3489 – Coup de gueule du Saker US…


… en réaction à la tentative des Démocrates de destituer Trump


Par The Saker − Le 24 septembre 2019 − Source thesaker.is

2015-09-15_13h17_31-150x112Je pense que la plupart des lecteurs savent que je ne suis pas un fan de Trump ou du parti républicain. Mais je dois dire que comparé aux Démocrates, les gens du Parti Républicain, le GOP, sont presque décents ; pas très brillants et seulement presque décents par rapport aux Démocrates, mais quand même.

J’ai toujours soutenu que les néocons allaient essayer de destituer Trump et qu’il était ce que j’appelais un président «jetable» qu’ils utiliseraient comme une merde d’idiot utile, par exemple pour déplacer l’ambassade des États-Unis à Al Qods [Jérusalem] avant de le larguer. Les Dems ont la chutzpah [le culot en yiddish] de recommencer exactement le même coup deux fois de suite !

tampon coup de gueule

Qu’est-ce que je veux dire par là ?

Regardez cette séquence :

Hillary fait une connerie, et des initiés font fuiter des documents du DNC – le Comité national démocrate. Que font les Dems ? Ils inventent toute la charade du Russiagate.

Cette fois-ci :

Les Bidens, père et fils, font des conneries, et quelqu’un le découvre. Que font les Dems ? Ils inventent un nouveau Ukrainegate !

Exactement le même truc. Deux fois !

Et comme il y a des chances que le Sénat ne destituera jamais Trump, la vraie raison pour laquelle ils parlent maintenant de destitution est simplement pour aider Biden dans sa campagne pour la présidence, l’an prochain.

En d’autres termes, les Dems font exactement ce dont ils accusent Trump : ils essaient d’utiliser une puissance étrangère pour s’immiscer dans les élections américaines.

Ensuite, il y a ceci : au moins certains républicains sont de vrais patriotes. Mais les Dems ? Peu leur importe de forcer le président à divulguer ses conversations avec des responsables étrangers, au risque de rendre plus difficile à l’avenir la franchise de ceux-ci lorsqu’ils s’adresseront au président des États-Unis – même s’il s’agit d’un président Démocrate !.

En outre, tous les services de renseignement sur la planète ont conclu toutes sortes d’accords et d’ententes entre eux. Demander des données sur les activités illégales de citoyens américains à l’étranger est une tache que l’ensemble des 17 sic agences de renseignement américaines devraient faire. Et lorsque les chefs d’État ont à faire avec un personnage public ou très influent, il est normal qu’ils soient les premiers responsables pour décider si un tel échange confidentiel de documents sensibles aura lieu ou pas. Enfin, la dernière fois que je l’ai vérifié, le vice-président ne conservait pas son immunité une fois parti.

Désolé, mais pour ma part, je ne vois absolument pas ce que Trump a fait de mal.

Mais alors, le général Flynn n’avait rien fait de mal non plus, et Trump l’a immédiatement et totalement trahi en le virant, il y a une espèce de karma à l’œuvre ici.

Ensuite, il y a ce fameux lanceur d’alerte. Tout d’abord, il s’agit peut-être d’un Peter Strzok bis, attendons donc avant de supposer qu’un autre Snowden est né.

Ensuite, les Dems sont nerveux car ils déplorent que Trump n’autorise pas ce prétendu lanceur d’alerte à se dévoiler. D’accord, peut-être que le Donald s’est trompé et a dit quelque chose de stupide.

Mais il n’a certainement pas persécuté les  lanceurs d’alerte  aussi cruellement que Obama l’a fait ! Est-ce que ces Dems n’ont aucune honte ! – pas besoin de réponse, la question est seulement rhétorique.

Et, pour satisfaire complètement mon sentiment nauséeux, je viens de lire l’éditorial de John Podhoretz «Trump Did This to yourself» dans les commentaires – et oui, je lis toujours la propagande de l’ennemi. Techniquement, Podhoretz a raison, bien sûr, mais pas du tout dans le sens où il l’entend.

images

Je suis attristé par tout cela. Sur les 56 années qu’a comptées ma vie jusqu’ici, j’en ai vécu 20 aux États-Unis et j’aime à la fois sa belle nature et ses nombreuses personnes de qualité. Ce pays mérite tellement mieux ! Et je vous en prie, ne m’accusez pas d’être bisounours sur le passé des États-Unis. J’ai écrit plusieurs fois sur les maux de l’impérialisme américain, du racisme et des multiples génocides – dont le plus grand de l’histoire, celui des Amérindiens. Mais je suis aussi conscient de toutes les belles et nobles choses que ce jeune pays a aussi connues dans sa courte histoire. En outre, ceux qui vivent aux États-Unis aujourd’hui ne peuvent être blâmés pour le passé – à moins qu’ils ne le blanchissent à la chaux, bien sûr.

Il y a à peine 30 ans, les États-Unis étaient un pays totalement différent. La déclaration des droits comptait toujours. Le film M * A * S * H ​​a été diffusé à la télévision sans que des hordes de minorités offensées ne manifestent. Les Américains ne craignaient pas la police – du moins si vous n’étiez pas Noir. Il n’y avait pas d’ICE [police aux frontières] et les collèges américains avaient une vraie diversité politique. D’accord, les médias américains étaient pour la plupart de la merde, mais certains journaux dissidents pouvaient toujours être publiés – de nos jours, un journaliste américain est, pour reprendre les termes très appropriés d’Alain Soral, soit une pute, soit un chômeur.

Ceci, et bien plus encore, a disparu maintenant.

Si la race humaine ne se détruit pas et si nous avons encore un avenir, les historiens étudieront cette dernière phase de l’empire américain et se demanderont qui est le plus responsable. Et si le blâme peut être réparti un peu partout, je pense qu’il est juste de dire que les Démocrates ont causé beaucoup plus de dégâts à ce pays que les Républicains. Bien sûr, les vrais coupables cachés sont les néocons qui ont pris le contrôle du Parti démocrate, sous Carter et peut-être même avant, et qui ont ensuite infiltré le GOP, sous Reagan. Dans le cas du GOP, j’étais témoin oculaire de la façon dont cela s’est passé dans plusieurs groupes de réflexion à Washington entre 1988 et 1991.

À la seule exception possible de Tulsi Gabbard, je considère que le Parti démocrate est profondément anti-américain – désolé, je ne peux pas utiliser le mot anti-US, qui serait plus précis mais aussi maladroit. En fait, les témoignages des dernières décennies montrent que les Dems ne se soucient que d’eux-mêmes, de leur pouvoir, de leur argent et de leur renommée. Ils se moquent comme d’une guigne du peuple des États-Unis, toute leur attention pour les minorités loufoques n’est qu’une arnaque. Ce sont les pires suprématistes de ce pays à coup sûr !

Je pense que toute personne qui, pour une raison ou pour une autre, a soutenu ce parti dans le passé devrait maintenant en démissionner, publiquement si possible.

Hélas, je ne retiens pas mon souffle pour ça non plus.

C’est un jour triste.

The Saker

tampon coup de gueule

Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone


SOURCE/ https://lesakerfrancophone.fr/coup-de-gueule-du-saker-us

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s