3008 – L’UE et l’Europe sont deux choses différentes, L’AELE nous montre la voie à suivre …

AELE Pays-AELE-Cours-affaires

par Winfried Pogorzelski- Horizons et débats – N° 21, 17 septembre 2018

En Europe, de mauvaises habitudes se sont établies dans le langage et la politique:

Les politiciens, les journalistes les spécialistes et même une grande partie des citoyens ne distinguent plus entre l’«Europe» et l’«Union européenne (UE)».

Pourtant, chaque écolier apprend encore la définition correcte: l’Europe est un continent avec 46 États souverains, dont le territoire est entièrement ou en partie situé sur le continent européen.

L’UE est une union politique et économique de seulement 28, bientôt 27, États européens.

Leurs institutions et leurs fonctionnaires disposent d’importantes compétences (politique commerciale, financière et militaire) restreignant fortement la souveraineté des États membres.

Uniquement les membres du Parlement européen, n’ayant pas même le droit à lancer une initiative législative, sont élus directement par les citoyens de l’Union tous les cinq ans.

De plus en plus fréquemment, tout commentaire critique envers l’UE est qualifié en bloc comme étant «europhobe» ou «anti-européen».

suisse le conseiller national Cédric Wermuth640

Exemple: le conseiller national Cédric Wermuth (PS) prétend dans la «Aargauer Zeitung» du 27 août: «L’évolution [ici: vers plus de libéralisme, de nationalisme, d’hostilité envers les réfugiés et de démantèlement des services publics, W.P.] est un drame pour les pro-européens.»

Mais dites-moi, qu’est-ce que c’est qu’un pro-européen?

  • Est-ce un socialiste de la sorte d’un M. Wermuth ou tout membre du parti socialiste suisse?
  • Quiconque ne partage pas ces vues est tout simplement «contre l’Europe»?

Certainement pas!

Quelle Europe «les européens» ont-ils le droit de vouloir?

  • Une Europe d’États nations fortement restreints dans leur souveraineté?
  • caractérisée par un libre-échange illimité?
  • par la libre circulation de toutes les personnes?
  • par l’intégration dans l’alliance militaire de l’OTAN dominée par les Etats-Unis?

Apparemment, ce n’est pas ça non plus! Car même les États-membres, leurs partis, leurs citoyens ne sont pas tous d’accord avec ces questions fondamentales de grande actualité. L’évolution actuelle en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Hongrie, en Autriche et en Italie le démontre clairement.

Davantage de distinctions sont nécessaires: il est objectivement faux et relève de la propagande quand des politiciens de tous bords s’accaparent sans états d’âme la notion d’«Europe».

De toute évidence, cela sert des intérêts partiaux.

Ainsi, on élimine tous les aspects qui ont fait de l’Europe un modèle de réussite dans le monde: la promotion de la souveraineté nationale, la démocratie, l’État de droit, le pluralisme, la liberté et la paix.

Une alternative, fonctionnant au mieux depuis des décennies, mais de laquelle on parle peu à l’heure actuelle est l’Association européenne de libre-échange (AELE) fondée en 1960.

  • L’Island,
  • le Liechtenstein,
  • la Norvège
  • la Suisse

se sont réunis au sein d’une organisation de libre-échange, prouvant ainsi qu’il existe des alternatives à ce que les partisans du moloch bureaucratique et antidémocratique de l’UE tentent de nous faire croire:

les États membres de AELE restent souverains et démocratiques

la Suisse gardant même sa démocratie directe. Ils appliquent entre eux le libre-échange au profit de leur développement économique pour assurer la prospérité et l’indépendance du pays pour le compte de leurs citoyens.

  • Ainsi, ils sauvegardent leur liberté individuelle de conclure ou de résilier des accords commerciaux.
  • Ils préservent et cultivent ainsi les acquisitions intellectuelles positives de l’Europe.
En effet, cela est de loin préférable plutôt que de tenter de jouer un rôle au sein d’une grande puissance (avec des possibilités de participation minimes), et d’être livré pieds et poings liés aux manœuvres d’un système antidémocratique, centraliste est de plus en plus fragile.    •

AELE UE ;;;ETC;;; eurasie-europe
(Traduction Horizons et débats)


SOURCE/https://www.zeit-fragen.ch/fr/editions/2018/n-21-17-septembre-2018/lue-et-leurope-sont-deux-choses-differentes-laele-nous-montre-la-voie-a-suivre.html

Une réflexion au sujet de « 3008 – L’UE et l’Europe sont deux choses différentes, L’AELE nous montre la voie à suivre … »

  1. europe ue cet un groupe de mondialistes milliadaires sans foi ni loies crevures haissants les nations souveraines des monstres qui organises linvasion de nos patrie souveraines une bandes de corrompu aux services de dictateures staliniens creant des guerres

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s