5112 – V.Poutine à Samarcande… Neuf R.V… Kirghizstan – Turkménistan – Iran – Pakistan – Ouzbékistan – Chine – Mongolie… OCS – Le 15.09.22

  • 1 Rencontre avec le président de la République kirghize Sadyr Japarov le 15 septembre 2022 à 11h00 de Samarcande
  • 2 Rencontre avec le président du Turkménistan Serdar Berdimuhamedov le 15 septembre 2022 à 11H45 à Samarcande
  • 3 Rencontre avec le président iranien Seyyed Ebrahim Raisi le 15 septembre 2022 à 12H30 à Samarcande
  • 4 Rencontre avec le Premier ministre pakistanais Shehbaz Sharif à 15 septembre 2022 à 13H10 à Samarcande
  • 5 Cérémonie de présentation de l’Ordre d’Alexandre Nevsky au président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev le 15 septembre 2022 à 17h30 à Samarcande
  • 6 Cérémonie de plantation d’arbres avec les chefs de délégation au sommet de l’OCS le 15 septembre 2022 à 18h15 à Samarcande
  • 7 Rencontre avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev le 15 septembre 2022 à 16h45 à Samarcande
  • 8 Rencontre avec le président de la RPC Xi Jinping le 15 septembre 2022 à 14h20 à Samarcande
  • 9 Rencontre avec le président de la RPC Xi Jinping et le président de la Mongolie Ukhnaagiin Khurelsukh le 15 septembre 2022 à 15h40 à Samarcande

https://p8.storage.canalblog.com/86/94/710463/123687245.png

1 Rencontre avec le président de la République kirghize Sadyr Japarov le 15 septembre 2022 à 11h00 de Samarcande (Ouzbékistan)

Vladimir Poutine a rencontré le président de la République kirghize Sadyr Japarov en marge du sommet de l’OCS à Samarcande, qui se tiendra le 16 septembre.
15 septembre 2022 à 11h00 de Samarcande

Président de la Russie Vladimir Poutine : Mr. Japarov,

Je suis heureux de vous voir et de pouvoir discuter de sujets d’intérêt commun, qui sont nombreux. Nos pays sont proches ; nous sommes des partenaires stratégiques et des alliés travaillant ensemble dans de nombreuses organisations régionales internationales.

La Russie reste le premier partenaire commercial et économique de la République kirghize. L’année dernière, nous avons connu une augmentation notable des échanges. Le commerce continue également de croître cette année, à un rythme assez élevé. L’année dernière, il a augmenté de 46,6 % et cette année, de 30 % sur les cinq premiers mois, ce qui est un bon résultat.

La Russie continue d’apporter un soutien économique au Kirghizistan. L’année dernière, nous avons offert une aide financière de 20 millions de dollars. Cette année, 1,5 million de dollars ont été alloués pour la restauration des infrastructures sociales endommagées lors de certains événements tragiques dans les régions frontalières régionales. Nous continuerons à le faire, en tenant également compte des événements tragiques les plus récents. Nous discuterons de cette question aujourd’hui.

Nous sommes prêts à fournir une assistance technique dans les efforts de secours d’urgence et de réponse aux catastrophes naturelles. En juillet, le gouvernement a signé une résolution pour fournir du matériel de lutte contre les incendies et des hélicoptères, avec environ 1,3 milliard de roubles alloués à cet effet sur le budget russe.

La Russie est le plus grand fournisseur d’énergie du Kirghizistan. A votre demande, l’énergie est fournie à un tarif préférentiel et en franchise de droits.

Soixante-dix régions russes participent à la coopération interrégionale. Une conférence s’est tenue à Ekaterinbourg en juin.

Nous développons des liens humanitaires et culturels. Il existe neuf écoles secondaires de langue russe en République kirghize. Des enseignants russes travaillent dans des écoles kirghizes, ce qui est très important à notre avis. Nous tenons à vous remercier de soutenir la langue russe au Kirghizistan. Ce soutien de la langue russe est une base pour développer nos relations dans de nombreux autres domaines.

L’année dernière, Bichkek a accueilli avec succès les Journées de la culture russe, une conférence sur le patrimoine spirituel et un forum des jeunes leaders. Comme je l’ai dit, tous ces projets sont des blocs de départ créant les conditions pour le progrès de nos relations à l’avenir.

Je suis très heureux de vous voir et de pouvoir m’entretenir avec vous en marge du sommet de l’OCS.


Président de la République kirghize Sadyr Japarov : Merci, Monsieur Poutine.

Je suis heureux de vous revoir.

La Russie est depuis longtemps notre principal partenaire commercial et économique et notre plus grand allié stratégique.

Comme vous l’avez noté, au cours des six premiers mois de cette année, le commerce entre la Russie et le Kirghizistan a doublé d’une année sur l’autre. Nous avons des projets d’investissement réussis, soutenus par le Fonds de développement kirghize-russe. À ce jour, le fonds a approuvé 3 200 projets d’une valeur totale de 440 millions de dollars.

Comme vous l’avez également noté, nous prévoyons de commencer à construire davantage d’écoles secondaires en République kirghize, dont cinq écoles qui seront achevées en 2023 et quatre écoles en 2024.
Je suis convaincu que notre rencontre d’aujourd’hui contribuera à renforcer la coopération mutuellement bénéfique entre la Russie et le Kirghizistan et notre coopération multidimensionnelle.

Encore une fois, je suis heureux de vous voir.


Vladimir Poutine : De même.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69352

2 Rencontre avec le président du Turkménistan Serdar Berdimuhamedov le 15 septembre 2022 à 11H45 à Samarcande

Vladimir Poutine a rencontré le président turkmène Serdar Berdimuhamedov en marge du sommet de l’OCS.

15 septembre 2022 à 11H45 à Samarcande

Président de la Russie Vladimir Poutine : Monsieur le Président,

Je suis heureux de vous voir.

Je voudrais commencer notre réunion en exprimant ma gratitude pour l’accueil chaleureux qui m’a été réservé ainsi qu’à tous les membres de la délégation russe lors du Sommet de la Caspienne au Turkménistan.


Encore une fois, je tiens à vous féliciter d’avoir organisé cet événement. Elle a été organisée au plus haut niveau et a facilité le développement à la fois des relations dans la région caspienne, qui est très importante pour nous tous, et de nos relations interétatiques.

Cette année – nous en avons parlé en avril – nous avons marqué le 30e anniversaire des relations diplomatiques entre nos pays, et nous pouvons affirmer que le niveau de partenariat stratégique qui a été atteint et décrit dans les documents pertinents est présent non seulement sur le papier, mais dans la vraie vie aussi.

Le mérite en revient en grande partie à Gurbanguly Berdimuhamedov pour sa grande contribution personnelle. Je vous prie de lui transmettre mes meilleurs vœux. Il a fait beaucoup et, comme vous le savez, nous avons reconnu ses réalisations d’une manière appropriée en lui décernant un prix d’État, l’Ordre des services à la patrie, qui dans ce cas faisait référence à la fois à son service à la Russie et au Turkménistan.

https://eng.belta.by/images/storage/news/with_archive/2021/000020_1634297189_144194_big.jpg  Mr Gurbanguly Berdimuhamedow


Je sais que Mr. Gurbanguly Berdimuhamedow se rendra en Russie à l’invitation de la présidente du Conseil de la Fédération, Valentina Matviyenko, et qu’il rencontrera le président de la Douma d’État, Viatcheslav Volodine. Je serai également ravi de le rencontrer en personne, et cette rencontre sera définitivement organisée.

Les gouvernements, ministères et agences de nos pays travaillent à la mise en œuvre des accords conclus lors de votre visite à Moscou le 10 juin, lors de la signature de 14 documents inter-gouvernementaux et inter-institutions dans divers domaines. Tout cela est très important pour le développement de nos relations, surtout économiques, bien sûr. Nous allons promouvoir nos relations à un nouveau niveau. C’est ce que stipule la Déclaration sur la promotion du partenariat stratégique que nous avons signée.

Comme on le sait, la Russie est un partenaire commercial et économique de premier plan du Turkménistan, et nous avons l’intention d’augmenter notre part. Malheureusement, au cours de l’année pandémique et maintenant, le commerce a légèrement diminué. Disons simplement qu’il s’agit d’un sujet de discussion et d’ajustement futur, mais nous devons simplement l’énoncer afin de comprendre ce qu’il reste à faire pour égaliser la situation et la développer davantage.

De notre côté, la commission intergouvernementale est présidée par Alexei Overchuk, qui rend compte régulièrement de l’avancement des travaux, y compris dans des groupes de travail de haut niveau. J’espère, j’en suis même certain, que la situation s’améliorera.

Bien sûr, l’énergie joue un rôle particulier dans nos liens économiques. Notre principale entreprise énergétique, Gazprom, travaille de manière productive au Turkménistan depuis de nombreuses années. Nous avons également discuté de ce problème avec vous. En général, pour autant que je sache, la situation convient au Turkménistan; tous les accords sont mis en œuvre. Tatneft, une autre société énergétique russe, a rejoint le processus. L’entreprise de métallurgie des tuyaux fournit une quantité importante des produits dont vous avez besoin pour l’expansion du transport par pipeline.

Au total, 190 entreprises à participation russe opèrent au Turkménistan, et je tiens à vous remercier pour la création par les autorités turkmènes de toutes les conditions nécessaires à ce travail.

Nous visons à diversifier nos liens économiques à travers d’autres domaines de coopération, tels que l’agriculture et l’industrie textile. Nous sommes prêts à étendre l’offre de produits non primaires sur le marché du Turkménistan.

Soixante régions russes coopèrent activement avec le Turkménistan dans divers domaines, et des accords ont été signés, avec beaucoup d’entre eux dans les domaines commercial, économique, scientifique, technique et culturel.

Je voudrais vous remercier en particulier pour votre attitude envers la langue russe et la culture russe. Nous pensons qu’il s’agit d’un aspect très important qui ouvre la voie à une collaboration dans tous les domaines

Nous vous sommes reconnaissants de votre soutien à l’initiative de construction d’un nouveau bâtiment pour le Théâtre dramatique russe d’État à Achgabat et d’un bâtiment supplémentaire pour l’école russo-turkmène Pouchkine. Nous espérons également que le projet de création d’une université russo-turkmène se concrétisera bientôt.

Nous collaborons activement au niveau international, dans pratiquement toutes les organisations internationales, et nos ministères des Affaires étrangères entretiennent des contacts réguliers.

Je suis très heureux d’avoir l’occasion de vous rencontrer en marge de l’événement d’aujourd’hui.


Président du Turkménistan Serdar Berdimuhamedov : Merci beaucoup, Monsieur le Président.

Tout d’abord, je voudrais vous exprimer ma gratitude pour l’opportunité d’avoir cette réunion en marge du Sommet de l’OCS.

Je voudrais également vous transmettre mes chaleureuses salutations au nom du Président de la Chambre haute du Parlement, Mr. Gurbanguly Berdimuhamedov.

Monsieur le Président, je voudrais souligner le niveau élevé de nos relations politiques bilatérales. Comme vous le savez, nos visites réciproques au plus haut niveau en sont la preuve. Le 10 juin, j’ai effectué ma première visite officielle à Moscou, et le 29 juin, vous êtes venu en visite à Achgabat pour participer au 6e Sommet de la Caspienne.

Je voudrais également souligner que nos liens inter-parlementaires se sont considérablement renforcés. En mai de cette année, Achgabat a accueilli le premier Forum interparlementaire des pays d’Asie centrale et de la Fédération de Russie. En octobre de cette année, comme vous l’avez noté, le Président de la Chambre haute du Parlement du Turkménistan, Mr. Gurbanguly Berdimuhamedov, se rendra également en Fédération de Russie à l’invitation du Président du Conseil de la Fédération.

Monsieur le Président, je tiens à souligner que les gouvernements de nos deux pays entretiennent des contacts sur une base systémique ; des consultations interinstitutions ont également lieu régulièrement.

Je voudrais vous exprimer ma gratitude pour votre soutien ferme et invariable à la politique étrangère neutre du Turkménistan et aux initiatives de mon pays à l’ONU et dans d’autres organisations internationales.

Merci beaucoup encore une fois pour cette rencontre dans le cadre de l’Organisation de Coopération de Shanghai.

Vladimir Poutine : Merci.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69353


3 Rencontre avec le président iranien Seyyed Ebrahim Raisi le 15 septembre 2022 à 12H30 à Samarcande

Vladimir Poutine a eu une rencontre avec le président de la République islamique d’Iran Seyyed Ebrahim Raisi, à Samarcande.
15 septembre 2022 à 12H30 à Samarcande

Président de la Russie Vladimir Poutine : Monsieur le Président,

Je suis heureux de vous rencontrer à nouveau.

Les relations entre la Russie et l’Iran se développent dans tous les domaines qui ont pris forme au fil des années.

Comme vous et moi en étions convenus, nous avons tout fait pour faire de l’Iran un membre à part entière de l’Organisation de coopération de Shanghai. Nos partenaires OCS ont soutenu votre candidature. Suite à la dernière formalité, et c’est bien une formalité, l’Iran rejoindra cette organisation internationale sérieuse, grande et influente. Nous sommes très heureux de voir cela.

La coopération bilatérale, y compris la coopération de haute technologie, continue également de se développer. Comme vous le savez, le satellite de télédétection Khayyam, développé par des entreprises russes à votre demande, a décollé du cosmodrome de Baïkonour le 9 août.

Nous sommes en train de finaliser un nouveau grand traité russo-iranien qui élèvera nos relations au niveau d’un partenariat stratégique.

En 2021, le commerce mutuel a augmenté de 81 % et a augmenté de 30 % supplémentaires au cours des cinq premiers mois de 2022. Les membres de la commission intergouvernementale travaillent activement. La semaine prochaine, une importante délégation commerciale russe comprenant environ 80 entreprises russes se rendra en Iran.

Les membres de la première mission commerciale de ce type se sont rendus en Iran en mai 2022, et je voudrais dire que de nombreux membres de la délégation m’ont ensuite fait part de leurs impressions. Ils étaient très satisfaits de ce qu’ils ont vu dans les entreprises iraniennes, dans le contexte du développement de la haute technologie. Pour être honnête, nous ne nous attendions pas à cela. Par conséquent, nous et moi-même tenons à vous en féliciter personnellement.

Les liens interrégionaux continuent de se développer. Nous coopérons activement sur la scène internationale et nous avons des points de vue proches ou coïncidents (comme disent les diplomates) sur de nombreuses questions.

Je me souviens comment l’ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême de l’Iran, nous a chaleureusement accueillis à Téhéran il n’y a pas si longtemps. De nombreux projets voient le jour grâce à son soutien. Je vous prie de lui transmettre mes meilleurs vœux.

Président de la République islamique d’Iran Seyyed Ebrahim Raisi (retraduit) : Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Miséricordieux,

Monsieur le Président,

Je suis à nouveau très heureux d’avoir cette opportunité de vous rencontrer. Et je suis très flatté que vous ayez dit que depuis notre dernière réunion, nos accords ont été mis en œuvre avec succès, ils sont mis en œuvre.

Merci beaucoup, et je tiens à remercier la Fédération de Russie pour son soutien à l’adhésion à part entière de l’Iran à l’Organisation de coopération de Shanghai.

https://i0.wp.com/www.chine-magazine.com/wp-content/uploads/2015/06/ocs.jpeg?fit=417%2C299&ssl=1

Quant à l’agenda bilatéral, nous avons la volonté nécessaire pour développer ces relations. Vous savez, nos relations ne sont pas ordinaires ; elles sont stratégiques et ont une valeur stratégique. Nous devons développer notre coopération dans les domaines politique, économique, commercial, dans l’aéronautique et l’exploration spatiale.

Votre visite en République islamique d’Iran a été un succès. Nous nous sommes rencontrés là-bas, et vous avez également eu une réunion avec notre guide suprême. Suite à cette réunion, le Guide Suprême, Sa Sainteté, nous a donné des instructions et nous les mettons pleinement en œuvre.

Nous pensons que l’adhésion de la République islamique d’Iran à l’Organisation de coopération de Shanghai est le type de partenariat et de coopération mutuelle qui profiterait non seulement à la République islamique d’Iran, mais à tous les membres de cette organisation en général.

Merci beaucoup et merci à la Fédération de Russie pour son soutien actif à l’acceptation de l’Iran en tant que membre à part entière de l’UEE et des BRICS. Nous savons qu’il s’agit également d’un partenariat mutuel qui servira les intérêts de toute la région et renforcera nos liens.

Toutes les questions inscrites à l’ordre du jour bilatéral sont placées sous les auspices du vice-président de la République islamique d’Iran, ainsi que du ministre des Affaires étrangères. Nous devons travailler concrètement sur la question de la tenue d’une réunion de la commission intergouvernementale de la République islamique et de la Fédération de Russie. Il est nécessaire de mettre en œuvre les accords existants et de les traduire en actes concrets dès que possible.

Vous savez, les Américains le pensent, ou ils croient qu’en déclarant des sanctions contre un État, ils peuvent nuire à sa volonté et à son mouvement vers l’avant. Cependant, je crois qu’ils calculent mal; c’est une erreur. Depuis des années, ils nous imposent des sanctions, nous faisons face à leurs sanctions unilatérales, mais le peuple de la République islamique d’Iran a réussi à conjurer cette menace et les sanctions qu’ils nous imposent.

En ce qui concerne les sanctions contre la Fédération de Russie, nous ne reconnaissons pas ces sanctions, nous ne les reconnaîtrons jamais, et nous renforcerons et élargirons nos relations avec la Fédération de Russie dans le domaine commercial et économique. Vous savez, les relations mutuelles entre des pays tels que la République islamique d’Iran et la Russie qui sont soumis aux sanctions américaines sont quelque chose qui peut renforcer nos liens et mettre en œuvre nos réalisations et nos accords.

Nous mettons tout en œuvre avec succès, y compris les questions fiscales, les questions bancaires et nos relations dans le domaine commercial et économique, sous vos auspices. Nous savons que vous avez passé de bonnes commandes et notre projet, à savoir le corridor Nord-Sud, est mis en œuvre avec succès. La République islamique d’Iran a également émis les ordonnances nécessaires, afin que nos collègues abordent cette question en toute hâte afin de faire de tout cela une réalité.

Nous pensons que, compte tenu de l’excellent partenariat qui se dessine ou qui s’est formé entre la République islamique d’Iran et la Fédération de Russie, nous pouvons faire des pas positifs en avant afin de garantir pleinement les intérêts de nos pays.

Bien sûr, nous pouvons écarter toutes les sanctions, ainsi que les menaces que les États-Unis d’Amérique font peser sur nos pays. Vous savez, la République islamique d’Iran a la bonne volonté requise, et nous faisons un geste de bonne volonté : nous ne quittons jamais et ne quitterons jamais la table des négociations. Cependant, cela a été prouvé, et le monde entier sait qu’il est impossible de parvenir à un accord avec les États-Unis d’Amérique, cela viole toutes les obligations. Bien sûr, chacun sait que l’Union européenne est aussi dans une situation passive, incapable de tenir ses promesses.

Vladimir Poutine : C’est leur parole, et ils la tiennent ou non, comme bon leur semble.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69354


4 Rencontre avec le Premier ministre pakistanais Shehbaz Sharif à 15 septembre 2022 à 13H10 à Samarcande

Vladimir Poutine a rencontré le Premier ministre de la République islamique du Pakistan Shehbaz Sharif en marge du sommet de l’OCS.

15 septembre 2022 à 13H10 à Samarcande

Président de la Russie Vladimir Poutine : Monsieur le Premier ministre,

Je suis ravi de vous rencontrer. Je garde un souvenir chaleureux de mes réunions de travail avec votre frère [Nawaz Sharif], que nous avons rencontré en marge des réunions de l’OCS au Kazakhstan et en Bachkirie, en Russie.

Je voudrais souligner que nous considérons le Pakistan comme un partenaire prioritaire en Asie du Sud-Est et en Asie dans son ensemble. Les relations entre nos pays évoluent de manière tout à fait positive, et nous nous en réjouissons.

Je voudrais commencer notre réunion en exprimant mes condoléances pour les pertes en vies humaines dues aux catastrophes naturelles, les inondations sans précédent au Pakistan. Pour notre part, nous sommes prêts à aider votre peuple. Nous y avons dépêché l’aide humanitaire nécessaire et nous sommes prêts à vous aider à organiser l’assistance aux victimes des inondations.


Comme je l’ai noté, nos relations évoluent très positivement et dans de nombreux domaines. Les liens commerciaux et économiques sont le premier domaine digne de mention. Malheureusement, notre commerce s’est quelque peu ralenti à cause de la pandémie, mais la prochaine réunion de la commission inter-gouvernementale devrait avoir lieu à Karachi cet automne. J’espère que nos collègues des deux côtés trouveront non seulement des moyens de rétablir les échanges mutuels, mais aussi de les accroître.

Il y a des choses sur lesquelles on doit travailler et on voit de belles perspectives dans plusieurs domaines, comme le transport ferroviaire et l’énergie. Il existe des projets très intéressants et de grande envergure, notamment le projet de gazoduc Pakistan Stream, qui consiste à construire les infrastructures nécessaires à l’acheminement du GNL.

L’objectif est d’acheminer du gaz par pipeline de la Russie au Pakistan. Cela est également possible, compte tenu du fait que certaines infrastructures sont déjà en place en Russie, au Kazakhstan et en Ouzbékistan. Nous devons régler la question afghane. Il y a des problèmes de stabilité politique là-bas, mais j’espère que ce problème pourra également être réglé, car nous avons de bonnes relations avec le peuple afghan. Je pense également à la capacité du Pakistan à influencer la situation là-bas.

Nous pouvons mettre en œuvre de nombreux autres projets intéressants. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour continuer à travailler dans un esprit positif.

Merci.


Premier ministre du Pakistan Shehbaz Sharif : Merci, Votre Excellence Président Poutine.

C’est vraiment un grand honneur et un plaisir de vous rendre visite avec mes collègues, le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Défense et le ministre des Finances. Mon frère, Nawaz Sharif, vous envoie ses salutations les plus chaleureuses. J’ai apporté mes meilleurs vœux pour vous et le peuple de votre grand pays, la Russie, du Pakistan. Le peuple pakistanais vous adresse ses meilleurs vœux.

https://www.letelegramme.fr/images/2022/08/29/inondations-dans-le-district-de-nowshera-dans-la-province_6821588_576x348p.jpg

https://huffpost-focus.sirius.press/2022/09/02/64/0/1920/1080/640/0/60/0/1e70e50_1662115166594-pakistan-inundated-pillars.jpg  Les images du satellite Copernicus nous montrent l’étendue des pluies diluviennes qui frappent le Pakistan.

https://s.france24.com/media/display/49668434-2849-11ed-87eb-005056bf30b7/w:720/p:16x9/Inondation-Pakistan-FR_v2.png

Président Poutine, merci pour votre message de condoléances. Nous avons eu des inondations dévastatrices à cause de pluies torrentielles sans précédent au Pakistan, qui ont touché tout le pays : 33 millions de personnes ont été touchées, 1 400 sont mortes et des centaines d’enfants sont morts. Des millions d’acres de cultures – riz, coton, canne à sucre – ont disparu. Des millions de maisons ont été endommagées, partiellement ou complètement. La province du Sindh du ministre des Affaires étrangères a été la plus dévastée, ainsi que le Balouchistan, puis d’autres parties du Pakistan. Merci pour votre soutien. Nous avons reçu votre précieux soutien en ce moment critique. Nous vous sommes très reconnaissants.

Je veux juste vous faire savoir que mes bons souvenirs avec votre grand pays remontent à 1968-1969, quand j’étais étudiant. C’était mon premier voyage dans un pays international. Alors, je suis allé à Moscou – mon père m’a envoyé suivre une formation commerciale. J’ai rencontré des entreprises comme Stankoimport et Mashinexport – elles avaient leur bureau au Dom 35, à Moscou. C’est mon souvenir avec votre grand pays.

À cette époque, nous avions un commerce de troc entre le Pakistan et l’Union soviétique. La première aciérie a été construite par l’Union soviétique à Karachi. Son grand-père, Zulfiqar Ali Bhutto, a posé la première pierre. Nous avions un partenariat formidable – c’est le genre de relation que le Pakistan avait avec votre grand pays. Il est autonome, il n’a besoin d’aucun soutien, il est inclusif et ne se fait au détriment d’aucun autre pays.

Votre Excellence, nous voulons construire nos relations avec votre grand pays avec un engagement total et un dévouement total, car vous êtes une superpuissance. Le Pakistan a tout à gagner de cette coopération mutuelle, de cette compréhension mutuelle, de la promotion du commerce, des investissements et d’autres domaines comme les gazoducs. Nous avions signé un protocole en 2016-2017 qui devait être mis en œuvre. Malheureusement, pour une raison quelconque, cela n’a pas pu être le cas, mais je connais le potentiel de votre grand pays, dont le Pakistan doit bénéficier dans notre propre intérêt.

Je suis venu ici avec ma délégation avec cette proposition à votre aimable considération, Monsieur le Président. Nous devons cimenter davantage nos relations. Nous devons renforcer davantage nos relations dans le domaine de l’énergie, dans le domaine du commerce, dans le domaine de l’investissement et bien sûr dans d’autres domaines stratégiques.
Vous êtes un homme d’action. Vous décidez, puis vous mettez en œuvre. Je tiens à vous assurer que je souhaite travailler en étroite collaboration avec vous pour notre [bénéfice] mutuel.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69355

5 Cérémonie de présentation de l’Ordre d’Alexandre Nevsky au président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev le 15 septembre 2022 à 17h30 à Samarcande

À la suite de leur rencontre bilatérale, Vladimir Poutine a décerné un prix d’État de la Fédération de Russie, l’Ordre d’Alexandre Nevsky, au président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev.

15 septembre 2022 à 17h30 à Samarcande

Président de la Russie Vladimir Poutine : Chers Collègues, Chers amis,

C’est pour moi un plaisir sincère de remettre cette haute distinction d’État de la Russie, l’Ordre d’Alexandre Nevsky, au président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev.

Cet ordre est décerné aux dirigeants étrangers pour leurs contributions majeures à la promotion des relations amicales avec la Russie. Et vous, Monsieur Mirziyoyev, méritez plus que quiconque ce prestigieux prix russe.

Nous vous connaissons depuis longtemps comme un fervent partisan du développement des relations les plus étroites possibles avec la Russie sur la base d’un partenariat et d’une véritable amitié. C’est en grande partie grâce à votre attention personnelle que les relations bilatérales se développent avec succès dans tous les domaines : politique, économique, scientifique et culturel.

Avec votre soutien, de nombreux documents et accords bilatéraux de base ont été élaborés et adoptés, comme la déclaration sur le partenariat stratégique global que nous avons approuvée aujourd’hui. Bien sûr, ce document essentiel portera les relations bilatérales à un niveau entièrement nouveau, qui ont toujours été fondés sur les principes d’égalité et de confiance mutuelle, et ne dépendent pas de la situation politique mondiale actuelle ni des pressions extérieures.

Carte Ouzbékistan  Ouzbékistan


Plus d’une fois, on m’a personnellement montré la cordialité et l’hospitalité du peuple ouzbek. Et à l’occasion de cette visite, je voudrais encore une fois vous remercier pour l’accueil chaleureux réservé à la délégation russe.

Il y a une gravure sur un bâtiment dans la partie historique de Samarcande : « Il ne peut y avoir de paix que dans l’harmonie ; il ne peut y avoir d’amitié que dans la fidélité ». Je suis sûr que les relations entre la Russie et l’Ouzbékistan, guidées par ces sages paroles, continueront à se développer dans un esprit d’amitié sincère pour la paix et la stabilité dans la région, ainsi que la prospérité et le bien-être de nos nations.

Monsieur Mirziyoyev, mon ami,

Je vous félicite d’avoir reçu l’Ordre d’Alexandre Nevsky et vous souhaite une bonne santé, davantage de succès et tout le meilleur dans votre noble mission au nom de servir l’Ouzbékistan et son peuple, ainsi qu’au nom de la promotion de l’amitié et de l’harmonie entre l’Ouzbékistan et la Russie.

Vladimir Poutine présente l’Ordre d’Alexandre Nevsky à Shavkat Mirziyoyev.


Président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev : Monsieur Poutine, chers amis,

Permettez-moi de vous exprimer ma sincère gratitude pour m’avoir décerné un prestigieux prix d’État de la Fédération de Russie, l’Ordre d’Alexandre Nevsky. C’est un grand honneur pour moi.

Nous savons bien qu’Alexandre Nevski, grand homme d’État et commandant, a toujours défendu les intérêts de son pays. Ses paroles « Dieu n’est pas dans la force, mais dans la vérité » sont à bien des égards conformes au conseil de notre grand ancêtre Amir Temur « La force est dans la justice ».

La devise de l’Ordre d’Alexandre Nevski est très symbolique : Pour le Travail et la Patrie. En effet, le noble travail au nom de la Patrie méritait la plus haute reconnaissance de tous les temps et parmi toutes les nations. Je considère ce prix, avant tout, comme un éloge pour la contribution du peuple multiethnique d’Ouzbékistan au développement cohérent et global du partenariat stratégique et de l’alliance avec la Russie.

Je pense qu’il s’agit d’une excellente preuve de notre désir mutuel de promouvoir davantage l’amitié entre nos peuples et nos pays et d’élargir le dialogue constructif et basé sur la confiance à tous les niveaux.

Permettez-moi de souligner que je suis extrêmement satisfait des résultats impressionnants de notre coopération active et étroite dans les domaines politique, commercial, économique, culturel, humanitaire et autres, que nous avons obtenus ces dernières années. Il ne fait aucun doute que ces résultats témoignent du leadership du président russe Vladimir Poutine.

Et nos entretiens d’aujourd’hui prouvent que nous n’avons pas de questions non résolues ou de problèmes non résolus – nous progressons partout. Nous avons l’intention de poursuivre sur cette lancée positive, de multiplier notre succès commun et d’atteindre de nouveaux sommets dans tous les domaines de notre partenariat global.

Aujourd’hui, nous l’avons réaffirmé une fois de plus, comme je l’ai dit, en signant la déclaration sur le partenariat stratégique global entre la Russie et l’Ouzbékistan.
Je tiens à exprimer une fois de plus mon immense gratitude pour un prix aussi distingué et important. Je suis sûr qu’en travaillant ensemble, nous assurerons le développement et la promotion de la coopération bilatérale pratique pour le bien-être et la prospérité de nos pays et nations amis.
Une fois de plus, Monsieur le Président, je vous suis reconnaissant pour ce prix. Je pense que c’est un progrès et qu’à l’avenir – et la déclaration signée aujourd’hui en témoigne – nous n’aborderons toutes les questions, tous les accords entre nous, que de manière positive. Et peu importe à quel point c’est difficile, nous trouvons toujours un terrain d’entente et résolvons ces problèmes, et nous continuerons à les résoudre et à aller de l’avant.

Encore une fois, je vous remercie. Merci beaucoup.


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69359


6 Cérémonie de plantation d’arbres avec les chefs de délégation au sommet de l’OCS le 15 septembre 2022 à 18h15 à Samarcande

Vladimir Poutine a participé à une cérémonie conjointe de plantation d’arbres avec les chefs des délégations participant au sommet de l’OCS.

15 septembre 2022 à 18h15 à Samarcande

La cérémonie a eu lieu à l’entrée sud du Centre des congrès de Samarkand. Les chefs de délégations étaient assistés de militaires de la garde d’honneur de la République d’Ouzbékistan.

Ont également participé à la cérémonie

  • le président du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokayev,
  • le président du Kirghizistan Sadyr Japarov,
  • le Premier ministre du Pakistan Shehbaz Sharif,
  • le président du Tadjikistan Emomali Rahmon
  • le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev

en tant que chefs de délégations des États membres de l’OCS,

  • président de la Biélorussie Alexander Lukashenko,
  • président de l’Iran Sayyid Ebrahim Raisi
  • président de la Mongolie Ukhnaagiin Khürelsükh

en tant que chefs de délégations des États observateurs de l’OCS.

  • Le président de l’Azerbaïdjan Ilham Aliyev,
  • le président du Turkménistan Serdar Berdimuhamedov
  • le président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan

ont participé à l’événement en tant qu’invités de la présidence.

Concluant la première journée du sommet, les chefs d’État ont visité le complexe culturel et ethnographique de la Ville éternelle au centre touristique de la Route de la Soie.


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69360

7 Rencontre avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev le 15 septembre 2022 à 16h45 à Samarcande

Vladimir Poutine et le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev se sont rencontrés en marge du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai à Samarcande.
A l’issue des entretiens, les deux présidents ont signé une déclaration sur le partenariat stratégique global entre la Fédération de Russie et la République d’Ouzbékistan.

1 sur 7 Avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev. Photo: TASS


Le président de la Russie a également décerné l’Ordre d’Alexandre Nevsky au président de l’Ouzbékistan

2 sur 7 Avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev. Photo: TASS
3 sur 7 Avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev. Photo: TASS

4 sur 7 Avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev. Photo: TASS

5 sur 7 Avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev. Photo: TASS

6 sur 7 Avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev lors de la cérémonie de signature d’une déclaration sur le partenariat stratégique global entre la Fédération de Russie et la République d’Ouzbékistan. Photo: TASS

7 sur 7 Avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev lors de la cérémonie de signature d’une déclaration sur le partenariat stratégique global entre la Fédération de Russie et la République d’Ouzbékistan. Photo: TASS


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69358

8 Rencontre avec le président de la RPC Xi Jinping le 15 septembre 2022 à 14h20 à Samarcande

Vladimir Poutine et le président de la République populaire de Chine Xi Jinping ont eu des entretiens bilatéraux en marge du sommet de l’OCS à Samarcande.

15 septembre 2022 à 14h20 à Samarcande

Président de la Russie Vladimir Poutine : Camarade Xi Jinping, mon cher ami,

Chers collègues chinois,

C’est un plaisir de vous accueillir à la réunion.

Je voudrais souligner que le président et moi nous sommes rencontrés à Pékin pendant les Jeux olympiques il y a six mois, et de nombreux événements se sont produits depuis lors. Le monde change rapidement mais il y a une chose qui reste inchangée. Je fais référence à l’amitié entre la Chine et la Russie et, au sens plein du terme, à nos bonnes relations de partenariat stratégique global. Et nous continuons à renforcer ces relations.

Dans la perspective du 20e Congrès du Parti communiste chinois, prévu en octobre de cette année, je voudrais vous souhaiter, camarade président, un nouveau succès dans la mise en œuvre du plan à grande échelle pour le développement dynamique de la nation chinoise.
https://legrandcontinent.eu/fr/wp-content/uploads/sites/2/2019/06/SIPA_AP22581010_000028-1340x894.jpg  Chine Les célébrations des 100 ans de la fondation du Parti communiste chinois à Pékin, le 28 juin 2021. (NOEL CELIS / AFP)

L’interaction inter-étatique russo-chinoise peut être considérée comme un modèle. Le tandem de politique étrangère de Moscou et de Pékin joue un rôle clé pour assurer la stabilité mondiale et régionale. Ensemble, nous soutenons la construction d’un ordre mondial juste, démocratique et multipolaire fondé sur des règles internationales et le rôle central des Nations unies, et non sur certaines règles que quelqu’un a inventées et tente d’imposer aux autres sans même expliquer de quoi il s’agit.

En général, je dois dire que les tentatives de créer un monde unipolaire ont acquis ces derniers temps une configuration absolument laide et qu’elles sont absolument inacceptables pour l’écrasante majorité des États de cette planète.

Nous apprécions la position équilibrée de nos amis chinois face à la crise ukrainienne. Nous comprenons vos questions et vos préoccupations à cet égard. Au cours de la réunion d’aujourd’hui, nous expliquerons certainement en détail notre position sur cette question, bien que nous en ayons déjà parlé auparavant.

Pour notre part, nous avons fermement, dans la pratique, respecté le principe d’une seule Chine. Nous condamnons les provocations mises en scène par les États-Unis et leurs satellites dans le détroit de Taiwan. Nous en avons discuté avec le président du Parlement, le président [du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale] Li Zhanshu à Vladivostok il y a peu de temps.

Les liens multiformes entre nos pays se développent.

  • L’année dernière, le commerce a augmenté de 35 % pour atteindre plus de 140 milliards de dollars.

  • Au cours des sept premiers mois de cette année, nos échanges ont encore augmenté de 25 %. Je suis convaincu que d’ici la fin de l’année, nous atteindrons de nouveaux records et, à court terme, comme convenu, nous porterons notre commerce annuel à 200 milliards de dollars ou plus.

Demain, nous participerons à une réunion du Conseil des chefs d’État de l’OCS. Notamment, après une interruption de trois ans causée par la pandémie, il se tiendra en personne, ce qui est particulièrement important à ce stade, car notre objectif est d’assurer un renforcement global de l’OCS en tant que plate-forme d’interaction constructive et productive.

L’OCS comprend des pays aux traditions culturelles et civilisationnelles, aux objectifs de politique étrangère et aux modèles de développement nationaux différents. Cependant, fonder notre travail sur les principes d’égalité et d’avantages mutuels, respecter la souveraineté de chacun et s’abstenir de s’ingérer dans les affaires intérieures nous a permis de faire de cette organisation un mécanisme efficace de coopération multilatérale.

C’est la plus grande organisation régionale du monde qui couvre une vaste zone géographique et représente environ la moitié de la population de la planète.
Je suis convaincu que la réunion d’aujourd’hui donnera un nouvel élan à l’approfondissement du partenariat stratégique russo-chinois tant au niveau bilatéral qu’international.

Merci.


Président de la Chine Xi Jinping (retraduit) : Monsieur le Président, mon cher vieil ami,
Je suis content de vous revoir.

En février, nous avons pris plaisir à la célébration conjointe du début du printemps et de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, ainsi qu’à notre discussion sur les plans ambitieux d’expansion des relations sino-russes.
Au milieu de la pandémie, nous continuons à maintenir des contacts stratégiques efficaces, notamment par le biais d’appels téléphoniques.
Face aux formidables changements mondiaux en cours qui n’ont jamais été vus dans l’histoire, nous sommes prêts à travailler avec nos collègues russes pour donner l’exemple de ce qu’est une puissance mondiale responsable et assumer le leadership afin d’amener le monde en évolution rapide sur une voie d’un développement durable et positif.
Je voudrais saisir cette occasion pour dire que je suis prêt à échanger avec vous sur l’agenda bilatéral, ainsi que sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69356

9 Rencontre avec le président de la RPC Xi Jinping et le président de la Mongolie Ukhnaagiin Khurelsukh le 15 septembre 2022 à 15h40 à Samarcande


Samarcande a accueilli une réunion trilatérale de Vladimir Poutine, du président de la République populaire de Chine Xi Jinping et du président de la Mongolie Ukhnaagiin Khurelsukh.

15 septembre 2022 à 15h40 à Samarcande

Des pourparlers bilatéraux entre le président russe et le président chinois ont eu lieu plus tôt dans la journée.

* * *

Président de la Russie Vladimir Poutine : Président Xi Jinping, Président Khurelsukh,
Mes chers amis,

Je suis heureux de tenir nos entretiens dans un format trilatéral pour discuter des questions d’actualité liées au développement de notre coopération.
La Russie s’intéresse à la promotion globale des relations avec chacun de vos États et je dois dire que les relations se développent de manière dynamique, constructive et dans l’intérêt de tous.
Bien sûr, le format Russie-Chine-Mongolie revêt une importance particulière en tant que complément efficace à la coopération bilatérale qui assure une haute valeur ajoutée pour les trois pays.

Cette coopération trilatérale étroite est tout à fait naturelle, compte tenu de la proximité géographique et des traditions séculaires d’amitié, de soutien mutuel, de respect et de sympathie dans les relations entre les peuples russe, chinois et mongol.

Nos pays partagent des approches sur la majorité des problèmes internationaux urgents et nous agissons à partir de positions coordonnées au sein des Nations Unies et des organisations régionales. Ensemble, nous avons réussi à obtenir des résultats tangibles dans le développement de la coopération dans les domaines de l’économie, du commerce, de l’industrie, de la science, de la haute technologie, de la protection de l’environnement, de la culture, de l’humanitaire et bien d’autres.

Je voudrais rappeler que lors d’un sommet trilatéral à Oufa en 2015, nous avons approuvé une feuille de route pour renforcer notre coopération à tous les niveaux. Suite à ce document fondamental, nous avons approuvé en 2016 un programme de création d’un corridor économique Russie-Mongolie-Chine. Aujourd’hui, nous pouvons constater avec satisfaction que tous ces accords sont mis en œuvre avec succès et nous rapportent des dividendes concrets.

Le commerce mutuel se développe d’année en année. Par rapport à 2014, lorsque nous avons lancé le format trilatéral, le commerce global de la Russie avec la Chine et la Mongolie a augmenté de près de 60 % pour atteindre plus de 142 milliards de dollars en 2021. Ce montant a encore augmenté de 30 % au premier semestre de cette année.

La voie constante suivie par nos trois pays en faveur d’une utilisation plus large des monnaies nationales dans les règlements commerciaux contribue sans aucun doute à la croissance des échanges. Aujourd’hui, le président Xi et moi-même avons déclaré avec satisfaction que la part des règlements en monnaies nationales dans le commerce de la Russie avec la Chine était passée à 27,5 % au premier trimestre de cette année.

Dans ce contexte, il est important, dans la mesure du possible, de passer à des plateformes de paiement nationales, telles que le système de messagerie financière de la Banque de Russie ou le système de paiement transfrontalier de la Chine, qui rendront les règlements entre nos États largement à l’abri des risques externes, y compris politiques des risques.
La poursuite du développement de la coopération multiforme entre les milieux d’affaires de la Russie, de la Chine et de la Mongolie, y compris dans le cadre de la coopération interrégionale et transfrontalière, doit également être encouragée de toutes les manières possibles.

Les forums d’affaires, les foires et les expositions tripartites organisés régulièrement sont également extrêmement efficaces. En particulier, le Forum commercial et économique conjoint des trois pays, avec la participation d’une délégation représentative de la Russie, doit se tenir à Oulan-Bator, en Mongolie, à l’automne.

Sans aucun doute, le renforcement des liens commerciaux, économiques et d’investissement entre la Russie, la Chine et la Mongolie est une partie importante des processus d’intégration en Eurasie et s’inscrit bien dans les processus de développement de l’UEE et les efforts visant à faire avancer l’initiative One Belt One Road de la Chine et l’initiative Steppe Road de la Mongolie.
Sur la base du bilan existant des réalisations de la coopération trilatérale, nous proposons de concentrer nos efforts sur la mise en œuvre soutenue du programme d’élargissement du corridor économique russo-chinois-mongol. Puisqu’il progresse bien, nous avons convenu de le renouveler pour une autre période de cinq ans.
Il semble que les efforts visant à faire avancer ce programme devraient se concentrer sur une nouvelle expansion des infrastructures conjointes de transport et de logistique et sur la création d’une coordination plus étroite des programmes nationaux de développement des transports.
Ces mesures contribueront à faciliter une augmentation significative du transport transfrontalier de marchandises et la croissance du commerce mutuel, et stimuleront également le développement régional.

Les projets communs critiques comprennent la modernisation du chemin de fer d’Oulan-Bator, qui est une artère importante pour le trafic de conteneurs entre la Russie, la Mongolie et la Chine. Nous pensons qu’il est nécessaire de continuer à augmenter la capacité de ce corridor de transport et de rénover les voies, le matériel roulant et la puissance des locomotives.

https://www.voyageursdumonde.ch/vdm/imgProduits/MNG/409110.ori.jpg  Chemin de fer d’Oulan – Bator


En particulier, nous prévoyons de rénover le poste de contrôle de Naushki à la frontière russo-mongole afin d’augmenter la capacité de transit de fret à 15 millions de tonnes d’ici 2025. Nous espérons que les postes frontaliers existants à la frontière sino-mongole bénéficieront de sa capacité accrue et plus encore. des passages frontaliers seront construits.

Il convient également de réfléchir à l’extension et à la modernisation d’un autre corridor de transit qui passe par l’est de la Mongolie, ce qui sera bénéfique pour le volume et la vitesse du trafic, et permettra également de répartir équitablement la charge entre les réseaux de transport des trois pays.

Nous pensons que l’élargissement de la coopération avec la Chine et la Mongolie dans le secteur de l’énergie est prometteur. La construction du gazoduc Soyouz Vostok de la Russie à la Chine à travers la Mongolie fait partie de l’agenda actuel. Nous avons discuté en profondeur de cette question avec vos représentants qui ont participé au Forum économique de l’Est la semaine dernière. Gazprom est sur le point de discuter des détails du projet avec les parties chinoise et mongole

https://sansapriori.files.wordpress.com/2022/09/e17cb-russie2bchine2bgaz2bsouyouz2bvostok2b2022.jpg

Les chances sont bonnes d’augmenter les approvisionnements transfrontaliers en électricité de la Russie vers la Chine et la Mongolie. Mes amis, nous prévoyons que la transmission d’énergie de la Russie vers vos pays respectifs aura augmenté d’environ 20 % pour atteindre 5,2 milliards de kilowattheures d’ici la fin de cette année.

Sans aucun doute, il existe de nombreux autres domaines prometteurs pour la coopération trilatérale. En particulier, la Russie est ouverte à un partenariat plus étroit avec la Chine et la Mongolie dans le domaine de la recherche scientifique et de l’industrie de haute technologie, y compris dans des domaines tels que la création de villes scientifiques modernes, de parcs technologiques et de laboratoires communs et le développement des échanges scientifiques et techniques, ainsi que la formation et formation avancée pour les universitaires et les ingénieurs.

La mise en œuvre de programmes environnementaux trilatéraux transfrontaliers visant à préserver une flore et une faune uniques et à développer des zones naturelles spécialement protégées dans notre région commune est d’une grande importance.

Bien sûr, il est également important de poursuivre notre coopération efficace dans la lutte contre les maladies infectieuses, en particulier pour améliorer les mécanismes de surveillance des agents transmetteurs et de la situation épidémiologique dans l’ensemble des régions transfrontalières, ainsi que pour coordonner les efforts pour prévenir les maladies et mettre en place des quarantaines.

Il va sans dire qu’une attention particulière doit être accordée au développement de la coopération entre nos pays dans le domaine du tourisme. Il serait utile de travailler ensemble pour créer de nouvelles routes de voyage transfrontalières et internationales à travers la Russie, la Chine et la Mongolie, qui attireront des touristes non seulement de nos pays mais du monde entier.
En conclusion, je voudrais exprimer la certitude que les accords auxquels nous sommes parvenus aujourd’hui contribueront à renforcer l’interaction entre la Russie, la Chine et la Mongolie dans tous les domaines.

Merci. Je cède la parole au président de la République populaire de Chine, M. Xi Jinping.

<…>

Xi Jinping


Xi Jinping


Vladimir Poutine : Monsieur le Président, Monsieur le Président,

Pour ma part, je voudrais également vous remercier pour cet échange de vues et d’informations substantiel. Je voudrais dire que nos désormais traditionnelles réunions trilatérales en marge des événements de l’OCS profitent assurément au développement des relations entre nos pays.
Je suis d’accord avec vous que nous devrions mettre l’accent sur l’expansion de notre coopération pratique dans tous les domaines, et je crois que la mise en œuvre inconditionnelle des accords dont nous avons discuté, après leur examen expert au niveau pratique et professionnel, nous sera certainement bénéfique.
En conclusion, je voudrais exprimer l’espoir de la poursuite de notre coopération fructueuse au format trilatéral. Je suis heureux de transmettre les responsabilités de président de la prochaine réunion à nos amis chinois.

Merci.


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69357

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s