5207 -Ch.Sannat – « 17.7 % de hausse pour les conserves de légumes. Les augmentations de prix annoncées par Leclerc » le 23 Nov.2022 …

1°/« 17.7 % de hausse pour les conserves de légumes. Les augmentations de prix annoncées par Leclerc ».

2°/Baby-foot, alcool, le délire culturel de la start-up. Adhérer aux valeurs «  »fun & pro » de l’entreprise ».

3°/Assurance-chômage, une réforme pas si bête alors que le FMI s’en mêle !

4°/Géopolitique. Peut-on encore questionner la politique américaine ?

5°/Après FTX la plateforme GENESIS se prépare à la faillite.

1°/« 17.7 % de hausse pour les conserves de légumes. Les augmentations de prix annoncées par Leclerc ».

par Charles Sannat | 23 Nov 2022 | A la une, Monnaie et Inflation


Mes chères impertinentes, chers impertinents,

L’oracle du supermarché, que dis-je le voyant des caddies, l’astrologue des têtes de gondoles, ou encore le devin qui lisait dans les entrailles des poulets vidés et sous vide de la grande distribution a parlé.

Oui.

Michel Edouard Leclerc a parlé.

Pour lui, qui a fait de la vie la moins chère le combat de sa vie, cela devient de plus en plus coûteux !

Il nous annonce des hausses terribles d’après les chiffres que lui remontent ses équipes concernant les demandes de hausse tarifaire exigées par des fournisseurs en furie et dépassés eux-mêmes par une inflation à deux chiffres et qui étaient soumis à la diète depuis des années.

Les hausses qu’on nous demande pour 2023 :

  • Conserves de légumes : +17,74 %
  • – Conserves de fruits : +20,55 %
  • – Café : +10,53 %
  • – Produits animaliers : +41 %
  • – Féculents : +10 %
  • – Volaille : +13 %
  • – Papier : +11 %
Les hausses sur le papier seront sans doute encore plus importantes, notamment sur tout le papier dit d’hygiène car il coûte terriblement cher en énergie à fabriquer.

Pour l’alimentaire, le prix des contenants, que ce soit les boîtes de conserves ou les bocaux en verre les prix vont également exploser car cela demande, là aussi beaucoup d’énergie, et quand l’énergie est chère, les prix du verre s’envolent.


L’inflation va durablement s’installer en Europe et dans le monde. Si nous nous rapprochons de ce premier pic d’inflation, l’inflation ne redescendra sans doute pas sous les 2 % par an, pour la simple et bonne raison que nous avons des facteurs inflationnistes désormais structurels à commencer par la transition écologique qui nécessite de faire beaucoup moins avec beaucoup moins d’énergie et beaucoup plus chère.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/17-7-de-hausse-pour-les-conserves-de-legumes-les-augmentations-de-prix-annoncees-par-leclerc-ledito-de-charles-sannat/

2°/Baby-foot, alcool, le délire culturel de la start-up. Adhérer aux valeurs «  »fun & pro » de l’entreprise ».

par Charles Sannat | 23 Nov 2022 | Emploi


Picoler le soir avec les collègues et boire comme des trous pour avoir l’air « cool » en jouant au baby-foot au lieu de travailler, et en prenant l’air doctement très occupé, voilà le quotidien dans les sociétés actuelles encore plus celles qui sont un peu « start-up ». Le seul qui comprenne le délire actuel c’est Elon Musk qui a viré l’essentiel des joueurs alcooliques de l’équipe de baby-foot de Twitter, et vous savez quoi ?

Twitter continue de fonctionner !

C’est dire la confusion qui règne dans les esprits.

Tenez, ce fait divers judiciaire illustre parfaitement ce que je veux vous dire.

« La Cour de cassation vient d’annuler en partie un licenciement suite au « comportement critique du salarié et son refus d’accepter la politique de l’entreprise basée sur l’incitation à divers excès » comme une alcoolisation excessive lors des pots de fin de semaine.
Un salarié qui ne participe pas à tous les apéros organisés par son employeur ou qui critique l’alcoolisation excessive des équipes lors de ces « moments de convivialité », ne peut être licencié pour cela ».
Accrochez-vous la dictature du « cool » atteint des sommets de crétinerie !
« Petit rappel des faits. Le salarié en question a été engagé en 2011 par la société Cubik Partners, en qualité de consultant senior, puis promu directeur en 2014. Il est licencié un an plus tard pour « insuffisance professionnelle » et notamment son refus d’adhérer à la valeur «  »fun & pro » de l’entreprise ».
Dans cet arrêt, les magistrats ont en effet considéré « que le licenciement (est) intervenu en raison de l’exercice par le salarié de sa liberté d’expression ; que la cour d’appel a constaté qu’il ne pouvait être reproché à Mr T. son absence d’intégration de la valeur « fun & pro » de l’entreprise ».
Cette valeur, se traduisait selon la Cour « par la nécessaire participation aux séminaires et aux pots de fin de semaine générant fréquemment une alcoolisation excessive encouragée par les associés qui mettaient à disposition de très grandes quantités d’alcool, et par des pratiques prônées par les associés liant promiscuité, brimades et incitation à divers excès et dérapages ».
Et oui, quand on est trop « start-up » on devient trop « fun & pro » pro… alcool bien évidemment. Et quand on picole trop, le comportement devient souvent outrancier et cela n’a pas sa place en entreprise, mais nous sommes dans des temps de grandes confusions qui génèrent d’immenses souffrances mentales et morales.

La seule manière de se protéger de tout cela c’est de vivre, d’une certaine manière en marge ou en retrait de cette société malade.

C’est exactement ce que je fais, et du haut de mon grenier normand, dans le calme de ma campagne et la douceur du feu de cheminée qui crépite, des poules qui caquètent et du chat qui ronronne, je contemple, le naufrage de ce monde et la folie qui s’étend, jour après jour.
Prenez soin de vous.
Protégez-vous.
Protégez-votre âme.

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/baby-foot-alcool-le-delire-culturel-de-la-start-up-adherer-aux-valeurs-fun-pro-de-lentreprise/

3°/Assurance-chômage, une réforme pas si bête alors que le FMI s’en mêle !

par Charles Sannat | 23 Nov 2022 | Emploi & Chômage


Comme vous le savez le gouvernement est en train de faire passer aux forceps une réforme de l’assurance-chômage qui va permettre de rendre modulable la durée d’indemnisation.

En dessous de 9 % de taux de chômage, la durée d’indemnisation sera réduite de 25 % ce qui est le cas actuellement. Cela veut dire que de 24 mois théoriques de chômage, on va passer à 18 mois seulement d’indemnisation. Cette petite différence sera évidemment de nature à obliger les gens à travailler 6 mois plus tôt ou 6 mois plus vite que si la durée d’indemnisation était de 24 mois. Logique.
Réforme injuste ?
Non.
Pourquoi ?
Parce que l’on ne touche pas au montant de l’indemnisation mais à sa durée.
18 mois c’est objectivement largement suffisant pour retrouver un travail surtout quand il y en a ce qui est le cas aujourd’hui.
On peut éventuellement discuter du seuil retenu (9 %) et l’on pourrait baisser ce seuil par exemple à 7 ou 8 %, mais vous me trouverez toujours du côté du travail, de l’emploi et de l’activité.
Je suis même favorable au droit opposable à l’emploi. Aucune aide, mais un travail pour tous serait un meilleur principe que l’assistanat (sous réserve de l’état de santé bien évidemment).
Quant au FMI il se réveille et vient pilonner notre pays et sa gestion.
le FMI veut une France moins dépensière
Le FMI estime qu’il est temps de mettre fin au «  quoi qu’il en coûte  ».
La France doit commencer à redonner un aspect décent à la courbe de ses finances publiques et, pour cela, mettre en œuvre des réformes qui assurent une réduction des dépenses sur le long terme, recommande le FMI dans un rapport publié ce lundi. Un hasard du calendrier qui tombe plutôt bien, alors que le ministre du Travail, Olivier Dussopt, présentait les nouvelles règles de l’assurance-chômage.
Car, pour l’institution internationale, cette réforme doit effectivement contribuer à améliorer la ­situation. «  Introduire une contracyclicité dans les prestations de chômage en variant l’admissibilité et/ou la durée des prestations en fonction des conditions du marché du travail renforcerait (…) les incitations du marché du travail tout en générant des économies  », indique le rapport. Cette évolution – désormais largement sur les rails – n’est bien sûr pas la seule citée par le FMI. En tête de liste, figure toujours la réforme des retraites. Une réforme « globale qui devrait améliorer le taux de participation des travailleurs âgés en augmentant progressivement l’âge effectif de la retraite, améliorer l’équité et la durabilité du système, tout en tenant compte des situations spécifiques », insiste le rapport, comme chaque année. Il cite également, comme source d’économies, la réduction des niches fiscales.
Et le rapport du FMI continue à égrener les réformes, comprendre les économies, que nous devrions faire.
Alors vous pouvez ne pas aimer le FMI (ce qui est également mon cas), pourtant la réalité et les faits sont durs.

La réalité c’est que nous faisons n’importe quoi et que nous gérons notre pays n’importe comment.

Aider, n’est pas assister.

J’ai grandi, dans un monde, celui des années 80 et 90 ou le RSA n’existait pas !
Oui vous avez bien lu.
Le RSA n’existait pas. J’ai vu Michel Rocard premier ministre de l’époque le mettre en place. Nous étions en 1992 de mémoire et cela s’appelait le RMI. Le revenu minimum d’insertion.
A cette époque nous avions nettement moins de SDF qu’aujourd’hui. Nous n’avions pas de bidonvilles à Paris et encore moins des villages de tentes par milliers de pauvres bougres qui vivent à la belle étoile expression politiquement correct pour dire « à la rue ».

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/assurance-chomage-une-reforme-pas-si-bete-alors-que-le-fmi-sen-mele/

4°/Géopolitique. Peut-on encore questionner la politique américaine ?

par Charles Sannat | 23 Nov 2022 | Grille article, Guerre


Peut-on encore critiquer la politique américaine ou émettre quelques jugements sans se retrouver immédiatement taxer de suppôt de Moscou ou d’agent du Kremlin se demande-t-on enfin et à juste titre sur CNews.

Il ne faut avoir aucune naïveté sur les Américains.
Ils sont charmants bien évidemment, ils nous ont libéré, sans eux nous parlerions allemand etc, etc…
Une fois évoqués tous ces poncifs bien pensants, n’oubliez jamais ce que disait François Mitterrand le président de la République que les moins de 20 ans n’ont pas connu.
« Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ».

Un pouvoir sans partage.

C’est cette volonté de pouvoir sans limite qui met le monde à feu et à sang, cette volonté de pouvoir et la nécessité de mener des guerres pour l’énergie avec une stratégie de long terme du côté des Etats-Unis que bien peu de citoyens du monde comprennent.
La confrontation actuelle avec la Russie ne doit rien au hasard, de même que la confrontation avec la Chine est déjà prévisible et largement prévue par les états-majors américain de même que par les pays membre de l’Otan, comme l’Allemagne qui a décidé de « renforcer les règles applicables aux entreprises très exposées à la Chine, en les obligeant à divulguer davantage d’informations et éventuellement, à effectuer des tests de résistance aux risques géopolitiques, selon un projet de document confidentiel consulté par Reuters ».


Cherchez la volonté de pouvoir, cherchez l’énergie et vous comprendrez ce qui se passe et ce qui va advenir.

Charles SANNAT


https://insolentiae.com/geopolitique-peut-on-encore-questionner-la-politique-americaine/

5°/Après FTX la plateforme GENESIS se prépare à la faillite.

par Charles Sannat | 23 Nov 2022 | Cryptomonnaies


Depuis la débandade de FTX la deuxième plus grosse plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde, c’est la Bérézina dans l’écosystème des cryptos.

D’après Bloomberg, l’agence de presse financière américaine c’est Genesis qui s’apprêterait à rejoindre le cimetière des cryptos-faillites.
« C’est ainsi dans un climat de fin du monde sur les marchés crypto que Bloomberg rapporte les déclarations de Genesis : faute d’être parvenue à convaincre un ou plusieurs repreneurs, Genesis se prépare à une faillite inéluctable. Cité par Bloomberg, Genesis aurait cependant indiqué qu’elle n’avait « pas l’intention de déposer le bilan de façon imminente et que {la société} s’efforçait de résoudre la situation actuelle. »
Ne pas avoir l’intention de déposer le bilan de façon imminente… ce n’est pas franchement très engageant si vous avez des fonds chez GENESIS !
Encore une fois, il faut faire une distinction entre les cryptos et les plateformes d’échanges de cryptos. Vous pouvez avoir vos cryptomonnaies directement par exemple sur une clef « ledger » qui est le mode de conservation le plus connu sous forme « physique » de votre crypto-trésor.
Mais pour autant ce qui arrive aux plateformes d’échange n’est pas du tout anodin pour le marché. En effet, les dizaines de milliards de dollars d’échanges de cryptos quotidiens sont uniquement permis justement par l’existence de ces plateformes.

Sans plateforme d’échange vous n’avez pas d’échange !

Cela peut sembler évident.
Mais si vous n’avez pas d’échange vous n’avez pas de marché de cryptos !

Et si vous n’avez pas de marché, vous n’avez pas de liquidité.

Si vous n’avez pas de liquidité, vos actifs n’ont pas de valeur.
Cela peut sembler évident.

Tellement évident que personne ne vous parle de ce sujet.

C’est donc un véritable effondrement pour le marché des crypto-monnaies que la Banque centrale européenne préfère appeler … des crypto-actifs.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

Source Journalducoin.com ici


https://insolentiae.com/apres-ftx-la-plateforme-genesis-se-prepare-a-la-faillite/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s