4243 – Kremlin – Rencontre avec les membres du gouvernement du 10 mars 2021

417986b8c70c256c311542e15c59ea951512657166

Le Président a tenu une réunion, par vidéoconférence, avec des membres du Gouvernement de la Fédération de Russie.

10 mars 2021- 18h30 – Le Kremlin, Moscou

le 10 MARS 2021 KREMLIN 1 XX 2 Lors d'une réunion avec des membres du gouvernement (par vidéoconférence)
le 10 MARS 2021 KREMLIN 1 XX 2 Lors d’une réunion avec des membres du gouvernement (par vidéoconférence)

La réunion a été suivie par

  • le Premier ministre Mikhail Mishustin,
  • le chef de cabinet du bureau exécutif présidentiel Anton Vaino,
  • le premier vice-premier ministre Andrei Belousov,
  • le premier vice-chef de cabinet du bureau exécutif présidentiel Sergei Kiriyenko,
  • les vice-premiers ministres Viktoria Abramchenko, Yury Borisov, Tatyana Golikova, Alexander Novak, Alexei Overchuk, Marat Khusnullin et Dmitry Chernyshenko,
  • le vice-premier ministre et chef de cabinet du gouvernement Dmitri Grigorenko,
  • le vice-premier ministre et envoyé présidentiel auprès du district fédéral d’Extrême-Orient Yury Trutnev,
  • l’aide présidentiel Maxim Oreshkin,
  • le ministre de l’Économie Développement Maxim Reshetnikov
  • le ministre des Finances Anton Siluanov.

Ont également participé à la réunion

  • le ministre du Travail et de la Protection sociale Anton Kotyakov,
  • le ministre de l’Industrie et du Commerce Denis Manturov,
  • le ministre de la Santé Mikhail Murashko,
  • le ministre de l’Agriculture Dmitri Patrushev,
  • le ministre des Transports Vitaly Savelyev,
  • le ministre de la Construction et du Logement et des Services publics Irek Fayzullin ,
  • le Ministre du développement de l’Extrême-Orient russe et de l’Arctique Alexei Chekunkov,
  • le Ministre de l’énergie Nikolai Shulginov
  • le Chef de l’Agence fédérale du tourisme Zarina Doguzova.

* * *

Président de la Russie Vladimir Poutine: Bonjour, chers collègues,

Alexei Chekunkov 2  Alexei Chekunkov

Le rapport d’Alexei Chekunkov sur le développement socio-économique de l’Extrême-Orient et de l’Arctique est le principal point à l’ordre du jour d’aujourd’hui.

1280px-Carte-physique-de-la-Russie

Mais comme d’habitude, nous commencerons par les problèmes actuels. Cet après-midi, Mr. Mishustin et moi avons eu une réunion et il m’a informé de son voyage dans plusieurs régions de Sibérie. Nous avons convenu qu’il partagerait ses impressions et les résultats de ce travail en Sibérie plus en détail non seulement avec moi, mais aussi avec nos collègues.

Monsieur Mishustin, si cela ne vous dérange pas, commençons par vous. Allez-y.

Monsieur Mishustin  Monsieur Mishustin

Premier ministre Mikhail Mishustin: Monsieur le Président, chers collègues,

Mon voyage de travail dans cinq régions sibériennes s’est terminé la semaine dernière. Je voudrais vous informer des résultats.

le territoire de l'Altaï, région de l’Ataï

1200px-Russia_-_Tuva_Republic_(2008-01).svgles républiques de l'Altaï et de Touva,région de Touva

régions de Novossibirsk région de Novossibirsk

1280px-Kemerovo_in_Russia.svgKemerovo carte région de Kemerovo

Nous sommes allés dans le territoire de l’Altaï, dans les républiques de l’Altaï et de Touva, et dans les régions de Novossibirsk et de Kemerovo. Trois d’entre eux figurent sur la liste des territoires à la situation socio-économique la plus compliquée. Des programmes individuels ont été élaborés pour chacun d’entre eux et le gouvernement alloue chaque année un milliard de roubles à chaque région.

https://i1.wp.com/image1.thematicnews.com/uploads/images/68/22/63/92017/11/13/5a46fc915e.jpg               L’année officielle de naissance de Kemerovo est 1918. En mai de cette année, le village de Shcheglovo a été renommé en ville de Shcheglovsk. En mars 1932, Shcheglovsk a été rebaptisée ville de Kemerovo. CF/ https://bhnjhbn.wordpress.com/2018/07/26/%D0%B3%D0%BE%D1%80%D0%BE%D0%B4-%D0%BA%D0%BE%D1%82%D0%BE%D1%80%D1%8B%D0%B9-%D0%BD%D0%B5%D0%BB%D1%8C%D0%B7%D1%8F-%D0%BD%D0%B0%D0%B7%D0%B2%D0%B0%D1%82%D1%8C-%D1%81%D0%B5%D1%80%D1%8B%D0%BC-%D0%BA%D0%B5/

Je voudrais mentionner spécifiquement la région de Kemerovo. Nous avons discuté en détail de la situation socio-économique et de l’état de l’industrie charbonnière là-bas. Sous vos instructions, le gouvernement a accéléré et achevé la rédaction du programme de développement socio-économique de Kuzbass.

Il a été approuvé. Le programme durera quatre ans et plus de 51 milliards de roubles seront alloués à sa mise en œuvre.

Le programme prévoit la construction d’installations sociales clés. Sous vos instructions, nous avons examiné les investissements dans les transports, les infrastructures d’utilité publique et le tourisme. Cela nous permettra de créer des emplois dans des industries qui ne sont pas liées à l’extraction du charbon et, par conséquent, de diversifier l’économie de Kuzbass. Vous avez attiré notre attention à plusieurs reprises sur ce point, notamment lors de la réunion d’il y a une semaine.

En outre, à Kemerovo, nous avons tenu une réunion sur le soutien au transport pour la livraison de charbon de la région, y compris le développement du domaine d’exploitation oriental, y compris l’expansion de la ligne principale Baïkal-Amour et du chemin de fer transsibérien. Avec cela, nous avons suivi les instructions que vous avez données au gouvernement.

Le ministère des transports a déjà préparé un projet de calendrier trimestriel de construction avec des indicateurs de capacité de transport et de trafic et le poids moyen maximum d’un train de marchandises dans les moindres détails. Nous ajusterons cette documentation à la suite de notre discussion à Kemerovo et vous ferons rapport.

Je voudrais maintenant dire quelques mots sur les autres régions sibériennes que nous avons visitées. Un certain nombre de décisions importantes ont été prises dans chacune d’elles. Tous visent à améliorer le niveau de vie et la situation dans l’économie, la sphère sociale, la science et l’éducation.

Des fonds seront alloués pour achever la construction d’une école et de jardins d’enfants à Tyva pour accueillir tous les enfants cette année. Deux écoles à Barnaul et un bâtiment pour un lycée à Gorno-Altaisk seront construits dans le cadre d’un partenariat public-privé.

1f4558f9106903c13ef5d463e4261c08b8025d06

En 1993 sur la base de l’Institut pédagogique du Gorno-Altaï et de l’École technique agricole du Gorno-Altaï (Résolution du Conseil des ministres – Gouvernement de la Fédération de Russie du 20 juillet 1993 N ° 689 et Arrêté du Comité d’État de la Fédération de Russie pour Enseignement supérieur No312 du 1er novembre 1993), l’Université d’État de Gorno-Altai. La même année 1993, deux nouvelles facultés ont été ouvertes: agricole avec des spécialités en agronomie et médecine vétérinaire et en économie avec des spécialités en comptabilité, gestion et économie nationale. Dans les années 1990, le recteur a développé une ligne pour l’amélioration qualitative de la faculté. Depuis 1992, les professeurs de l’université soutiennent annuellement 1 à 2 thèses de doctorat et jusqu’à 20 candidats. En 2002, l’université emploie environ 400 enseignants: 15 d’entre eux sont des docteurs en sciences et environ 150 candidats en sciences. En outre, 40 docteurs en sciences, qui gèrent des étudiants de troisième cycle et des cours spéciaux de lecture pour les étudiants, travaillent comme diplômés universitaires des universités et des instituts de recherche de Sibérie en tant qu’étudiants à temps partiel.
CF/ https://free-apply.com/en/university/1064300122

Nous continuerons de fournir aux écoles des technologies et des équipements modernes. Les écoliers et les étudiants des grandes et petites villes, des zones rurales et même des endroits difficiles d’accès bénéficieront de plus d’opportunités d’éducation et de communication. Sur votre instruction, toutes les écoles du pays doivent avoir accès à Internet d’ici la fin de l’année. Ceci est important, en particulier pour les écoles rurales, et cette tâche est placée sous la supervision spéciale du Ministère du développement numérique, des communications et des médias.

Toutes les écoles du pays doivent avoir accès à Internet d’ici la fin de l’année.

Novosibirsk  Novossibirsk est la capitale de la Sibérie et la troisième plus grande ville de Russie (plus d’1,5 millions d’habitants). La ville est un des points clés du Transsibérien et un centre scientifique important avec son Akademgorodok (la branche sibérienne de l’Académie des sciences de la Russie) où se concentrent des dizaines d’instituts de recherche et d’institutions d’enseignement supérieur. CF/ https://russieautrement.com/novossibirsk/

Nous avons également visité Novosibirsk et visité le plus grand centre de tri de Sibérie exploité par la poste russe. Il deviendra un élément clé des routes internationales du commerce électronique reliant l’Europe et l’Asie.

Il s’agit d’un complexe ultramoderne d’une superficie de 40 000 mètres carrés offrant une vitesse de traitement de 1,5 million d’envois par jour. Les lettres et les colis ne seront plus triés exclusivement à Moscou, mais seront rapidement triés dans des centres comme celui-ci pour accélérer la livraison. Les gens de tous les coins de notre pays pourront utiliser ce service plus largement. C’est la raison de la création d’un réseau de hubs.

Nous avons également tenu des réunions avec les employés des grands centres de recherche pour discuter de leurs problèmes liés au travail. Tout comme le système éducatif scolaire, ils manquent d’équipements modernes, de laboratoires et de locaux rénovés pour mener des recherches et accueillir en permanence les étudiants.

La situation est sensiblement la même au Centre d’éducation spécialisée et de recherche de Novossibirsk pour les enfants surdoués.

Monsieur le Président, comme vous le savez, il existe cinq centres de ce type. Trois autres seront construits au cours des trois prochaines années. Ils seront correctement équipés pour que les futurs universitaires et chercheurs puissent développer leurs talents et faire de la recherche. Ces centres ont besoin d’un financement régulier, y compris pour l’embarquement. Ainsi, une loi a été rédigée, que nous soumettrons dans les plus brefs délais à la Douma d’État afin que les députés puissent la réviser lors de la session de printemps.

 

Nous utilisons le partenariat public-privé pour accélérer la rénovation des grands centres de recherche.

Russia, Novosibirsk - July 20, 2018: Novosibirsk State Universit
Russia, Novosibirsk – July 20, 2018: Novosibirsk State University. NSU – Real science. New building. Aerial Photography

Un investisseur est prêt à investir dans la construction de nouveaux bâtiments sur le campus de l’Université d’État de Novossibirsk, y compris pour le Centre d’enseignement spécialisé et de recherche que j’ai mentionné précédemment.

Au cours du voyage, nous avons discuté de projets uniques de lutte contre le cancer et les infections dangereuses, y compris le coronavirus, ainsi que des autres réalisations des chercheurs sibériens.

en Sibérie dans la ville de Akademgorodok  la ville de Akademgorodok

24_big

L’Institut de physique nucléaire Budker est l’un des centres de recherche les plus importants de Russie dans le domaine de la physique nucléaire. Il se situe en Sibérie dans la ville de Akademgorodok, sur l’avenue Lavrentiev. L’institut a été fondé par Gersh Itskovich Budker en 1959. Il a été rebaptisé en son honneur après sa mort en 1977. cf/  https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_de_physique_nucl%C3%A9aire_Budker

Nous avons discuté des préoccupations de la communauté de recherche, principalement le financement de la recherche pour identifier des méthodes innovantes de traitement du cancer, qui est menée au Budker Institute of Nuclear Physics. = Institut Budker de physique nucléaire. Nous allouerons 800 millions de roubles supplémentaires à cette fin.

Les jeunes chercheurs ont besoin d’aide pour améliorer leurs conditions de logement. Nous améliorons le programme des certificats de logement afin de rendre les professeurs d’université également éligibles. Nous rendrons cette procédure plus accessible et plus pratique, et rédigerons les amendements nécessaires à cet effet.

Monsieur le Président, lorsque j’ai rencontré les chercheurs de l’Institut de physique nucléaire, ils ont rappelé avec chaleur votre visite et m’ont demandé de vous transmettre leurs meilleures salutations. Je réponds donc à leur demande comme promis.

Réunions avec des représentants de l’industrie, du secteur agro-industriel et du tourisme

En Sibérie, nous avons également eu plusieurs réunions avec des représentants de l’industrie, du secteur agro-industriel et du tourisme. Ils ont présenté un certain nombre de propositions et nous les étudierons toutes méticuleusement.

Krasnoyarsk_in_Russia.svg Le kraï de Krasnoïarsk CF/ https://fr.wikipedia.org/wiki/Kra%C3%AF_de_Krasno%C3%AFarsk

Je voudrais également vous signaler aujourd’hui que, selon le ministère des Finances, Norilsk Nickel a payé son amende en totalité. Ainsi, il a renoncé à ses prétentions. Je voudrais également vous dire, Monsieur le Président, que cette question est close à ce stade.

le 10 MARS 2021 KREMLIN 2 XX 2 Lors d'une réunion avec des membres du gouvernement (par vidéoconférence)

Vladimir Poutine: Merci…. Monsieur Mishustin, votre visite a été riche en événements et en profondeur. J’espère la mise en œuvre des accords qui ont été conclus lors de cette visite avec vos collègues du gouvernement et des régions que vous avez visitées. Naturellement, il est nécessaire d’attirer les investissements nécessaires dans ces régions pour atteindre ces objectifs spécifiques, y compris l’amélioration du niveau de vie des habitants de ces régions.

Vous avez décrit les plans de développement de Kuzbass. En général, c’est un concept très positif et, je pense, une forme de travail prometteuse. Je fais référence à la rédaction de programmes de développement individuels tenant compte des particularités des différentes régions, y compris dans ce cas celles que vous avez visitées. Je pense que c’est une bonne approche, et nous devons suivre pour voir comment cela se passe à Kuzbass. Nous avons cette expérience et nous pouvons rédiger des plans de développement individuels pour des régions spécifiques.

Nous avons discuté de cette question lors de notre rencontre aujourd’hui. Je parle de la disparité des tarifs des services publics, principalement des tarifs d’électricité. Nous savons que l’écart est très important et c’est souvent le cas même avec les régions voisines. Je voudrais que vous le notiez et que vous étudiez toutes ces questions avec beaucoup d’attention, comme nous l’avons convenu ce matin.

En ce qui concerne la réception des fonds de Norilsky Nickel, je pense que nous pouvons affirmer avec satisfaction que l’entreprise remplit ses obligations. Nous espérons que cela restera ainsi.

Comme convenu, je voudrais vous demander de consacrer cette somme totale à l’amélioration de la situation environnementale à moyen et long terme à Norilsk et dans la région adjacente.
https://i1.wp.com/www.cryopolitics.com/wp-content/uploads/2020/06/russia-permafrost-oil-mines-map-1.jpg?fit=900%2C532&ssl=1  Carte des mines, des champs de pétrole et de gaz et du pergélisol en Russie. Sources de données: USGS, PRIO et NSIDC. CF/ https://www.cryopolitics.com/2020/06/22/norilsk-oil-spill/

Certes, il n’est guère possible d’utiliser efficacement ces ressources dans un seul et même voisinage car les problèmes environnementaux ne s’accumulent pas dans une zone et parce qu’ils englobent des territoires plus vastes. Il apparaît donc que nous pouvons utiliser ces fonds pour résoudre les problèmes environnementaux dans toute la région, d’autant plus que ce montant, soit 146 milliards de roubles, sera à terme transféré à Norilsk. Organisons notre travail précisément de cette manière.

Je voudrais vous remercier ainsi que tous les collègues qui ont visité la Sibérie pour ce travail. J’espère que tous les accords conclus seront dûment respectés à temps.

Merci.

À cet égard, je voudrais demander à M. Novak comment il considère les accords avec des collègues au format OPEP Plus, sachant que nos principales installations de production de pétrole sont situées en Sibérie.

Je vous en prie, vous avez la parole.

Vice-Premier ministre Alexander Novak Vice-Premier ministre Alexander Novak

Vice-Premier ministre Alexander Novak: Monsieur le Président, Monsieur le Premier ministre,

Conformément à vos instructions, nous continuons à coordonner les actions de 23 pays producteurs de pétrole afin de stabiliser la situation sur les marchés pétroliers. Une réunion ordinaire a eu lieu le 4 mars, la discussion a été difficile, bien que constructive. Différentes opinions sur la situation et les actions ultérieures possibles ont été exprimées. Les parties ont donc approuvé l’ensemble d’accords suivant.

carte-opep-opaep-2020             

Le Gabon a réintégré l’OPEP en 2016 après avoir quitté l’organisation en 1995. (©Connaissance des Énergies) -dernière modification le

Premièrement, les pays de l’OPEP Plus ont convenu de maintenir les niveaux de production de pétrole de janvier 2021 tout au long du mois d’avril. Auparavant, on pensait que la production de pétrole augmenterait de 0,5 million de barils en avril. L’Arabie saoudite a également annoncé sa décision de prolonger la réduction de la production pétrolière supplémentaire d’un million de barils par jour.

Dans le même temps, l’Arabie saoudite l’a fait en février et prévoyait de rétablir partiellement la production de pétrole en avril. De cette façon, ils ont également prolongé leurs réductions de production pétrolière.

Deuxièmement, conformément aux accords conclus, la Russie peut augmenter sa production de pétrole de 130 000 barils par jour (b / j) en avril. C’est notre quota. Si le volume global de production avait été augmenté de 500 000 b / j en avril comme prévu, on nous aurait attribué ce quota, ce qui signifie que nous l’avons conservé. Cela a été fait avant tout grâce à notre position sur la situation épidémiologique plus favorable en Russie, car nous levons les restrictions de quarantaine et nous devons également satisfaire une demande croissante de produits pétroliers.

Troisièmement, nous avons également convenu qu’il y aura une compensation pour le déficit dû au non-respect de leurs quotas par certains pays. Cette question a également été coordonnée, et les pays de l’OPEP Plus le feront avant juillet.

Quatrièmement, la prochaine réunion est prévue pour début avril. Nous discuterons des volumes de production de pétrole pour mai.

Monsieur le Président, je voudrais souligner que ces accords, qui sont positifs pour nous, avec les principaux acteurs du marché pétrolier ont été conclus avant tout grâce à votre soutien et à l’attention que vous portez constamment à cette question. Bien entendu, nous remercions également nos partenaires pour leur approche constructive.

L'OPEP+ PENCHE POUR LE MAINTIEN DE LA PRODUCTION À UN NIVEAU STABLE, SELON DES SOURCES
Les pays membres de l’Opep+ sont proches d’un compromis pour maintenir une production stable en février, écartant ainsi une éventuelle augmentation de l’offre sur fond d’inquiétudes pour la demande mondiale avec l’évolution défavorable de la pandémie de COVID-19 et les restrictions sanitaires qui y sont liées, ont déclaré mardi à Reuters quatre sources au sein du groupe informel. /Photo prise le 14 avril 2020/REUTERS/Dado Ruvic

Du fait de ces accords, la reprise de la production pétrolière en Russie sera de 890 000 b / j lorsque l’accord entrera en vigueur. Cela représente 45 % des chiffres de réduction maximum convenus en mai et juin de l’année dernière. En d’autres termes, nous récupérerons près de la moitié du déficit de production en avril.

Une reprise plus rapide de la production pétrolière par rapport au calendrier OPEP Plus nous permettra de commercialiser 3,5 millions de tonnes supplémentaires de pétrole. Je fais référence aux 130 000 b / j supplémentaires que nous produirons et à l’accord de février-mars concernant la production de 65 000 b / j supplémentaires.

Globalement, le revenu supplémentaire pour l’industrie sera d’environ 125 milliards de roubles, ce qui signifie des revenus supplémentaires pour les régions russes et le budget fédéral, des approvisionnements supplémentaires à nos raffineries de pétrole pour le marché intérieur et pour répondre à la demande croissante, ainsi que de nouveaux contrats. pour les industries connexes.

Si vous me le permettez, je dirai quelques mots sur la situation actuelle du marché.

À partir d’aujourd’hui, le marché est plus stable, grâce, entre autres, à l’accord OPEP Plus et à la reprise générale de la demande.

La demande se redresse progressivement. Permettez-moi de vous rappeler que l’an dernier, il diminuait de 20 à 22 millions de barils par jour en général. Au cours de cette période, il a récupéré de 15 à 17 millions de barils par jour. Cette année, nous prévoyons une reprise générale de la demande à environ 5,5 millions de barils par jour. La reprise finale du niveau de la demande d’avant la crise est attendue en 2022.

Il y a actuellement un déficit sur le marché, c’est-à-dire un manque de ressources, ce qui permet d’exploiter le reste des ressources accumulées pendant la pandémie, surtout l’année dernière lorsque la demande a chuté. Nous prévoyons que cette année, les ressources accumulées diminueront pour atteindre le nombre moyen de cinq ans.

On peut également voir les prix augmenter. Si les prix de l’année dernière sont tombés à 20 dollars le baril (en avril dernier), cette année le prix du Brent dépasse déjà 65 dollars. Le prix actuel pour aujourd’hui est de 67 $ le baril. Le prix moyen depuis le début de l’année est d’environ 60 $.

À un tel niveau, nous prévoyons un revenu supplémentaire pour le Fonds de bien-être national d’environ 2,5 billions de roubles, à un prix annuel moyen de 60 $.

B9726432066Z.1_20210315155624_000+GKHHPEUUV.1-0

En parlant de perspectives, il existe des facteurs positifs et négatifs qui influencent le marché.

Par exemple, les facteurs positifs incluent le début des vaccinations dans de nombreux pays: au 1er mars, les vaccinations ont commencé dans 71 pays. La demande renaît en Asie-Pacifique: on constate que la consommation de produits pétroliers dans les pays de l’APR est supérieure de près d’un million de barils par rapport au même mois l’an dernier. Et de manière positive, de nombreux pays ont adopté des programmes stimulants pour conduire leurs économies vers la reprise.

COVID-19-point-de-situation-hebdomadaire-au-7-mars-2021-et-recommandations_large

Parlant de facteurs négatifs ou d’incertitudes, je voudrais souligner les mesures de quarantaine qui sont toujours en vigueur en Europe. Malgré le début des vaccinations, de nombreux pays maintiennent certaines mesures restrictives. La mobilité de la population est encore faible. Si nous parlons de transport commercial, par exemple de l’aviation, ce niveau se situe à 60% du niveau d’avant la crise, il y a donc encore un potentiel de croissance et de reprise. Et nous notons comme une incertitude que les pays non membres de l’OPEP Plus peuvent également augmenter la production en raison de la hausse des prix.

En conclusion, Monsieur le Président, je voudrais dire que nous continuerons à suivre la situation sur les marchés. Nous maintiendrons également l’interaction avec nos partenaires concernant la restauration du marché afin d’augmenter la production à mesure que la demande continue de croître, et à l’avenir d’augmenter les investissements. Ceci, bien sûr, aura un impact positif sur la mise en œuvre des objectifs nationaux conformément à vos instructions.

Merci.

le 10 MARS 2021 KREMLIN 2 XX 2 Lors d'une réunion avec des membres du gouvernement (par vidéoconférence)

Vladimir Poutine: Merci. … Selon vous, quel était le déficit du marché mondial?

Alexander Novak: Le prix actuel du Brent est de 67 $ le baril; en moyenne, le prix est de 60 $ depuis le début de l’année.

Vladimir Poutine: Pas le prix, quel est le déficit sur le marché mondial?

https://i0.wp.com/see.news/wp-content/uploads/2020/08/1577549693_300_68174_1020847082-770x435-1.jpg?resize=750%2C375&ssl=1Alexander Novak

Alexander Novak: Je suis désolé, je ne vous ai pas attrapé. Le déficit est d’environ un à deux millions de barils par jour, c’est-à-dire que les réserves s’épuisent d’un ou deux millions de barils par jour.

Vladimir Poutine: Compte tenu de ce rythme de production et de notre augmentation de la production, quand l’équilibre sera-t-il atteint, à votre avis?

Alexander Novak: L’un des principaux indices qui montrent l’équilibre du marché est l’abaissement des réserves au niveau du montant moyen sur cinq ans. L’année dernière, alors que la demande de pétrole avait fortement chuté et que l’offre n’avait pas encore chuté, les réserves accumulées en mars, avril, mai et juin étaient supérieures à la moyenne quinquennale d’environ 230 millions de barils par jour. À partir de maintenant, ils ont atteint 140 millions de barils par jour. Autrement dit, s’il y a un déficit d’un ou deux millions de barils par jour, alors nous atteindrons les indices moyens sur cinq ans en 70 ou 100 jours. Ensuite, le marché sera considéré comme restauré. Dans le même temps, il ne sera pas nécessaire de maintenir le déficit, mais nous devrons maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande et cibler l’offre à mesure que la demande augmentera.

Vladimir Poutine: Ok, très bien, merci beaucoup. C’était un travail acharné et globalement fructueux, alors merci.

Alexander Novak: Merci.

Vladimir Poutine: Il y a un autre gros problème avec un caractère saisonnier permanent en Russie qui est lié au complexe carburant et énergie. Cette année, de nombreuses régions de la Fédération de Russie ont des températures anormalement basses. Cela est également vrai maintenant dans la partie centrale de la Russie.

Comment se déroule la saison de chauffage hivernale en Russie et comment se porte l’industrie électrique? Je voudrais adresser ces questions à la fois à Irek Fayzullin et à Nikolai Shulginov.

Irek Fayzullin Irek Fayzullin

(Le ministre de la Construction et du Logement et des Services publics, Irek Fayzullin, a décrit certains accidents survenus dans les installations de logement et d’infrastructure des services publics pendant les conditions hivernales anormales dans de nombreuses régions et l’a expliqué par la forte usure des systèmes d’approvisionnement en eau. tous les accidents ont permis d’éviter des conséquences technologiques compliquées.

Meeting with Head of RusHydro Nikolai Shulgino  During a working meeting with Chairman of the Management Board and General Director of RusHydro Nikolai Shulginov.11/01/2019

Le ministre de l’Énergie, Nikolai Shulginov, a également rendu compte de la performance des installations du secteur des combustibles et de l’énergie dans les conditions météorologiques extrêmes cet hiver. Ces conditions n’ont pas perturbé le fonctionnement du réseau électrique national. Ils n’ont pas conduit à une augmentation substantielle des prix de gros de l’électricité et n’ont pas entraîné de coupures importantes de la production ou des consommateurs, comme c’était le cas dans d’autres pays.

Le système énergétique russe a une capacité de réserve adéquate et l’équipement de production d’énergie est conçu pour fonctionner à des températures extrêmes.

Selon le ministre, il n’y a pas eu d’accidents systémiques comme la séparation de l’Europe continentale en deux parties isolées avec des perturbations pour les consommateurs. Chaque incident survenu sur le réseau électrique russe était de nature locale. En raison des conditions météorologiques, les réseaux énergétiques des pays voisins ont également été soumis à des charges extrêmes, et la Russie a répondu à la demande de l’Ukraine de fournir plus de 100 millions de kWh d’électricité à l’Ukraine dans le cadre d’un accord commercial.)

le 10 MARS 2021 KREMLIN 2 XX 2 Lors d'une réunion avec des membres du gouvernement (par vidéoconférence)

Vladimir Poutine: Nous savons tous que, pour la plupart, les accidents les plus importants étaient dus à l’usure des grilles. C’est la responsabilité des régions et des municipalités, pas vraiment du gouvernement qui s’occupe de l’énergie à une échelle globale. Cependant, étant donné qu’il s’agit d’un problème de longue date, le gouvernement doit y prêter plus d’attention. Il pourrait émettre des recommandations méthodologiques. La Fédération doit y prêter plus d’attention lorsqu’elle finance des projets individuels.

Évidemment, il y a des lois et des règles qui sont énoncées dans les règlements, mais apparemment il sera impossible de se passer de l’implication directe de la Fédération dans ces questions. Le point principal est que les gens souffrent de ces accidents. Oui, disons-nous, et les ministres viennent de signaler que ces accidents sont locaux, mais des milliers et des dizaines de milliers de personnes ne sont pas seulement mal à l’aise – certaines se retrouvent dans des situations graves et souffrent.

Cela ne peut être isolé des tâches qui sont abordées au niveau fédéral par le gouvernement de la Fédération de Russie et, dans ce contexte, il est nécessaire de développer une coopération étroite avec les régions dès que possible. Cela s’applique à la fois aux problèmes de logement et de services publics et à l’énergie. Par conséquent, je voudrais vous demander de nous dire plus en détail quelles considérations et propositions vous avez à cet égard. Je ne parle pas seulement de M. Shulginov et non seulement du logement et des services publics, mais aussi d’autres domaines de coopération avec les autorités régionales et les équipes régionales.

Même si un temps anormalement froid sévit dans presque toute la partie européenne de la Russie, l’hiver touche à sa fin.
Comment s’est déroulée cette saison touristique hivernale, sachant que nous avons mis un point d’honneur à promouvoir le tourisme intérieur récemment?

(La directrice de l'Agence fédérale du tourisme, Zarina Doguzova  Zarina Doguzova

(La directrice de l’Agence fédérale du tourisme – Zarina Doguzova, a indiqué qu’au cours des trois mois d’hiver, environ 15 millions de Russes ont voyagé à l’intérieur du pays, y compris des voyages d’une journée. C’est 25% de moins qu’avant la pandémie de l’hiver dernier. Toutes les stations de ski nationales étaient en forte demande, le nombre de visiteurs augmentant de 15 à 20% . Le nombre de touristes dans le sud de la Russie a augmenté de 10% pendant l’hiver. De nouvelles éco-destinations hivernales, telles que l’Altaï, le lac Baïkal et le nord de la Russie, sont devenues disponibles, et les gens y vont pour des sites hivernaux colorés comme les aurores boréales, la pêche hivernale ou la glace du lac Baïkal. La saison touristique n’a pas été affectée par l’épidémie de coronavirus dans les zones de villégiature car les précautions nécessaires ont été prises. Mme Doguzova a mentionné le programme de charte d’hiver, le cashback touristique programme et préparatifs de la saison estivale.)

https://i0.wp.com/www.grapheine.com/wp-content/uploads/2018/01/russia_tourism_logo.jpg?resize=800%2C492&quality=90&strip=all&ssl=1

Vladimir Poutine: Regardez, certains pays, dont les économies dépendent fortement du tourisme, ont déjà dit qu’ils ouvriraient leurs frontières aux touristes. Nous ne devons pas et nous n’empêcherons pas nos citoyens qui aimeraient passer leurs vacances d’été à l’étranger de le faire. Bien sûr, de nombreux habitants de notre pays auront des préoccupations bien fondées à propos des voyages à l’étranger, y compris les pays qui sont des destinations traditionnelles pour nos touristes, car la situation des coronavirus n’est rien de moins que difficile. Regardez la situation en Europe du Sud qui est très difficile et ne montre aucun signe d’amélioration. Espérons que la vaccination se déroulera à un rythme plus rapide et que la situation s’améliorera.

Cependant, la promotion du tourisme intérieur demeure une des priorités de notre liste. Tout doit être fait pour créer des conditions propices aux personnes qui préfèrent passer leurs vacances chez elles. De toute évidence, cela ne peut être accompli du jour au lendemain. Par-dessus tout, nous devons nous concentrer sur les infrastructures. Cela demande du temps et des investissements, ainsi que le soutien de l’État. Il est clair également que tous les programmes destinés à promouvoir le tourisme intérieur doivent être soutenus et développés.

Mais le tourisme n’est pas le seul secteur de l’économie qui ne s’est pas encore rétabli. Les industries touchées qui se rétablissent encore comprennent les petites et moyennes entreprises dans des secteurs, comme nous le savons, comme la restauration, la culture, les divertissements et les sports. Nous avions toute une gamme de programmes de soutien pour ces industries, dont beaucoup sont maintenant terminés. Je sais que le gouvernement a développé un autre programme de soutien, comme nous l’avons convenu: des prêts à trois% (auparavant, c’était deux%; maintenant c’est trois) pendant 12 mois. Monsieur Reshetnikov, veuillez nous en dire plus sur ce programme.

Le ministre du Développement économique, Maxim Reshetnikov Le ministre du Développement économique Maxim Reshetnikov

(Le ministre du Développement économique, Maxim Reshetnikov, a rendu compte de l’effet des mesures anti-crise sur les petites et moyennes entreprises – en particulier sur les prêts subventionnés et le soutien aux programmes d’investissement des grandes entreprises, y compris celles avec la participation de l’État. Ils ont placé 3,9 billions de dollars en roubles de commandes aux PME l’an dernier. En ce qui concerne les industries mentionnées par le président qui ne se sont pas encore rétablies, le ministre a indiqué qu’un programme de prêts bonifiés avait été développé. Les emprunteurs potentiels ont déposé 750 demandes de prêt pour un total de 1,3 milliard de roubles. Cela soutiendra 1,5 million d’emplois et 75000 entreprises)

Le président Vladimir Poutine: Le précédent programme de prêts à taux d’intérêt de 2% s’est avéré très demandé compte tenu des changements sur le marché du travail et de la reprise économique progressive. Je pense que ce programme de prêts à trois pour cent sera tout aussi efficace. Nous devons suivre de près ses progrès réels.

Merci.

Parlons maintenant de la question principale, à savoir le développement socio-économique de l’extrême-Orient russe.

Alexei Chekunkov 3

 Chekunkov

(Le Ministre du développement de l’Extrême-Orient russe et de l’Arctique Alexei Chekunkov, a rendu compte de la mise en œuvre d’un ensemble de mesures visant à améliorer le niveau de vie et à accélérer le développement économique. Depuis 2015, 2 700 nouvelles entreprises ont été créées dans des territoires de développement prioritaires et port de Vladivostok. Ils ont déjà investi près de 1 500 milliards de roubles dans la région. Au cours de cette période, la croissance de la production industrielle en Extrême-Orient a été le double de la moyenne nationale – 24% contre 12%. Le ministre a également présenté un certain nombre de propositions sur la croissance de l’Extrême-Orient. Elles concernent la construction de logements, le développement du Centre scientifique et technologique innovant sur l’île Russky, le dépassement des restrictions naturelles et infrastructurelles dans l’agriculture et la promotion du tourisme, y compris l’écotourisme.

Des remarques et des propositions concernant le rapport de M. Chekunkov ont été faites par le Vice-Premier Ministre Alexander Novak, le Ministre des finances Anton Siluanov, le Ministre du développement économique Maxim Reshetnikov, le Vice-Premier Ministre Viktoria Abramchenko et le Vice-Premier Ministre et Représentant présidentiel plénipotentiaire dans le district fédéral d’Extrême-Orient Yury Trutnev

.

t a meeting with Aeroflot General Director Vitaly Savelyev.SEPT.2016  Vitaly Savelyev.

Le ministre des Transports Vitaly Savelyev, a rendu compte du développement d’Aurora, une compagnie aérienne régionale d’Extrême-Orient avec 535 routes socialement importantes. Sa flotte sera composée de 131 avions – 91 avions et 40 hélicoptères.)

le 10 MARS 2021 KREMLIN 2 XX 2 Lors d'une réunion avec des membres du gouvernement (par vidéoconférence)  le 10 MARS 2021 KREMLIN 2 XX 2 Lors d’une réunion avec des membres du gouvernement (par vidéoconférence)

Vladimir Poutine: Voici ce que je voudrais vous dire à la fin de notre discussion actuelle.

Je ne parlerai pas de l’importance de l’Arctique, de l’Extrême-Orient et du District fédéral d’Extrême-Orient pour le pays, pour son avenir et pour le développement de l’État russe. Nous en avons déjà discuté à plusieurs reprises, nous comprenons l’importance historique actuelle, à moyen et à long terme de ces régions; et le ministre a remis un rapport détaillé et précis. En même temps, je voudrais attirer votre attention sur certains aspects.

Nous ne devons jamais oublier nos accords antérieurs, nous ne devons pas oublier les tâches que nous nous sommes fixées et nous devons partir de ce qui a été accompli. Soit dit en passant, nous avons accompli beaucoup de choses. Nous mettons en œuvre de grands projets et créons des emplois pour des travailleurs qualifiés. On peut même voir un certain afflux d’autres régions dont les habitants viennent travailler dans des entreprises nouvellement créées, dont Zvezda et quelques autres.

Mais nous devons tout évaluer objectivement, et nous devons comprendre quelles actions donnent des résultats et lesquelles ne produisent pas les résultats escomptés. Nous devons en comprendre les causes et en tirer les conclusions pertinentes, plutôt que d’envisager d’énormes plans, sans comprendre les développements réels.

Carte-Delattre-Nombre-par-région-768x477

Et que se passe-t-il là-bas? Par exemple, nous avons le Concept de politique démographique d’Extrême-Orient, approuvé par une directive gouvernementale en juin 2017. Cette fois, je n’entrerai pas dans les détails, mais je rappellerai que le document visait à stabiliser la taille de la population. Des résultats plus ou moins positifs ont été obtenus ici. Nous avons obtenu des résultats moins impressionnants dans nos efforts pour augmenter le coefficient du taux de natalité total. En ce qui concerne les efforts visant à réduire les taux de mortalité, il est clair que la pandémie a apporté sa triste contribution à ces statistiques. Néanmoins, nous devons analyser cela de près. À cet égard, nous devons résumer les résultats de la mise en œuvre de la première étape du Concept et analyser les raisons pour lesquelles les indicateurs fixés n’ont pas été atteints dans les domaines les plus importants que je viens de mentionner. Nous devons également mettre à jour les mesures et les objectifs spécifiques de la deuxième étape de la mise en œuvre du concept en 2021-2025.

Le Front populaire russe

La prochaine question étroitement liée concerne les soins de santé. Le Front populaire russe a souligné que les soins médicaux d’urgence ne sont pas disponibles 24 heures sur 24 dans certaines régions du district fédéral d’Extrême-Orient.

La situation semble s’améliorer suite au rapport du FPR, mais tout de même. Comment se fait-il qu’un service médical d’urgence ne fonctionne pas 24 heures sur 24? Si tel est le cas, ce n’est pas un service d’urgence. Ce sont des choses de base.

La raison de cette lacune est, entre autres, une pénurie de personnel médical, ce qui est le cas dans de nombreux domaines médicaux. En revanche, les programmes de développement du système de premiers secours doivent être adaptés aux besoins de chaque région particulière. Dans ce cas, nous parlons de l’Extrême-Orient, où les zones peuplées diffèrent largement les unes des autres en termes de taille de la population et de distance entre elles.

L’Extrême-Orient ne peut pas être mesuré à l’aide du critère commun prévu pour d’autres régions russes densément peuplées. J’aimerais que vous en teniez compte dans vos futurs travaux.

À cet égard, il est nécessaire de préparer et de soumettre des propositions sur des mesures supplémentaires pour développer le système de santé dans cette région.

Ensuite, transport. Le ministre des Transports a mentionné certains problèmes. Je voudrais demander au gouvernement d’évaluer l’adéquation des mesures prises pour le transport de ceux qui souhaitent se rendre dans d’autres régions de la Russie, indépendamment de la limite d’âge.

Oui, nous avons adopté une décision et alloué 5 milliards de roubles supplémentaires. C’est très bien, mais je voudrais vous demander d’analyser comment ce système fonctionne et si nous avons besoin de plus de fonds pour assurer le transport normal des passagers. Nous en avons déjà discuté, y compris avec le ministre des transports, M. Savelyev.

t a meeting with Aeroflot General Director Vitaly Savelyev.SEPT.2016

 Vitaly Savelyev.

Combien avons-nous alloué pour subventionner le transport ferroviaire de passagers? 20 milliards de roubles? Et nous avons également alloué 5 milliards de roubles supplémentaires à ce programme, ce qui représente beaucoup d’argent. Mais nous devons examiner comment cela fonctionne et si ces fonds sont suffisants. Faisons ça, d’accord?

Mr. Savelyev vient d’évoquer la création d’une compagnie aérienne. C’est bien; il a été mis en place pour assurer le transport dans cette région. C’est une immense région.

Merci de nous dire que les itinéraires ont été tracés et ainsi de suite; le réseau est en cours de création. Mais dans ce cas, nous devons également penser à rendre ce réseau abordable pour les gens et, bien sûr, nous devons utiliser principalement et principalement des équipements aéronautiques de fabrication russe.

En parlant d’agriculture, beaucoup de choses ont été faites pour soutenir ce secteur de l’économie. Cependant, nous devons faire tout notre possible pour que la croissance des prix des produits agricoles dans le district fédéral d’Extrême-Orient ne dépasse pas la moyenne de la Russie. Mais la croissance des prix fluctue, je vous demande donc d’y prêter attention, ainsi que de la transformation du poisson et des livraisons dans la partie européenne de la Russie.

Je voudrais vous demander de discuter de mesures supplémentaires pour livrer du poisson d’Extrême-Orient vers les régions centrales, ce qui exigerait peut-être l’adoption de toute une gamme de décisions de gestion interdépartementales. Je connais les décisions du ministère de l’agriculture à ce sujet, mais nous devons attendre de voir comment ces décisions seront mises en œuvre et si elles sont suffisantes pour résoudre les tâches que je viens de mentionner.

Enfin, sur le logement. Le déficit du marché du logement primaire persiste et il est grave. Je n’énumérerai pas les raisons, car elles sont nombreuses, y compris le coût élevé des infrastructures, et c’est compréhensible. Je voudrais attirer votre attention sur la hausse des prix. Nous avons introduit des prêts hypothécaires préférentiels en Extrême-Orient, mais je pense que nos collègues qui y participent savent que les prix des nouvelles constructions vendues ont augmenté de 18,1%. Cela dévalorise considérablement nos décisions hypothécaires préférentielles.

86321368-immeubles-d-habitation-à-saint-pétersbourg-russie

Nous devons développer des complexes locaux. L’effort nécessaire doit être fait. Il n’y a pas de projets de construction de complexes de logements .

Oui, il y a des problèmes là-bas, mais nous savons qu’une construction de complexe de logements aussi montre son efficacité dans de nombreuses régions. En ce qui concerne l’Extrême-Orient, nous devons également réfléchir à la manière de le faire fonctionner. Je pense que c’est possible si nous élaborons tous les détails et soutenons ce secteur. En fait, nous devrions simplement proposer un ensemble de mesures pour augmenter l’offre sur le marché du logement, sur le marché primaire avant tout.

 

Parlant de l’Arctique, je voudrais vous demander de terminer la rédaction et l’approbation du plan conjoint de développement de l’Arctique, et de le faire dans un délai d’un mois. Cette question est extrêmement importante, ne l’excluons donc pas de nos travaux actuels.

Je suis d’accord avec les propositions du ministre Tchekunkov et je voudrais vous demander de les finaliser. Monsieur Mishustin, veuillez contrôler ce processus en tenant compte des propositions que nous avons entendues.

Monsieur Mishustin

Premier ministre Mikhail Mishustin: Merci, Monsieur le Président, nous allons le faire.

Vladimir Poutine: Merci beaucoup. …  Tous mes vœux.

 

http://en.kremlin.ru/events/president/news/65134

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s