5106 – France-UE – « Le système bancaire n’est pas prêt aux coupures d’électricité ! » Charles SANNAT le 09.09.2022 – Insolentiae

  1. « Le système bancaire n’est pas prêt aux coupures d’électricité ! »
  2. A Bruxelles… on parle du sexe des anges et du montant du plafond. En Angleterre c’est le gel des prix pour deux ans !
  3. Pénurie de Papier Toilette. Bientôt tous au bout du rouleau ! Faites vos provisions !
  4. Prix de l’électricité multiplié par 6 en Belgique. 10 000 euros par an pour une famille.
  5. La BCE augmente ses taux de 0.75 %. Hausse historique.

1 « Le système bancaire n’est pas prêt aux coupures d’électricité ! » L’édito de Charles SANNAT

par Charles Sannat | 9 Sep 2022 | A la une, Chronique de l’effondrement

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

C’est un article que m’a transmis notre camarade Christophe, le correspondant officiel de notre aimable communauté en Allemagne. Je l’ai nommé volontaire d’office alors n’insistons pas trop !

Bref, Christophe trouvait quand même fichtrement pertinent, et je partage son avis, de se pencher sur cette histoire de coupures d’électricité et des effets et impacts de telles coupures de courant sur le système bancaire en particulier et financier en général.

Et c’est une sacrément bonne question dont vous remarquerez l’absence dans nos médias.

En France, il ne faut pas tant s’intéresser à ce que l’on vous dit, qu’à tout ce que l’on ne vous raconte pas.

Les silences en disent plus longs sur les risques.

En Allemagne le constat est clair, net, précis et sans bavure.

« Les coupures de courant imminentes compromettent le fonctionnement des banques européennes »

En France, pas de problème.

Chaque agence bancaire dispose d’un groupe électrogène afin d’alimenter en cas d’urgence le DAB, le distributeur à billets.

Chaque agence dispose de son propre système de secours afin que tous les ordinateurs fonctionnent et que l’accueil du public soit possible en toutes circonstances.

Enfin, toutes les données sont hébergées dans des datas centers ultra sécurisés avec une redondance énergétique totale permettant à ces sites de tenir des semaines entières sans alimentation électrique extérieure.

Mais non, j’déconne !

On a rien de tout ça !

Hahahahahahaha.

Il n’y a pas plus de redondance que de groupes électrogènes dans votre agence du coin.

Quand le courant sera coupé il sera coupé pour toutes les banques.

Vous ne pourrez pas plus retirer d’argent au distributeur que faire un virement par Internet parce que rien ne marchera !
N’imaginez pas que vous utiliserez l’application de votre smartphone. L’antenne relais de votre quartier sera dans le noir aussi, et si par miracle elle tient sur batterie encore quelques heures, ce sont les réseaux qui seront totalement saturés.

Hahahahahahaha.

La vie en 2022 sans courant c’est comment dire.

Comment vous trouver une analogie.

C’est un peu comme celle des Amishs, c’est le retour à la cariole et à l’argent en espèce.

Bon cela dit, toutes les caisses enregistreuses des supermarchés seront HS, alors vous ne pourrez pas plus payer en espèces qu’en carte. Disons néanmoins qu’avec un peu de cash vous pourrez peut-être acheter un pain de campagne à la boulangerie du coin, mais même ça ce n’est pas gagné.

Redonnons la parole à cet article allemand

« En raison d’éventuelles pannes de courant, les banques européennes sont actuellement sous pression pour agir. Parce qu’en cas d’urgence, les transactions doivent être enregistrées rétrospectivement, par exemple.
Les coupures de courant imminentes compromettent le fonctionnement des banques européennes
Les banques en Europe doivent se préparer aux coupures de courant attendues en raison de la crise énergétique.

Lisez cet article :

Pourquoi les banques d’Europe préparent des plans d’urgence
À quel point les banques sont mal préparées à des pannes de courant plus longues
Comment une faillite bancaire entraînerait toute l’économie dans une spirale descendante »
En raison d’éventuelles pannes de courant, les banques européennes sont actuellement contraintes d’agir. En cas de coupure, les transactions doivent par exemple être consignées rétroactivement. 
En raison de l’importance des paiements et des transactions pour l’économie européenne, déjà mise à mal par l’inflation et la crise énergétique, la pression d’agir est forte pour les entreprises financières. Les autorités de surveillance sont en état d’alerte maximum.
La Banque centrale européenne et la Prudential Regulation Authority (PRA) britannique exigent des établissements de crédit des plans d’urgence pour faire face à d’éventuelles pénuries d’électricité.
Les experts craignent que presque aucun établissement ne soit préparé à des pannes de courant prolongées de plus de quelques jours. « Cela représente une sérieuse lacune dans la planification de la résilience », explique Avi Schnurr, directeur de l’Electric Infrastructure Security Council, un groupe de réflexion qui conseille sur les préparatifs à de tels dangers.

« Cela représente une sérieuse lacune dans la planification de la résilience »

Hahahahahaha, cela fait longtemps que je n’avais pas autant rigolé. Au moins depuis hier, tant nos mamamouchis sont au top de la nullitude (c’est comme la bravitude mais en moins bien).

Une lacune dans la planification de la résilience.

Hahahahahahahahaha.

Ils sont juste totalement dépassés.

« Quand les événements nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs. »

Ils ne savent pas faire mieux que cela.

Alors sortez du cash, achetez du papier cul, ayez de quoi faire chauffer un repas (camping gaz) car les raviolis froids en boîte ce n’est pas terrible et prenez vous-même en charge votre propre résilience énergétique, économique, professionnelle etc.

N’attendez rien de l’Etat.

Ce sera toujours trop peu et trop tard… et avec votre pognon !

Allez une dernière pour la route.

C’est vendredi, il faut que ça vous tienne tout un week-end de rigolade.

« L’assureur suisse Zurich veut prendre des mesures pour économiser l’énergie de manière à ce que les clients ne le remarquent pas, si possible. Dans ce cas, seuls certains étages des bâtiments pourraient par exemple être utilisés, a expliqué le groupe. Seules certaines offres prendraient fin – « par exemple la salle de fitness pour les employés ».
Oui, oui, mes amis. Pour nous sauver du réchauffement climatique il faut que la mère Michèle, qui a perdu son chat comme chacun sait, mette bien le carton des nuggets dans la poubelle jaune tandis que l’employé suisse de Zurich assurance cessera le fitness entre midi et deux pour sauver l’Europe de la panne électrique.

Hahahahahahahahahahaha.

Il y a aussi les oukases énergétiques de notre président Thermostat et Thermolactyl. Faut couper le wifi les gars.

Hahahahahahahaha.

On va bien se marrer. On va se cailler, mais on va bien se marrer.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/le-systeme-bancaire-nest-pas-prets-aux-coupures-delectricite-ledito-de-charles-sannat/

2 A Bruxelles, on parle du sexe des anges et du montant du plafond. En Angleterre, c’est le gel des prix pour deux ans !

par Charles Sannat | 9 Sep 2022 | Chronique de l’effondrement

Les discussions à Bruxelles sur les prix de l’énergie sont complètement lunaires !

Si Paris veut revoir à juste titre le projet européen de plafonnement de l’électricité cela reste des discussions complètement ahurissantes compte tenue de la gravité de la situation.

Les particuliers sont incapables de faire face aux hausses.

Les entreprises consommatrices d’énergie partout cessent de fonctionner et se mettent en chômage technique.

Hier en France c’est la société Duralex qui a annoncé l’arrêt de ses fours et la mise au chômage technique de 250 ouvriers.

Pendant ce temps « la France soutient le principe d’un plafonnement du revenu des électriciens envisagé par la Commission européenne mais juge que le niveau du plafond retenu doit être différent selon les modes de production, a-t-on déclaré jeudi au ministère de la Transition énergétique.
L’exécutif européen propose d’appliquer un plafond de revenus de 200 euros par mégawattheure, une mesure qui concernerait toutes les capacités de production – en dehors des centrales à gaz – et vise à récupérer des fonds pour protéger les consommateurs dans un contexte de prix record alimentés par la baisse des flux de gaz russe vers l’Europe depuis l’invasion de l’Ukraine.
« Le fait d’avoir un plafond qui est le même pour toutes les technologies et pour tous les Etats membres nous laisse encore quelques questions », a-t-on déclaré au cabinet de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, à la veille d’un Conseil européen extraordinaire sur l’énergie.
« On pense qu’au plan purement technique, la valeur générée par les actifs étant différente, il serait logique que le plafond soit à des niveaux différents », a-t-on ajouté au ministère, alors que la France prône de longue date une réforme du marché européen pour mieux prendre en compte les coûts de production de l’électricité nucléaire, très nettement inférieurs aux prix actuels.
Le cabinet de la ministre a également confirmé que la France soutenait le projet européen de plafonnement des prix du gaz russe acheminé par gazoducs, soulignant dans le même temps qu’un tel plafonnement serait difficilement applicable au gaz naturel liquéfié (GNL) et qu’il serait préférable de mettre en place des plates-formes d’achats communs entre pays européens dans ce domaine ».

La grande idée sera donc de faire une centrale d’achat pour le gaz liquéfié que l’on va acheter…

Génial.

Pendant ce temps toujours, en Angleterre, c’est le pragmatisme anglo-saxon.

On ne tourne pas autour du pot pour terminer dedans bien trop tard.

La première ministresse vient d’annoncer le gel pour deux ans des prix de l’énergie.

Il n’y a que comme ça que l’on pourra passer cette crise.

Il faudra un quoi qu’il en coûte énergétique, comme nous avions eu un quoi qu’il en coûte pour le Covid.

Le problème c’est que nous sommes dirigés par des mous qui comprennent vite à condition qu’on leur explique très longtemps.

Trop longtemps.

Un plan qui va coûter, selon les toutes dernières estimations, 150 milliards de livres sterling.

Se passer de la Russie à un prix que les particuliers et les entreprises ne peuvent en aucun cas payer.
Il va donc falloir faire tourner la machine à dettes publiques, puis après les machines à création monétaire de la BCE.
Sinon, c’est le suicide assuré des pays membres de l’Union Européenne.
L’Europe n’est plus la paix, ni la prospérité.

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/a-bruxelles-on-parle-du-sexe-des-anges-et-du-montant-du-plafond-en-angleterre-cest-le-gel-des-prix-pour-deux-ans/

3 Pénurie de Papier Toilette. Bientôt tous au bout du rouleau ! Faites vos provisions !

par Charles Sannat | 9 Sep 2022 | Chronique de l’effondrement,

En Allemagne, l’un des plus célèbres fabricants de papier hygiénique du pays, Hakle, a mis la clé sous la porte. Produit déjà devenu rare pendant la crise sanitaire, le «klopapier» subit désormais les conséquences de la hausse des prix du gaz et des transports.
« Assommé par les coûts du gaz et du transport, un premier fabriquant vient de déposer le bilan. Et pas des moindres : Hakle. C’est la faillite la plus retentissante depuis le début de la crise. Tout le monde connaît cette marque : «C’est un choc pour moi ! C’est le papier toilette qu’utilisait déjà ma grand-mère», confie Yvonne, une cliente d’un supermarché dans le centre de Berlin.
Cette entreprise presque centenaire, née en 1928 à Ludwigsburg, près de Stuttgart, n’a pas résisté à la hausse des prix de l’énergie. Elle était pourtant en relative bonne santé. Hakle avait dégagé 650 000 euros de bénéfices en 2020 pour un chiffre d’affaires de 80 millions ».
Et oui, le problème c’est que fabriquer du papier-cul cela ne rapporte pas beaucoup, il faut dire que si le papier toilette est un bien de première nécessité, personne ne veut dépenser trop de sous pour son auguste postérieur.

Logiquement c’est une activité à faible marge et quand les problèmes surviennent c’est vite… la merde.

L’Allemagne sous Merkel avait choisi le gaz comme énergie de transition contrairement au nucléaire et avait poussé également la France à fermer ses centrales pour que notre pays ne dispose pas d’un avantage compétitif de nature à attirer les industries grosses consommatrice d’énergie.
Conséquence les industriels ont investi des sommes gigantesques pour de nouvelles installations au gaz et il est « de reprendre les anciennes chaudières au charbon. Les fabricants sont donc piégés par la stratégie du gaz pas cher», explique le porte-parole, qui pointe aussi la hausse du prix du transport : «Le papier toilette est très volumineux et les coûts sont donc énormes. On transporte du vent pour ainsi dire.»
Vous pouvez donc stocker tout ce qui est à base de papier à commencer par le papier toilette qui est sans doute le produit le moins rentable à fabriquer et qui donc ne sera tout simplement plus fabriqué à moins que l’Etat ne finisse par faire ce qui n’est plus rentable.

Et c’est ainsi que l’on passe d’une économie efficiente à une économie de la pénurie.

Brillant résultat des technocrates bruxellois qui avaient entre les mains certainement l’une des zones les plus riches au monde, riche de savoirs, de connaissances, de compétences, de cultures.

Ils détruisent tout.

Cela commence à se voir.

L’Europe est devenue l’UERSS.

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/penurie-de-papier-toilette-bientot-tous-au-bout-du-rouleau-faites-vos-provisions/

4 Prix de l’électricité multiplié par 6 en Belgique. 10 000 euros par an pour une famille.

par Charles Sannat | 9 Sep 2022 | Energie

Ci-dessous vous avez une photo d’un courrier reçu par l’un de nos amis et lecteur habitant en Belgique.

Il peut comparer ses anciens tarifs 0.1485 euros le kWh avec les nouveaux qu’il va devoir payer qui sont presque 6 fois plus élevés.
Pour son appartement tout électrique sa facture mensuelle est déjà de 200 euros par mois.
La multiplication par 6 de sa facture va lui coûter 1 200 euros chaque mois et plus de 10 000 euros à l’année.

Hier, je vous mettais le tableau de répartition des salaires en France.

90 % des Français gagnent moins de 3 500 euros par mois.

Personne, je dis bien personne ne peut payer 10 ou 15 000 euros d’électricité et d’énergie par an.

Nous allons donc vers un immense problème social que les dirigeants européens semblent continuer à ignorer.

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/prix-de-lelectricite-multiplie-par-6-en-belgique-10-000-euros-par-an-pour-une-famille/

5 La BCE augmente ses taux de 0.75 %. Hausse historique.

par Charles Sannat | 9 Sep 2022 | Grille article, Monnaie et Inflation

Hier jeudi, la Banque centrale européenne (BCE) a relevé ses taux d’intérêt de trois quarts de point, une mesure sans précédent, et elle a prévenu que la hausse du coût du crédit allait se poursuivre, donnant ainsi la priorité à la lutte contre l’inflation malgré le risque d’une récession dans la zone euro cet hiver.

La BCE n’a rien vu venir.

L’inflation devait-être « transitoire » un mot pompeux de péteux pour dire « temporaire ».
Quand on disait qu’elle serait forte et durable dans ces colonnes, on se moquait bien de nous.
Et pourtant la voilà forte et durable.

Et vous savez quoi ?

Ces hausses de taux ne feront rien contre les hausses de prix qui sont avant tout tirées par les prix de l’énergie liés aux sanctions contre la Russie.

Rien non plus contre les pénuries liées à la stratégie zéro Covid en Chine.

Pas plus contre les coûts de la transition écologique à marche forcée que l’on impose partout dans le monde occidental avec une furie supplémentaire en Europe et en France. Alors les prix de tous les matériaux explosent, des pompes à chaleur aux isolants par la façade… que l’on ne peut plus produire faute d’énergie pas chère !
En augmentant ses taux, la BCE ne fera qu’une chose, amplifier la récession qui arrive et qui sera particulièrement violente en 2023 alors que l’économie allemande est en train de se faire écraser par la crise du gaz.

Nous sommes dirigés par des clowns.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

https://insolentiae.com/la-bce-augmente-ses-taux-de-0-75-hausse-historique/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s