5105 – France – Ch Sannat « La crise énergétique, une crise à la Lehman Brothers ! » 8 Sept.22 – Insolentiae

  1. « La crise énergétique… une crise à la Lehman Brothers ! »

  2. La pauvreté des gens qui travaillent. Voici la répartition des salaires en France.

  3. En cas de plafonnement des prix du gaz russe par l’Europe… la Russie cessera ses livraisons.

  4. On est mal patron. Chez Lidl… les factures passent de 5 000 à 15 000 euros par mois et par magasin !

  5. Sanctions. Pactole de 158 milliards d’euros pour la Russie.

1 « La crise énergétique, une crise à la Lehman Brothers ! » L’édito de Charles SANNAT

par Charles Sannat | 8 Sep 2022 | A la une, Chronique de l’effondrement

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

« La hausse du prix du gaz et les interventions de divers gouvernements pour soutenir les entreprises énergétiques pourraient déclencher une crise sans précédent dans le secteur européen de l’énergie, semblable à ce qui s’est passé avec Lehman Brothers en 2008.
Le ministre finlandais des finances, Mika Lintila, et le ministre allemand de l’économie, Robert Habeck, ont donné ces sombres prévisions pour l’industrie européenne, après que les deux pays ont accordé des dizaines de milliards d’euros d’aide aux entreprises énergétiques de leurs pays respectifs.
En effet, de plus en plus d’Etats européens se précipitent à la rescousse en offrant des financements par le biais de garanties ou de lignes de crédit pour éviter la défaillance des acteurs de l’énergie qui sont contraints d’acheter du gaz et d’autres biens énergétiques à des prix insoutenables ». C’est ce que dit cette dépêche Reuters rapportée par le site Investing ici

Les factures d’électricité sont impayables pour l’ensemble des acteurs économiques, qu’il s’agisse des ménages ou des entreprises bien évidemment.

Pour les analystes financiers le risque se situe au niveau des produits dérivés sur l’énergie, et d’ailleurs la Commission Européenne envisage sérieusement de les suspendre.

Elle ferait bien de se hâter avant que tout cela nous explose à la figure et déstabilise l’ensemble du secteur financier et donc bancaire.

« Un danger, celui des appels de marge, qui, selon le norvégien Equinor s’élèvent à 1 500 milliards de dollars dans le commerce européen de l’énergie, et qui nécessiteront « un fort soutien en matière de liquidités », comme l’a déclaré Helge Haugane, premier vice-président d’Equinor pour le gaz et l’énergie, dans une interview ».

Pendant que nous croulons sous les problèmes à résoudre, la Russie, elle encaisse 158 milliards d’euros de vente de son gaz.

Brillant résultat des sanctions contre la Russie ou l’histoire de l’arroseur arrosé.

Je ne vous dis pas qu’en Russie tout va bien, mais les Russes auront chaud cet hiver même si leur pays est froid, au lieu de rouler dans des voitures Renault, ils roulent désormais dans des voitures chinoises qui arrivent par trains entiers. Au lieu d’avoir des téléphones Apple qui viennent de Chine, ils ont les copies chinoises. C’est peut-être un poil moins bien, mais comme dirait Macron, il faut savoir payer le prix de la guerre n’est-ce pas ?

Personne n’ose vraiment vous le dire, mais pour le moment, le coût de la guerre contre la Russie est plus important financièrement pour l’Europe occidentale que pour la Russie elle-même.

Cela ne fera pas plaisir, et ils se trouvera quelques couillons pour me taxer de « pro-russe », grand bien leur fasse.

La réalité c’est que nous sommes les dindons de la farce et que si nous voulions gagner réellement cette guerre, nous devrions nous y prendre autrement, car nous ne sommes pas en train de gagner. Nous sommes en train de nous affaiblir économiquement, monétairement.
Je vous dis autrement. Nous sommes en train de perdre la guerre sur le terrain économique, et sur le terrain militaire nous reprendrons jamais la Crimée si ce n’est au prix d’une troisième guerre mondiale nucléaire dont personne ne veut.

Alors cessons les âneries et les mouvements de mentons martiaux.

La nouvelle première ministresse britannique Truss vient de décréter le gel des factures d’énergie des Anglais avant de terminer la tête dans la Tamise ce qui va coûter aux finances du pays 130 milliards de livres sterling.

Hahahahahahaha.

J’en rigole encore.

130 milliards, c’est un peu comme si l’État payait 130 milliards d’euros en France alors que le budget total de notre pays est de 380 milliards d’euros pas an !

Hahahahahahaha.

Vous avez aimé le quoi qu’il en coûte Covid ?
Vous aurez le même sur l’énergie, car il n’y a pas le choix.

Au niveau européen cela va nous coûter au moins 2 à 3.000 milliards d’euros pour l’ensemble des pays et des produits dérivés et pour sauver le système financier et éviter qu’il nous pète à la figure.

Nous sommes dirigés par des nuls, qui ne sauront que nous obliger et nous forcer à subir les pénuries.

Pensez à vos stocks de produits de base qui valent peu chers et nécessitent beaucoup d’énergie. C’est par exemple le cas du papier toilette (nous allons vers une nouvelle guerre du PQ, ce sera donc vite la merde), et de tous les produits vendus dans des bocaux en verre par exemple.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/la-crise-energetique-une-crise-a-la-lehman-brothers-ledito-de-charles-sannat/

2 La pauvreté des gens qui travaillent. Voici la répartition des salaires en France.

par Charles Sannat | 8 Sep 2022 | Emploi & Chômage

A la vue de ce tableau qui représente la répartition des salaires en France nous pouvons dire que notre pays est pauvre.

Pauvre et d’ailleurs assez égalitaire dans la pauvreté et la médiocrité puisque que l’on se rassure surtout quand est de gôche bien-pensant culculgnangnan, moins de 2 % des français gagnent entre 6.000 euros et 8.000 euros par mois… et au dessus de 8K€/ mois il n’y a que 1.6 %.

Presque 70 % des gens gagnent moins de 2 500 euros par mois.

Brillant résultat collectif n’est-ce pas.

Alors si le libéralisme stupide et idéologue ne fonctionne pas, il n’y a qu’à voir ce qu’il se passe sur le marché « libéralisé de l’énergie en Europe », l’égalitarisme idéologue nous conduit au même résultat à savoir une misère partagée.

L’économie est un art, savant mélange de pragmatisme et de liberté.

Loin de l’idéologie.

L’idéologie c’est toujours l’échec assuré face au réel.


Tableau des salaire photo

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

https://insolentiae.com/la-pauvrete-des-gens-qui-travaillent-voici-la-repartition-des-salaires-en-france/

3 En cas de plafonnement des prix du gaz russe par l’Europe… la Russie cessera ses livraisons.

par Charles Sannat | 8 Sep 2022 | Energie, Grille article

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a proposé cette mesure aux États membres de l’Union, hier mercredi matin.

La Russie ne livrera plus ni pétrole ni gaz si les prix sont plafonnés, prévient Vladimir Poutine.

Ce que j’aime par dessus tout c’est cette phrase de l’AFP.

« Le bras de fer se durcit entre Vladimir Poutine et l’Union européenne. Ce mercredi, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a proposé aux Etats membres un plafonnement du prix du gaz russe livré à l’UE, afin de « réduire les revenus de la Russie ». « Au début de la guerre, le gaz russe par gazoduc représentait 40 % de tout le gaz importé. Aujourd’hui, il n’en représente que 9 % », a précisé la responsable ».

Tout d’abord il n’y a aucun bras de fer avec Poutine. On a besoin de gaz russe et il ne livre plus de gaz russe, alors forcément cela ne représente plus aujourd’hui que 9 %… et encore demain ce sera zéro.

Et l’AFP de citer le président russe,

« les Européens, confrontés à une envolée des prix, « ont plusieurs solutions: soit subventionner les prix élevés (de l’énergie), (…) soit réduire la consommation ». « D’un point de vue économique, c’est correct. Mais d’un point de vue social, c’est dangereux. Cela peut provoquer une explosion », a-t-il mis en garde. « Il vaut mieux respecter les obligations contractuelles, les règles civilisées », a-t-il fait valoir. « Il est impossible de nuire aux lois économiques objectives. Sinon cela vous reviendra comme un boomerang», a-t-il prévenu ».
Il est assez cocasse que ce soit un ancien membre du KGB soviétique qui rappelle à l’Union Européenne les lois économiques du marché.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

Source Le Figaro.fr ici


https://insolentiae.com/en-cas-de-plafonnement-des-prix-du-gaz-russe-par-leurope-la-russie-cessera-ses-livraisons/

4 On est mal patron. Chez Lidl, les factures passent de        5.000 à 15.000 euros par mois et par magasin !

par Charles Sannat | 8 Sep 2022 | Energie,

On est mal patron, on est mal.

Il faut dire que chez Lidl, la facture d’électricité par magasin est multipliée par trois en passant en moyenne de 5 à 15.000 euros.

De quoi faire couiner et grincer des dents les comptes d’exploitation.

L’inflation actuelle est avant tout liée aux prix de l’énergie.

La première mesure non-monétaire à prendre n’est pas d’augmenter les taux pour casser l’inflation mais de subventionner les prix de l’énergie avec un bouclier général du prix du kwh avant que tout le système économique européen n’implose.

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/on-est-mal-patron-chez-lidl-les-factures-passent-de-5-000-a-15-000-euros-par-mois-et-par-magasin/

5 Sanctions. Pactole de 158 milliards d’euros pour la Russie.

par Charles Sannat | 8 Sep 2022 | Géopolitique

Voici une preuve éclatante de notre victoire sans conteste sur la méchante Russie du méchant vilain l’Empereur PalPoutine.

Je pense que nous assistons à l’effondrement de l’économie russe sous le poids des excédents financiers.

Que dis-je.

L’économie russe est ruinée par l’argent en supplément comme l’avait prévu notre sagace mamamouchi préposé à l’économie.

Quant à notre phare élyséen dans le brouillard, sa lumière nous montre toujours le chemin le plus rapide pour provoquer la chute de l’économie russe.

Sinon, il semblerait que nous ayons un petit problème du côté de notre marché de l’énergie, du côté de la croissance économique, mais aussi du côté des usines à l’arrêt.

En fait et si la Russie s’en sortait mieux que nous ?

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

https://insolentiae.com/sanctions-pactole-de-158-milliards-deuros-pour-la-russie/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s