4095 – Kremlin – Sommet de l’Asie de l’Est 14 novembre 2020 et Déclaration de Ha Noï à l’occasion du quinzième anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est

1/2 Sommet de l’Asie de l’Est 14 novembre 2020

2/2 Déclaration de Ha Noï à l’occasion du quinzième anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est

Sommet de l'Asie de l'Est

Sommet de l’Asie de l’Est 14 novembre 2020

Le Président s’est adressé à la séance plénière du 15e Sommet de l’Asie de l’Est tenue par vidéoconférence.
14 novembre 2020 – 14:40 – Novo-Ogaryovo, région de Moscou

KREMLIN PH 1 XX 4 DU 14.11.2020 Lors de la séance plénière du 15e Sommet de l'Asie de l'Est tenue par vidéoconférence.

Lors de la séance plénière du 15e Sommet de l’Asie de l’Est tenue par vidéoconférence.

Les participants au sommet ont discuté des problèmes actuels de la région Asie-Pacifique, notamment le renforcement de la sécurité régionale, la garantie d’une croissance économique durable et la prévention de la propagation de l’infection à coronavirus.

À l’issue du forum, un ensemble de documents a été adopté, dont la Déclaration de Hanoi à l’occasion du 15e anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est.

Le paquet contient également quatre déclarations des dirigeants des pays participant au sommet:
sur le renforcement du potentiel collectif de prévention et de lutte contre les épidémies,
sur la durabilité maritime,
sur la coopération pour promouvoir la croissance de l’économie régionale
sur le rôle des femmes dans le maintien de la paix. et la sécurité.

* * *

KREMLIN PH 2 XX 4 DU 14.11.2020 Lors de la séance plénière du 15e Sommet de l'Asie de l'Est tenue par vidéoconférence.

Président de la Russie Vladimir Poutine: Monsieur le Président,
Chers Amis,
Pour commencer, je voudrais remercier le Premier Ministre du Vietnam Nguyen Xuan Phuc d’avoir accueilli la manifestation d’aujourd’hui.

Les sommets d’Asie de l’Est se sont imposés comme une plate-forme respectée pour débattre des questions urgentes touchant l’ensemble de la région Asie-Pacifique, pour une recherche conjointe de solutions aux problèmes internationaux les plus brûlants.

Cela se reflète dans la Déclaration de Hanoï, le principal document à adopter après le sommet.

Je suis d’accord avec l’idée clé consignée dans le document selon laquelle nos nations doivent œuvrer de concert à la préservation de la paix et de la stabilité en Asie-Pacifique et renforcer leur coopération face à un large éventail de défis politiques et économiques. Il est également essentiel que nous agissions selon les principes du respect du droit international, que nous tenions compte des intérêts de chacun et que nous garantissions une sécurité indivisible.

La Russie préconise constamment l’instauration d’une atmosphère de coopération constructive et du renforcement de la stabilité dans la région Asie-Pacifique, y compris dans le domaine politique militaire où les risques et les menaces se sont considérablement accrus après la fin du Traité FNI à l’initiative des États-Unis.

Comme vous le savez, pour tenter de stabiliser la situation et de contrecarrer un autre cycle de course aux armements, nous avons annoncé un moratoire unilatéral sur le déploiement de missiles à moyenne et courte portée dans l’APR et dans d’autres régions, aussi longtemps que nos partenaires américains s’abstiennent. de telles actions. Nous sommes ouverts à des discussions sérieuses sur la question avec tous les États intéressés.
Et, bien sûr, une coopération et une interaction étroites sont nécessaires pour contrer le défi le plus grave auquel sont confrontés notre région et l’humanité tout entière – la pandémie de coronavirus. Je note que la région Asie-Pacifique compte plus de 20 millions de patients atteints de coronavirus, ce qui représente près de la moitié – 43,7% du nombre total de personnes infectées dans le monde.
Dans ce contexte, la Russie a proposé de rédiger une déclaration commune à approuver par les dirigeants des pays participants au Sommet de l’Asie de l’Est sur la lutte contre le coronavirus. J’espère vraiment que ces documents seront adoptés aujourd’hui.
Je voudrais également vous rappeler que dès 2016, la Russie a lancé une initiative visant à développer la coopération anti-infectieuse dans le MAEP. Sa mise en œuvre nous a permis d’établir une coordination entre les agences épidémiologiques, d’organiser des échanges d’expériences et d’informations, et de commencer à former des spécialistes dans ce domaine. Un programme de formation avancée a été lancé pour les épidémiologistes de l’APR dans un centre de Vladivostok, en Russie.
Le fonctionnement du Centre de médecine militaire de l’ASEAN (ACMM) créé à Bangkok avec l’assistance active de la Russie est également très utile. En mai, le Centre a accueilli un exercice d’état-major sur la lutte contre la pandémie auquel ont participé des représentants de la défense des pays de l’ASEAN et des partenaires de dialogue ainsi que des experts de l’Organisation mondiale de la santé.
La partie russe est ouverte à d’autres travaux conjoints actifs sur la piste épidémiologique. Nous avons beaucoup à offrir en termes d’expérience scientifique, clinique et de production dans la lutte contre les infections.
Comme vous le savez probablement, le premier vaccin contre le coronavirus au monde, le Spoutnik V, a été développé et est déjà utilisé en Russie. Récemment, nous avons enregistré un autre vaccin – EpiVacCorona, et un troisième vaccin arrive. Des dizaines de pays ont déjà exprimé leur intérêt à travailler ensemble pour organiser l’approvisionnement et la fabrication conjointe de ces vaccins. Nous sommes fermement convaincus que les citoyens de tous les pays doivent avoir libre accès à la vaccination.
Nous sommes prêts à fournir à nos partenaires des systèmes de test russes, des réactifs pour le diagnostic des coronavirus, y compris gratuitement. À ce jour, plus d’un million de tests ont été fournis à plus de 40 pays.

KREMLIN PH 3 XX 4 DU 14.11.2020 Lors de la séance plénière du 15e Sommet de l'Asie de l'Est tenue par vidéoconférence.

Le renforcement des relations commerciales et économiques est une tâche cruciale pour toutes les nations de notre région commune.

Nous constatons qu’au milieu de la pandémie dans l’espace Asie-Pacifique, les échanges mutuels de commerce et d’investissement sont en baisse et la récession a frappé des secteurs industriels et financiers clés.

Ainsi, le commerce de la Russie avec les États présents au sommet aujourd’hui a chuté de 12% au cours des trois premiers trimestres de l’année. Nous espérons que la déclaration sur la garantie d’une croissance stable de l’économie de la région qui sera adoptée aujourd’hui, proposée par nos partenaires chinois, stimulera l’expansion du commerce, des investissements et des échanges technologiques entre nos nations.
Je pense que le renforcement de la coopération économique dans la région Asie-Pacifique sera également renforcé par la poursuite du développement de divers projets d’intégration.
Nous sommes convaincus que les associations régionales et sous-régionales, telles que l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, l’Union économique eurasienne et l’Organisation de coopération de Shanghai, peuvent interagir dans l’intérêt de toute la région en se complétant harmonieusement et efficacement.
Le sommet de cette semaine de l’Organisation de coopération de Shanghai, présidé par la Russie, a adopté une déclaration conjointe des dirigeants approuvant l’idée d’aligner les efforts d’intégration et l’initiative proposée par la Russie sur l’établissement du Grand partenariat eurasien en tant qu’espace unique, large et ouvert de sécurité et de développement économique mutuellement avantageux. et la coopération humanitaire.

Un autre sujet d’une importance cruciale pour toutes nos nations est la numérisation de l’économie et l’introduction de solutions de haute technologie pour améliorer la vie des gens.

KREMLIN PH 4 XX 4 DU 14.11.2020 Lors de la séance plénière du 15e Sommet de l'Asie de l'Est tenue par vidéoconférence.

Beaucoup est fait en Russie pour développer ce domaine. Nous sommes aujourd’hui septième dans le monde en termes d’implication des citoyens dans l’économie numérique. Un grand nombre de services et d’instruments de soutien aux citoyens ont déjà été transférés dans un format en ligne.
Nous saluons l’initiative importante et opportune des « villes intelligentes » proposée il y a deux ans par la présidence de Singapour, qui stipulait l’application de technologies urbaines avancées dans les pays de l’APR. De notre côté, nous pourrions offrir nos propres savoir-faire technologiques dans ce domaine.
Chers collègues, je voudrais souligner en conclusion que l’avenir de la région Asie-Pacifique dépend de la mesure dans laquelle nous serons en mesure de nous unir face aux défis et menaces émergents, de faire preuve d’une volonté politique de coopération dans l’intérêt de tous le développement durable. Une telle approche produira sans aucun doute des résultats, et la partie russe est prête à apporter sa contribution aux travaux communs.
Merci pour votre attention.
http://en.kremlin.ru/events/president/news/64417

bneGeneric_Russia_Kremlin_2_1

Déclaration de Ha Noï à l’occasion du quinzième anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est

14 novembre 2020

sommet

NOUS, les chefs d’État / de gouvernement des États membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), l’Australie, la République populaire de Chine, la République de l’Inde, le Japon, la République de Corée, la Nouvelle-Zélande, la Fédération de Russie, et les États-Unis d’Amérique, réunis par visioconférence le 14 novembre 2020, sous la présidence du Viet Nam 2020 de l’ASEAN, à l’occasion du 15e anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est;
RÉAFFIRMANT la Déclaration de Kuala Lumpur de 2005 sur le Sommet de l’Asie de l’Est en définissant la vision générale, les principes, les objectifs et les modalités du Sommet de l’Asie de l’Est, notre engagement dans la Déclaration de Ha Noi de 2010 sur la commémoration du cinquième anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est à coopérer dans les domaines prioritaires de l’EAS, la Déclaration de Bali de 2011 sur les principes pour des relations mutuellement avantageuses et la Déclaration de Kuala Lumpur de 2015 sur le 10e anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est décrivant nos efforts pour renforcer notre coopération pour promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité en la région;
NOTANT que notre région et le monde sont confrontés à des défis sans précédent, notamment des tensions croissantes ainsi que des défis non traditionnels et transfrontaliers actuels et émergents, en particulier des urgences de santé publique, y compris la pandémie du COVID-19;
SOULIGNANT l’importance de la confiance mutuelle, du dialogue et de la coopération renforcés et d’une approche multilatérale pour relever les défis afin de renforcer l’architecture multilatérale régionale pour faire face aux problèmes régionaux et mondiaux communs urgents et pour soutenir un ordre régional et international ancré dans le droit international, contribuant ainsi à la construction communautaire dans la région;
SOUTENIR l’unité et la centralité de l’ASEAN dans les mécanismes dirigés par l’ASEAN, et RÉAFFIRMER l’ASEAN en tant que force motrice du Sommet de l’Asie de l’Est, en travaillant en partenariat étroit avec les autres pays participants, dans lequel nous nous efforçons de promouvoir la confiance stratégique et d’assurer un comportement transparent, prévisible et responsable ;
SOULIGNANT que le Sommet de l’Asie de l’Est, siégeant au sommet de l’architecture régionale centrée sur l’ANASE, continuera d’être un forum de dialogue dirigé par les dirigeants sur les grandes questions stratégiques, politiques et économiques d’intérêt et de préoccupation communs dans le but de promouvoir la paix , la stabilité et la prospérité économique en Asie de l’Est, contribuant ainsi aux efforts de renforcement de la communauté de l’ASEAN et en s’appuyant sur l’unité et la centralité de l’ASEAN pour promouvoir la cohérence avec les processus dirigés par l’ASEAN qui se renforcent mutuellement, tels que l’ASEAN Plus One, le Forum régional de l’ASEAN (ARF) et l’ASEAN Réunion des ministres de la Défense Plus (ADMM-Plus) ainsi que les diverses initiatives de l’ASEAN sur une coopération régionale plus large, qui font partie intégrante de l’architecture régionale ouverte, inclusive, transparente et en évolution;
SOULIGNANT la nécessité de faire de l’EAS une plate-forme efficace pour faire face aux défis transnationaux et transfrontières existants et émergents et renforcer le multilatéralisme;
NOTANT avec satisfaction l’établissement d’un engagement régulier entre le Comité des représentants permanents auprès de l’ASEAN (CPR) et les pays non membres de l’ASEAN qui participent au Sommet des ambassadeurs de l’Asie de l’Est à Jakarta pour discuter de la mise en œuvre des décisions des dirigeants et échanger des informations sur les initiatives de coopération pour le développement régional et politiques et initiatives de sécurité;
ATTENDANT AVEC INTÉRÊT la mise en œuvre rapide et efficace des décisions des dirigeants et la mise en œuvre intégrale du Plan d’action de Manille pour faire progresser la Déclaration de Phnom Penh sur l’Initiative de développement du Sommet de l’Asie de l’Est (2018-2022), y compris des discussions sur l’évolution de l’architecture régionale à travers les arrangements pertinents, y compris des ambassadeurs du Sommet de l’Asie de l’Est à Jakarta, et d’autres cadres et mécanismes dirigés par l’ANASE, conformément aux obligations des pays participants de l’EAS en vertu du droit international et conformément à leurs lois, réglementations et politiques nationales respectives;
SATISFAIT des progrès et réalisations importants du Sommet de l’Asie de l’Est au cours des quinze dernières années, y compris une coopération substantielle pour relever les défis communs dans la région, tout en étant DÉSIREUX de renforcer le rôle du Sommet de l’Asie de l’Est dans la promotion d’une Asie de l’Est intégrée et prospère;

1200px-East_Asia_Summit.svg

Les pays membres de l’ASEAN sont en bleu, les trois pays additionnels ASEAN Plus Three en rouge, les pays membres de l’EAS uniquement en vert. La Russie, pays observateur, est en orange. CF/ https://fr.wikipedia.org/wiki/Sommet_de_l%27Asie_orientale

DÉCLAREZ PAR LA PRÉSENTE à l’occasion du quinzième anniversaire du Sommet de l’Asie de l’Est:

1. Renforcer davantage le Sommet de l’Asie de l’Est, au sommet de l’architecture régionale centrée sur l’ANASE, en tant qu’instance dirigée par les dirigeants pour le dialogue et la coopération sur les grandes questions stratégiques, politiques et économiques d’intérêt et de préoccupation communs dans le but de promouvoir la paix , stabilité, prospérité économique en Asie de l’Est et coopération socioculturelle pour la résilience régionale;

2. De réaffirmer le ferme attachement du Sommet de l’Asie de l’Est au multilatéralisme fondé sur les principes de la Charte des Nations Unies et sur le droit international, qui sont le fondement indispensable d’un monde plus pacifique et plus prospère;

3. Renforcer le processus du Sommet de l’Asie de l’Est afin qu’il reste pertinent, constructif et efficace au fil du temps en conservant le caractère informel du Sommet de l’Asie de l’Est tout en encourageant des discussions interactives entre les dirigeants sur des questions d’intérêt commun ainsi que des efforts de collaboration dans l’intérêt mutuel;

4. Améliorer l’efficacité des processus de travail du Sommet de l’Asie de l’Est, y compris les mécanismes ministériels et des hauts fonctionnaires de l’EAS avec une meilleure préparation, un meilleur suivi et des réponses rapides;

5. Renforcer les actions pratiques et la collaboration globale dans les domaines prioritaires de la coopération au Sommet de l’Asie de l’Est et les réponses aux défis d’intérêt mutuel, ainsi que procéder à des examens périodiques des domaines de coopération, reflétant les priorités, les défis et les intérêts actuels;

6. Renforcer le rôle du Sommet de l’Asie de l’Est dans le renforcement des capacités régionales de préparation et de riposte aux maladies transmissibles et aux maladies infectieuses émergentes / réémergentes, y compris les urgences de santé publique et les pandémies; et en atténuant leurs conséquences sociales et économiques;

7. De souligner l’importance du Sommet de l’Asie de l’Est dans le renforcement de la coopération économique régionale et des relations économiques entre les pays participants au Sommet de l’Asie de l’Est;

8. Renforcer le rôle du Sommet de l’Asie de l’Est dans la promotion d’une synergie efficace entre les initiatives de connectivité dans la région, y compris la mise en œuvre du Plan directeur sur la connectivité de l’ANASE (MPAC) 2025, avec l’appui et la contribution des partenaires extérieurs de l’ANASE;

9. Soutenir les efforts de l’ASEAN pour réduire l’écart de développement au sein de l’ASEAN, notamment par la mise en œuvre du plan de travail IV de l’Initiative pour l’intégration de l’ANASE (IAI) (2021-2025), et promouvoir la coopération pour le développement durable dans la région;

10. Promouvoir la cohérence avec d’autres mécanismes dirigés par l’AASE qui se renforcent mutuellement, en favorisant la synergie entre les mécanismes et en évitant la duplication des travaux;

11. Reconnaître les contributions de l’engagement régulier entre le Comité des représentants permanents auprès de l’ASEAN et les pays non membres de l’ASEAN participant au Sommet de l’Asie de l’Est à Jakarta au cours des cinq dernières années, encourager sa poursuite en tant que Réunion des ambassadeurs au Sommet de l’Asie de l’Est en Jakarta, par le biais de réunions régulières, et de renforcer encore ses travaux, notamment en élaborant tout processus, si nécessaire, en consultation avec les hauts fonctionnaires concernés, pour guider ses travaux en discutant de la mise en œuvre des décisions des dirigeants et en échangeant des informations sur les initiatives de coopération pour le développement régional et les politiques et initiatives de sécurité, et les discussions sur l’évolution de l’architecture régionale; et

12. Renforcer encore les mécanismes de coordination de la mise en œuvre des décisions des dirigeants et des initiatives du Sommet de l’Asie de l’Est, avec l’appui de l’Unité du Sommet de l’Asie de l’Est au Secrétariat de l’ANASE.

ADOPTÉ le 14 novembre de l’an deux mille vingt.

http://en.kremlin.ru/supplement/5579

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s