2382 – Les plus belles images de science de 2017

Mettre la science à la portée de tous n’est pas toujours facile. Mais avec l’aide de quelques belles images, c’est parfois un peu plus simple. C’est en tout cas la conviction de la Royal Society et l’objectif affiché par son concours photo, qui récompense, cette année encore, quelques clichés à couper le souffle.

La Royal Society a été créée à Londres (Royaume-Uni) en 1660. Elle est l’équivalent de l’Académie des sciences en France. Parmi les objectifs qu’elle s’est fixés : promouvoir la beauté de la science et la communiquer au mieux au grand public. L’un des outils qu’elle emploie pour y parvenir est un concours photo lancé il y a deux ans. Pour cette édition 2017, plus de 1 .100 clichés étaient présentés dans 5 catégories. Voici les grands vainqueurs…

L’Antarctique comme vous ne l’avez jamais vu

Cette année, le grand gagnant du concours est Peter Convey, un écologiste travaillant notamment pour le British Antarctic Survey. Son cliché — primé par ailleurs dans la catégorie « Science de la Terre et climatologie » — date du début de l’année 1995 et a été pris au-dessus du sud de la péninsule antarctique. Il montre, grâce à l’avion qui survole le paysage, l’ampleur des crevasses bidirectionnelles pouvant se former dans la glace.

Photo intitulée Icy Sugar Cubes montrant l'ampleur des crevasses qui peuvent se former dans la glace, en Antarctique. © Peter Convey, British Antarctic Survey

Ours polaire près du Groenland

Dans la catégorie « Comportement », c’est Antonia Doncila, professeur à l’université d’Édimbourg (Écosse), qui remporte le premier prix.

« L’océan Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète. Dans le détroit de Fram, près de la côte est du Groenland, la glace est parsemée et nous avons pu observer des ours qui nageaient désespérément dans l’océan à la recherche d’un bloc de glace pour se reposer dessus. Celui que nous avons photographié a eu plus de chance que d’autres. Son regard plongé dans l’eau nous laisse pensifs quant aux impacts de notre société sur l’environnement », raconte-t-elle.

Photo intitulée Respiro, prise dans le détroit de Fram, près de la côte est du Groenland. © Antonia Doncila, université d’Édimbourg

Colonne lumineuse sous la Lune

Sur la photo gagnante de la catégorie « Astronomie », on découvre, grâce à Daniel Michalik, un jeune astrophysicien allemand, un phénomène optique assez rare généré ici par des cristaux de glace suspendus dans les airs : une colonne lumineuse (également appelée pilier de lumière) sous la Lune. Ce phénomène est favorisé par l’atmosphère froide et sèche qui règne au pôle Sud géographique. Sa beauté étrange est amplifiée par son reflet sur le plateau antarctique gelé.

Photo intitulée Lunar Spotlight montrant un phénomène optique assez rare, une colonne lumineuse, au pôle Sud. © Daniel Michalik

Des orques surprennent des manchots empereurs sur l’île Marion

La photo gagnante de la catégorie « Écologie et sciences de l’environnement » montre une scène immortalisée par Nico de Bruyn, professeur en zoologie à l’université de Pretoria (Afrique du Sud). Des orques pénètrent dans une petite baie de l’île Marion, une île subantarctique, et surprennent un groupe de manchots empereurs en plein bain. Leurs compagnons, sur la berge, sont saisis par ce soudain danger.

Photo intitulée Waiting in the Shallows montrant des orques surprenant des manchots empereurs, sur une île subantarctique. © Nico de Bruyn, université de Pretoria

Gouttes d’huile d’olive suspendues à un fil

Dans la catégorie « Microphotographie », c’est une photo d’Hervé Elletro, un étudiant de l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris), qui remporte le premier prix. Celle-ci montre des gouttelettes d’huile d’olive suspendues à un fil.

Cette photo a été prise dans le cadre d’une étude menée sur les gouttelettes de colle produites par l’araignée Nephila Madagascariensis pour piéger ses proies et, par la même occasion, renforcer la toile contre les agressions des éléments naturels.

Microphotographie intitulée Olive oil drop family montrant des gouttelettes d'huile d'olive suspendues à un fil. © Hervé Elletro, université Pierre-et-Marie-Curie

Une coulée de lave fascinante, à Hawaï

Une mention honorable est décernée, dans la catégorie « Science de la Terre et climatologie », à cette photo saisissante d’une coulée de lave sur les flancs du Kilauea, un volcan en activité situé à Hawaï ; c’est l’un des plus grands volcans du monde. Pour immortaliser l’instant, Sabrina Koehler a emprunté un bateau, seule façon de s’en approcher autant. « C’était magnifique », se souvient-elle. Face à ce cliché, nous aurions bien de la peine à la contredire…

Photo intitulée Pele's fire qui montre une coulée de lave sur les flancs du volcan Kilauea, à Hawaï. © Sabrina Koehler, université de Hawaï

Acarien pris dans une toile d’araignée

Enfin, cette photo d’un acarien pris dans une toile d’araignée s’est vue attribuer une mention honorable.

Photo d’un acarien pris dans une toile d’araignée intituléeAcari trapped in spiderweb. © Bernardo Segura, université du Chili

 

Toutes ces superbes photos, et plus encore, sont à retrouver sur le site de la Royal Society.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s