3416 – Conférence de presse du 25 – 26 juillet 2019 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

Conférence de presse du 25 juillet 2019 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

  1. Q : À l’occasion de la présence du Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi aux réunions des chefs de la diplomatie sur la coopération de l’Asie de l’Est, comment la Chine évalue-t-elle les relations actuelles entre la Chine et l’ASEAN ? Qu’attend la Chine de ces réunions ?
  2. Q : Pouvez-vous nous donner plus de détails sur la visite du Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi à Bangkok et présenter les relations actuelles entre la Chine et la Thaïlande ?
  3. Q : Selon des reportages, la Corée du Nord a tiré des projectiles non identifiables ce matin. Quel est votre commentaire à ce sujet ?
  4. Q : Hier, le Ministère russe des Affaires étrangères a rendu public le concept de sécurité collective dans le golfe Persique, proposant aux pays non régionaux de mettre fin à leur garnison permanente dans les pays du golfe Persique. Quel est le commentaire de la partie chinoise au sujet de l’initiative russe ?
  5. Q : Le nouveau Premier Ministre britannique Boris Johnson a déclaré, dans une interview accordée à Phœnix TV le 23 juillet, que son gouvernement serait très « pro-chinois » et très enthousiaste vis-à-vis de l’initiative « la Ceinture et la Route ». Selon lui, le Royaume-Uni continuera à être « le marché le plus ouvert » d’Europe pour les investissements chinois. Il a en plus déclaré que le Royaume-Uni souhaiterait la bienvenue aux étudiants chinois. Quel est le commentaire de la Chine au sujet de l’entrée en fonction de Boris Johnson en tant que nouveau Premier Ministre britannique ? Et quel est le commentaire de la Chine au sujet de ses propos susmentionnés ?
  6. Q : Selon des reportages, l’autoroute Sukkur-Multan, le plus grand projet d’infrastructures de transport dans le cadre du projet de corridor économique Chine-Pakistan, a été achevée. Ce projet a créé environ 29 000 emplois locaux pendant la construction. Avez-vous des commentaires à faire à ce sujet ?
  7. Q : Une question sur le Mékong. Selon certaines informations, les agriculteurs thaïlandais et laotiens s’inquiètent de la baisse du niveau des eaux, car la sécheresse sévit bien que ce soit la saison des pluies. Certaines personnes trouvent que le barrage chinois en amont du fleuve a exacerbé le problème. Quelle est la réponse de la Chine ?
  8. Q : Un navire de guerre américain a traversé à nouveau le détroit de Taiwan hier et aujourd’hui. Quel est le commentaire de la partie chinoise à ce sujet ?

Conférence de presse du 26 juillet 2019 tenue par la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

  1. Q : Selon des reportages, la Chine et les Philippines ont tenu leur 22e consultation diplomatique le 23 juillet à Manille. Pourriez-vous nous présenter les résultats et les points phares de cette consultation ? Quel consensus a été atteint ?
  2. Q : Lorsqu’il a parlé de l’éventualité d’une demande par Beijing de l’intervention de l’APL à Hong Kong lors de son entretien avec Bloomberg Television, le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré qu’il espérait que les manifestations resteraient pacifiques et éviteraient la violence. Il a également cité les propos du Président Trump selon lesquels les États-Unis espéraient que la Chine agirait à bon escient. Quelle est la réponse de la Chine à cela ?
  3. Q: Puisque Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis espéraient que la Chine « agirait à bon escient », à quoi selon vous se réfère le terme « à bon escient » ?
  4. Q : La cérémonie de relance du projet de liaison ferroviaire de la côte est (ECRL) s’est tenue le 25 juillet dans le Terengganu, en Malaisie. Le Ministre malaisien des Transports, Anthony Loke, et l’Ambassadeur de Chine en Malaisie, Bai Tian, ont assisté à la cérémonie. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?
  5. Q : Le Président tunisien Essebsi est décédé d’une maladie le 25 juillet. Quel est le commentaire à ce propos ?
  6. Q : Le Front civil des droits de l’Homme a envoyé des lettres à 61 consulats généraux et bureaux étrangers à Hong Kong, les exhortant à transmettre des alertes de voyage à leurs citoyens à Hong Kong. Cela a été fermement condamné par les personnalités de divers milieux de Hong Kong, qui l’ont qualifié de « drame composé, mis en scène et interprété » par le Front civil des droits de l’Homme, visant à porter atteinte à l’État de droit à Hong Kong. Certains professionnels du tourisme ont averti qu’il était facile de saper l’image de Hong Kong mais difficile de la reconstruire, et ont exhorté l’organisation à cesser immédiatement d’agir ainsi. Le Ministère des Affaires étrangères a-t-il des commentaires à faire à ce propos ?
  7. Q : FedEx n’avait pas acheminé des colis de Huawei à leurs destinataires. Ce matin, les départements concernés chinois ont accusé FedEx d’avoir délibérément retenu de plus de 100 colis de Huawei. Quelles seront les conséquences pour FedEx ?
  8. Q : Selon des reportages, la Chine et la République de Corée ont tenu hier à Beijing le deuxième cycle de négociations sur la démarcation maritime. Pourriez-vous nous présenter les résultats des négociations ?
  9. Q : Beijing Automotive Industry Holding Co. (BAIC) demandera-t-elle un siège au Conseil d’administration de Daimler, après avoir racheté 5% du capital du constructeur d’automobile allemand ? La partie chinoise détient désormais quelque 15% de Daimler, ce qui en fait le plus gros actionnaire. Peut-être l’ambition de la Chine est-elle d’en faire un fleuron national chinois ?

CHINE 1 Conférence de presse du 25 juillet 2019 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

Hua Chunying

À l’invitation du Ministre thaïlandais des Affaires étrangères Don Pramudwinai, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi participera, du 30 juillet au 3 août à Bangkok, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères Chine-ASEAN, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères ASEAN + 3, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères du Sommet de l’Asie de l’Est et à la réunion des Ministres des Affaires étrangères du forum régional de l’ASEAN. Il effectuera en outre une visite officielle en Thaïlande.

THAILANDE Don Pramudwinai imageproxy.php  Ministre thaïlandais des Affaires étrangères Don Pramudwinai,

1

Q : À l’occasion de la présence du Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi aux réunions des chefs de la diplomatie sur la coopération de l’Asie de l’Est,
comment la Chine évalue-t-elle les relations actuelles entre la Chine et l’ASEAN ?
Qu’attend la Chine de ces réunions ?

asean-01_0_cle02623b

R : L’ASEAN est une priorité pour la diplomatie chinoise de voisinage et une région clé pour la construction de l’initiative « la Ceinture et la Route ». La Chine attache une grande importance à la coopération avec l’ASEAN. Les deux parties ont toujours mis l’accent sur un développement en phase avec leur époque et ont mené une coopération dans les domaines politique, économique et socioculturel, aux niveaux sous-régional, régional et mondial. Cette coopération mérite d’être considérée comme un drapeau guidant la coopération régionale en Asie de l’Est.

À l’heure actuelle, les relations entre la Chine et l’ASEAN sont entrées dans une nouvelle période d’amélioration et ont devant elles plus de possibilités de développement. La Chine est disposée à effectuer avec l’ASEAN un travail de meilleure qualité, pour construire « la Ceinture et la Route », approfondir la coopération pragmatique, établir un partenariat stratégique de haut niveau et créer une communauté de destin plus serrée. Dans le même temps, nous continuerons à traiter judicieusement la question de la Mer de Chine méridionale, renforcer la coopération maritime pragmatique et défendre conjointement la paix et la stabilité régionales.

Le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi participera à quatre réunions de Ministres des Affaires étrangères et échangera des points de vue avec ses homologues sur les relations entre la Chine et l’ASEAN, la coopération avec l’Asie de l’Est, et d’autres questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Dans le contexte actuel marqué par des changements complexes dans la situation internationale et régionale, et par la coexistence d’opportunités et de défis pour la coopération en Asie de l’Est, ces réunions offriront une plate-forme importante pour engager le dialogue et renforcer la coopération entre les pays de la région.

La Chine souhaite travailler avec les différentes parties pour, à travers les réunions, dégager un consensus, renforcer la confiance, s’en tenir au multilatéralisme, à l’ouverture et à l’inclusion, et promouvoir la coopération en Asie de l’Est.

CHINE 2 Conférence de presse du 25 juillet 2019 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying W020190729383093561548  Hua Chunying

2

Q : Pouvez-vous nous donner plus de détails sur la visite du Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi à Bangkok et présenter les relations actuelles entre la Chine et la Thaïlande ?

ASEAN CHINE On July 31, 2019 local time, State Councilor and Foreign Minister Wang Yi attended the China-Association of Southeast Asian Nations (ASEAN) Foreign Ministers' Meeting in Bangkok, Thailand. W020190802602764846983 le Conseiller d’État Wang Yi à ASEAN 31.07.2019

R : Lors de sa visite en Thaïlande, le Conseiller d’État Wang Yi rencontrera les dirigeants thaïlandais et s’entretiendra avec le Ministre thaïlandais des Affaires étrangères Don Pramudwinai.

En tant que voisins proches et amicaux, la Chine et la Thaïlande entretiennent des échanges étroits de haut niveau et ont obtenu des résultats fructueux dans leur coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route ».

THAILANDE le Premier Ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha 1133312-000_16b00h  le Premier Ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha

En avril dernier, le Premier Ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha est venu en Chine participer au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale, et les dirigeants chinois ont eu des entrevues fructueuses avec lui. Un nouveau gouvernement, dirigé par le Premier Ministre Prayut Chan-o-cha, a été formé en Thaïlande. La Chine présente ses félicitations à cet égard et espère coopérer étroitement avec le nouveau gouvernement thaïlandais pour porter les relations bilatérales à un nouveau palier.

Thaïlande carte-thailande

Le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi effectue sa visite en Thaïlande juste après la formation du nouveau gouvernement thaïlandais. Cela montre que la Chine attache une grande importance à l’amitié sino-thaïlandaise et que la partie chinoise discutera avec la partie thaïlandaise des approches et des mesures visant à consolider l’amitié traditionnelle et à renforcer la coopération stratégique globale dans le nouveau contexte.

La Thaïlande assume la présidence tournante de l’ASEAN cette année. Le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi aura un échange de vues approfondi avec la partie thaïlandaise sur les relations entre la Chine et l’ASEAN et la coopération en Asie de l’Est afin d’appréhender la priorité et l’orientation de la coopération régionale et de contribuer à la paix et au développement de la région.

3

Q : Selon des reportages, la Corée du Nord a tiré des projectiles non identifiables ce matin.
Quel est votre commentaire à ce sujet ?
USA COREE DU NORD les dirigeants de la RPDC et des États-Unis se sont rencontrés à Panmunjom138186673_15618844830961n    Le président américain Donald Trump et Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), se sont rencontrés dimanche dans le village frontalier intercoréen de Panmunjom.

R : Nous avons pris note des tirs effectués par la RPDC le 25 juillet et des réactions de différentes parties. Dernièrement, les dirigeants de la RPDC et des États-Unis se sont rencontrés à Panmunjom et sont parvenus à un consensus sur la reprise des négociations au niveau opérationnel.

Nous estimons que dans les circonstances actuelles, la RPDC et les États-Unis devraient reprendre les négociations le plus tôt possible et œuvrer pour de nouveaux progrès dans le processus de règlement politique de la question de la péninsule coréenne, car c’est une aspiration commune de la communauté internationale.
Les parties concernées doivent attacher un grand prix au dialogue et à la détente de la situation obtenus au prix de grands efforts, se faire passer des messages de bonne volonté, travailler dans le même sens et œuvrer activement en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et du règlement politique du problème de la péninsule.

4

Q : Hier, le Ministère russe des Affaires étrangères a rendu public le concept de sécurité collective dans le golfe Persique, proposant aux pays non régionaux de mettre fin à leur garnison permanente dans les pays du golfe Persique.
Quel est le commentaire de la partie chinoise au sujet de l’initiative russe ?

RUSSIE 1108646-vue-sur-le-siege-du-ministere-russe-des-affaires-etrangeres-a-moscou-le-27-mars-2018

R : La paix et la stabilité dans le Golfe revêtent une importance vitale pour le Moyen-Orient, voire le monde entier. La Chine encourage une vision sécuritaire commune, globale, coopérative et durable. Nous pensons que, pour parvenir à la sécurité universelle dans le Golfe, les pays de la région devraient développer des relations de bon voisinage et d’amitié sur la base du respect mutuel et de la non-ingérence dans les affaires intérieures respectives.

La communauté internationale doit créer des synergies et jouer un rôle constructif dans la promotion de la paix et de la stabilité régionales. La Chine se félicite de la proposition de la Russie sur ce sujet et entend renforcer la communication et la coordination avec les parties concernées.

5

Q : Le nouveau Premier Ministre britannique Boris Johnson a déclaré, dans une interview accordée à Phœnix TV le 23 juillet, que son gouvernement serait très « pro-chinois » et très enthousiaste vis-à-vis de l’initiative « la Ceinture et la Route ». Selon lui, le Royaume-Uni continuera à être « le marché le plus ouvert » d’Europe pour les investissements chinois.
Il a en plus déclaré que le Royaume-Uni souhaiterait la bienvenue aux étudiants chinois.
Quel est le commentaire de la Chine au sujet de l’entrée en fonction de Boris Johnson en tant que nouveau Premier Ministre britannique ?
Et quel est le commentaire de la Chine au sujet de ses propos susmentionnés ?

ANGLETERRE le Premier Ministre Boris Johnson 5d4582f7240000a9459374c1 le Premier Ministre Boris Johnson

R : Nous félicitons le Premier Ministre Boris Johnson pour son entrée en fonction ; le Premier Ministre Li Keqiang lui a envoyé un message de félicitations.

China's Premier Li Keqiang attends a news conference following the closing ceremony of China's National People's Congress at the Great Hall of the People in Beijing  le Premier Ministre Li Keqiang

La Chine attache une grande importance à ses relations avec le Royaume-Uni. Nous entendons travailler de concert avec le Royaume-Uni dans un esprit de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, pour approfondir la confiance politique mutuelle, élargir la coopération pragmatique et les échanges socioculturels dans divers domaines, y compris dans le cadre de « la Ceinture et la Route », et promouvoir un développement sain, soutenu et régulier des relations sino-britanniques.

Les deux parties devraient déployer davantage d’efforts et contribuer davantage à défendre conjointement le multilatéralisme et le libre-échange et relever les défis planétaires.

CHINE 3 Conférence de presse du 25 juillet 2019 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying W020190729383093571997

6

Q : Selon des reportages, l’autoroute Sukkur-Multan, le plus grand projet d’infrastructures de transport dans le cadre du projet de corridor économique Chine-Pakistan, a été achevée. Ce projet a créé environ 29 000 emplois locaux pendant la construction.
Avez-vous des commentaires à faire à ce sujet ?

ChinaPakistanEconomicCorridor

R : Merci à nos amis fidèles pakistanais pour l’intérêt et l’attention qu’ils portent pour le projet de corridor économique Chine-Pakistan.

La section Sukkur-Multan de l’autoroute Peshawar-Karachi est longue de 392 kilomètres.

Il s’agit du plus grand projet d’infrastructures de transport dans le cadre du corridor économique Chine-Pakistan et d’un des premiers résultats du projet. La construction de ce projet a débuté en août 2016 et s’est achevée le 23 juillet 2019, soit avant la date prévue. Pendant la construction, le projet a créé beaucoup d’emplois locaux. Comme vous l’avez dit, le projet a créé environ 29 000 emplois et formé un grand nombre de techniciens. Nous avons la certitude qu’après sa mise en service, ce projet jouera un rôle important dans le développement économique et social des deux pays, notamment du Pakistan.

https://i2.wp.com/nha.gov.pk/wp-content/uploads/2018/01/NHA-Map.jpg

 

La Chine et le Pakistan sont des partenaires de coopération stratégique à toute épreuve. Le corridor économique Chine-Pakistan est un projet symbolique de coopération pragmatique entre les deux pays

. La Chine travaillera avec le Pakistan pour faire avancer la construction du corridor économique Chine-Pakistan, continuera à enrichir et à élargir le sens du projet pour réaliser un développement de haute qualité et apporter plus d’avantages tangibles aux populations des deux pays et de la région voisine.

7

Q : Une question sur le Mékong. Selon certaines informations, les agriculteurs thaïlandais et laotiens s’inquiètent de la baisse du niveau des eaux, car la sécheresse sévit bien que ce soit la saison des pluies. Certaines personnes trouvent que le barrage chinois en amont du fleuve a exacerbé le problème.
Quelle est la réponse de la Chine ?

CHINE MEKONG pays du Lancang-Mékong d02788e9b6de189a65121e

R : Je ne suis pas au courant de la situation dont vous avez parlé. Mais je sais que la Chine maintient une communication et une coopération étroites avec les pays du Lancang-Mékong en matière d’échange d’informations hydrologiques, de prévention contre les inondations et de secours en cas de sécheresse.

8

Q : Un navire de guerre américain a traversé à nouveau le détroit de Taiwan hier et aujourd’hui.
Quel est le commentaire de la partie chinoise à ce sujet ?
USA CHINE BATEAUX USA DETROIT EN CHINE AFP Publié le jeudi 23 mai 2019 à 10h18 - Mis à jour le jeudi 23 mai 2019 à 10h18 5ce657379978e223b1b2ecda  Deux navires de guerre américains ont navigué dans le Détroit de Taïwan, a annoncé jeudi le ministère taïwanais de la Défense,
R : La Chine a suivi de très près le passage du bâtiment de guerre américain dans le détroit de Taiwan. Nous avons exprimé nos préoccupations aux États-Unis. La question de Taiwan est ce qu’il y a de plus important et de plus sensible dans les relations sino-américaines.

Nous exhortons les États-Unis à respecter le principe d’une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains, et à traiter de manière prudente et judicieuse les questions liées à Taiwan pour ne pas porter atteinte aux relations sino-américaines, à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taiwan.

le détroit de Taiwan 34333326-31406086

CJINE 4 Conférence de presse du 25 juillet 2019 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying W020190729383093592282


SOURCE/ http://www.amb-chine.fr/fra/fyrth/t1684062.htm

CHINE Chine_Shanghai_Sichuan_001_A.GJINI_LD    SCHANGHAÏ

Conférence de presse du 26 juillet 2019 tenue par la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying

  1. Q : Selon des reportages, la Chine et les Philippines ont tenu leur 22e consultation diplomatique le 23 juillet à Manille. Pourriez-vous nous présenter les résultats et les points phares de cette consultation ? Quel consensus a été atteint ?
  2. Q : Lorsqu’il a parlé de l’éventualité d’une demande par Beijing de l’intervention de l’APL à Hong Kong lors de son entretien avec Bloomberg Television, le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré qu’il espérait que les manifestations resteraient pacifiques et éviteraient la violence. Il a également cité les propos du Président Trump selon lesquels les États-Unis espéraient que la Chine agirait à bon escient. Quelle est la réponse de la Chine à cela ?
  3. Q: Puisque Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis espéraient que la Chine « agirait à bon escient », à quoi selon vous se réfère le terme « à bon escient » ?
  4. Q : La cérémonie de relance du projet de liaison ferroviaire de la côte est (ECRL) s’est tenue le 25 juillet dans le Terengganu, en Malaisie. Le Ministre malaisien des Transports, Anthony Loke, et l’Ambassadeur de Chine en Malaisie, Bai Tian, ont assisté à la cérémonie. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?
  5. Q : Le Président tunisien Essebsi est décédé d’une maladie le 25 juillet. Quel est le commentaire à ce propos ?
  6. Q : Le Front civil des droits de l’Homme a envoyé des lettres à 61 consulats généraux et bureaux étrangers à Hong Kong, les exhortant à transmettre des alertes de voyage à leurs citoyens à Hong Kong. Cela a été fermement condamné par les personnalités de divers milieux de Hong Kong, qui l’ont qualifié de « drame composé, mis en scène et interprété » par le Front civil des droits de l’Homme, visant à porter atteinte à l’État de droit à Hong Kong. Certains professionnels du tourisme ont averti qu’il était facile de saper l’image de Hong Kong mais difficile de la reconstruire, et ont exhorté l’organisation à cesser immédiatement d’agir ainsi. Le Ministère des Affaires étrangères a-t-il des commentaires à faire à ce propos ?
  7. Q : FedEx n’avait pas acheminé des colis de Huawei à leurs destinataires. Ce matin, les départements concernés chinois ont accusé FedEx d’avoir délibérément retenu de plus de 100 colis de Huawei. Quelles seront les conséquences pour FedEx ?
  8. Q : Selon des reportages, la Chine et la République de Corée ont tenu hier à Beijing le deuxième cycle de négociations sur la démarcation maritime. Pourriez-vous nous présenter les résultats des négociations ?
  9. Q : Beijing Automotive Industry Holding Co. (BAIC) demandera-t-elle un siège au Conseil d’administration de Daimler, après avoir racheté 5% du capital du constructeur d’automobile allemand ? La partie chinoise détient désormais quelque 15% de Daimler, ce qui en fait le plus gros actionnaire. Peut-être l’ambition de la Chine est-elle d’en faire un fleuron national chinois ?
CHINE 2 Conférence de presse du 26 juillet 2019 tenue par la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying W020190731450945832883

Sur invitation du gouvernement des États fédérés de Micronésie, Yang Chuantang, envoyé spécial du Président Xi Jinping et Vice-Président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), assistera à la cérémonie d’investiture du Président Panuelo prévue à la fin du mois de juillet.

CHINE Yang Chuantang, 03155100f77b44b18d3541a84af4d6d1 Yang Chuantang

1

Q : Selon des reportages, la Chine et les Philippines ont tenu leur 22e consultation diplomatique le 23 juillet à Manille.
Pourriez-vous nous présenter les résultats et les points phares de cette consultation ?
Quel consensus a été atteint ?

PHILIPPINES Le vice-ministre philippin des Affaires étrangères Enrique Manalo (droite) et son homologue chinois Luo Zhaohui.1532484381 Le vice-ministre philippin des Affaires étrangères Enrique Manalo (droite) et son homologue chinois Luo Zhaohui.

R : La Chine et les Philippines ont tenu leur 22e consultation diplomatique le 23 juillet à Manille.

Il s’agit de la première consultation diplomatique entre les deux parties après que les relations sino-philippines ont été hissées au niveau de partenariat stratégique global l’année dernière.

Les deux parties ont pleinement échangé leurs points de vue sur les relations bilatérales, la coopération dans divers domaines et les questions internationales et régionales, et sont parvenues à une série de consensus importants sur le maintien des trois orientations.

CHINE ET SA REGION DONT PHILIPPINES 892213-revendications-territoriales-et-maritimes-en-mer-de-chine-carte-big

Premièrement, nous restons attachés au cap du bon voisinage Chine-Philippines. Tous deux estiment que, depuis le réchauffement des relations sino-philippines en 2016, les deux parties ont renoué leurs liens d’amitié, géré correctement les différences et élargi la coopération, ce qui a favorisé leur développement commun et injecté une énergie positive dans le développement et la prospérité de la région. Les deux parties soulignent qu’elles insistent sur le bon voisinage et continuent à approfondir leur coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route » et à être pour toujours de bons voisins, de bons amis et de bons partenaires.
Deuxièmement, nous restons attachés au cap de la paix et de la stabilité en mer de Chine méridionale. Les deux parties estiment qu’avec les efforts concertés de la Chine, des Philippines et d’autres pays de la région, la situation en mer de Chine méridionale reste globalement stable, avec un élan croissant pour la coopération et un accroissement des facteurs positifs. Les deux parties ont décidé de tenir la cinquième réunion du Mécanisme de consultation bilatérale sino-philippin sur la mer de Chine méridionale afin de gérer et de contrôler la situation maritime et de faire avancer l’exploitation en commun.

En tant que coprésidents de la réunion des hauts fonctionnaires sur la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale (DOC), la Chine et les Philippines continueront à conjuguer leurs efforts pour faire progresser les consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale (COC).

Troisièmement, nous restons attachés au cap de la coopération et du développement régionaux. La Chine soutient depuis toujours le rôle central de l’ASEAN dans la coopération régionale ainsi que les efforts des Philippines visant à s’acquitter de leur responsabilité en tant que coordinateur des relations Chine-ASEAN. Les deux parties ont souligné qu’elles allaient travailler ensemble pour assurer le succès de la série de réunions sur la coopération en Asie de l’Est et saisir la priorité et la direction de la coopération régionale.

En particulier, nous devrions renforcer la synergie entre l’initiative « la Ceinture et la Route » et le Plan directeur sur la connectivité de l’ASEAN 2025 (MPAC 2025), renforcer la coopération dans les domaines des médias, de la ville intelligente et de l’économie numérique, construire un partenariat stratégique de plus haut niveau entre la Chine et l’ASEAN et insuffler une nouvelle vitalité dans la coopération en Asie de l’Est.

2

Q : Lorsqu’il a parlé de l’éventualité d’une demande par Beijing de l’intervention de l’APL à Hong Kong lors de son entretien avec Bloomberg Television, le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré qu’il espérait que les manifestations resteraient pacifiques et éviteraient la violence. Il a également cité les propos du Président Trump selon lesquels les États-Unis espéraient que la Chine agirait à bon escient.
Quelle est la réponse de la Chine à cela ?

CHINE la garnison de l'APL à Hong Kong. 2017062909340230410

R : Nous avons pris note des récentes remarques de Pompeo et d’autres sur la garnison de l’APL à Hong Kong.

Le Porte-parole du Ministère de la Défense nationale a clairement indiqué que la garnison de l’APL à Hong Kong s’acquittait de son devoir conformément à la loi. Je tiens à souligner que, depuis la rétrocession de Hong Kong, la garnison de l’APL a strictement respecté la Loi fondamentale de Hong Kong et la Loi sur la garnison et a fidèlement rempli ses obligations en matière de défense. Elle est devenue une plateforme de stabilisation pour la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong.

3

Q : Puisque Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis espéraient que la Chine « agirait à bon escient », à quoi selon vous se réfère le terme « à bon escient » ?

R : Je l’ai dit l’autre jour. Le gouvernement central a toujours agi à bon escient pour la stabilité et la prospérité à long terme de Hong Kong. Nous espérons que les États-Unis agiront aussi à bon escient.

CHINE 1 Conférence de presse du 26 juillet 2019 tenue par la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying W020190731450945816445    Hua Chunying

4

Q : La cérémonie de relance du projet de liaison ferroviaire de la côte est (ECRL) s’est tenue le 25 juillet dans le Terengganu, en Malaisie. Le Ministre malaisien des Transports, Anthony Loke, et l’Ambassadeur de Chine en Malaisie, Bai Tian, ont assisté à la cérémonie.
Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

MALAISIE downloaded_7_16221

R : Nous nous félicitons de la relance de ce projet. Nous sommes prêts à travailler avec la Malaisie pour mener à bien ce projet afin de favoriser le développement économique et social de la région et d’apporter des avantages aux populations locales.

MALAISIE liaison ferroviaire de la côte est (ECRL) s'est tenue le 25 juillet dans le Terengganu, en Malaisieimg-2

Ce cas montre à nouveau que les problèmes et les défis rencontrés au cours de la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route » et de toute autre forme de coopération ne sont pas angoissants. Tant que les deux parties ont une attitude constructive et une vision du développement et s’engagent dans des consultations amicales dans un esprit de compréhension mutuelle et de concessions réciproques, nous pouvons toujours surmonter les difficultés et parvenir à une coopération gagnant-gagnant.

5

Q : Le Président tunisien Essebsi est décédé d’une maladie le 25 juillet.
Quel est le commentaire à ce propos ?

TUNISIE Le Président Essebsi U55VXLG6BZGYSOSSD3BGAEH5TA  Le Président Essebsi 

R : Le Président Essebsi était un dirigeant apprécié par son peuple. Il a joué un rôle important dans la transformation, la réforme et le développement constant de la Tunisie. Il a également apporté des contributions positives à la promotion de la coopération amicale sino-tunisienne. Nous sommes profondément attristés par son décès et le pleurons.

6

Q : Le Front civil des droits de l’Homme a envoyé des lettres à 61 consulats généraux et bureaux étrangers à Hong Kong, les exhortant à transmettre des alertes de voyage à leurs citoyens à Hong Kong.
Cela a été fermement condamné par les personnalités de divers milieux de Hong Kong, qui l’ont qualifié de « drame composé, mis en scène et interprété » par le Front civil des droits de l’Homme, visant à porter atteinte à l’État de droit à Hong Kong.
Certains professionnels du tourisme ont averti qu’il était facile de saper l’image de Hong Kong mais difficile de la reconstruire, et ont exhorté l’organisation à cesser immédiatement d’agir ainsi.
Le Ministère des Affaires étrangères a-t-il des commentaires à faire à ce propos ?

 

R : Depuis la rétrocession de Hong Kong, avec le soutien énergique du gouvernement central, Hong Kong a maintenu sa stabilité, sa prospérité et son développement. Cette « Perle de l’Orient » qui brille de tout son éclat fait la fierté de tous les Chinois, y compris des plus de sept millions de compatriotes de Hong Kong.

risque pays loadimg.php

Cependant, depuis un certain temps, les activités radicales, violentes et illégales fomentées et organisées par un très petit nombre de personnes ont gravement miné la fondation de l’État de droit à Hong Kong, porté atteinte à sa sécurité, à sa stabilité et à son ordre et sapé son image. Cela est déchirant et fermement condamné par les personnalités de divers milieux de Hong Kong.
Vous avez mentionné des personnes demandant à des pays étrangers d’émettre des alertes de voyage à Hong Kong. Je crois que vous avez clairement vu la nature de cet acte. Il s’agit d’une tentative d’exercer une pression sur le gouvernement central et le gouvernement de la RAS en incitant des forces étrangères à s’immiscer dans les affaires de Hong Kong.

Comme nous l’avons dit, Hong Kong appartient à la Chine et nous ne permettrons jamais à aucune force étrangère de s’immiscer dans ses affaires de quelque manière que ce soit. Je voudrais conseiller à ceux qui tentent d’introduire le loup dans leur maison d’étudier attentivement l’histoire. Quiconque dans l’histoire

a-t-il eu une bonne fin après avoir nui à l’État et porté préjudice au peuple en agissant de connivence avec des forces extérieures ?

7

Q : FedEx n’avait pas acheminé des colis de Huawei à leurs destinataires. Ce matin, les départements concernés chinois ont accusé FedEx d’avoir délibérément retenu de plus de 100 colis de Huawei.
Quelles seront les conséquences pour FedEx ?

china-fedex-rates

R : J’ai pris note des reportages à ce sujet. Récemment, les départements concernés chinois ont mené une enquête sur les cas où FedEx China n’avait pas acheminé des colis à leurs destinataires.
L’enquête a révélé que l’affirmation de FedEx selon laquelle des colis de Huawei auraient été mal acheminés aux États-Unis à cause d‘« erreurs opérationnelles » n’était pas conforme aux faits.
L’enquête a également découvert que FedEx était soupçonné d’avoir retenu plus de 100 colis de Huawei entrant en Chine. Des pistes d’autres infractions ont également été découvertes par les enquêteurs. Je suis convaincue que les départements concernés chinois continueront à mener des enquêtes approfondies à ce sujet conformément à la loi et de manière complète, objective et juste.
Quant à votre question concernant les conséquences pour cette entreprise, celles-ci dépendront des résultats de l’enquête.

CHINE 3 Conférence de presse du 26 juillet 2019 tenue par la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying W020190731450945859017

8

Q : Selon des reportages, la Chine et la République de Corée ont tenu hier à Beijing le deuxième cycle de négociations sur la démarcation maritime.
Pourriez-vous nous présenter les résultats des négociations ?

Luo Zhaohui & Lee Taeho

R : Le Vice-Ministre des Affaires étrangères, Luo Zhaohui, et le deuxième Vice-Ministre des Affaires étrangères, Lee Taeho, ont coprésidé le 25 juillet à Beijing le deuxième cycle de négociations entre la Chine et la République de Corée sur la démarcation maritime.
Les deux parties ont confirmé le consensus atteint après le démarrage des négociations et ont échangé leurs points de vue sur les questions liées à la démarcation.

Tous deux estiment que le règlement de la question de la démarcation maritime par le biais de consultations amicales revêt une signification importante pour le développement stable des relations bilatérales à long terme, le renforcement de la coopération maritime et la promotion du développement constant du partenariat stratégique Chine-République de Corée.

9

Q : Beijing Automotive Industry Holding Co. (BAIC) demandera-t-elle un siège au Conseil d’administration de Daimler, après avoir racheté 5% du capital du constructeur d’automobile allemand ?
La partie chinoise détient désormais quelque 15% de Daimler, ce qui en fait le plus gros actionnaire.
Peut-être l’ambition de la Chine est-elle d’en faire un fleuron national chinois ?

R : Je ne suis pas au courant de cette situation.

CHINE 4 Conférence de presse du 26 juillet 2019 tenue par la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying W020190731450945868192

SOURCE/ http://www.amb-chine.fr/fra/fyrth/t1684805.htm

CHINE Chine_Shanghai_Sichuan_001_A.GJINI_LD  SCHANGHAÏ

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s