4572 – Kremlin – V. Poutine entre le 20 & 22 septembre 2021… Élections à la Douma, les Questions Économiques, le congrès de la Fédération Internationale de Hockey sur Glace, la Rencontre avec le chef de la République d’Adygeya – Murat Kumpilov …

  1. Rencontre avec la présidente de la Commission électorale centrale- Ella Pamfilova – 20 septembre 2021 – 16h50
  2. Salutations aux dirigeants de l’Arménie à l’occasion du 30e anniversaire de l’indépendance de la république – 21.09.2021 – 10H00
  3. Réunion sur les questions économiques – 21 septembre 2021 – 15h00
  4. Discours aux participants au Congrès de la Fédération Internationale de Hockey sur Glace – 22 septembre 2021 – 10h00
  5. Décret exécutif décernant les décorations d’État de la Fédération de Russie – 22 septembre 2021 – 12h00
  6. Rencontre avec le chef de la République d’Adygeya – Murat Kumpilov – 22 septembre 2021 -13h45
  7. Entretien téléphonique avec le Premier ministre italien Mario Draghi – 22 septembre 2021 – 15h10

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

BANIERE 1111-visiter-le-kremlin-russie

1/Rencontre avec la présidente de la Commission électorale centrale, Ella Pamfilova – 20 septembre 2021 – 16h50

Vladimir Poutine a eu une réunion, par vidéoconférence, avec la présidente de la Commission électorale centrale, Ella Pamfilova, qui a informé le président des résultats préliminaires de la campagne électorale.

20 septembre 2021- 16:50 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

PHOTO 3

Président de la Russie Vladimir Poutine : Madame Pamfilova, bonjour.
Présidente de la Commission électorale centrale Ella Pamfilova : Bonjour, Monsieur le Président.
Vladimir Poutine : Madame Pamfilova, nous avons organisé cette réunion pour discuter de l’élection à la Douma d’État, notre parlement national.
Cependant, je dois commencer cette réunion par un sujet différent. Tout d’abord, je voudrais exprimer mes condoléances pour la tragédie qui s’est produite aujourd’hui à Perm. Je suis pleinement conscient du fait qu’aucun mot de sympathie ne peut atténuer la perte amère ou la douleur, surtout lorsqu’il s’agit de jeunes qui ne faisaient que commencer dans leur vie. C’est une énorme tragédie non seulement pour les familles qui ont perdu leurs enfants, mais pour tout le pays.
Les organismes d’application de la loi feront ce qu’il faut pour enquêter sur ce crime horrible et faire la lumière sur ce qui s’est passé là-bas. Les agences régionales et fédérales feront tout pour soutenir les victimes, ainsi que les familles qui ont perdu leurs jeunes.
Madame Pamfilova, s’il vous plaît, vous pouvez maintenant poursuivre votre rapport.

https://vestnikkavkaza.net/upload2/2019-09-06/15677664205d723794de5250.81030703.jpg

la présidente de la Commission électorale centrale – Ella Pamfilova,


Présidente de la Commission électorale centrale, Ella Pamfilova : Je partage pleinement cette douleur, Monsieur le Président.
Lorsque nous compilions les résultats intermédiaires, j’ai mentionné que nous avons également subi des pertes au cours des trois derniers jours. Un de nos jeunes collègues, membre de la commission électorale, âgé de 42 ans, père de trois enfants, est décédé d’une crise cardiaque à la suite d’un surmenage après avoir travaillé une journée. Plusieurs personnes ont été transportées à l’hôpital avec des crises cardiaques, donc cette campagne nous a coûté cher. Vous avez tout à fait raison, rien ne peut compenser la douleur de cette perte.
Si on compare la campagne électorale qui vient de se dérouler à celle de 2016, c’est tellement différent. Franchement, je n’ai jamais vécu un processus électoral aussi difficile, du moins depuis que j’occupe ce poste.
Ce n’est peut-être pas seulement parce que la saison de campagne fédérale s’est déroulée au milieu de la pandémie, ce qui était un défi en soi, mais nous devions également organiser le vote sur trois jours pour assurer la sécurité sanitaire et épidémiologique des électeurs et des membres de la commission. , et tous ceux qui participent au processus électoral.
Mais c’était aussi un défi car nous avons dû faire face à des attaques sans précédent et à un effort massif et sans précédent pour contrecarrer et discréditer nos élections. J’en ai discuté avec mes collègues aujourd’hui et nous avons convenu que nous n’avions jamais vu ce genre de pression ou d’intensité de divers types d’attaques sur nos ressources numériques. Les systèmes ont résisté aux attaques, et je tiens à remercier notre personnel qui a assuré cela.
L’autre grande différence est que nous avons fait une percée technologique incroyable au cours des cinq dernières années. Notre système est l’un des plus transparents au monde, sinon le plus transparent.
Il y a cinq ans, il n’existait pas de mécanisme de vote mobile et les électeurs devaient utiliser des bulletins de vote par correspondance. L’électeur mobile a permis à nos citoyens de voter de n’importe où en Russie. Le codage QR et d’autres innovations ont, bien sûr, élargi les options des électeurs, et le système est devenu plus convivial et accessible. Le niveau de transparence que nous avons assuré a rendu possible un contrôle total à plusieurs niveaux sur les élections. En regardant ce que c’était et ce que c’est maintenant, c’est un grand pas en avant.
L’introduction récente des derniers services numériques a été très utile. Nous développons le vote électronique à distance. Nous utilisons désormais les nouvelles technologies, et nos collègues, candidats aux postes d’adjoints au niveau régional, peuvent collecter jusqu’à la moitié de toutes les signatures au format électronique.
Nos services et nos capacités techniques se sont avérés essentiels pendant la pandémie. Nous avons reçu de nombreux observateurs et experts internationaux et tous étaient intéressés par notre expérience car la communication à distance, la notification sans contact, le vote à distance et la collecte de signatures à distance, et les nombreux autres processus que nous avons introduits étaient certainement des éléments de sécurité.
Quelle que soit la pandémie que nous devons traverser, nous ne pouvons pas annuler nos événements les plus importants. Nous devons continuer et nous adapter aux conditions actuelles. Cela inclut de nouvelles améliorations techniques. Nous sommes même en avance sur de nombreux départements nationaux à cet égard, ce qui facilite cet objectif.
Qu’est-ce qui a rendu ces élections différentes? Tout le monde prévoyait une faible participation, mais elle était plus élevée qu’il y a cinq ans. Aujourd’hui, il s’élève à 51,68 %. Il s’agit d’une estimation provisoire pour le moment. Nous avons encore plus de votes à compter, mais il n’en reste qu’une petite fraction.
Monsieur le Président, nous voudrions résumer les résultats d’ici vendredi au plus tôt car j’ai fortement conseillé à tous nos collègues des régions de ne pas se précipiter (car en plus des élections à la Douma d’État, il y a eu quelque 4 400 autres élections, dont des hauts fonctionnaires, aux assemblées législatives de 39 régions et aux élections municipales).
L’intégrité dans ces élections est la chose la plus importante. Je voudrais suggérer fortement ce qui suit, et nous surveillerons cela : avant d’annoncer officiellement les résultats, nous examinerons méticuleusement toutes les plaintes et messages s’ils sont envoyés à la commission, et ce en présence des candidats, pour nous assurer aucun doute sur les résultats du vote. Ce n’est qu’après cela que nous pouvons résumer le résultat. Nous avons travaillé si dur pour l’intégrité de cette élection que nous ne voulons pas qu’aucune négligence ne ternisse notre réputation.
Je suis aussi assez excité, toutes ces nuits blanches… Bien sûr, je remercie nos collègues.

Dans l’ensemble, le nombre de plaintes que nous avons reçues jusqu’à présent est à son plus bas niveau. L’autre chose qui rend cette élection différente est le niveau de transparence que nous avons obtenu. Même s’il y a moins de plaintes et de violations, toutes sont immédiatement exposées. Comme je l’ai dit, il n’y a rien de caché qui ne sera pas divulgué, et rapidement. Le système se concentre maintenant sur cela, donc rien ne peut être caché.
Cela a été favorisé par le fait que nous avions un nombre sans précédent d’observateurs « en direct » – près d’un demi-million, 491 000 observateurs des partis et des candidats, et nos observateurs publics. L’observation en direct a été renforcée par le système de vidéosurveillance sans précédent que nous avons utilisé cette année.
Grâce à votre initiative, un système de vidéosurveillance a vu le jour en 2012. C’était une innovation sans précédent, et il a été bien accueilli par tous. Cependant, nous ne pouvons pas nous permettre de l’utiliser maintenant, Monsieur le Président, car nous ne pouvons pas comparer 2012 à ce que nous avons aujourd’hui, car c’est presque une époque différente. Il n’y a pas eu de cyberattaques, de cyberguerres ou de guerres de l’information, et aucun comportement aussi hostile envers la Russie, ce qui impliquait le désir de nombre de nos soi-disant partenaires de discréditer ces élections.
Compte tenu de ces circonstances, et afin de ne pas augmenter les coûts, nous avons mis au point un système de vidéosurveillance professionnel distinct et bien conçu qui couvrait près de 96 % des commissions électorales et des bureaux de vote où plus de 96 % des électeurs potentiels pouvaient effectivement voter.
Pendant plus de 70 heures, c’est-à-dire pendant les trois jours et trois nuits du scrutin, il y a eu une vidéosurveillance totale de ce qui se passait dans les bureaux de vote. Jour et nuit. Il n’est pas allé directement sur Internet, mais sur un site Web dédié, et il a été enregistré. Les partis politiques, les participants et toutes leurs antennes régionales, ainsi que les candidats à un mandat unique ont créé un centre d’observation publique, afin que tout électeur puisse venir observer ce qui se passait. Le commissaire aux droits de la personne est intervenu. Ils avaient tous accès à ce site Web et ont pu surveiller ce qui se passait dans les bureaux de vote et prévenir les violations potentielles, ainsi que les documenter, si elles étaient détectées.
Surtout, une option de rembobinage était disponible, donc si une violation était détectée, l’enregistrement pouvait être rembobiné. Il s’agit d’une source supplémentaire majeure de contrôle. Nous avons prolongé la période de stockage de ces documents à un an au cas où un tribunal en aurait besoin, afin qu’un contrevenant puisse être poursuivi.
Monsieur le Président, revenant à la question de savoir pourquoi il est si important de tenir les contrevenants pour responsables, même avec si peu de violations délibérées, il est important de prévenir ce problème à l’avenir, car cela porte un coup à notre réputation nationale. Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise parce que le système que nous avons créé… Encore une fois, de nombreux experts qui nous ont rendu visite ont fait l’éloge du système. Les personnes qui travaillent à la commission représentent tout l’éventail socio-politique de la société. Il favorise le développement de la société. Par conséquent, je voudrais vous demander, avant d’annoncer officiellement le résultat, d’annuler les élections sans pitié si vous constatez des violations, s’il y a le moindre doute sur leurs résultats.
Donc, Monsieur le Président, nous avons une attitude combative.

Vladimir Poutine : Je vois.
Madame Pamfilova, je sais que les membres des commissions électorales à différents niveaux ont utilisé toutes leurs connaissances et leur expérience et ont été très responsables dans l’exercice de leurs fonctions. Je tiens à vous remercier tous pour cela.
Bien entendu, je voudrais remercier tout particulièrement les citoyens russes, les remercier pour leur confiance et, mes amis, pour votre position active dans la vie. En effet, un taux de participation de 51%, 51% est beaucoup plus élevé que les 47% lors des élections précédentes. Cela montre que les gens ont une attitude responsable envers l’élection de la plus haute instance représentative du pays – la Douma d’État. La stabilité du pays, la prospérité et le progrès de la Russie dépendent vraiment de son travail.
J’espère que les députés à la Douma d’État de la huitième convocation des différents partis politiques, ceux qui rejoindront la plus haute instance représentative de la Russie, feront tout leur possible pour justifier la confiance de leurs électeurs. Nous avons un objectif commun : la prospérité de la Russie et de son peuple.
Merci.
Les sujets

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66727

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/09/13/1046151414_0:87:2730:1631_1280x0_80_0_0_f64893592bb6d8bedf68b307246cfe89.jpg.webp

BANIERE 1111-visiter-le-kremlin-russie

2/Salutations aux dirigeants de l’Arménie à l’occasion du 30e anniversaire de l’indépendance de la république – 21.09.2021 – 10H00

https://www.ermenihaber.am/news_images/66/195192_1/armen_sarkisyan.jpg

président de la République d’Arménie Armen Sarkissian

Vladimir Poutine a adressé ses salutations au président de la République d’Arménie Armen Sarkissian et au Premier ministre du pays Nikol Pashinyan à l’occasion du 30e anniversaire de l’indépendance de l’Arménie.

https://s.france24.com/media/display/7da812b4-a5ad-11eb-9eb1-005056a964fe/w:1280/p:16x9/AP21115282538622.webp

Arménie Premier ministre du pays Nikol Pashinyan

21 septembre 2021 – 10:00

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66736

BANIERE 1111-visiter-le-kremlin-russie

3/Réunion sur les questions économiques – 21 septembre 2021 – 15h00

Vladimir Poutine a tenu une réunion sur les questions économiques, par vidéo-conférence, pour discuter, entre autres, de la planification budgétaire fédérale sur trois ans.
21 septembre 2021 – 15h00 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

PHOTO 2

Participaient à la réunion
  • le chef de cabinet du bureau exécutif présidentiel Anton Vaino,
  • le premier chef de cabinet adjoint du bureau exécutif présidentiel Sergei Kiriyenko,
  • le premier vice-premier ministre Andrei Belousov,
  • les vice-premiers ministres Dmitry Grigorenko et Marat Khusnullin,
  • l’assistant présidentiel Maxim Oreshkin ,
  • le ministre du Développement économique Maxim Reshetnikov,
  • le ministre des Finances Anton Siluanov,
  • le gouverneur de la Banque centrale Elvira Nabiullina,
  • l’envoyé plénipotentiaire présidentiel auprès du district fédéral central Igor Shchegolev
  • et le maire de Moscou Sergueï Sobianine.

* * *

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5d/Douma2011.jpg/450px-Douma2011.jpg

Président de la Russie Vladimir Poutine : Bonjour, chers collègues.
Les élections à la Douma d’État ont eu lieu le week-end dernier. L’adoption du budget fédéral – le principal document financier du pays – qui comprendra, entre autres, de nouvelles mesures visant à développer les infrastructures, à promouvoir la sphère sociale et à soutenir les familles russes, sera la tâche la plus importante de la nouvelle Douma d’État dans le mois à venir.
Nous avons récemment discuté de cette question lors d’une réunion plus large avec la participation du parti Russie unie. Sur la base des résultats de cette réunion et des évaluations de la situation de l’économie nationale et mondiale, je suggère que nous donnions aujourd’hui la priorité aux postes du budget fédéral et que nous prenions des décisions clés dans la politique budgétaire pour les trois prochaines années.
Nous commencerons par une prévision du développement socio-économique du pays et une évaluation des indicateurs macroéconomiques qui affectent directement l’équilibre des finances publiques, ainsi que la formation et l’exécution du budget.
Malgré la situation globale volatile de l’économie mondiale et les processus complexes qui se déroulent sur les marchés mondiaux, l’économie russe s’est redressée. Il n’y a pas si longtemps, nous disions ‘récupéré dans l’ensemble’, mais aujourd’hui, nous pouvons dire sans risque qu’il s’est rétabli.
    1. Au cours des sept premiers mois de cette année, le PIB a atteint le niveau d’avant la crise. Le déclin causé par la pandémie de coronavirus a été complètement surmonté.
    2. La croissance industrielle au cours de la période de janvier à juillet a été de 4,4 %,
    3. les industries de transformation affichant des résultats encore meilleurs : plus 5,6 %.
    4. L’attitude positive des entreprises et des investisseurs est prouvée par l’investissement en capital : au cours des six premiers mois, il a augmenté de 7,3% par rapport à la même période de l’an dernier.
Je voudrais souligner un autre résultat récent très important. Un repère a été fixé pour garantir que le niveau d’emploi ne soit pas inférieur à celui de 2019. Nous avons franchi ce cap en juillet lorsque le nombre de personnes employées a atteint 72 millions. En même temps, cet objectif n’a pas encore été atteint dans toutes les régions. Le chômage reste élevé chez les jeunes et les personnes handicapées. Comme vous le savez, des instructions ont été données pour améliorer les programmes régionaux de soutien à l’emploi et pour développer un programme à long terme pour aider les jeunes et les personnes handicapées, y compris le soutien aux initiatives d’entreprise et à la création d’entreprise. Nous allons bientôt discuter en détail de la façon dont cela fonctionne.

Je voudrais également noter qu’au stade actuel d’après-crise, nous devons créer un modèle de développement économique durable pour garantir qu’il couvre un large éventail de secteurs économiques et de régions russes. Une dynamique économique stable et positive est nécessaire pour créer de nouveaux emplois bien rémunérés, augmenter les revenus des citoyens et améliorer le bien-être des familles russes.
Et, bien sûr, la croissance économique est vitale pour mettre en œuvre avec succès les plans et projets de l’État et atteindre les objectifs de développement national. Je tiens à souligner que d’ici 2024, nous devons réaliser des progrès notables dans tous les objectifs nationaux. À cet égard, le budget fédéral pour les trois prochaines années est une priorité clé; elle doit être développée de manière approfondie et nécessite la concentration des forces et des fonds sur les principaux domaines d’importance stratégique, y compris des objectifs tels que l’augmentation de l’espérance de vie, la réduction de la pauvreté et l’amélioration du niveau de vie – des choses qui concernent des millions de personnes.
Les soins primaires doivent devenir disponibles à 100 % d’ici 2024, et la qualité doit être améliorée. La construction de nouvelles écoles et la refonte des écoles existantes devraient enfin nous aider à sortir des écoles à triple vacation et à créer un environnement confortable pour les élèves et les enseignants.
En outre, des instructions distinctes ont été publiées pour intensifier les efforts visant à éliminer les décharges dans les limites de la ville d’ici la fin de 2023. Il est également nécessaire d’allouer des fonds à cet égard.
Bien entendu, nous devons nous concentrer particulièrement sur l’investissement dans les infrastructures et la création de davantage d’opportunités pour les régions afin de soutenir les petites et moyennes entreprises et de résoudre les problèmes qui ont un effet global sur les régions de notre pays.
Les priorités qui viennent d’être énumérées doivent être inscrites dans la loi de finances. Je le répète, pour que nous puissions atteindre nos objectifs nationaux de développement, le Gouvernement, les régions, les entreprises et, bien sûr, le parlement nouvellement élu, doivent travailler en équipe de manière coordonnée. Le monde des affaires doit avoir les capacités et être motivé pour stimuler les investissements, créer de nouveaux emplois et assurer une croissance économique qualitative. Chaque niveau de gouvernement doit se voir attribuer des responsabilités claires et être doté du financement nécessaire.
J’ai dit qu’une responsabilité clairement définie doit être en place, et nous en discuterons aujourd’hui. Nous devons aborder cette question avec prudence et de manière très responsable, tout en maintenant la stabilité macro-économique globale, que je voudrais souligner en particulier. Veuillez garder cela à l’esprit lorsque vous travaillez à la rédaction du budget fédéral au sein du gouvernement et lorsque vous discutez de ce document avec les législateurs. J’ai hâte de voir le gouvernement, les régions et les partis parlementaires poursuivre leur travail d’équipe constructif.
Passons à l’ordre du jour.

Les sujets

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66738

BANIERE LfnCOB7WBmnZ1YqIQ-99VwIe4V4

4/Discours aux participants au Congrès de la Fédération Internationale de Hockey sur Glace – 22 septembre 2021 – 10h00

Vladimir Poutine s’est adressé aux participants au Congrès semi-annuel de la Fédération internationale de hockey sur glace, qui se tient actuellement à Saint-Pétersbourg.

22 septembre 2021 – 10h00 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

photo 1

Président de la Russie Vladimir Poutine : Mesdames et Messieurs, Chers Amis,
C’est un grand privilège pour moi d’accueillir en Russie les participants au congrès semestriel de la Fédération internationale de hockey sur glace.
La Russie partage des liens étroits et de longue date avec cette organisation éminente. Ensemble, nous avons bâti une solide feuille de route d’entreprises conjointes réussies. Nous savons très bien à quel point les personnes qui travaillent au sein du Conseil, des commissions et des groupes de l’IIHF sont dévouées. Ce sont de vrais professionnels qui consacrent tant d’efforts au développement du hockey partout dans le monde.
En Russie, le hockey sur glace est l’un des sports les plus populaires et les plus appréciés. C’est un jeu dynamique, spectaculaire et tout simplement magnifique, et nous avons le droit d’être fiers de nos glorieuses traditions et réalisations dans le hockey sur glace, et de nos athlètes exceptionnels. Les Russes surveillent de près ce qui se passe dans le monde du hockey, regardent des matchs de hockey et jouent eux-mêmes au hockey.
L’année dernière, plus de 620 000 personnes, et ce ne sont que des chiffres officiels, ont joué au hockey en Russie, dont 74 000 jeunes, qui apprennent à jouer à ce jeu dans des écoles spécialisées et souhaitent consacrer leur vie à ce sport.
Profitant de cette opportunité, je tiens à remercier la Fédération Internationale de Hockey sur Glace pour sa coopération et sa confiance toujours constructives. À maintes reprises, lors du choix des pays hôtes pour divers championnats, vous avez choisi la Russie. Je voudrais simplement réitérer que cela revêt une valeur et une importance particulières aux yeux de la société russe.
Nous sommes impatients d’accueillir le Championnat du monde junior, qui doit avoir lieu fin 2022 à Novossibirsk et Omsk, ainsi que le Championnat du monde IIHF 2023 à Saint-Pétersbourg.
Permettez-moi d’assurer la fédération qu’à l’avenir, elle peut compter sur la Russie comme partenaire fiable et partageant les mêmes idées dans ses programmes et projets visant à renforcer le hockey dans le monde et à le promouvoir à grande échelle.
Par ailleurs, j’aimerais souligner le travail accompli par le président de l’IIHF, René Fasel, avec qui j’ai eu le privilège de rencontrer en personne à plusieurs reprises.

https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2020/6/24/ee7c2070-079d-48f5-88d3-c9257992ea4c.jpeg?w=994&auto=format

Président de la Fédération internationale (IIHF) depuis 1994 – René Fasel

C’est une personne très responsable, compétente, proactive et ouverte. Non seulement il possède un talent organisationnel exquis et une vaste expérience, mais il est aussi sincèrement dévoué au hockey. Tout en rendant hommage à tous ceux qui ont dirigé l’IIHF tout au long de son histoire, je voudrais souligner la contribution unique de M. Fasel au développement et à la promotion de ce sport. Jamais il n’y a eu autant d’intérêt pour le hockey ni autant de croissance.
Je sais que René Fasel est sur le point de terminer son mandat de président de l’IIHF. Une nouvelle équipe exécutive doit être élue lors de ce congrès semestriel, dont un nouveau président. J’aimerais leur souhaiter de s’appuyer sur les réalisations de leurs prédécesseurs et d’améliorer davantage le succès et la gloire du hockey mondial.
Je souhaite aux participants à ce congrès plein succès et travail fructueux. J’espère que votre visite dans la merveilleuse ville de Saint-Pétersbourg, capitale du nord de la Russie, ne vous laissera que les impressions les plus positives.
Merci.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66741

1036685773_0 160 3072 1888_1200x0_80_0_1_cf94edbb380254a91ed020adfd60250a

5/Décret exécutif décernant les décorations d’État de la Fédération de Russie – 22 septembre 2021 – 12h00

Le président a signé le décret exécutif sur l’attribution des décorations d’État de la Fédération de Russie.
22 septembre 2021 – 12h00
Le lieutenant de police junior Konstantin Kalinin a reçu l’Ordre du courage et le lieutenant de police senior Vladimir Makarov a reçu la Médaille de distinction dans la protection de l’ordre public pour leur courage, leur bravoure et leur dévouement dans l’exercice de leurs fonctions.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66744

MOSCOU LES DEUX VISAGES

6/Rencontre avec le chef de la République d’Adygeya – Murat Kumpilov – 22 septembre 2021 -13h45

Vladimir Poutine a eu une réunion, par vidéo-conférence, avec le chef de la République d’Adygeya Murat Kumpilov pour discuter de la situation socio-économique de la République.
22 septembre 2021 -13h45 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

PHOTO 3

Murat Kumpilov a commencé son rapport en mettant le président au courant de la lutte contre l’infection à coronavirus. Il a déclaré que le taux de maladie diminuait progressivement, que la République disposait d’une quantité suffisante d’équipements, de médicaments et de personnel médical, et que la campagne de vaccination était en cours.
Quant à l’économie, le Chef de la République a souligné que le GRP était en croissance et devrait atteindre 104% d’ici la fin de l’année. L’indice de la production industrielle est actuellement de 108 % et la croissance des recettes budgétaires propres de la République est de 126 %.
Au cours des dernières années, la République a mis en œuvre plusieurs projets d’investissement, notamment des projets de production d’énergie éolienne d’une valeur de 23 milliards de roubles, qui produisent actuellement 150 MW d’électricité, et des projets d’énergie solaire d’une valeur de 1 milliard de roubles, avec une puissance de 10 MW.
Un grand groupe de fermes caprines est en train d’être créé avec des équipements pour la transformation du lait et la production de fromage, y compris l’Adygeya à pâte molle et d’autres fromages. La première phase du projet est achevée : 6 000 chèvres Saanen seront livrées dans les fermes cette année, où les 3 000 premières chèvres produisent déjà du lait.
D’autres projets d’investissement incluent
    1. un centre commercial MEGA Adygeya (4,2 milliards de roubles d’investissement)
    2. et le Lago-Naki Park Resort avec 35 milliards de roubles d’investissement privé.
    3. La planification de l’avant-projet est en cours conformément aux instructions du gouvernement fédéral sur la création d’une réserve naturelle de biosphère.
    4. Un parc industriel est en cours de création dans le district de Takhtamukay, où des projets d’infrastructure sont mis en œuvre conjointement avec Rosseti et Gazprom.
Grâce aux projets nationaux, aux programmes de l’État et au programme de développement socio-économique individuel de la République, des efforts sont déployés dans chaque ville et village pour améliorer la qualité de vie de la population, a souligné Murat Kumpilov. Cela comprend les routes, les infrastructures, les jardins d’enfants, les écoles, les hôpitaux, les cliniques externes et les installations sportives.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/53/Krasnodar_in_Russia.svg/langfr-560px-Krasnodar_in_Russia.svg.png

CF/https://fr.wikipedia.org/wiki/District_f%C3%A9d%C3%A9ral_du_Sud
L’Adyguée se trouve dans les contreforts du Caucase de l’Ouest dans le système de montagnes du Caucase. Elle possède un espace de 7 792 km2 composé de plaines dans les régions septentrionales et de montagnes dans les régions méridionales, avec le mont Tchougouch qui culmine à 3 238 m, à l’extrême sud-est du territoire. Les forêts couvrent près de 40 % de son territoire. Sa capitale, Maïkop, se trouve au pied des montagnes du Caucase.CF/ https://fr.wikipedia.org/wiki/Adygu%C3%A9e

Murat Kumpilov a également évoqué deux problèmes, que la République n’est pas en mesure de régler à elle seule. L’un est la construction d’un nouveau dispensaire antituberculeux et l’autre concerne l’augmentation du nombre d’installations de purification d’eau à Maikop.
Vladimir Poutine a souligné les tendances de développement positives dans la République, y compris la croissance du GRP, de la production industrielle et de l’agriculture.

Cependant, plusieurs problèmes doivent faire l’objet d’une attention particulière.
L’un des problèmes sociaux est la pénurie de personnel médical, où la fourniture de logements au personnel médical a un rôle majeur à jouer. Le président a déclaré qu’il s’agissait d’une chose à considérer sérieusement, que la République devrait demander à être incluse dans les programmes pertinents et que les projets de réparation et de rénovation des écoles devraient être coordonnés avec le gouvernement fédéral.
En plus de cela, la République devrait demander à être incluse dans le programme du gouvernement sur les établissements préscolaires pour enfants, car il y en a toujours une pénurie dans la République.
Quant aux installations d’épuration de l’eau, cela a, à voir avec l’autre préoccupation de la République, qui est la nécessité de prêter plus d’attention au problème de l’eau potable.

Le président a conclu que tous les sujets mentionnés par le chef d’Adygeya méritaient d’être soutenus par le gouvernement. Les instructions pertinentes seront émises. Cela concerne également les questions de santé, plus particulièrement la construction d’un dispensaire antituberculeux. Des instructions concernant les infrastructures vitales seront également délivrées au Gouvernement.
Murat Kumpilov a également déclaré que l’année prochaine la République célébrerait son 100e anniversaire et a invité Vladimir Poutine à assister aux célébrations.
Le Président a répondu qu’il s’agirait effectivement d’un événement majeur et a exprimé sa confiance qu’il serait correctement marqué.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66745

BANIERE 1111-visiter-le-kremlin-russie

7/Entretien téléphonique avec le Premier ministre italien Mario Draghi – 22 septembre 2021 – 15h10

Au cours de la conversation téléphonique, Vladimir Poutine et Mario Draghi ont continué à échanger leurs opinions sur la situation en Afghanistan. Les deux parties ont exprimé leur engagement à coopérer afin de prévenir le risque de propagation du terrorisme, de l’extrémisme et du trafic de drogue, soulignant l’importance d’engager un dialogue intra-afghane, en tenant dûment compte des intérêts de tous les groupes de population.

https://cdnuploads.aa.com.tr/uploads/Contents/2021/02/04/thumbs_b_c_3eb90bc5b2f10cb9ed5b813114ae6ab9.jpg?v=065931

Vladimir Poutine a informé Mario Draghi des accords conclus les 16 et 17 septembre lors des réunions de l’Organisation du traité de sécurité collective et de l’Organisation de coopération de Shanghai à Douchanbé, ainsi que lors d’une réunion conjointe des dirigeants des pays membres des deux organisations.
Une attention particulière a été accordée au redressement post-conflit de l’Afghanistan, y compris dans le cadre des activités du G20, qui est présidé par l’Italie en 2021. Dans ce contexte, ils ont discuté de l’ordre du jour du prochain sommet du G20.
Les deux dirigeants ont également passé en revue les relations bilatérales et les efforts pour contenir la pandémie de COVID-19.
Le calendrier des contacts à venir a également été discuté.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66746

BANIERE 1111-visiter-le-kremlin-russie