4498 – Russie – V.Poutine rencontre l’équipe Paralympique de Russie, le Conseil de Sécurité ONU, le Gouverneur de Stavropol… 9, 10 Août 2021

  1. Rencontre avec l’équipe paralympique de Russie – 9 août 2021 – 14h10 – Novo-Ogaryovo
  2. Débat de haut niveau du Conseil de sécurité de l’ONU sur la sécurité maritime – 9 août 2021 – 15h55
  3. Instructions relatives aux feux de forêt en Yakoutie – 10 août 2021 – 10h55
  4. Rencontre avec le gouverneur du territoire de Stavropol Vladimir Vladimirov – 10 août 2021- 13h40

Rencontre avec l’équipe paralympique de Russie – 9 août 2021 – 14h10 – Novo-Ogaryovo

Vladimir Poutine a eu une réunion par vidéoconférence avec des membres de l’équipe paralympique de Russie qui terminent actuellement leur préparation pour les prochains Jeux de Tokyo dans des centres d’entraînement de diverses régions de Russie.
9 août 2021- 14h10 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

Président de la Russie Vladimir Poutine : Bonjour, mes amis.
J’espère que tout le monde peut m’entendre et me voir. Je suis également ravi de vous voir tous.
Dans quelques jours seulement, les Jeux Paralympiques d’été s’ouvriront à Tokyo. Rencontrer l’équipe nationale avant cette période importante est devenu une bonne tradition chez nous. Quand je dis « le nôtre », je ne me réfère pas seulement à moi-même, mais à tous mes collègues qui nous ont rejoints aujourd’hui. Certes, cette fois notre format est différent : vous êtes dans vos centres de formation disséminés à travers la Russie. Mais je suis sûr que même une vidéo-conférence peut transmettre la chaleur que nous ressentons tous, nos inquiétudes et nos préoccupations pour vous, notre fierté de vos réalisations dans la vie et dans le sport.
Je sais que vous avez brillamment joué dans vos tournois de qualification, montré de bons résultats, démontrant pleinement votre courage légendaire et votre incroyable volonté. La mission du mouvement paralympique est d’inspirer et d’émerveiller le monde – il s’agit spécifiquement de vous.
Après une interruption prolongée, les athlètes russes démontreront à nouveau leurs compétences uniques lors de votre principale compétition, les Jeux paralympiques.
Le chemin de notre équipe vers son objectif s’est avéré long, et le report d’un an à cause de la pandémie n’était pas la seule raison. Nous nous souvenons tous de l’expulsion injuste de l’équipe russe de Rio de Janeiro en 2016, toujours avec amertume face à la décision absurde de suspendre l’adhésion du Comité paralympique russe au Comité international. C’était peut-être l’une des preuves les plus convaincantes d’une ingérence politique directe dans le sport.

Heureusement, la situation est en train de changer et nous tous, fans et athlètes, attendons avec impatience le début des Jeux de Tokyo.

Au fil des ans, les athlètes paralympiques russes ont remporté des victoires exceptionnelles dans les meilleures compétitions internationales. Notre délégation à Tokyo comprend des athlètes éminents ainsi que de jeunes compétiteurs prometteurs et brillants.
Votre volonté inébranlable, votre détermination à gagner malgré tout est un stimulant incroyablement puissant pour des millions de personnes à travers le monde. Je pense qu’il est fondamentalement important que les médias, y compris les chaînes de télévision fédérales et les stations de radio fédérales, couvrent les sports paralympiques aussi largement et complètement que possible, et je demanderai à nos collègues des médias de le faire.
Les tournois et championnats paralympiques sont bien plus que de simples événements sportifs. Les compétitions entre des personnes qui ont atteint les sommets du courage, dédaigné tous les défis et élargi les limites des capacités humaines sont le meilleur exemple et nécessaire pour tout le monde de la façon dont on doit vivre, croire en soi et travailler vers ses objectifs.
Nous tous – notre vaste et belle Russie – sommes très fiers de vous et vous souhaitons de belles victoires. Je suis sûr que vous vous battrez pour vous-mêmes et pour vos entraîneurs et mentors, pour vos amis, pour vos villes et régions, et pour l’ensemble de notre grand pays, et le drapeau et l’hymne de la Russie seront dans vos cœurs.
Je n’ai aucun doute que vous avez tous l’attitude la plus combative et que vous êtes impatient et prêt à vous battre. Pourtant, j’aimerais en savoir plus sur vous; Je veux que vous me disiez si vous êtes satisfait de vos conditions de vie et de formation, ou si nous pouvons faire quelque chose pour vous aider en ce moment. Quoi qu’il en soit, je suis prêt à entendre vos questions et commentaires.

Vladimir Poutine : Voici ce que je voudrais dire en conclusion.
La formation de l’équipe paralympique pour atteindre des sommets tels que la compétition paralympique est toujours liée à des difficultés et des problèmes particuliers qui nécessitent une attention particulière.
Le ministre vient de parler des médecins et des experts et de leur travail délicat. Ce sont des gens aux compétences supérieures, je veux dire les experts : entraîneurs, organisateurs et psychologues. Je tiens également à remercier personnellement tous les experts qui ont travaillé avec vous pendant de nombreuses années. Ils nécessitent une attention particulière et méritent un respect particulier.
Mais, bien sûr, toute l’attention sera concentrée sur vous, vos succès et vos réalisations. Je ne doute pas un instant que vous réussirez.
Je vous souhaite bonne chance de tout mon coeur. Nous regarderons les Jeux paralympiques et nous vous soutiendrons avec ferveur
Je vous souhaite le meilleur….

3http://en.kremlin.ru/events/president/news/66349


Débat de haut niveau du Conseil de sécurité de l’ONU sur la sécurité maritime – 9 août 2021 – 15h55

Le président russe a participé, par visioconférence, au débat de haut niveau du Conseil de sécurité de l’ONU Maintien de la paix et de la sécurité internationales : Sécurité maritime.
9 août 2021 – 15h55 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

L’événement a eu lieu à l’initiative du Premier ministre de la République de l’Inde Narendra Modi. L’Inde exerce la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU en août 2021.

* * *

Président de la Russie Vladimir Poutine : Monsieur le Premier ministre, mon cher ami, Monsieur Modi, Mesdames et Messieurs,
Permettez-moi de vous remercier, Monsieur le Premier ministre, pour le fait que vous, en tant que personne qui exerce actuellement la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU, avez convoqué cette réunion du Conseil de sécurité pour discuter d’un sujet important et sensible, à savoir les défis et les menaces modernes en matière de sécurité maritime. Votre initiative est conforme au rôle constructif que l’Inde a traditionnellement joué sur la scène internationale, contribuant ainsi à la promotion d’une coopération multiforme, mutuellement bénéfique et équitable.
Les mers et les océans ont toujours relié les hommes et les civilisations. Malheureusement, les routes maritimes sont semées de nombreuses menaces. C’est pourquoi il est important que nous examinions aujourd’hui des questions pratiques de fond liées à la lutte contre la « piraterie du 21e siècle », c’est-à-dire pour établir une lutte plus efficace contre la criminalité transnationale et empêcher l’utilisation des mers et des océans à des fins criminelles.
Comme vous, Monsieur le Premier ministre, l’avez mentionné à juste titre dans vos remarques, pour que nous réussissions véritablement dans ce domaine, nous devons unir les efforts de toutes les parties prenantes, ainsi que des organisations internationales et des associations régionales avec le rôle central de coordination de l’ONU et de la Conseil de Sécurité de l’ONU.
Je l’ai dit plus d’une fois et maintenant, m’adressant aux membres du Conseil de sécurité, et je voudrais réitérer que la Russie défend le strict respect des normes et principes clés du droit international inscrits dans la Charte des Nations Unies – tels que le respect de la souveraineté – la non ingérence dans les affaires intérieures et le règlement des différends par le dialogue.
J’espère que les participants à nos débats conviendront que les principes de l’ONU sont obligatoires dans le domaine de l’utilisation pacifique et responsable des espaces marins, de leurs ressources naturelles, de la protection de l’environnement marin et de l’activité économique durable dans les vastes étendues de notre planète couvertes par l’eau.

En tant que puissance maritime de premier plan, la Russie fait beaucoup pour préserver et renforcer l’ordre juridique international tel qu’il s’applique à la sécurité maritime. Notre pays est fortement impliqué dans des activités couvrant l’ensemble de ces questions à la fois à l’ONU et dans le cadre de nombreux formats régionaux, notamment le Groupe de contact sur la piraterie au large des côtes somaliennes, le Forum régional de l’ASEAN et les sommets d’Asie de l’Est.

La Russie souhaite également établir une coopération productive avec l’Indian Ocean Rim Association et la Commission de l’océan Indien.

Et, bien sûr, nous essayons de contribuer à assurer la sécurité dans la zone du golfe Persique et du golfe de Guinée dans l’Atlantique, où les cas de banditisme maritime avec prise d’otages sont devenus plus fréquents.
La spécificité de la situation est qu’il est vraiment difficile pour certains pays de se défendre contre les organisations criminelles internationales, les pirates et les terroristes. C’est pourquoi il s’agit d’unir le potentiel de puissance de tous les services spéciaux et troupes correspondantes des pays intéressés sous l’égide de l’ONU.

La Russie est prête à partager davantage son expérience dans les opérations antiterroristes ainsi que dans la prévention de la criminalité, l’identification et l’élimination des groupes de bandits, y compris en mer.

Nous pensons qu’il serait utile d’échanger régulièrement des idées et des bonnes pratiques dans la lutte contre le terrorisme, les vols à main armée et les activités criminelles en mer.

Dans ce contexte, il serait envisageable d’envisager la mise en place d’une structure spéciale au sein de l’ONU qui s’attaquerait directement aux problèmes liés à la lutte contre la criminalité maritime dans diverses régions. Dans le même temps, cet organe reposerait sur le soutien des États membres de l’ONU et associerait activement à ses travaux des experts, des représentants de la société civile, des chercheurs et même des entreprises privées. Nous espérons que nos partenaires considéreront la proposition de la Russie de manière constructive.

Pour terminer, je voudrais réaffirmer que la Fédération de Russie est attachée à la tâche commune de lutter contre la criminalité en mer sous toutes ses formes. Nous sommes prêts à promouvoir davantage le développement d’une coopération internationale équitable dans ce domaine.

Je voudrais une fois de plus remercier nos amis indiens pour cette initiative utile de tenir cette réunion aujourd’hui et souhaiter à l’Inde un succès continu dans l’exercice de ses fonctions de président du Conseil de sécurité des Nations Unies ce mois-ci.
Chers collègues, merci de votre attention.

Les sujets

PO étrangère

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66352

Instructions relatives aux feux de forêt en Yakoutie

Vladimir Poutine a publié des instructions concernant les incendies de forêt en Yakoutie. – 10 août 2021 – 10h55

Le ministre de la Défense civile, des Urgences et des Secours en cas de catastrophe naturelle, Yevgeny Zinichev, a été chargé d’étendre les capacités de lutte contre les incendies et d’intensifier les efforts de lutte aérienne contre les incendies dans la république.

Les responsables de la région ont été chargés de soumettre des propositions de mesures de soutien supplémentaires pour les personnes touchées par cette urgence, y compris des propositions de mesures de soutien social élaborées en coopération avec le ministère des Urgences.

République de Sakha (Yakoutie)

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66357

Rencontre avec le gouverneur du territoire de Stavropol Vladimir Vladimirov – 10 août 2021- 13h40

Vladimir Poutine a eu une réunion de travail avec le gouverneur du territoire de Stavropol Vladimir Vladimirov pour discuter des développements dans les secteurs des stations balnéaires et du tourisme de la région ainsi que du développement des zones rurales.
10 août 2021- 13h40 – Le Kremlin, Moscou

Le gouverneur a parlé du projet de directive sur le développement des stations balnéaires du Caucase Mineralnye Vody, préparé conjointement avec le ministère russe du Développement économique. Le projet prévoit plus de 50 événements et le développement de 26 installations.
Selon M. Vladimirov, les stations balnéaires du Caucase Mineralnye Vody surpassent toutes les stations européennes similaires en termes de nombre de touristes et de vacanciers et en ce qui concerne la qualité de l’eau minérale. Même pendant les pires années, le flux touristique dans le Caucase Mineralnye Vody s’élevait à 42% du nombre total de visiteurs des stations balnéaires européennes. Par exemple, en 2019, il y avait 147 000 touristes étrangers dans le Caucase Mineralnye Vody. L’année dernière, le nombre était inférieur de 30% pour des raisons évidentes.

Le gouverneur a indiqué qu’aujourd’hui, des entreprises anglaises et d’autres investisseurs étrangers investissent de l’argent dans le développement du Caucase Mineralnye Vody. Au cours des cinq années entre 2015 et 2020, 25 milliards de roubles ont été investis dans le Caucase Mineralnye Vody. Des routes sont en construction et aujourd’hui, presque toutes les villes de villégiature sont aussi accessibles que possible pour les transports. La rénovation urbaine a commencé : environ 70 installations améliorées ont été créées dans le Caucase Mineralnye Vody.
Selon M. Vladimirov, il est nécessaire de commencer à unir Mineralnye Vody du Caucase avec les stations balnéaires de la côte de la mer Noire. C’est un grand projet; le coût de la route est estimé entre 91 et 97 milliards, mais cela donnera aux gens la possibilité de se faire soigner à la Caucasienne Mineralnye Vody tout en allant skier sur l’Elbrouz, à Arkhyz et Dombay et se détendre sur la côte de la mer Noire, par exemple à Sotchi.
Répondant à la question du Président, le Gouverneur a donné une estimation des fonds nécessaires à la construction de nouvelles installations et à la rénovation de 26 existantes. Cela nécessite 48 milliards de roubles, dont 4 milliards provenant du budget régional. A ce jour, 140 millions ont été alloués à la conception. Le projet de directive gouvernementale a été approuvé par toutes les parties et attend le soutien du président.

La deuxième question à l’ordre du jour était le développement des zones rurales. Le programme de développement global des zones rurales a été lancé il y a deux ans. Selon le programme, 3 500 établissements doivent être construits ou rénovés entre 2019 et 2024.
Concrètement, 126 établissements de soins de santé primaires seront rénovés cette année, dont 83 établissements en milieu rural. Le gouverneur a souligné que le programme avait contribué à réduire la migration interne et sortante dans les zones rurales, ce qui était particulièrement difficile à réaliser dans le territoire de Stavropol.
En ce qui concerne les questions sociales, M. Vladimirov a noté que chaque ville avait un projet en cours. Pas moins de 402 installations dans 343 villes sont en chantier. Le programme de prêts hypothécaires concessionnels pour les résidents ruraux fait de grands progrès puisque 1 503 familles ont contracté près de 600 millions de roubles de prêts hypothécaires l’année dernière.
Vladimir Poutine a noté qu’un financement important serait alloué à partir du budget pour soutenir les zones rurales. Diverses options sont envisagées, dont certaines ne sont pas liées au soutien de l’agriculture. Des centaines de milliards ont été mis de côté pour le développement social. Des fonds supplémentaires, soit 7 milliards par an, seront fournis pour l’amélioration des terres.

Vladimir Vladimirov a confirmé que le territoire de Stavropol avait reçu le financement de l’amélioration des terres de cette année. Il s’agit d’une mesure extrêmement importante car aucun financement n’était disponible pour l’amélioration des sols dans la région entre 1982 et 2013. A ce jour, 23 000 des 400 000 hectares de terres restent à réhabiliter. Chaque année, 21 000 ha supplémentaires sont récupérés. On s’attend à ce que 100 000 supplémentaires soient améliorés d’ici 2024.

Les sujets

Agriculture

https://thumbs.dreamstime.com/b/mineralnye-vody-russie-station-caucase-du-nord-construisant-avec-les-piliers-et-la-statue-d-un-aigle-126316740.jpg           Mineralnye Vody du Caucase

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66358