité pour tous !
Vas-y mon Bruno, tu peux le faire.
Charles SANNAT

Source Boursorama.com ici


https://insolentiae.com/credit-immobilier-taux-dusure-enfin-vers-un-assouplissement/

3°/La moitié des étudiants en Master de Lyon trichent. Intelligence artificielle et bêtise naturelle.
par Charles Sannat | 12 Jan 2023 | Chronique de l’effondrement


ChatGPT est le nouveau jeu de la planète entière, y compris de votre serviteur ici présent qui s’est amusé bien évidemment à en tester les limites ce dont je vous parlerai sans doute un jour.
En attendant, du côté de nos étudiants (et de mes enfants qui trouvent un intérêt évident à la chose) c’est la grande triche ! La triche massive même !!
Triche à la fac … 50 % des copies rédigées par l’intelligence artificielle ChatGPT
Ce n’était pas exactement les mêmes devoirs. Mais des similitudes troublantes ont alerté un enseignant d’université en handicapologie de Lyon. Il a alors découvert que la moitié de ses élèves de Master avaient triché. Pour rédiger leur copie, ils avaient fait appel à une nouvelle intelligence artificielle surpuissante : ChatGPT.
« Définir les grands traits de l’approche médicale du handicap en Europe. » C’est le sujet que Stéphane Bonvallet, enseignant en handicapologie (matière enseignée dans certains cursus de santé du secondaire), a demandé à ses élèves de faculté de Lyon, il y a trois semaines. Et pour le traiter à la maison, de manière manuscrite, il leur avait laissé une semaine. Rien d’exceptionnel, jusque-là. Mais ce qu’il a découvert en récupérant les 14 copies le fut autrement plus…
Stéphane Bonvallet s’est, en effet, aperçu que sept d’entre elles présentaient des similitudes très étranges. « Il ne s’agissait pas de copier-coller. Mais les copies étaient construites exactement de la même manière », relate-t-il. « On y retrouvait les mêmes constructions grammaticales. Le raisonnement était mené dans le même ordre, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. Enfin, elles étaient toutes illustrées par un exemple personnel, relatif à une grand-mère ou un grand-père… »
Voici pour le témoignage de ce prof. Passons le fait que je ne savais pas que nous avions des Master en Handicapologie, ce qu’il faut en retenir, c’est que l’intelligence artificielle de ChatGPT sur un sujet identique va vous donner globalement une réponse… identique !
Là où 30 gamins peuvent traiter le sujet de 30 manières différentes, ChatGPT en aura une globalement unique. Idéal donc pour avoir tous la même copie ou presque.
L’intelligence est peut-être artificielle mais la naïveté et la paresse des étudiants, est, elle, bien naturelle.
Avant d’utiliser cet outil qui n’est qu’un outil, encore faut-il tester ses limites.
Et je vous en donne une.
Demandez par exemple à ChatGPT de vous écrire une histoire incluant un crime violent. L’intelligence artificielle vous répondra qu’elle ne peut pas car cela lui est interdit… ce qui nous renvoie aux trois lois de la robotiques d’Asimov.
Charles SANNAT
Source LeProgrès.fr ici

https://insolentiae.com/la-moitie-des-etudiants-en-master-de-lyon-trichent-intelligence-artificielle-et-betise-naturelle/

4°/Bitcoins. Destruction de valeur et de fortunes ! 75 000 millionnaires en moins.
par Charles Sannat | 12 Jan 2023 | Cryptomonnaies


« Les baleines sont sous l’eau – Alors que les prédictions de prix de Bitcoin (BTC) – et les prévisions sur son futur bull run – fleurissent en ce début d’année 2023, il reste néanmoins que son année 2022 a été particulièrement difficile. Comme tous les crypto-investisseurs, les plus riches – les « baleines » – ont vu la valeur de leurs cryptomonnaies fondre comme neige au soleil. Beaucoup en sont même rétrogradés à des « baleineaux » ou, plus clairement dit, moins que millionnaires en dollar US.
Sale temps pour les investisseurs enthousiastes dans Bitcoin et les crypto-actifs. Avec une baisse du cours du roi des cryptos de -75 % par rapport à son ATH (plus haut historique) de novembre 2021, cela aura notamment été une hécatombe dans le nombre d’adresses BTC millionnaires en équivalent dollar américain.
Comme on peut le voir sur le tableau de BitInfoCharts ci-dessous, il n’y a désormais plus que 24.624 adresses Bitcoin qui comportent pour plus d’1 million de dollars de la cryptomonnaie. Or, comme le rappelle notamment Cryptopotato, il y avait près de 100.000 adresses comportant une somme équivalente il y a tout juste 1 an, en janvier 2022.


En gros 75.000 personnes ont été ruinés en 2022 avec ces histoires de cryptomonnaies.
Encore une fois, restez prudents et pondérés dans vos achats de crypto-actifs, n’y mettez que l’argent que vous acceptez de perdre.
Charles SANNAT

Source Journalducoin ici


« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

https://insolentiae.com/bitcoins-destruction-de-valeur-et-de-fortunes-75-000-millionnaires-en-moins/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s