5177 – V.Poutine le 28.10.22 assiste à une réunion de l’OTSC & rencontre le Ministre de la Défense S.Choïgou

1°/Réunion extraordinaire du Conseil de sécurité collective de l’OTSC – 28 octobre 2022 à 13h40 – Novo-Ogaryovo – région de Moscou

2°/Rencontre avec le ministre de la Défense Sergueï Choïgou – 28 octobre 2022 à 17h05 – Novo-Ogaryovo – région de Moscou

1°/Réunion extraordinaire du Conseil de sécurité collective de l’OTSC – 28 octobre 2022 à 13h40 – Novo-Ogaryovo – région de Moscou
Vladimir Poutine a participé, par visioconférence, à une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité collective de l’OTSC.

28 octobre 2022 à 13h40 – Novo-Ogaryovo – région de Moscou

Étaient également présents à la réunion

  • le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan,
  • le président biélorusse Alexandre Loukachenko,
  • le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev,
  • le président kirghize Sadyr Japarov,
  • le président tadjik Emomali Rahmon
  • et le secrétaire général de l’OTSC Stanislav Zas.

* * *

https://www.rts.ch/2022/02/02/14/49/12834835.image?w=1200&h=630

Président de la Russie Vladimir Poutine : Chers collègues,

Comme tout le monde le sait, la Russie a toujours – dans une perspective historique – mis l’accent sur la stabilité dans cette région et a soutenu nos amis arméniens pour assurer la sécurité du peuple arménien, depuis les temps anciens.

En ce qui concerne le règlement arméno-azerbaïdjanais, nous continuons à faire tout notre possible pour parvenir à une normalisation complète et approfondie des relations entre Bakou et Erevan. Je voudrais souligner d’emblée quelque chose de clair et d’évident pour tout le monde : dans un passé récent, l’Azerbaïdjan et l’Arménie, et la Russie aussi, nous faisions tous partie d’un seul État. La Russie entretient des liens étroits avec Erevan et Bakou, et il est tout simplement impossible de ne pas en tenir compte. Cela nous met tous dans une position plutôt difficile. Mais nous ne pouvons certainement pas rester à l’écart des problèmes et des désaccords entre les États dont la Russie est si proche et nous sommes toujours prêts à contribuer à une résolution pacifique de leurs différends. Et nous sommes sans aucun doute généralement intéressés à faire du Caucase du Sud une région pacifique et en développement constant.

Sans aucun doute, la seule voie possible et réaliste vers la paix est celle du strict respect, par les parties, de toutes les dispositions des déclarations conjointes bien connues des dirigeants de la Russie, de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan – je ne vais pas énumérer tout cela maintenant.

Ce n’est que par la mise en œuvre cohérente de ces accords, par la délimitation de la frontière arméno-azerbaïdjanaise, la libération des services de transport et la résolution des problèmes humanitaires qu’il sera possible de parvenir à une normalisation durable entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Le Premier ministre arménien et moi-même en avons discuté à maintes reprises, et je comprends que notre collègue soit entièrement d’accord avec cela. La question est de savoir comment trouver ces solutions. Ce n’est pas facile, mais vous ne pouvez les trouver que sur ce chemin. À l’avenir, cela ouvrira la voie à un traité de paix.

<… >

http://en.kremlin.ru/events/president/news/69700


2°/Rencontre avec le ministre de la Défense Sergueï Choïgou – 28 octobre 2022 à 17h05 – Novo-Ogaryovo – région de Moscou
Le ministre de la Défense a rendu compte au Commandant en chef suprême de l’achèvement de la mobilisation partielle.

28 octobre 2022 à 17h05 – Novo – Ogaryovo – région de Moscou

Président de la Russie Vladimir Poutine : S’il vous plaît, Mr. Choïgou.

Sergueï Choïgou, ministre de la Défense : camarade commandant en chef suprême,

Depuis le 21 septembre, les bureaux d’enrôlement militaire, en collaboration avec les autorités exécutives des entités constitutives de la Fédération de Russie, ont mené à bien l’effort de mobilisation partielle, qui a consisté à appeler 300 000 personnes et à les déployer dans des unités militaires.

Chacune des régions de notre pays a fait un effort important. Les gouverneurs régionaux ainsi que d’autres niveaux d’autorités exécutives, y compris les organes municipaux et régionaux, ont fourni une aide et un soutien inestimables.

Au cours de la mobilisation partielle, plus de 1.300 représentants des autorités exécutives ont été appelés, ainsi que plus de 27.000 entrepreneurs. Pas moins de 13.000 Russes se sont portés volontaires pour remplir leur devoir avant que des avis de mobilisation ne leur soient signifiés. L’âge moyen des Russes mobilisés est de 35 ans.

Au début, il y avait des problèmes avec divers types de ravitaillement et de subsistance pour les mobilisés. Ces problèmes ont été résolus. Tous ceux qui sont déployés dans leurs unités reçoivent les fournitures, les uniformes, l’équipement et la nourriture nécessaires au même niveau que le personnel militaire professionnel servant sous contrat.

Un accent particulier est mis sur la formation adéquate des réservistes nouvellement mobilisés. À l’heure actuelle, 218.000 personnes sont en formation au combat dans le cadre d’équipages ou d’unités dans des centres et des terrains d’entraînement.

Après avoir terminé la formation, 82.000 réservistes ont été envoyés dans la zone de l’opération militaire spéciale, dont plus de 41.000 qui ont rejoint des unités là-bas. Ceux qui verront l’action recevront le statut d’ancien combattant et le paquet correspondant d’avantages sociaux. Toutes les recrues appelées dans le cadre de la mobilisation ont été déployées aujourd’hui. Plus aucun avis n’est envoyé. L’objectif que vous vous étiez fixé – 300.000 personnes – a été atteint. Aucun objectif supplémentaire n’est prévu. Les bureaux d’enrôlement militaire continueront à doter les troupes pour l’opération militaire spéciale uniquement en acceptant des volontaires et des candidats prévoyant de rejoindre le service sous contrat.

Ceci conclut mon rapport.

Vladimir Poutine : D’accord, merci beaucoup.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé à ce grand travail. Vous avez dit vous-même qu’il y avait certains problèmes et difficultés dans la première étape. C’était probablement inévitable, étant donné qu’aucun événement de ce genre n’a eu lieu dans notre pays depuis longtemps.

Mais néanmoins, les conclusions nécessaires doivent être tirées. L’ensemble du système des bureaux d’enrôlement militaire doit être modernisé. Ce travail, comme vous le savez, porte directement sur l’interaction avec les autorités régionales. Il doit être construit à un niveau moderne. Je sais que le ministère de la Défense prend ces mesures en collaboration avec le gouvernement de la Fédération de Russie : les mesures qui ont été prises et ont permis de surmonter finalement ces difficultés et d’atteindre les paramètres nécessaires pour mener à bien ce travail.

Le plus important aujourd’hui, c’est de s’équiper, de s’entraîner, de se coordonner, et tout ce qui a à voir avec la mise en confiance des gens s’ils doivent participer à des opérations de combat direct.

Veuillez me redire ces chiffres. A ce jour, toutes les personnes que nous avons mobilisées…

Sergei Shoigu : Nous avons 218.000 personnes sur les terrains d’entraînement qui suivent un entraînement au combat interarmées.

Vladimir Poutine : C’est vrai.

Sergueï Choïgou : 82.000 personnes se trouvent déjà dans les zones où se déroule l’opération militaire spéciale. Sur ces 82.000, 41.000 opèrent dans le cadre des unités militaires.

Vladimir Poutine : En fait, 41.000 sont actifs dans des unités de combat, et les autres sont encore en formation, d’une manière ou d’une autre.

Sergueï Choïgou : Oui, Monsieur le Président. Nous y accordons une attention particulière, car nous avons besoin d’envoyer des troupes entraînées et équipées.

Vladimir Poutine : Absolument, c’est ce que nous devrions faire.

Il y a autre chose que je voudrais dire à cet égard. Nous avons un plan de développement des forces armées qui est en place et qui est mis en œuvre. Il est mis en œuvre à un rythme et dans la mesure où il a été planifié et accepté à tous les niveaux.

Beaucoup a été fait pour développer les forces de missiles stratégiques et équiper les forces terrestres et les autres troupes d’armes modernes, y compris des armes à longue portée et de haute précision. Tout cela est en place et s’est montré au mieux dans les conditions de combat. Beaucoup a également été fait pour construire la Marine.

Néanmoins, sur la base de l’expérience de l’opération militaire spéciale, nous devons revoir et faire des ajustements dans le développement de toutes les composantes des forces armées, y compris les forces terrestres. Je vous demande d’élaborer les détails de cette tâche au sein de votre ministère et de discuter de toutes les questions au niveau des experts afin que nous puissions préparer et adopter toutes les décisions nécessaires dans un court laps de temps, afin qu’elles soient également compatibles avec les plans de développement des entreprises de l’industrie de la défense.

Sergueï Choïgou : Je ferai l’affaire, Monsieur le Président.

Vladimir Poutine : Convenons qu’en décembre, lors de la réunion annuelle du conseil d’administration, après tout ce travail, je répéterai, y compris au niveau des experts, que vous ferez rapport sur ces propositions et que vous serez prêt à les adopter.

Et pour conclure, je voudrais remercier tous ceux qui ont rejoint les Forces armées. Je tiens à les remercier pour leur fidélité à leur devoir, pour leur patriotisme, pour leur détermination inébranlable à défendre notre pays, à défendre la Russie, et cela signifie leurs maisons, leurs familles, nos citoyens, notre peuple. Je vous demande de transmettre ces mots de gratitude aux troupes.

Sergueï Choïgou : Je ferai l’affaire, Monsieur le Président.

<…>

http://en.kremlin.ru/events/president/news/69703


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s