4190 – Conférences de presse du 22 et 25 janvier 2021 tenue par les porte-paroles du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying et Zhao Lijian

 

Conférence de presse du 22 janvier 2021 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

CHINE DU 22.01 PH 1 XX 5 Conférence de presse du 22 janvier 2021 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

1

Global Times : Des reportages selon des sources ont indiqué le 21 janvier que Joe Biden proposait à la Russie de prolonger le Traité New START sur la réduction des armes stratégiques pour une durée de cinq ans. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

prolonger le Traité New START  Image fournie par le ministère de la défense russe du lancement, le 9 décembre 2020, d’un missile balistique intercontinental. AP

Hua Chunying : La prolongation du traité New START entre les États-Unis et la Russie contribuera à maintenir la stabilité stratégique mondiale et la paix et la sécurité internationales. Nous espérons que les États-Unis continueront de travailler dans le même sens que la Russie pour assurer la reconduction avec succès du traité et, sur cette base, pour continuer à réduire drastiquement leur arsenal nucléaire et s’acquitter effectivement de leurs responsabilités spéciales et prioritaires en matière de désarmement nucléaire, afin de créer des conditions propices à la réalisation finale du désarmement nucléaire complet.

2

China News Service : Selon des reportages, le 21 janvier, heure locale, à Bagdad, la capitale de l’Irak, un attentat-suicide à la bombe a eu lieu dans un marché près de la place Tayaran. À l’heure actuelle, plus de 30 personnes ont été tuées et plus de cent autres blessées. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Le premier kamikaze s’est fait exploser au milieu des vendeurs et badauds, le second près de l’attroupement formé autour des blessés. REUTERSThaier al-Sudani Le premier kamikaze s’est fait exploser au milieu des vendeurs et badauds, le second près de l’attroupement formé autour des blessés. REUTERS/Thaier al-Sudani

Hua Chunying : La Chine condamne fermement les attentats à la bombe. Nous exprimons nos profondes condoléances aux victimes et témoignons de la sympathie à leurs familles et aux blessés. La Chine s’oppose résolument au terrorisme sous toutes ses formes et soutient les efforts du gouvernement irakien visant à maintenir la sécurité et la stabilité nationales.

CHINE DU 22.01 PH 2 XX 5 Conférence de presse du 22 janvier 2021 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

3

Phoenix TV : Le Parlement européen a examiné et a adopté une résolution sur Hong Kong, demandant de libérer les « personnalités pro-démocratie » arrêtées et d’annuler les charges contre 12 personnes dans le cas de franchissement illégal de la frontière. Quelle est la réponse de la Chine ?

ue

Hua Chunying : Je tiens à souligner une fois de plus que les affaires de Hong Kong relèvent purement des affaires intérieures de la Chine. Elles n’ont aucun lien avec la soi-disant démocratie ou les prétendus droits de l’homme, et aucun gouvernement, organisation ni individu étranger n’a le droit de s’y ingérer. Certains parlementaires du Parlement européen ont confondu le juste et l’injuste et ont favorisé l’adoption de la prétendue résolution, ce qui constitue une violation grossière dans les affaires de Hong Kong de la Chine ainsi que les affaires intérieures chinoises. La Chine s’y oppose fermement.

Nous avons dit à plusieurs reprises que la Chine est un État de droit, et Hong Kong une société de droit, où toutes les lois doivent être strictement respectées, tout cas d’infraction sera puni, et les autorités judiciaires traitent les cas conformément à la loi.

Depuis la mise en œuvre de la Loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, la société hongkongaise est revenue à la stabilité et la gouvernance selon la loi et la justice y sont valorisées. Les habitants de Hong Kong et les ressortissants étrangers à Hong Kong voient tous leurs droits légaux et leurs libertés garantis d’une meilleure façon dans un environnement plus sûr. Tel est un fait objectif indéniable.

Nous exhortons le Parlement européen à faire face à la réalité que Hong Kong est déjà retournée à la Chine, à respecter scrupuleusement le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales, à rejeter la pratique du « deux poids deux mesures », à arrêter de se poser en « donneur de leçon en matière de droits de l’homme » des autres pays, à respecter effectivement la souveraineté chinoise, à respecter la gouvernance selon la loi à Hong Kong, et à cesser immédiatement de s’immiscer, sous quelque forme que ce soit, dans les affaires de Hong Kong et les autres affaires intérieures de la Chine.

4

Beijing Daily : Selon des reportages, récemment, le Président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé que les élections législatives palestiniennes se tiendraient le 22 mai 2021, et les élections présidentielles le 31 juillet, suivies par l’élection des membres du Conseil national palestinien, la plus haute autorité de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

le Président palestinien Mahmoud Abbas

Hua Chunying : La Chine est bon ami et bon partenaire de la Palestine. Nous espérons sincèrement que la Palestine organisera avec succès ces élections, renforcera l’unité interne, et préservera et promouvra plus énergiquement les intérêts du peuple palestinien.

5

Shenzhen TV : Selon des reportages, un récent sondage conjointement publié par un institut de sondage américain YouGov et CBS News montre que plus de la moitié des sondés pensent que la plus grande menace pour le mode de vie américain n’est pas posée par des « forces hostiles de l’étranger », mais par « d’autres Américains ». Selon le sondage, moins de 10% des sondés estiment que les « menaces militaires étrangères et d’outre-mer » constitueront une menace pour le mode de vie américain. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?
0604200792385-web-tete
Mandatory Credit: Photo by Andrew H. Walker/Shutterstock (10993629bd)

Hua Chunying : Les yeux du public sont perspicaces. Le plus grand ennemi est souvent soi-même ou issu de l’intérieur. De plus en plus de personnes s’en sont rendu compte. Je pense que c’est justement la raison pour laquelle le Président Joe Biden a souligné dans son discours inaugural la nécessité d’unir, de réparer et de guérir.

CHINE DU 22.01 PH 3 XX 5 Conférence de presse du 22 janvier 2021 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

6

Bloomberg : Selon Financial Times, plus de 200 personnalités politiques de Hong Kong recevront le vaccin anti-COVID-19 dans la partie continentale de la Chine, afin de participer aux « deux sessions » (les sessions annuelles de l’Assemblée populaire nationale (APN) et de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC) de la Chine) de cette année. Pourriez-vous le confirmer ? Tous les participants doivent-ils se faire vacciner ?

FT-Logo

Hua Chunying : Je ne suis pas au courant des détails de ce que vous avez mentionné. La Chine a déjà lancé la vaccination destinée aux groupes prioritaires. Les dates concernant les « deux sessions » de cette année ont déjà été publiées. Nous veillerons à ce qu’elles se déroulent sans heurts, en toute sécurité et avec succès.

7

Associated Press de Pakistan : Ma question est aussi sur le vaccin. Selon des reportages, le gouvernement chinois s’est engagé à fournir 500 000 doses de vaccins anti-COVID-19 au Pakistan d’ici la fin de ce mois. Pourriez-vous fournir des détails à ce sujet ?

fa9191672b_50170406_vaccin-sinopharm-photogranary-adobe-stock

Hua Chunying : Le Pakistan est partenaire de coopération stratégique à toute épreuve de la Chine. Les deux parties ont toujours une belle tradition consistant à se donner soutien et assistance l’une à l’autre, et lorsque l’une des parties est en difficulté, l’autre lui prête toujours main forte sans hésitation. Depuis le début de l’épidémie, la Chine et le Pakistan ont toujours fait preuve de solidarité pour surmonter ensemble les difficultés. Pour soutenir nos frères et sœurs pakistanais dans la lutte contre l’épidémie, le gouvernement chinois a décidé de fournir un lot de vaccins au Pakistan, et a activement coordonné les efforts d’entreprises chinoises pour accélérer l’exportation de vaccins vers le Pakistan. Hier, lors de la conversation téléphonique avec le Ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, le Conseiller d’État Wang Yi a informé la partie pakistanaise de cette décision du gouvernement chinois.

Wang Yi avec M. Quresh  Wang Yi  avec M. Quresh  Foreign Minister Shah Mahmood Qureshi and his Chinese counterpart, Wang Yi, shake hands in Beijing. ─ Photo courtesy Dr Muhammad Faisal Twitter 


Cette année marque le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Pakistan. Comme l’a indiqué hier le Conseiller d’État Wang Yi lors de sa conversation téléphonique avec M. Qureshi, l’amitié entre la Chine et le Pakistan, après avoir résisté à de nombreuses épreuves, est solide comme un roc. Elle est déjà devenue le plus précieux bien stratégique des deux parties.

Quelle que soit l’évolution de la situation mondiale, la coopération d’amitié entre la Chine et le Pakistan avancera de façon déterminée. La Chine est prête à saisir l’occasion offerte par le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Pakistan pour développer une coopération stratégique avec la partie pakistanaise à un niveau plus élevé, dans des domaines plus élargis et de manière plus approfondie, et construire ensemble une communauté d’avenir partagé Chine-Pakistan encore plus étroite.

8

HRTN : Selon des reportages, le chef des républicains au Comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis Michael McCaul a indiqué que les sanctions annoncées par la Chine contre Pompeo et d’autres personnes étaient une tentative éhontée et infondée. Quelle est la réponse de la Chine à ce sujet ?

michael-mccaul-super-tease le chef des républicains au Comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis Michael McCaul


Hua Chunying : Comme je l’ai déjà dit hier, la Chine a décidé d’imposer des sanctions aux personnes concernées des États-Unis, ce qui était une réponse à leurs actes erronés sur des questions liées à la Chine consistant à violer gravement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine.

Cette décision est totalement légitime et nécessaire, et démontre pleinement la ferme volonté du gouvernement chinois de défendre les intérêts nationaux.

Selon les statistiques des départements concernés des États-Unis, pendant le mandat de l’administration Trump, plus de 3 900 sanctions ont été imposées, soit trois par jour. Ces agissements ont gravement violé le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales, et ont sérieusement porté atteinte à la souveraineté, à la sécurité et aux intérêts de développement des pays concernés. Ces mesures impopulaires ont reçu une opposition et une condamnation unanimes de la communauté internationale.

Comme nous l’avons déjà dit, les sanctions unilatérales nuisent à autrui autant qu’à soi-même. Cela ressemble à un boomerang, qui retournera inévitablement contre son auteur.

Les propos de McCaul ont pleinement révélé la logique d’intimidation, de tyrannie et d’hégémonie de certains politiciens américains qui croient que les États-Unis ont l’apanage de réprimer arbitrairement les autres alors que les autres n’ont pas droit à une légitime défense.

PHOTO 4CHINE DU 22.01 PH 4 XX 5 Conférence de presse du 22 janvier 2021 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

9

O Globo : Le Président brésilien Jair Bolsonaro a demandé à avoir un entretien téléphonique avec les dirigeants chinois dans l’espoir que la Chine libérerait au Brésil les matières premières pour la fabrication de vaccins contre la COVID-19. Les dirigeants chinois accepteront-ils cet entretien avec le Président Bolsonaro et apporteront-ils une aide à cette urgence ?

Le Président brésilien Jair Bolsonaro Le Président brésilien Jair Bolsonaro

Hua Chunying : Pour la situation spécifique que vous avez mentionnée, je n’ai aucune information à vous fournir.

Comme nous l’avons présenté, la Chine et le Brésil coopèrent étroitement dans le domaine de la lutte contre l’épidémie. Récemment, les essais cliniques de phase III du vaccin anti-COVID-19 lancés conjointement par des entreprises et des institutions des deux pays au Brésil se déroulent dans d’heureuses conditions. Nous espérons que la coopération concernée pourra jouer un rôle agissant dans la lutte contre l’épidémie du peuple brésilien.

Il y a 1,4 milliard de personnes en Chine et nous avons commencé l’inoculation destinée aux groupes prioritaires

Malgré la demande énorme sur le plan intérieur, nous faisons tout notre possible pour coopérer sous différentes formes avec les pays concernés en matière de vaccins afin d’aider les peuples du monde entier à lutter contre la pandémie. En raison de la quantité limitée de vaccins disponibles pour l’exportation actuellement, y compris de certains produits vaccinaux, ainsi que de liquides primaires et de vaccins semi-finis utilisés dans la production locale des pays concernés, les entreprises chinoises tournent à plein régime pour augmenter leur capacité de production. Veuillez vous renseigner auprès des entreprises concernées pour la situation spécifique.

10

NHK : Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) de l’Organisation des Nations Unies (ONU) entre en vigueur dès aujourd’hui. En tant qu’État doté de l’arme nucléaire, quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires (TIAN) de l'Organisation des Nations Unies (ONU) e

Hua Chunying : La Chine comprend bien les souhaits et les revendications des États non dotés de l’arme nucléaire dans la promotion du processus de désarmement nucléaire. Depuis le premier jour où la Chine a possédé de l’arme nucléaire, nous préconisons activement l’interdiction complète et l’élimination totale des armes nucléaires, nous adhérons toujours au principe de non-recours en premier aux armes nucléaires à aucun moment et en aucune circonstance, nous nous engageons solennellement et sans condition à ne pas utiliser ou menacer d’utiliser des armes nucléaires contre des États non dotés de l’arme nucléaire ou des zones exemptes d’armes nucléaires et nous maintenons toujours nos forces nucléaires au niveau minimum requis par la sécurité nationale.

C’est la politique fondamentale que la Chine applique avec constance et cohérence. Pour l’objectif ultime de l’élimination totale des armes nucléaires, la position adoptée par la Chine n’est pas contraire au TIAN. La Chine apportera sa contribution au maintien de la stabilité stratégique mondiale, et à la poursuite du processus international de maîtrise des armements et de désarmement par des actes concrets.

La Chine estime en même temps que le processus de désarmement nucléaire ne peut pas être dissocié de la réalité de la sécurité internationale, et qu’il faut le faire avancer progressivement sur la base des principes de « maintien de la stabilité stratégique mondiale » et de « sécurité non diminuée pour tous ».

Les processus concernés doivent adhérer au principe du consensus et être traités dans le cadre du régime international actuel de désarmement et de non-prolifération. Le TIAN, dont vous venez de parler, va à l’encontre de ces principes et porte atteinte au régime international de désarmement et de non-prolifération nucléaires qui est basé sur le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). La partie chinoise ne reconnaît ni n’a l’intention de signer ou de ratifier ce traité. Nous soulignons que le TIAN ne reflète ni ne constitue le droit international coutumier, et qu’il n’est pas juridiquement contraignant pour les États non signataires.

1-8-300x283

La Chine continuera à participer aux discussions en matière de désarmement nucléaire et de questions y relatives dans le cadre de la Première Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, de la Conférence du désarmement, de la procédure d’examen du TNP et de la coopération des cinq États dotés d’armes nucléaires, à faire avancer le processus de désarmement nucléaire d’une manière rationnelle, pragmatique et efficace, et à œuvrer inlassablement en faveur du maintien de l’équilibre et de la stabilité stratégiques mondiaux et de la réalisation d’un monde sans armes nucléaires. Nous sommes prêts à continuer à maintenir une communication constructive avec les pays non dotés d’armes nucléaires là-dessus.

CHINE DU 22.01 PH 5 XX 5 Conférence de presse du 22 janvier 2021 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

11

Question posée après la conférence de presse : Récemment, le chef de file de l’opposition russe Alexei Navalny a été arrêté après son retour à Moscou, ce qui a suscité la condamnation des États-Unis et d’autres pays occidentaux. Quels sont les commentaires de la Chine là-dessus ?

 Hua Chunying : Il s’agit d’une affaire intérieure de la Russie. La Chine s’oppose depuis toujours à l’ingérence des forces extérieures dans les affaires intérieures des États souverains. Nous soutenons la Russie dans le maintien de sa sécurité et de sa stabilité, ce qui est dans l’intérêt du peuple russe.

https://www.fmprc.gov.cn/fra/xwfw/fyrth/lxjzzdh/t1848606.shtml

horoscope-chinois-du-mois-de-janvier-2021-quelle-est-l-influence-du-boeuf-de-terre

Conférence de presse du 25 janvier 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

Conférence 25.01 PH 1 ZZ 6 de presse du 25 janvier 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

12

CCTV : Il y a quelques jours, le Président de la Chambre de Commerce américaine en Chine (AmCham China) Gregory Gilligan a affirmé que les 42 années traversées ensemble par les États-Unis et la Chine depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques prouvaient que les deux pays pouvaient et devaient coopérer, et qu’une bonne entente sino-américaine bénéficierait au monde entier. Il a également déclaré que 70% des entreprises interrogées parmi les près de 1 000 entreprises à capitaux américains de l’AmCham China ne prévoyaient pas du tout de délocaliser du marché chinois et que le commerce continuerait d’être un lest stabilisateur pour les rapports américano-chinois. Quels sont vos commentaires à ce sujet ?

Greg-Gilligan-on-Bloomberg-20200609

Zhao Lijian : Récemment, des personnalités des milieux d’affaires américains ont émis à plusieurs reprises des signaux clairs pour dire qu’ils étaient optimistes quant aux perspectives de développement économique de la Chine, étaient prêts à rester en Chine et s’opposaient au « découplage » des économies des deux pays. Les remarques de M. Gilligan illustrent une fois de plus que les relations économiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis sont par essence mutuellement avantageuses et gagnant-gagnant, et que la Chine et les États-Unis partagent de vastes intérêts communs et une énorme marge de coopération. La collaboration était autrefois le trait principal des relations sino-américaines et devra continuer à l’être à l’avenir.

La Chine poursuivra la construction d’un environnement d’affaires conforme aux principes du marché, à la législation et aux normes internationales. Nous invitons le monde des affaires américain à investir et à monter des entreprises en Chine, et soutenons les sociétés des deux pays dans le renforcement de leur coopération mutuellement bénéfique. Nous espérons également que la nouvelle administration américaine pourra garder à l’esprit les intérêts fondamentaux des peuples des deux pays et le bien-être commun de la communauté internationale, maintenir les principes d’ouverture, d’inclusivité, de bénéfice mutuel et de gagnant-gagnant, mettre l’accent sur la coopération et gérer les divergences, de manière à travailler avec la Chine pour remettre les relations sino-américaines sur la bonne voie, créer une atmosphère favorable au développement sain de la coopération économique et commerciale bilatérale et améliorer le bien-être commun des deux peuples d’une meilleure façon.

13

Macao Monthly : Selon des reportages, le porte-avions USS Theodore Roosevelt de la marine américaine est entré en Mer de Chine méridionale via le canal de Bashi. Des avions de reconnaissance et des avions de guet aérien embarqué étaient également actifs dans l’espace aérien autour de Taiwan. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

https://t2.llb.be/DTelgolOoCHMIvi52VyNa351CzM=/0x112:2048x1136/1280x640/5e876e03d8ad581631ac1dba.jpg

Zhao Lijian : Le fait que les États-Unis envoient fréquemment des navires et des avions en Mer de Chine méridionale constitue un étalage de leurs forces militaires et est défavorable à la paix et à la stabilité de la situation régionale.

 Conférence 25.01 PH 2 ZZ 6 de presse du 25 janvier 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

14

HKSTV :Premièrement, vendredi dernier, le Wall Street Journal a révélé dans son reportage que l’Ambassadeur Cui Tiankai avait envoyé une lettre à la partie américaine indiquant que le membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et Directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC Yang Jiechi effectuerait une visite aux États-Unis, ce qui a été nié plus tard par l’Ambassade de Chine aux États-Unis. Y a-t-il une possibilité pour la Chine et les États-Unis de reprendre leurs échanges de haut niveau dans un avenir proche ? Deuxièmement, l’Ambassadeur Cui Tiankai est au poste d’Ambassadeur de Chine aux États-Unis depuis huit ans, et le poste d’Ambassadeur des États-Unis en Chine est vacant depuis l’année dernière. La Chine a-t-elle de nouvelles considérations concernant la rotation de son Ambassadeur aux États-Unis ?

L'ambassadeur de Chine aux États-Unis, Cui Tiankai, prend la parole lors d'un événement célébrant le 40e anniversaire de l'établissement de relations bilatérales à Washington, aux États-Unis, le 18 juin 2019 (Xinhua Ting Shen)  ARCHIVE L’ambassadeur de Chine aux États-Unis, Cui Tiankai, prend la parole lors d’un événement célébrant le 40e anniversaire de l’établissement de relations bilatérales à Washington, aux États-Unis, le 18 juin 2019 (Xinhua / Ting Shen)


Zhao Lijian : Concernant les relations entre la Chine et les États-Unis, comme l’a souligné le Président Xi Jinping dans son message de félicitations au Président Joe Biden pour son élection, promouvoir un développement sain et régulier des relations sino-américaines est non seulement dans l’intérêt fondamental des deux peuples, mais aussi correspond à l’attente commune de la communauté internationale. Nous espérons que les deux parties resteront attachées à l’esprit de non-conflit, de non-confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, se concentreront sur la coopération, géreront leurs divergences, favoriseront un développement sain et régulier des relations sino-américaines et feront avancer, ensemble avec les autres pays et la communauté internationale, la noble cause de la paix et du développement du monde. En ce qui concerne les échanges bilatéraux de haut niveau que vous avez mentionnés, je n’ai pas d’informations précises à vous fournir pour le moment.

Quant à la question de savoir si la Chine accréditera un nouvel Ambassadeur aux États-Unis, je n’ai pas non plus d’informations à vous fournir pour l’instant. La politique de la Chine sur les relations sino-américaines est constante et claire.

15

Bloomberg : Selon le Wall Street Journal, la Chine envisage de proposer aux États-Unis que les deux pays mènent une coopération en matière de reconnaissance mutuelle des certificats de vaccination sous la direction de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). La Chine espère en profiter pour faciliter le voyage des personnes munies de ces certificats et entamer une discussion entre les deux pays pour la distribution conjointe de vaccins dans les pays en développement. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

carnet

Zhao Lijian : Je ne suis pas au courant de ce dont vous avez parlé, veuillez vous renseigner auprès des départements compétents. À l’heure actuelle, la pandémie continue de sévir dans le monde entier. La Chine est prête à travailler avec la communauté internationale dont les États-Unis pour y faire face, par l’intermédiaire de, par exemple, la coopération dans la recherche et le développement (R&D) de vaccins et la fourniture de vaccins aux pays en développement, comme vous l’avez mentionné, afin que nous puissions vaincre l’épidémie le plus tôt possible.

 Conférence 25.01 PH 3 ZZ 6 de presse du 25 janvier 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

16

NHK : Premièrement, le Département d’État américain a publié une déclaration le 23 janvier, exhortant la Chine à cesser de faire pression sur Taiwan et ajoutant qu’elle devait engager un dialogue significatif avec Taiwan. Quels sont les commentaires du Ministère des Affaires étrangères à ce sujet ? Deuxièmement, selon des médias taiwanais, il y a eu plus de dix avions militaires de l’Armée populaire de libération (APL) opérant dans l’espace aérien près de Taiwan les 23 et 24 janvier. Des experts du côté taiwanais ont déclaré que l’acte de l’APL était en apparence un exercice militaire, mais son intention la plus importante était d’avertir les États-Unis. Quelle est l’intention de la Chine à cet égard ?

CARTE-TAIWAN-1280x614

Zhao Lijian : Sur votre première question, la position de la Chine sur la question de Taiwan est constante et claire. Il n’y a qu’une seule Chine dans le monde et Taiwan fait partie inaliénable du territoire chinois. La détermination de la Chine à sauvegarder la souveraineté et l’intégrité territoriale et à s’opposer résolument à l’« indépendance de Taiwan » ainsi qu’à l’ingérence des forces extérieures reste inébranlable.

La cause profonde de la tension et des troubles actuels dans les relations entre les deux rives du détroit de Taiwan réside dans le refus par les autorités du Parti démocrate progressiste de reconnaître le Consensus de 1992 incarnant le principe d’une seule Chine, dans le renforcement de leurs contacts avec des forces extérieures, et dans leurs provocations visant à l’« indépendance de Taiwan ». Nous sommes prêts à mener un dialogue et des consultations avec tous les partis, groupes et personnalités de la région de Taiwan sur la base politique de l’adhésion au Consensus de 1992 et de l’opposition à l’« indépendance de Taiwan », afin que nous puissions rechercher des terrains d’entente par-delà les différences et parvenir à un consensus sur les questions politiques entre les deux rives du détroit et sur les questions liées à la promotion de la réunification pacifique de la Chine.

Nous exhortons les États-Unis à respecter sérieusement le principe d’une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains, à traiter prudemment et correctement les questions liées à Taiwan et à s’abstenir d’envoyer de mauvais signaux aux forces visant à l’« indépendance de Taiwan », afin de ne pas nuire aux relations sino-américaines, ainsi qu’à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taiwan

Quant à votre deuxième question, veuillez vous renseigner auprès du Ministère chinois de la Défense nationale.

17

The Paper : Selon des reportages, de grandes manifestations de soutien au chef de file de l’opposition russe Alexei Navalny ont eu lieu à divers endroits en Russie samedi dernier. L’Ambassade des États-Unis à Moscou a préalablement publié le calendrier et les itinéraires des protestations sur son site officiel, rappelant aux citoyens américains en Russie de veiller davantage à leur sécurité, ce qui a suscité une protestation énergique du Ministère russe des Affaires étrangères. La Russie estimait que le comportement de la partie américaine avait dépassé la protection consulaire normale et constituait une ingérence dans les affaires intérieures de la Russie, et a réclamé une explication du côté américain. Quels sont les commentaires de la Chine là-dessus ?
Critique-feroce-Kremlin-Alexei-Navalny-place-artificiel-lhopital-1-dOmsk-transporte-inconscient_0_730_507
FILE – In this Saturday, July 20, 2019, file photo, Russian opposition leader Alexei Navalny attends a protest in Moscow, Russia. Navalny remained hospitalized for a second day on Monday, July 29, 2019,  (AP Photo/Pavel Golovkin, File)

Zhao Lijian : Nous avons remarqué les reportages concernés. La Chine s’oppose toujours à l’ingérence des forces extérieures dans les affaires intérieures d’un État souverain.

Conférence 25.01 PH 4 ZZ 6 de presse du 25 janvier 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

18

China News Service : Le 22 janvier, l’Administration nationale de la propriété intellectuelle de la Chine (CNIPA) a déclaré que la Chine avait autorisé 530 000 brevets d’invention en 2020, soit une augmentation de 17,1% en glissement annuel. Pourriez-vous présenter la signification importante de ces chiffres ? Quels sont vos commentaires à ce sujet ?

images

Zhao Lijian : Quant aux détails de la conférence de presse régulière de la CNIPA du premier trimestre, l’autorité compétente a déjà publié des informations. Veuillez les consulter.

Malgré l’impact de la COVID-19, le nombre de brevets d’invention autorisés en Chine a connu une croissance relativement rapide. Cela est une illustration de l’amélioration continue de la qualité et du rendement des droits de propriété intellectuelle (DPI) de la Chine, témoigne de l’efficacité de la Chine en matière de protection des DPI, et démontre que la Chine est en train de se transformer d’un grand pays importateur de propriétés intellectuelles en créateur majeur de propriétés intellectuelles.

CNIPA-ENGLISH

Le gouvernement chinois s’attache à mettre l’innovation scientifique et technologique au cœur du développement global du pays, à mettre en œuvre vigoureusement la stratégie de développement tiré par l’innovation et la stratégie de propriété intellectuelle, et à renforcer continuellement l’innovation scientifique et technologique ainsi que la protection des DPI. Actuellement, à mesure que la Chine entre dans une nouvelle étape de développement, nous mettons énergiquement en œuvre le nouveau concept de développement et construisons activement une nouvelle dynamique de développement, ce qui ne serait pas possible sans le ferme soutien des DPI. Comme l’a indiqué le Président Xi Jinping, aucun pays ne peut devenir un centre d’innovation isolé ou profiter tout seul des fruits de l’innovation. Les réalisations en matière d’innovation doivent bénéficier au monde entier, plutôt que de devenir un trésor caché au fond de grotte.

La Chine est disposée à travailler avec tous les pays pour continuer à renforcer l’innovation et la coopération scientifiques et technologiques, participer activement à la gouvernance mondiale des DPI et contribuer davantage au développement équilibré, inclusif et durable des DPI mondiaux.

19

Global Times : Selon des sources du gouvernement indien, l’Inde enverra dans les prochaines semaines dix millions de vaccins contre la COVID-19 aux pays d’Asie du Sud. Certains médias ont affirmé que l’Inde menait une « diplomatie du vaccin » pour affronter la Chine. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Résultat de recherche d'images pour "l'Inde enverra dix millions de vaccins contre la COVID-19 aux pays d'Asie du Sud"

Zhao Lijian : Le virus est un ennemi commun de l’humanité. La priorité des priorités de la communauté internationale est de s’unir et lutter conjointement contre l’épidémie. Les vaccins contre la COVID-19 constituent un bien public mondial. Actuellement, plusieurs vaccins sont mis sur le marché dans le monde et, quant au choix de vaccins, il est à tous les pays eux-mêmes de décider indépendamment. Il ne faut pas mener des concurrences malsaines sur cette question, encore moins de la soi-disant « confrontation ». Nous espérons que plus de vaccins sûrs et efficaces seront fabriqués par plus de pays dès que possible et les invitons à le faire, et que ces vaccins seront fournis à plus de pays en développement pour profiter à un plus grand nombre de personnes.

La Chine est en train de faire des efforts concrets pour honorer son engagement de faire des vaccins contre la COVID-19 un bien public mondial.

Elle mène la coopération internationale vaccinale par de divers moyens avec d’autres pays, en particulier les pays en développement, et fait tout son possible pour leur fournir soutien et aide en fonction de leurs besoins. Nous continuerons à promouvoir la distribution et l’utilisation équitables des vaccins à l’échelle mondiale pour que plus de personnes puissent en bénéficier.

Conférence 25.01 PH 5 ZZ 6 de presse du 25 janvier 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

20

Prasar Bharati : Actuellement, l’Inde a fourni des vaccins contre la COVID-19 fabriqués en Inde à plusieurs pays, dont certains sont gratuits et d’autres font partie d’exportations commerciales. La Chine envisagera-t-elle d’importer des vaccins de l’Inde pour combler l’écart entre l’offre et la demande de vaccins dans le pays ?

Zhao Lijian : Je ne suis pas au courant de ce dont vous avez parlé, veuillez vous renseigner auprès des autorités compétentes.

21

Phoenix TV : La Présidente de la Chambre de commerce américaine à Hong Kong (AmCham HK) Jessica Bartlett a déclaré que l’AmCham HK n’avait trouvé aucune trace de retraits importants de capitaux américains après l’entrée en vigueur de la Loi sur la sécurité nationale à Hongkong, ajoutant que les entreprises décideraient de partir ou de rester en fonction de leur stratégie de développement, et que de nombreux investisseurs avaient toujours confiance en le marché de Hong Kong. Quels sont les commentaires du Ministère des Affaires étrangères à ce sujet ?

Zhao Lijian : Selon une enquête publiée précédemment par l’AmCham HK, la plupart de ses membres interrogés ont déclaré que Hong Kong resterait leur siège régional dans les trois prochaines années. Près de 60% des entreprises sondées ont déjà engagé des affaires ou prévoyaient d’en opérer dans la Région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao. De nombreuses entreprises estiment que l’énorme marché de consommation de la Région de la Grande Baie leur offrira de grandes possibilités d’accroître les profits. Le rapport de l’AmCham HK et les remarques du responsable prouvent une fois de plus que la Loi sur la sécurité nationale à Hong Kong est le lest stabilisateur de la stabilité, la sécurité et la prospérité à long terme de Hong Kong, offrant un environnement d’investissement plus sûr, plus stable et plus durable et une perspective de coopération plus brillante pour les investisseurs internationaux, y compris des entreprises américaines. Tous les doutes et les hypothèses déraisonnables à l’égard de la Loi sur la sécurité nationale à Hong Kong s’écroulent d’eux-mêmes.

Les faits ont prouvé et continueront de prouver que la Loi sur la sécurité nationale à Hong Kong contribue de manière significative au maintien d’un environnement commercial sain et à la consolidation et au renforcement du statut de Hong Kong en tant que place financière internationale, centre du commerce international et pivot de transport maritime international. La Chine accueillera, comme toujours, les communautés d’affaires de tous les pays pour qu’ils continuent à se développer et à obtenir de plus grands succès à Hong Kong.

22

PTI : Hier, la Chine et l’Inde ont tenu le 9e cycle de pourparlers au niveau des commandants de corps d’armée dans la zone frontalière afin d’apaiser la situation à la frontière entre les deux pays. Quels sont les résultats de ces pourparlers ?

6cc56b9a-f164-11e8-bbe8-afaa0960a632_1280x720_191605

Zhao Lijian : Je peux vous confirmer qu’un nouveau cycle de pourparlers a effectivement eu lieu entre la Chine et l’Inde. Suite à l’accord, les deux parties publieront les informations concernées dès que possible.

Conférence 25.01 PH 6 ZZ 6 de presse du 25 janvier 2021 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian

https://www.fmprc.gov.cn/fra/xwfw/fyrth/lxjzzdh/t1848970.shtml

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s