5052 – Russie V.Poutine du 24 au 29 juillet 22… Ouzbékistan… Journée des Enquêteurs.. Roscomos.. Rég.Astrakhan. Conseil de Sécurité.. Marat Khusnullin…

1 Conversation téléphonique avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev – 24 juillet 2022 – 12h20

2 Félicitations pour la Journée des enquêteurs – 25 juillet 2022 – 00h00 – Novo-Ogaryovo région de Moscou

3 Rencontre avec les membres du gouvernement – 25 juillet 2022 – 20h05 – Le Kremlin – Moscou

4 Réunion de travail avec le chef de Roscosmos Yury Borisov – 26 juillet 2022 – 14h00 – Le Kremlin, Moscou

5 Rencontre avec le gouverneur de la région d’Astrakhan  Igor Babushkin – 27 juillet 2022 – 13h45 – Le Kremlin, Moscou

6 Rencontre avec les membres permanents du Conseil de sécurité – 28 juillet 2022 – 14h15 – Le Kremlin, Moscou

7 Rencontre avec le vice-Premier ministre Marat Khusnullin – 29 juillet 2022 – 13h30 – Novo-Ogaryovo, région de Moscou

https://www.heurevagabonde.fr/images/images_site/destinations/ouzbekistan/ouzbekistan-heure-vagabonde.jpgOuzbékistan les merveilles architecturales de l’art persan


1 Conversation téléphonique avec le président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev – 24 juillet 2022 – 12h20


Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec le président de la République d’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev.
24 juillet 2022 – 12h20
Au cours de la conversation téléphonique, Vladimir Poutine a adressé ses chaleureuses salutations au président de l’Ouzbékistan à l’occasion de son 65e anniversaire.

https://www.journalgeneraldeleurope.org/wp-content/uploads/2021/11/Shavkat-Mirziyoyev-Pr%C3%A9sident-de-la-R%C3%A9publique-ouzbekistan-copie.jpg

le président de la République d’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev.


Les présidents ont partagé leurs points de vue sur les questions clés de la coopération bilatérale. Ils ont également abordé certains sujets internationaux, notamment ceux liés à la réunion des chefs d’État (HSC) de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui se tiendra cet automne en Ouzbékistan.
Les deux parties ont confirmé leurs aspirations mutuelles à renforcer globalement les relations russo-ouzbèkes de partenariat stratégique et de coopération.
Plus tôt, le président de la Russie a envoyé à Shavkat Mirziyoyev un message de salutations et a signé un décret exécutif sur l’attribution au président de la République d’Ouzbékistan de l’Ordre d’Alexandre Nevsky.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/69056

2 Félicitations pour la Journée des enquêteurs – 25 juillet 2022 – 00h00 – Novo-Ogaryovo région de Moscou


Vladimir Poutine a félicité les Enquêteurs Russes pour leur Journée Professionnelle.

25 juillet 2022 – 00h00 – Novo-Ogaryovo région de Moscou

Président de la Russie Vladimir Poutine : Camarades officiers,
Félicitations pour votre Fête Professionnelle, La Journée des Officiers d’Enquête.
Vous êtes engagé dans un travail compliqué, minutieux et responsable, vous vous occupez de tâches d’une grande importance pour l’État et le public, vous apportez une contribution considérable à la lutte contre la criminalité, la corruption et l’extrémisme, en défendant la primauté du droit et de la justice.
Je tiens à vous remercier pour votre service honnête et consciencieux, pour votre professionnalisme, vos attitudes fondées sur des principes et votre engagement envers les meilleures traditions du travail d’enquête.
Aujourd’hui, des mots particuliers de gratitude vont bien sûr aux enquêteurs retraités, et je leur souhaite bonne santé et bien-être. Merci pour votre empressement à continuer de servir et votre volonté de partager votre immense expérience.
Je suis convaincu que la génération actuelle d’enquêteurs remplira toujours dignement son devoir devant le pays et les citoyens russes, et que vous continuerez à améliorer vos connaissances et votre formation juridique et à introduire des approches avancées et des méthodes d’enquête modernes en utilisant l’État et les technologies de pointe.
Dans le même temps, il est très important que votre travail soit pleinement en accord avec les changements législatifs d’actualité, y compris ceux visant à améliorer le climat national des affaires et à humaniser la législation russe.
Il est également nécessaire de poursuivre les personnes coupables d’avoir menacé la vie et la santé des personnes de manière ferme et déterminée et en pleine conformité avec la loi.
Camarades officiers,
J’espère que les enquêteurs russes s’acquitteront de leurs fonctions de manière appropriée et efficace et qu’ils obtiendront des résultats impressionnants tout en accomplissant l’ensemble de leurs tâches très importantes.
Je vous souhaite plein succès dans vos services et tout le meilleur.
Encore une fois, félicitations pour votre Journée Professionnelle.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/69059

3 Rencontre avec les Membres du Gouvernement – 25 juillet 2022 – 20h05 – Le Kremlin – Moscou


Vladimir Poutine a tenu une réunion avec des Membres du Gouvernement, par visioconférence.
25 juillet 2022 – 20h05 – Le Kremlin, Moscou

photo 4

Le thème principal de la réunion était le développement du transport aérien et de la construction aéronautique.
En outre, un certain nombre de questions d’actualité urgentes ont été discutées.

En particulier,le vice-Premier ministre, ministre de l’Industrie et du Commerce Denis Manturov a présenté un rapport sur la nouvelle capacité de production du gaz nécessaire au développement de l’électronique radio.

Le ministre de la Santé, Mikhail Murashko, a parlé de l’aide médicale aux patients oncologiques.
Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Alexander Kozlov, a rendu compte des programmes de restauration des populations d’animaux rares en Russie, ainsi que des efforts de lutte contre les incendies dans le territoire de Khabarovsk.
Le ministre des Urgences, Alexander Kurenkov, a également commenté les développements à Iakoutsk et dans la réserve naturelle de Dzhugdzhursky.
La ministre de la Culture, Olga Lyubimova, a parlé des activités de tournée et d’exposition de diverses institutions et groupes nationaux, y compris les théâtres et le cirque d’État russe, cet été.


* * *


Extraits de la transcription de la réunion avec les membres du gouvernement
Président de la Russie Vladimir Poutine : Chers collègues, bonjour.
Le développement de l’industrie aéronautique est notre sujet principal aujourd’hui. Nous avons ici de nombreuses questions importantes et intéressantes, non seulement pour le gouvernement, mais pour plusieurs secteurs.
Tout d’abord, j’aimerais soulever plusieurs autres questions d’actualité.

Ces dernières années, nous avons oeuvré pour restaurer et développer l’industrie radio-électronique. À cet égard, un aspect est important, sans lequel il est difficile de développer cette industrie. Je veux dire la production de néon de haute pureté. Nous représentons environ 30 % des réserves mondiales, mais seulement environ 1 % du marché international de ce gaz.
Je sais que le gouvernement s’emploie à changer complètement la situation, et je voudrais que Mr. Manturov rende compte de ces progrès.
S’il vous plaît, Mr. Manturov.


Vice-Premier ministre, ministre de l’Industrie et du Commerce Denis Manturov : Nous avons lancé un complexe pour produire du néon de haute pureté ce matin à l’Université technique d’État Bauman de Moscou. Ce gaz est indispensable aux usines microélectroniques du monde qui produisent des puces dont la taille topologique est inférieure à 180 nanomètres. Je tiens à souligner que l’équipe universitaire a réalisé notre mission en seulement trois mois et demi.
Cette nouvelle capacité de production utilisera des matières premières russes produites avec des unités de séparation d’air dans des usines métallurgiques. Ces unités sont là où nous avons obtenu l’oxygène liquide qui nous a aidés pendant la pandémie, et maintenant nous les utilisons pour nos besoins en microélectronique.
Aujourd’hui, la Russie représente plus de 30 % de la production mondiale de gaz néon-hélium. Pour commencer, nous prévoyons de produire environ 70 000 mètres cubes de néon par an à l’installation de l’Université Bauman. Cela représentera environ 10 % du marché mondial.
L’année prochaine, nous porterons cette production à 180 000 mètres cubes et serons en mesure de répondre à près d’un quart de la demande mondiale. En effet, nous remplacerons les quantités qui étaient produites auparavant par deux usines ukrainiennes qui ne fonctionnent pas actuellement.
Il existe également une demande dans l’électronique mondiale et dans l’aérospatiale pour des gaz de haute pureté comme le krypton et le xénon.La Russie produit 16 % des matières premières nécessaires au traitement de ces gaz et, par le passé, environ la moitié était envoyée à l’étranger pour un traitement ultérieur. Pendant ce temps, la part de krypton et de xénon purs de la Russie ne dépassait pas 30 %.
Désormais, nous traiterons tout au niveau national conformément aux restrictions à l’exportation de matières premières et de gaz inertes en tant que tels. En vertu d’une résolution gouvernementale, nous n’approvisionnerons d’autres marchés en produits finis qu’après avoir examiné les demandes pertinentes de nos partenaires étrangers. Nous attendons donc avec impatience leurs propositions et serons prêts à les examiner rapidement.
Merci beaucoup pour votre attention.
Vladimir Poutine : Très bien.
Quelle part du marché mondial pourrons-nous occuper dans un futur proche ?
Denis Manturov : Dix pour cent pour le néon jusqu’à la fin de cette année et 25 pour cent l’année prochaine. Environ 30 % pour le xénon et le krypton également.
Vladimir Poutine : Je vois ; d’accord. Merci.


<…>

Vladimir Poutine : Comme je l’ai dit, le thème principal de la réunion d’aujourd’hui est le développement de l’industrie aéronautique et des services aériens en général. Nous discuterons de la situation actuelle dans ces industries, de l’efficacité des mesures déjà adoptées et des plans à long terme jusqu’en 2030.
Nos services aériens ont été attaqués avec les sanctions, que je qualifierais de décisions inappropriées de nos anciens partenaires – d’anciens partenaires parce qu’ils refusent de travailler avec nous maintenant – et en raison de la pression politique ouverte sur nos sociétés commerciales.
De toute évidence, l’industrie aéronautique revêt une importance stratégique pour le pays. Elle favorise le développement d’industries de haute technologie et fournit du travail et donc des emplois pour l’ensemble des secteurs connexes. Elle joue également un rôle très important pour assurer l’accessibilité des transports et les liaisons entre les régions, ce qui est particulièrement vital pour un grand pays comme la Russie.
Je vous rappelle que nous nous sommes entendus sur des mesures prioritaires pour soutenir le transport aérien lors d’une rencontre sur ce secteur fin mars. En partie, nous avons décidé d’indemniser les compagnies aériennes pour une partie du coût des billets d’avion pour les vols intérieurs. Nous l’avons fait principalement pour soutenir nos employés, pour empêcher les compagnies aériennes de faire porter le poids des difficultés sur les passagers, de résoudre ces problèmes à leurs dépens. À ce jour, le gouvernement a alloué 100 milliards de roubles pour la mise en œuvre de cette mesure – une somme décente.
Bien sûr, nous assistons à une certaine réduction du transport aérien par rapport à 2021. Cependant, si nous regardons la dynamique de la situation au cours des quatre derniers mois, nous verrons également une nette tendance à la croissance. Cela a été réalisé, en partie, grâce à nos décisions de soutenir l’industrie et de stabiliser les tarifs aériens
Je tiens à souligner que la tâche consistant à accroître l’ampleur du trafic aérien intérieur et à le rendre accessible aux personnes restera certainement une priorité cette année et au-delà. Surtout, nous devrions nous concentrer sur le trafic local et interrégional, en accordant une attention particulière aux zones éloignées et difficiles d’accès.
Je suggère de discuter aujourd’hui des conditions dans lesquelles notre industrie aéronautique fonctionnera, à partir de la basse saison hivernale, et compte tenu du fait que notre programme de soutien actuel court jusqu’au 31 octobre. Nous devons réfléchir à ce que nous ferons après cette date. Discutons-en aujourd’hui et, si nécessaire, déterminons les domaines qui nécessitent un soutien supplémentaire et complet, y compris les aéroports.
Je voudrais souligner que nous devons nous assurer que les orientations à long terme sont étroitement liées à un horizon de planification éloigné. Ils doivent répondre aux défis actuels, ainsi qu’à nos importantes tâches de grande envergure visant à renforcer la souveraineté économique et technologique du pays.
Je voudrais répéter que, malgré les difficultés évidentes, la situation actuelle (j’en ai déjà parlé dans d’autres secteurs) nous offre une occasion unique d’atteindre un tout nouveau niveau de développement et de réaliser pleinement notre potentiel scientifique, technologique et la recherche. Nous avons certainement ce potentiel; nous avons de grandes réalisations du passé, même des réalisations de l’ère soviétique, et nous avons de merveilleuses écoles scientifiques. Nous devons maintenant assurer une croissance économique durable dans ce secteur pour les années à venir.
Je sais que le Gouvernement a déjà approuvé un programme de développement du secteur du transport aérien jusqu’en 2030. Aujourd’hui, je voudrais vous demander d’en détailler les paramètres. Il est également évident que le secteur de l’aviation doit être prêt à rétablir rapidement le volume de ses services. La demande intérieure des consommateurs se redresse désormais activement. Comme auparavant, la demande de transport aérien de la part des citoyens russes dépassera ce processus.
Un calendrier convenu pour la livraison de la nouvelle technologie aéronautique de fabrication russe qui répond aux spécifications élevées déclarées est un autre problème clé.
Aujourd’hui, il est également nécessaire de déterminer un modèle économique qui tiendrait compte des intérêts des citoyens russes, en ce qui concerne les vols bon marché, abordables, confortables et pratiques. Il devrait également équilibrer les intérêts des constructeurs d’avions et des compagnies aériennes afin de créer des conditions concurrentielles pour l’achat et l’exploitation d’avions de fabrication russe.
Lorsque j’ai parlé des intérêts des gens, nous sommes bien sûr conscients du coût des avions fabriqués en Russie, nous savons quels prix les transporteurs aériens devront payer et, bien sûr, nous devons faire de notre mieux pour que les passagers ne supportent pas des coûts substantiels au cours de la phase initiale.
J’espère entendre des propositions précises sur ces questions aujourd’hui.
Monsieur Savelyev, commençons par votre rapport. Vous avez la parole.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69060

https://africanews.space/wp-content/uploads/2019/03/ROSCOSMOS-Russia-696x391.jpg

4 Réunion de travail avec le chef de Roscosmos Yury Borisov – 26 juillet 2022 – 14h00 – Le Kremlin, Moscou

Vladimir Poutine a eu une réunion de travail avec Yury Borisov, nommé directeur général de la Roscosmos State Space Corporation.
26 juillet 2022 – 14h00 – Le Kremlin, Moscou

Président de la Russie Vladimir Poutine : Monsieur Borisov, vous n’avez rien à dire sur le secteur des fusées et de l’espace. En tant que vice-Premier ministre, vous avez supervisé ce domaine d’activité au sein du gouvernement. Vous connaissez ses perspectives et nos avantages concurrentiels, et vous connaissez les enjeux qui nécessitent une attention particulière.
Sur quels aspects devons-nous nous concentrer ?

Directeur général de la société d’État Roscosmos Yury Borisov : Monsieur le Président, tout d’abord, je voudrais vous remercier de m’avoir nommé à ce poste de haut niveau. C’est un grand honneur pour moi. D’autre part, je dois assumer des obligations supplémentaires.
La Russie a ouvert la voie à l’espace extra-atmosphérique pour le monde entier, et je crois que chaque citoyen russe est fier de nos réalisations spatiales. De nombreuses générations d’ingénieurs et de designers russes ont créé une formidable base scientifique et technologique, et il est nécessaire de convertir cette base en services spécifiques dont l’économie russe a besoin aujourd’hui.
Le secteur est confronté à une situation difficile, et la tâche principale de mes collègues et moi-même est d’augmenter, plutôt que de réduire, des normes spécifiques. Nous devons fournir à l’économie russe des services spatiaux essentiels, en premier lieu. Cela comprend la navigation, les communications, la transmission de données, les informations météorologiques et géodésiques, etc. Ce sont les services les plus demandés aujourd’hui, et il est impossible d’imaginer notre vie quotidienne sans eux.
Nous continuerons également à mettre en œuvre le programme spatial habité conformément à nos plans approuvés. Nous nous concentrerons sur la création d’une station orbitale russe. Nous n’oublierons pas non plus la recherche spatiale.
Vladimir Poutine : L’espace lointain.
Yury Borisov : Espace lointain.

Vladimir Poutine : Quelles sont vos idées concernant les plans à court terme pour le programme spatial habité ?
Yury Borisov : Monsieur le Président, vous savez que nous travaillons dans le cadre de projets de coopération internationale à bord de la Station spatiale internationale. Nous respecterons certainement nos obligations vis-à-vis de nos partenaires, mais nous avons décidé de quitter cette station après 2024. Je pense que nous commencerons à construire une station orbitale russe d’ici là. À mon avis, l’avenir du programme spatial habité russe devrait avant tout reposer sur un programme de recherche bien pensé et systémique, afin que chaque vol élargisse notre connaissance de l’espace extra-atmosphérique.
Vladimir Poutine : Très bien.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69062

 

https://www.russianlessons.net/russia/astrakhan/russia-astrakhan.gif  OBLAST d’ Astrakhan


5 Rencontre avec le gouverneur de la région d’Astrakhan, Igor Babushkin – 27 juillet 2022 – 13h45 – Le Kremlin, Moscou


Le gouverneur de la région d’Astrakhan a rendu compte au président du développement de la région.
27 juillet 2022 – 13h45 – Le Kremlin, Moscou

photo 3

Au début de la conversation, le président a noté que la construction et la production agricole étaient en croissance dans la région. Igor Babushkin a rapporté que la construction avait augmenté de 40% d’une année sur l’autre. En termes de taux de croissance, la région d’Astrakhan se classe au sixième rang du pays.
Le gouverneur a ajouté que le volume des investissements dans la production agricole s’élevait à 63,6 milliards de roubles en termes monétaires cette année. Les investisseurs investissent dans la culture traditionnelle des fruits et légumes. Deux cultures de pommes de terre sont récoltées dans la région, des tomates sont cultivées, des investisseurs investissent dans la transformation ultérieure. La riziculture est relancée, les producteurs agricoles investissent dans la restauration des baies [de riz] et des systèmes de récupération qui étaient auparavant abandonnés. La région occupe toujours la première place en Russie en termes de récolte de fruits et légumes cultivés en pleine terre.
Vladimir Poutine a rappelé au Gouverneur qu‘il y avait aussi un problème : la désertification des terres agricoles. Selon le Gouverneur, le problème est mondial. Le gouvernement russe a déjà pris une décision : un centre a été créé à Volgograd. Ce problème est typique de la région d’Astrakhan et de ses voisins : la région de Volgograd, la République de Kalmoukie et la République du Daghestan. Igor Babushkin estime qu’il est aujourd’hui nécessaire de passer à des solutions scientifiques, technologiques et phytomélioratives à ce problème.

Les mesures du niveau de la Volga ont également été discutées. Le Gouverneur a noté qu’aujourd’hui le niveau est assez bon. L’année dernière, la faible profondeur a été considérable, à tel point que l’amélioration et l’approvisionnement en eau des villages reculés ont été difficiles. Aujourd’hui, la situation est assez stable. La période de crue a été suivie pendant trois ans afin d’assurer les conditions nécessaires à la fois à la reproduction des poissons et à l’irrigation agricole.
Le président a également noté que, bien que la construction dans la région augmente, le problème de la relocalisation des résidents des logements délabrés reste assez aigu.


Igor Babushkin Ia déclaré que le deuxième groupe nécessaire à la relocalisation avait déjà été formé. Le premier programme doit être terminé avant la fin de l’année. Le Gouverneur s’est dit confiant que cela serait accompli.



http://en.kremlin.ru/events/president/news/69067

6 Rencontre avec les membres permanents du Conseil de sécurité – 28 juillet 2022 – 14h15 – Le Kremlin, Moscou


Vladimir Poutine a tenu une séance d’information avec les membres permanents du Conseil de Sécurité par vidéoconférence.
28 juillet 2022 – 14h15 – Le Kremlin, Moscou

photo 2

Participaient à la réunion
  • le Premier ministre Mikhail Mishustin,
  • la présidente du Conseil de la Fédération Valentina Matviyenko,
  • le président de la Douma d’État Vyacheslav Volodine,
  • le secrétaire du Conseil de sécurité Nikolai Patrushev,
  • le ministre de la Défense Sergei Shoigu,
  • le directeur du Service fédéral de sécurité Alexander Bortnikov,
  • le directeur du Service de renseignement extérieur Sergei Naryshkin,
  • et le représentant spécial du président pour la protection de l’environnement, l’écologie et les transports Sergei Ivanov.

* * *

Président de la Russie Vladimir Poutine : Bonjour chers collègues,
Vous savez qu’il y a eu des changements de personnel à Roscosmos, et à cet égard, je voudrais discuter avec vous de certaines questions liées aux activités de Roscosmos, ses domaines distincts.
L’orateur est Nikolai Patrushev. Commençons.
S’il vous plaît, Mr. Patrushev.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/69070

7 Rencontre avec le vice-Premier ministre Marat Khusnullin – 29 juillet 2022 – 13h30 – Novo-Ogaryovo, région de Moscou

Marat Khusnullin a fait rapport au président sur la situation de la construction de logements et de routes et sur les prêts hypothécaires à faible taux d’intérêt. Le vice-Premier ministre a également parlé en détail des plans et des efforts en cours pour reconstruire Marioupol et diverses autres installations dans les républiques populaires de Lougansk et de Donetsk.
29 juillet 2022 – 13h30 – Novo-Ogaryovo, région de Moscou

photo 3

Président de la Russie Vladimir Poutine : Mr. Khusnullin, l’industrie de la construction se développe à un rythme rapide. Presque toutes les tâches qui lui ont été assignées ont été mises en œuvre, et tous les objectifs, dont nous avons parlé et qui ont été formulés à la suite de nos discussions, ceux qui peuvent être atteints, sont en voie d’être atteints.
Parlons des résultats des six premiers mois de l’année et coordonnons les plans pour le reste de l’année conformément aux tâches qui ont été formulées lorsque nous avons discuté de nos plans pour 2022.
Vous avez la parole.


Vice-Premier ministre Marat Khusnullin : Monsieur le Président, je voudrais commencer par vous remercier d’avoir organisé la réunion du Conseil d’État. Nous avons adopté toutes les décisions clés et rédigé tous les protocoles. Cela nous permettra d’évoluer de manière cohérente, comme nous le faisons depuis deux ans. Malgré tous les problèmes, nous avons réalisé et dépassé nos plans, comme vous l’avez mentionné.
Nous avons préparé un certain nombre de décisions systémiques, que nous avons déjà mises en œuvre, et qui nous aideront également à réaliser nos plans à l’avenir.
Je vais commencer par la construction de logements. L’année dernière, comme vous l’avez souligné à de nombreuses reprises, il a atteint un niveau record de 92,6 millions de mètres carrés, et je suis sûr que cette année nous atteindrons à nouveau ce volume.
Nous avons des plans dépassés pour le premier semestre. Ce qui est encore mieux, c’est que le nombre de permis de construire délivrés a augmenté de 21% par rapport aux six premiers mois de 2021, ce qui est un très bon indicateur.
Quant au potentiel de construction urbaine, que nous coordonnons avec les régions pour construire sur de nouveaux terrains, nous sommes en avance sur le calendrier de cette année. Nous avons déjà des permis de construire urbains pour près de 400 millions de mètres carrés. En d’autres termes, nous pouvons continuer à travailler.
Vladimir Poutine : Vous avez jeté les bases.
Marat Khusnullin : Oui, et nous travaillons à le développer davantage.
Un autre bloc de questions sérieuses concerne les prêts hypothécaires. Nous vous sommes profondément reconnaissants pour la décision que vous avez prise lors du Forum de Saint-Pétersbourg, qui a dynamisé le marché. La situation est compliquée, avec des gens en attente d’un nouveau logement. Mais la décision sur les prêts hypothécaires à faible taux d’intérêt a accéléré le développement du marché. Nous n’avons pas encore atteint notre élan, mais je peux vous assurer que nous progressons.
Le montant des fonds accordés dans le cadre des programmes de prêts hypothécaires aux familles a augmenté de 220 % par rapport aux six premiers mois de 2021, et le total des prêts hypothécaires a bondi de 133 %. Les chiffres de juillet ont montré des progrès louables. Nous ajusterons le programme et vous informerons si des changements sont nécessaires, mais nous nous en sortons bien jusqu’à présent.
Maintenant, passons au prochain bloc de problèmes. Monsieur le Président, merci beaucoup d’avoir approuvé le programme quinquennal. Nous n’avons pas eu de programmes quinquennaux dans l’histoire récente.


Vladimir Poutine : Construction de routes ?
Marat Khusnullin : Oui.
Les chiffres du programme quinquennal sont vraiment réjouissants. Nous avons construit plus de 4 000 kilomètres de routes fédérales et plus de 3 000 kilomètres de routes à deux voies ont été élargies à quatre voies. Nous travaillons sur tous les corridors transnationaux et nous coordonnons avec les autorités régionales la transformation des rues et des routes en un réseau routier dit de grille et la construction de routes régionales.
https://www.vinci-construction-projets.com/wp-content/uploads/2016/07/S1-780x460.jpeg
Vous pouvez voir sur la diapositive suivante que nous avons réalisé 75,5 % des projets dans les grandes agglomérations et nous prévoyons d’augmenter ce chiffre à 79 % au second semestre. Les plans pour 2023-2024 prévoient de l’augmenter à 85 %. C’est l’objectif national énoncé dans votre décret exécutif. Nous y parviendrons.
Vladimir Poutine : Sera-t-il à 79 % d’ici la fin de l’année ?
Marat Khusnullin : Oui, ce sera le cas.
D’ailleurs, Monsieur le Président, j’ai toutes les raisons d’être confiant à ce sujet. Le chiffre pour les routes régionales sera de 49,5 % en 2022, alors que le chiffre global pour le pays sera de 50 %, au moins 50 %. La construction peut prendre plus de temps dans certaines régions, mais la moyenne pour le pays sera de 50 %, et nous rapporterons 49,5 % dès cette année. Cela signifie que nous exécuterons sans aucun doute votre décret en 2023.
Merci beaucoup pour les décisions que vous avez prises concernant les projets de construction prioritaires. L’attribution de 100 milliards de roubles supplémentaires nous a donné un coup de pouce et nous permettra d’atteindre nos objectifs avec confiance. Je peux vous assurer que même si le printemps a eu trois semaines de retard cette année, ce fut vraiment le cas, nous avons rattrapé nos chiffres prévus dans presque toutes les régions, et nous devançons nos prévisions en matière d’investissement. En d’autres termes, je peux dire avec confiance que toutes les régions et tous les services fédéraux ont correctement ajusté leurs efforts de construction de routes, et il ne fait aucun doute que nous réaliserons le plan cette année.
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cd/New_Silk_Road_-_ru.svg/1200px-New_Silk_Road_-_ru.svg.png  Les nouvelles routes de la soie relient la Chine à l’Europe par le rail (2016) et par voie maritime.


Je voudrais dire quelques mots sur la route Europe-Chine occidentale. Nous avons commencé à construire la route Moscou-Kazan-Ekaterinbourg il y a 18 mois. Dans mon rapport préliminaire, je vous informais que nous avions eu toutes les chances d’ouvrir la circulation sur un tronçon de 95 kilomètres un an plus tôt. Nous lancerons trois sections avant la fin de l’année, à moins que quelque chose d’inattendu ne se produise.
La construction est en cours et 21 000 constructeurs et 6 000 pièces d’équipement fonctionnent déjà. Au cours des deux prochains mois, nous augmenterons ce nombre à 30 000 constructeurs et environ 9 000 pièces d’équipement.
Cette construction rapide et en avance sur le calendrier et le cadre réglementaire approuvé nous permettent de nous développer régulièrement. Nous allons maintenant prolonger la route vers Omsk et Novossibirsk, pour atteindre les frontières avec la Chine et la Mongolie. Nous prévoyons déjà de contourner les grandes villes, dont Novossibirsk, dans le cadre de notre programme quinquennal.
Vladimir Poutine : Très bien.
Marat Khusnullin : Il s’agira d’un corridor transnational de près de 7 000 km de long.
Monsieur le Président, lors de notre précédente réunion il y a un an, vous m’aviez demandé de me concentrer sur la sécurité routière. Les membres de la commission que nous dirigeons aujourd’hui enregistrent des résultats positifs. Je voudrais souligner que le nombre global d’accidents de la route a diminué de sept pour cent. Les taux d’accidents ont diminué de 22 % dans les zones où les routes étaient en mauvais état. Les accidents impliquant des personnes conduisant sous l’influence (DUI) sont également en baisse de 22%. C’est un indicateur très élevé.
Vladimir Poutine : Cela est également lié à des sanctions plus sévères.
Marat Khusnullin : Oui, en effet, nous traitons cette question de manière systématique. Nous espérons que nous réaliserons certainement vos plans dans le domaine de la sécurité routière en 2022. Bien entendu, les projets de revêtement routier ont également un impact significatif sur cette situation.

Vladimir Poutine : Bien sûr.
Marat Khusnullin : Voici notre prochaine étape, Monsieur le Président.
Nous avons commencé à mettre en œuvre le programme fédéral d’investissements ciblés. Nous avons analysé tous les projets de construction nationaux et tous les clients, et nous pouvons voir toutes les installations. Je crois que nous adopterons un programme quinquennal portant sur les routes et toutes sortes de projets de construction d’immobilisations avant d’approuver le budget 2022.
Je peux dire que, grâce aux décisions que vous avez soutenues, et à cause de la lettre sur la gestion flexible des investissements en capital signée il y a un an, nous dépensons 200 milliards de roubles de plus cette année, dans le cadre du programme fédéral ciblé, qu’en 2021. Dans ces circonstances, ces allocations apportent bien sûr un solide soutien à l’économie.
Nous continuons à travailler pour réduire le cycle administratif d’investissement et de construction de 30 %. Vous pouvez voir ici qu’au cours du premier semestre de l’année, nous avons adopté 12 lois fédérales clés, 100 modifications importantes et 336 documents, ce qui a permis de supprimer environ 100 procédures du cycle d’investissement et de construction. Comme vous en avez été informés, nous avons systématiquement, étape par étape…
Vladimir Poutine : Et le temps a été réduit.
Marat Khusnullin : Oui. Bien sûr, je tiens à vous remercier pour toutes vos instructions. Ici, en passant, nous avons fait un livret séparé avec toutes les lois, avec des notes sur ce qu’elles prévoient. Tout cela a été envoyé dans les régions. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec la Douma et le Conseil de la Fédération.
Le prochain numéro. Il y a un an, le 1er juillet, nous approuvions un programme d’attribution de crédits budgétaires d’investissement aux régions. Il y avait de nombreux différends; il ne nous a pas été facile de régler ce problème. Mais même en tenant compte de tous les indicateurs macroéconomiques modifiés…
Vladimir Poutine : C’était 500 milliards [de roubles] à la première étape, n’est-ce pas ?
Marat Khusnullin : Oui, 500, puis vous avez ajouté un deuxième 500.
Vladimir Poutine : 250 et plus.
Marat Khusnullin : Oui, 250, puis 250 autres. Au total, nous avons actuellement un billion en exploitation et 960 installations. Et même après toutes les restrictions, toutes les régions ont revu leurs projets, les ont modifiés, et toutes conçoivent et construisent.
Cette année, nous utiliserons certainement 250 du trillion, cela ne fait aucun doute. Chaque bureau et les chefs de régions en font état, de l’énorme quantité d’infrastructures de services publics, de routes et de transport qui sont en cours de construction.

https://www.touteleurope.eu/wp-content/uploads/2022/02/ukraine-donestk-louhansk-1024x512.png

Nous continuons à fournir une aide humanitaire aux républiques de Donetsk et de Lougansk. Bien sûr, ici, Monsieur le Président, je voudrais vous consulter et je voudrais vous proposer ce concept : un plan directeur pour le développement de Marioupol. Nous l’avons complété conformément à vos instructions. Ici vous avez l’essentiel. En fait, nous avons déjà écrit 100 pages très détaillées sur la façon dont nous reconstruirons Marioupol chaque année.
Je peux dire que nous serons en mesure de reconstruire entièrement la ville en trois ans dans le cadre du plan présenté ici. En plus de cela, nous avons fourni un plan détaillé pour la construction de bâtiments résidentiels, les rénovations et les réparations courantes; la diapositive suivante montre toutes les infrastructures sociales. Je peux dire que cette année, nous reconstruirons 90 infrastructures sociales telles que des jardins d’enfants, des écoles, des hôpitaux – nous reconstruirons tout. Nous avons montré les progrès par année : 2022, 2023, 2024, 2025, 2030, 2035.
Nous avons de nouvelles idées – nous avons changé les limites des plans et suggérons d’y inclure l’aéroport. Nous commençons également à le reconstruire maintenant.
Nous avons créé une toute nouvelle infrastructure de transport. Nous voulons y utiliser le chemin de fer et restaurer toutes les lignes de tramway. Nous prévoyons de faire un nouveau pôle de transit avec une gare, un port et des lignes de tramway.
Nous avons conçu des normes de rue complètement nouvelles avec un parking et différentes commodités. Nous avons entièrement planifié la partie historique de la ville et allons organiser un concours impliquant nos éminents architectes. Nous avons également prévu toute l’infrastructure des services publics et un nouveau remblai.
Nous avons examiné les moyens de développer l’industrie et l’avenir de l’usine d’Azovstal. Nous avons eu de nombreuses discussions à propos de cette plante avec les habitants. On voit qu’il est encore possible d’y conserver un certain nombre d’emplois mais sans préserver la production hasardeuse. Au total, l’usine produit 40 millions de tonnes de ferraille, et c’est un problème environnemental. Il est nécessaire de le nettoyer.
Vladimir Poutine : Ils ne se sont pas occupés de cela.
Marat Khusnullin : Non, ils ne s’en sont pas occupés. Ils en tiraient tout.
Maintenant, nous voudrions créer une toute nouvelle image de la ville, sa propre image. Nous avons décrit en détail toutes les solutions chromatiques et architecturales.
Monsieur le Président, je voudrais vous demander d’endosser ce plan comme base afin que nous puissions en discuter avec les dirigeants et les habitants de la RPD. Ayant pris ce plan comme base, nous serions en mesure de le suivre dans un avenir proche.

Vladimir Poutine : Bien sûr.
Je sais que vous y êtes allé plus d’une fois. Conformément à nos engagements internationaux, nous aidons la République populaire de Lougansk et la République populaire de Donetsk, et menons une opération militaire spéciale. Cependant, malheureusement, cela entraîne des coûts importants et, soyons francs, des épreuves et des tribulations majeures pour les gens qui y vivent. Cela implique la destruction. Et, surtout, les dirigeants des deux républiques nous demandent de les aider à reconstruire des équipements sociaux, des infrastructures de services publics et des quartiers résidentiels dans les zones urbaines.
Je voudrais que vous travailliez sur ces questions en collaboration avec les dirigeants des républiques populaires de Lougansk et de Donetsk. Nous sommes maintenant au plus fort de l’été, mais l’hiver arrive quand même, et les gens devraient passer cet hiver dans des conditions de vie normales et civilisées. Plus tard, nous commencerons à construire des logements et les gens obtiendront ainsi un logement décent.
En ce qui concerne les infrastructures sociales, les dirigeants de la République de Donetsk ont ​​besoin d’aide pour construire un centre médical multidisciplinaire à Marioupol et un centre périnatal à Donetsk, car le bâtiment de la maternité était ancien au départ, puis il a été détruit pendant les hostilités. Alors, donnez la priorité à ce problème et entrez en contact avec les dirigeants de la république pour y faire face.
Je pense que les deux peuvent être construits en quelques années, d’autant plus que le centre médical multidisciplinaire de Marioupol peut être réalisé en collaboration avec la FMBA. J’ai parlé avec son chef et ils sont prêts à aider. Ils ont, comme vous le savez peut-être, des plans pré-approuvés à cet égard. Ils ont construit un centre similaire à Yalta, n’est-ce pas ?
Marat Khusnullin : Oui.
Vladimir Poutine : Donc, ce ne sera pas une chose difficile à faire. Il vous suffit de le localiser et de faire la même chose. Combien de temps cela peut-il prendre ?
Marat Khusnullin : Je pense que nous ouvrirons en 2023.
Vladimir Poutine : Seront-ils opérationnels ?
Marat Khusnullin : Ils le feront.
Vladimir Poutine : Les deux ? A Donetsk aussi ?
Marat Khusnullin : Je peux me porter garant pour Marioupol, car le projet est prêt. Nous nous adapterons aux besoins locaux et commencerons rapidement à construire. Nous avons besoin de plus de temps pour achever les préparatifs de Donetsk, mais nous nous efforcerons également de le rendre pleinement opérationnel d’ici la fin de 2023.
Vladimir Poutine : Nous avons des centres périnataux standards. Nous construisons de tels centres dans toute la Russie, donc je pense qu’il n’y aura aucune difficulté à en construire un là-bas également. Il suffit de l’articuler à l’environnement urbain local et de l’intégrer à l’ensemble architectural de la ville. D’autant plus que beaucoup sera fait à partir de zéro et conformément aux exigences et normes modernes.
Marat Khusnullin : Monsieur le Président, nous allons tout régler et vous informerons lorsque nous aurons terminé.
Vladimir Poutine : Bien.
Marat Khusnullin : J’aimerais parler d’un autre problème de logement, si vous me le permettez.
J’ai déjà rendu compte à plusieurs reprises de nos démarches de restauration du logement en général, en citant Marioupol comme exemple, mais cela s’applique également à d’autres territoires.
Nous élaborons actuellement un calendrier de travaux triennal pour les réparations. Nous avons réalisé une enquête sur 85 % du parc de logements et nous restaurerons tout ce qui est restaurable. Tout ce qui ne l’est pas, nous le reconstruirons. Nous préciserons les délais par années et par trimestres. Pour les personnes qui ne veulent pas attendre, nous suggérons et demandons votre approbation pour accepter de délivrer un certificat de logement avec une option pour leur acheter une maison n’importe où dans la République de Donetsk. Cette approche, je crois, sera également en demande. C’est l’approche du logement.
En ce qui concerne les réparations, nous avons convenu d’allouer 6 000 roubles par mètre carré aux réparations intérieures des appartements et des maisons privées.
De plus, vous nous avez demandé d’élaborer une option de paiement forfaitaire. Nous l’avons élaboré en nous appuyant sur le mécanisme approuvé à Irkoutsk lors de l’inondation. Vous en êtes bien conscient. J’ai dirigé le centre de commandement là-bas comme vous l’avez indiqué, et je vous ai tenu au courant de ces problèmes. Notre suggestion est d’utiliser le même mécanisme pour ces territoires, et nous émettrons des paiements à tous ceux qui choisissent de faire une rénovation.
Avec votre approbation, nous rédigerons une directive correspondante avec la République de Donetsk et l’approuverons au niveau gouvernemental.

Vladimir Poutine : Faisons-le. Mais cela devrait également s’appliquer à la République de Lougansk, pas seulement à la République de Donetsk, en un mot, partout où cela peut être nécessaire et où les gens l’attendent.
Marat Khusnullin : Ensuite, nous travaillerons sur tout ce mécanisme et vous ferons rapport.
Vladimir Poutine : Bien.
Marat Khusnullin : Merci, Monsieur le Président.

Vladimir Poutine : Revenons à la Russie. Quelles sont vos prévisions pour la construction de logements ?
Marat Khusnullin : Monsieur le Président, cette année ce ne sera pas moins que l’année dernière. De plus, nous avons des projets en cours et nous essaierons également de réaliser nos plans pour l’année prochaine.
Vladimir Poutine : Sera-ce 92 ?
Marat Khusnullin : Je pense que ce sera de 92 à 93 millions de mètres carrés.
Vladimir Poutine : Bien.

<…>


http://en.kremlin.ru/events/president/news/69072

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s