5100 – « La fin de l’abondance … ça veut dire quoi pour vous ? » … Par Ch.Sannat du 5 septembre 2022… Articles… vidéo…

  1. « La fin de l’abondance … ça veut dire quoi pour vous ? »
  2. L’inflation cachée par la baisse des quantités et le changement de contenants. C’est la Shrinkflation !
  3. Énergie. Un bouclier tarifaire en 2023 pour éviter la catastrophe ?
  4. Bonne nouvelle. 28 réacteurs nucléaires remis en marche avant la fin de l’année!
  5. 2017… débat Fillon… Macron… Mélenchon sur le nucléaire

1 « La fin de l’abondance, ça veut dire quoi pour vous ? »

par Charles Sannat |5 Sep 2022 | A la une, Chronique de l’effondrement

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

C’est le retour du JT du Grenier et cette semaine je vous propose de réfléchir à la fin de l’abondance, dans quoi elle s’inscrit et ce qu’elle peut potentiellement impliquer pour chacun de nous dans notre vie quotidienne.

La fin de l’abondance est un processus plus ou moins rapide qui va nous faire rentrer dans une période étrange entre pénurie et inflation, hausse des prix et indisponibilité plus ou moins durables des biens que nous tenions pour acquis en grande quantité.

Nous nous adapterons progressivement et collectivement mais nous pouvons également gagner du temps à titre individuel en prenant quelques raccourcis et en intégrant dans nos habitudes les manques prévisibles que cette fin de l’abondance implique.

Je pense qu’il ne faut pas avoir peur de cette fin de l’abondance et que nous devons choisir au contraire ce que nous voulons faire volontairement décroître (une consommation à outrance et vide de sens) et ce que nous voulons faire croître (l’amour, les connaissances, les savoirs, l’agriculture, le durable etc…). La fin de l’abondance doit être une sobriété heureuse et pas une anxiété consumériste

Vaste débat, dans un contexte de pénuries et de hausses de prix déstabilisant pour la majorité des gens largement impréparés aux nouvelles réalités.


Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT


« La fin de l’abondance, ça veut dire quoi pour vous ? » L’édito de Charles SANNAT


2 L’inflation cachée par la baisse des quantités et le changement de contenants. C’est la Shrinkflation !

C’est un grand secret de polichinelle que nous sommes nombreux à pointer du doigt depuis des années en disant que l’inflation cachée existe notamment avec cette pratique des industriels qui changent les quantités de produits en gardant des packagings c’est-à-dire des emballages toujours aussi grand.

C’est une pratique légale, mais pas très éthique puisque le but est bien d’induire le consommateur en erreur et de lui faire croire qu’il achète toujours la même quantité de produit alors que c’est totalement faux.

Nous assistons donc en même temps que la valse des étiquettes à la valse des quantités.

Ce phénomène commence enfin à être pointé du doigt par les grands médias.

Charles SANNAT

L’inflation cachée par la baisse des quantités et le changement de contenants. C’est la Shrinkflation !

3 Énergie. Un bouclier tarifaire en 2023 pour éviter la catastrophe ?

par Charles Sannat | 5 Sep 2022 | Énergie, Grille article

Énergie : le bouclier tarifaire maintenu en 2023… mais sous quels contours et avec quelles aides ?

Il est évoqué plusieurs pistes comme une augmentation générale de 20 %

Pour le moment le blocage des hausses sur l’année 2022 coûte à l’État plus de 10 milliards d’euros en raison notamment de cette histoire des prix de l’énergie imposés par l’Europe. En fonction de ce qui se négocie actuellement à Bruxelles de nouvelles marges de manœuvre pourront apparaître pour le gouvernement et c’est éminemment souhaitable puisque la hausse des prix actuelle est totalement délirante et insupportable pour l’ensemble des acteurs économiques.
A ce rythme, plus une seule piscine municipale ne pourra chauffer son eau, plus aucune école privée ne pourra chauffer ses élèves, plus une seule usine ne pourra continuer à tourner et je ne parle ni des commerçants ni même des restaurateurs.

Notre économie ne peut pas tourner sans un prix de l’énergie qui soit compatible avec les coûts de production et les revenus de vie de chacun.

« Bruno Le Maire assure que les prix de l’énergie pourraient doubler en 2023 « sans bouclier tarifaire ». Le ministre n’a cependant pas précisé à quel niveau d’augmentation le plafond serait instauré, tout en soulignant que cela devrait être annoncé prochainement. Il a par ailleurs expliqué « prévoir dans le projet de loi de finances pour 2023 des crédits budgétaires qui permettront, dans le cas où une hausse serait importante, d’accompagner les plus modestes ». Dans le même sens, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, avait précisé que des « chèques énergies » seraient mis en place pour les ménages les plus en difficulté ».

Une multiplication des prix par 5 est tout simplement inacceptable et il faudra bien que la puissance publique subventionne les prix de l’énergie.

A noter d’ailleurs, que c’est essentiel de protéger également les entreprises, car c’est le système productif qui peut être touché et donc l’emploi. Les usines en Allemagne cessent de tourner et c’est une erreur majeure économiquement parlant de laisser les entreprises baisser le rideau et éteindre les lumières.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

Source TF1.fr ici et https://insolentiae.com/energie-un-bouclier-tarifaire-en-2023-pour-eviter-la-catastrophe/

4 Bonne nouvelle. 28 réacteurs nucléaires remis en marche avant la fin de l’année !

par Charles Sannat | 5 Sep 2022 | Énergie, Grille article

C’est une excellente nouvelle qui pourrait bien sauver notre pays des eaux… mais aussi une grande partie de l’Europe.

La pénurie n’aura pas lieu si ce calendrier est tenu.

« EDF confirme que 32 réacteurs sont toujours à l’arrêt. Au 25 décembre, 28 réacteurs devraient être remis en service, les 5 autres le seront d’ici février 2023
La France pourra-t-elle compter sur le nucléaire cet hiver ? A la sortie du Conseil de Défense, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher assurait qu’ »EDF s’est engagée à tout redémarrer pour cet hiver. Le gouvernement sera vigilant pour que ce calendrier donné par EDF soit tenu. A partir d’octobre, une centrale sera réactivée chaque semaine »

Ces remises en service démarreront selon le calendrier d’EDF dès le mois de septembre pour 12 réacteurs. En octobre, 4 réacteurs, puis 7 en novembre devraient suivre et enfin 4 en décembre.

Voici la liste des réacteurs concernés avec le jour de leur remise en service et les causes des arrêts:

Septembre 2022

  1. Blayais 3 => Maintenance courante 03/09/2022
  2. Cruas 4 => Maintenance courante 03/09/2022
  3. Gravelines 2 => Maintenance courante 05/09/2022
  4. Gravelines 4 => Maintenance courante 03/09/2022
  5. Gravelines 5 => Maintenance courante 09/09/2022
  6. Paluel 2 => Maintenance courante 07/09/2022
  7. Dampierre 1 => Arrêts pour économie/optimisation de combustible 17/09/2022
  8. Bugey 2 => Maintenance courante 21/09/2022
  9. Saint-Laurent 1 => Maintenance courante 28/09/2022
  10. Gravelines 3 => Maintenance courante 29/09/2022
  11. Cruas 3 => Maintenance courante 30/09/2022
  12. Bugey 4 => Maintenance + Contrôle corrosion 30/09/2022

Octobre 2022

  1. Flamanville 2 => Maintenance + Contrôle corrosion 09/10/2022
  2. Dampierre 2 => Maintenance courante 15/10/2022
  3. Saint-Alban 2 => Maintenance courante 19/10/2022
  4. Tricastin 3 => Maintenance courante 24/10/2022

Novembre 2022

  1. Cattenom 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 01/11/2022
  2. Chooz 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 13/11/2022
  3. Cattenom 4 => Maintenance + Contrôle corrosion 14/11/2022
  4. Belleville 2 => Maintenance courante 16/11/2022
  5. Tricastin 4 => Maintenance courante 17/11/2022
  6. Chinon B3 => Contrôle Corrosion 20/11/2022
  7. Penly 2 => Maintenance courante 23/11/2022

Décembre 2022

  1. Saint-Laurent 2 => Arrêts pour économie/optimisation de combustible 1/12/2022
  2. Chooz 2 => Maintenance + Contrôle corrosion 11/12/2022
  3. Cattenom 3 => Contrôle Corrosion 11/12/2022
  4. Flamanville 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 25/12/2022

Janvier 2023

  1. Civaux 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 08/01/2023
  2. Civaux 2 => Maintenance + Contrôle corrosion 14/01/2023
  3. Penly 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 23/01/2023

Février 2023

  1. Blayais 1 => Maintenance courante 01/02/2023
  2. Golfech 1 => Maintenance + Contrôle corrosion 18/02/2023
Est-ce que toutes les réparations auront été effectuées ? C’est peu probable et il est aussi possible que logique d’imaginer que ces remises en route le soient sous la règle des « risques calculés ».

C’est le nucléaire français qui va sauver l’Europe et en particulier l’Allemagne à qui nous permettront sans doute de laisser les lumières allumées.

Cette situation dans laquelle nous nous trouvons ne doit rien au hasard. Nous avons laissé les choses se faire, nous avons cessé d’investir dans le nucléaire pour poursuivre les chimères des moulins à vent.

Le retour au réel est toujours dur

Le vrai sujet c’est comment renforcer encore et toujours la sécurité nucléaire, et là, il y a non seulement un vrai sujet trop souvent éludé mais également beaucoup de travail

Charles SANNAT

Source BFMTV.com ici  & https://insolentiae.com/bonne-nouvelle-28-reacteurs-nucleaires-remis-en-marche-avant-la-fin-de-lannee/

5 – 2017, débat Fillon, Macron, Mélenchon sur le nucléaire

par Charles Sannat | 5 Sep 2022 | Energie, Grille article |

Nous sommes en 2017. Il y a une éternité.

Il y a cette année-là une campagne électorale qui voit Fillon sombrer sur une histoire bien vénielle de costumes, un Macron émerger et rafler la mise, avec un Mélenchon en pleine forme.

Lors des grands débats, va se poser la question du nucléaire.

Fillon était le seul candidat à expliquer que nous ne pourrions pas faire sans le nucléaire.

Mélenchon mettait en garde contre les risques du nucléaire

Macron, lui, esquissait déjà sa volonté de réduire la part du nucléaire.

Le temps est le plus grand des égalisateurs et permet de mieux comprendre celui qui avait raison de celui qui avait tort.

Macron avait tout faux, car sa stratégie c’était celle et du risque nucléaire, et de la dépendance énergétique ou plus précisément de la pénurie d’énergie, car les moulins à vent que sont les éoliennes et les panneaux solaires sont clairement insuffisants.

Mélenchon n’a pas encore eu raison puisqu’aucun accident nucléaire n’a eu lieu et nous pourrions tous prier pour qu’il n’ait jamais raison ! Pour autant l’absence d’accident ne veut pas dire que c’est impossible l’absence de preuve d’un risque n’étant pas la preuve de l’absence de ce risque !

Enfin, à ce stade, c’est Fillon qui avait raison, et le problème c’est que nous ne pourrons pas faire d’énergie décarbonée en quantité suffisante pour faire tourner nos économies et ne pas se retrouver au Moyen-Age sans recours massif au nucléaire.

La réalité est toujours plus nuancée et plus complexe que les idéologies.
Le pragmatisme est la seule manière efficace de diriger un pays.
Nous l’oublions trop souvent en France.


Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

https://insolentiae.com/2017-debat-fillon-macron-melenchon-sur-le-nucleaire/


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s