2726 – Conférence de presse de la porte-parole du Ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, Moscou, 19 avril 2018

 

Sur les 235 ans du rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie

russie catherine 2 --1335927418_Rokotov_Portrait_Catherine_II  l’impératrice Catherine II 

Aujourd’hui nous fêtons les 235 ans du rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie. Le 19 avril 1783, l’impératrice Catherine II a publié le Manifeste sur le rattachement de la Péninsule de Crimée à la Puissance russe et la création de la Région de Tauride, gérée par le prince Grigori Potemkine qui a reçu le titre « de Tauride » pour ses efforts.

Sur les pourparlers du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avec l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’Onu pour la Syrie Staffan de Mistura

Le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’entretiendra le 20 avril à Moscou avec l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’Onu pour la Syrie Staffan de Mistura.

russie diplomatie Staffan de Mistura.& Lavrov 7695152.image  Sergueï Lavrov et Staffan de Mistura.

Ils examineront en détail le progrès du règlement syrien et ses perspectives, notamment dans le contexte des répercussions des actions agressives des États-Unis et des pays qui ont soutenu leur opération illégale contre Damas le 14 avril.

Sur la séance du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de coopération de Shanghai

Le 24 avril à Pékin, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov participera à la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Organisation de coopération de Shanghai.

Carte des membres de l'OCS en 2017

Pays de L’OCS en 2017

Dans le contexte des préparatifs de la nouvelle rencontre des leaders des pays membres de l’OCS qui se déroulera du 9 au 10 juin à Qingdao (Chine),

chine carte-qingdao-en-chine                                      à Qingdao (Chine),

les ministres évoqueront le développement ultérieur des activités de l’OCS. Ils examineront également les questions d’actualité internationale et régionale.

Le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov prendra part à plusieurs rencontres de travail bilatérales en marge de la réunion du Conseil.

Sur la lettre d’un citoyen allemand parvenue au Ministère russe des Affaires étrangères

Je viens de lire un courrier qu’on nous a envoyé d’Allemagne par voie postale. Je ne peux pas ne pas en parler car il ne s’agit pas d’un message unique: nous recevons des centaines de lettres de ce genre du monde entier.

lettre 4230_1459344287_lettre-de-motiv-auditeur_970x647p

Celle-ci est intitulée « Excuses ». Je la cite: « Monsieur le Ministre, je voudrais vous présenter mes excuses pour le comportement hostile de mon Gouvernement allemand et de ceux d’autres pays occidentaux dans leur relations officielles avec vous et avec la Russie. Je considère ce comportement comme malhonnête, menteur et lâche. Poursuivez votre politique lucide. Je vous souhaite du succès. J’ai 54 ans, je suis un véritable homme allemand, un catholique. Veuillez agréer l’expression de mes salutations distinguées ». La lettre contient également des vœux personnels.

C’est une histoire très éloquente.

Sur les événements en Syrie

L’événement central de la semaine dernière en Syrie et dans la région a évidemment été l’agression ouverte commise par les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France, qui ont lancé le 14 avril des frappes de missile massives contre la Syrie.

syrie 5107471_3_e822_tir-syrie de-missile-vers-la-syrie-depuis-un-detroyer_36953965e75e91cc7377fe8db67bd348-1728x800_c

Je ne veux pas me répéter et consacrer beaucoup de temps à cet événement, car l’évaluation appropriée de cette violation grossière de la Charte de l’Onu et des principes fondamentaux du droit international commise sous un prétexte fallacieux et provocateur basé sur l’utilisation présumée d’armes chimiques par les forces gouvernementales syriennes dans la ville de Douma, a déjà été exposée plus d’une fois par le Président russe Vladimir Poutine et le Ministère russe des Affaires étrangères.

 

Dans la nuit du mardi 17 avril, les médias ont publié des informations sur une nouvelle attaque contre la Syrie, sur des frappes de missile contre la base aérienne d’Al-Chaayrate, mais les autorités syriennes ont annoncé plus tard qu’il s’agissait d’une fausse alerte et qu’il n’y avait eu aucune nouvelle agression.

Dans tous les cas, les répercussions négatives de tous ces événements ont immédiatement été ressenties sur place. Elles ont confirmé nos suppositions indiquant que l’objectif réel des actions de la « troïka » occidentale était de permettre aux radicaux et aux extrémistes de reprendre haleine, de reprendre leurs forces et de faire perdurer les hostilités sur le sol syrien afin de compliquer le règlement politique.

Ainsi, on a constaté à Douma la mobilisation des extrémistes irréductibles qui ont tiré mercredi 18 avril sur les collaborateurs du Département de la sûreté et de la sécurité de l’Onu qui évaluaient la situation et élaboraient les plans de déplacement du groupe d’experts de l’OIAC sur les lieux de l’attaque chimique présumée. Ce qui n’est pas anodin. Les djihadistes et les extrémistes craignent visiblement la présence des membres et des experts de l’OIAC sur place.

Dans la région du Qalamoun oriental, où le conseil de la ville de Doumeir avait annoncé la décision des forces locales de déposer les armes et de rentrer dans le giron de l’État, les combattants résistants ont tiré des missiles depuis le système Grad sur les positions de l’armée syrienne dans cette zone, y compris sur l’aérodrome local.

Dans la province de Hassaké, on a enregistré pour la première fois depuis des mois des combats entre lesdites Forces démocratiques syriennes et Daech.

La situation reste compliquée sur la rive Est de l’Euphrate dans la province de Deïr-ez-Zor. On constate une fréquence accrue des actes de sabotage des combattants de Daech contre les positions de l’armée entre les villes d’Al-Mayadin et d’Abou-Kemal.

Toutefois, les tendances positives perdurent également. La situation dans la Ghouta orientale, où l’on rétablit actuellement la vie pacifique, reste globalement stable. Ainsi, mardi 17 avril, plus de 400 civils sont revenus à leur foyer dans la région.

Les combattants de Jaych al-Islam finalisent actuellement leur retrait de la ville de Douma. Plus de 12 000 personnes – les combattants et les membres de leur famille – ont été transportées vers le nord de la Syrie depuis le mois d’avril. On a découvert dans les quartiers de Douma qu’ils avaient quittés un laboratoire souterrain de production de substances toxiques – du gaz moutarde soufré et azoté – ainsi qu’une usine d’armes. Les dépôts des combattants contenaient 1,5 tonnes d’explosifs, 250 mines et 25 kg de TNT.

Le 17 avril, les combattants de Jaych al-Islam se sont mis à déposer leurs armes dans la ville de Doumeir au nord-est de Damas. Près d’un millier de personnes devraient quitter la ville pour se diriger au nord de la province d’Alep.

à suivre

RUSSIE AFF ETRANGERES header-bg-big


source/ http://www.mid.ru/fr/foreign_policy/news/-/asset_publisher/cKNonkJE02Bw/content/id/3178301

Une réflexion au sujet de « 2726 – Conférence de presse de la porte-parole du Ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, Moscou, 19 avril 2018 »

Les commentaires sont fermés.