4484 – 1/Rencontre avec le gouverneur par intérim de la région de Belgorod Viatcheslav Gladkov – 29 juillet 2021 & 2/Réunion sur les préparatifs de la nouvelle année scolaire – 28 juillet 2021

Rencontre avec le gouverneur par intérim de la région de Belgorod Viatcheslav Gladkov – 29 juillet 2021

Vladimir Poutine a eu une réunion de travail, par visioconférence, avec le gouverneur par intérim de la région de Belgorod Vyacheslav Gladkov. La discussion a porté sur le développement socio-économique de la région.

29 juillet 2021 – 13h30 – Novo-Ogaryovo*, Région de Moscou

Au début de la réunion, le Président a noté que, pendant de nombreuses années, la Région de Belgorod était en avance sur les autres dans de nombreux domaines, mais a suggéré de commencer par les problèmes prioritaires qui doivent être résolus.

https://www.russianlessons.net/russia/belgorod/russia-belgorod.gif   la Région de Belgorod 

M. Gladkov a commencé son rapport par la situation du COVID-19. Le taux d’incidence est de 8,78, ce qui est le plus bas du District fédéral central. Au total, 1700 lits d’hôpitaux ont été mis en place, dont 1400 avec alimentation en oxygène et 271 avec respirateurs pulmonaires. Il est prévu de terminer la campagne de vaccination d’ici le 1er septembre. L’équipement du système de santé est en cours de modernisation.

Mr. Gladkov

Le gouverneur par intérim a rendu compte des mesures visant à réglementer les prix des aliments de base, y compris les aliments produits localement, tels que le porc, le beurre, le sucre et autres, ainsi que l’aide ciblée aux personnes en situation difficile.

M. Gladkov a demandé au Président d’aider à résoudre plusieurs problèmes, notamment la construction d’un hôpital d’urgence, l’approvisionnement en eau, l’évacuation des eaux usées et la création d’une zone économique spéciale. Cette dernière demande est liée au projet de doubler le produit brut régional d’ici 2030. Cependant, il est impossible d’accomplir cette tâche sans des projets d’investissement à grande échelle.

Lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, la région a signé des lettres d’intention avec deux grandes entreprises : Metallinvest et Novolipetsk Steel. Il est prévu d’investir 250 milliards de roubles au cours de la première étape, plus 150 milliards supplémentaires au cours de la deuxième étape, en commençant par l’augmentation de la production de minerai, puis par étapes, l’enrichissement, la production de granulés, de fer briqueté à chaud et de feuilles de fer, en utilisant des technologies respectueuses de l’environnement. . Cela permettra de réduire l’empreinte carbone et d’obtenir des biens très demandés en Russie et à l’étranger.

Vladimir Poutine a noté qu’après avoir été nommé gouverneur par intérim de la région de Belgorod en novembre 2020, M. Gladkov a rapidement évalué la situation locale. Quant à la zone franche économique, elle doit être analysée, même s’il est très important de créer des conditions favorables à la poursuite des processus d’investissement dans la région. Tous les principaux indicateurs régionaux sont positifs, y compris le GRP, et le taux de chômage est faible par rapport aux autres régions, a déclaré le président.

Le président a conseillé au gouverneur par intérim de prendre note de la baisse de la population permanente, du fait qu’il y a moins de médecins par rapport à d’autres régions, des mesures de soutien au personnel médical, notamment en fournissant des logements, et a promis de s’assurer que la région dispose du soutien supplémentaire nécessaire. . Il a recommandé que le gouverneur par intérim contacte le bureau exécutif présidentiel et les membres du gouvernement afin de résoudre toutes les questions qui avaient été soulevées.

La région de Belgorod fait partie des territoires aux ressources en eau rares, et ce problème fondamental est impossible à résoudre sans le soutien fédéral, a noté Vladimir Poutine. Le Président a promis de travailler ensemble sur cette question, ainsi que sur d’autres questions soulevées par M. Gladkov.

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66288

Belgorod city

Réunion sur les préparatifs de la nouvelle année scolaire – 28 juillet 2021

Vladimir Poutine a tenu une réunion, par visioconférence, sur les préparatifs de la nouvelle année scolaire.

28 juillet 2021 – 15h05 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

https://i0.wp.com/static.kremlin.ru/media/events/photos/big/0imOQzlESOA7t2LaZiXNwlBS7DofIveH.jpg

La réunion s’est déroulée en présence du ministre du Travail et de la Protection sociale Anton Kotyakov et du ministre de l’Éducation Sergueï Kravtsov.

***

Président de la Russie Vladimir Poutine : Bonjour, chers collègues, Je suggère que nous discutions aujourd’hui des préparatifs de la prochaine année scolaire.

Comme vous le savez, en vertu du décret que j’ai signé, nous devons élaborer un programme de rénovation des écoles pour la période jusqu’en 2026. Nous avons 39 600 écoles (elles occupent 67 500 bâtiments et structures), dont environ 10% nécessitent des réparations majeures, tandis que moins de un pour cent des écoles – ce n’est pas beaucoup, mais c’est aussi inacceptable – sont dans un état de délabrement avancé.

Conformément à ma demande, le Gouvernement devrait élaborer ce programme avant la fin de cette année et allouer les fonds nécessaires. Aujourd’hui, je voudrais savoir comment se déroule ce travail, Monsieur Kravtsov.

Personne n’a annulé les préparatifs du 1er septembre et, par conséquent, j’aimerais savoir comment ce travail avance cette année.

Ma deuxième question est la suivante : vous savez que conformément à la décision que nous avons prise et à l’arrêté présidentiel du 2 juillet 2021, nous prévoyons de verser un versement unique aux familles avec enfants âgés de six à 18 ans pour préparer leurs enfants à l’école ainsi qu’à ceux qui poursuivent leur formation dans les écoles – je parle des personnes handicapées et ayant des problèmes de santé âgés de 18 à 23 ans.

Ma question est de savoir s’il est possible de faire ce versement avant la date prévue – la date prévue était le 16 août – pour permettre aux gens de préparer leurs enfants pour le 1er septembre, pour l’école, conformément aux exigences actuelles, en leur laissant faire ceci de manière planifiée, sans précipitation, leur donnant un délai plus long.

Commençons. Monsieur Kravtsov, s’il vous plaît.

Ministre de l’Éducation Sergueï Kravtsov

Ministre de l’Éducation Sergueï Kravtsov : Bonjour, Monsieur le Président.

Tout d’abord, permettez-moi de souligner les réussites de nos élèves. Nous suivons maintenant les réalisations de notre équipe nationale à Tokyo et espérons qu’elle remportera autant de médailles d’or que possible. Les compétitions académiques internationales sont parallèles aux Jeux Olympiques. Ainsi, l’Olympiade internationale de mathématiques (OMI), qui était accueillie par la Russie, s’est terminée il y a quelques jours. Six écoliers russes ont remporté cinq médailles d’or et une d’argent. L’an dernier, nous avons eu deux médailles d’or et quatre d’argent.

Quelques jours plus tôt, notre équipe avait remporté les cinq médailles d’or de l’Olympiade internationale de physique (IPhO), battant ainsi son propre record. Nos étudiants ont démontré la haute qualité de notre enseignement dans les matières de sciences naturelles lors de ces compétitions.

A présent, Monsieur le Président, je voudrais dire quelques mots sur nos préparatifs pour la nouvelle année scolaire. Nous travaillons selon notre plan. À ce jour, Rospotrebnadzor, le ministère des Urgences et les organes régionaux de l’administration de l’éducation ont accepté environ 6 000 écoles. Nous terminerons ce processus avant le 20 août conformément à notre plan.

Nous surveillons également séparément la situation épidémiologique et veillerons au respect de toutes les exigences du Rospotrebnadzor en matière de sécurité sanitaire des écoliers, de leurs parents et de leurs enseignants.

Environ 17 millions d’écoliers, dont 2 millions de premiers élèves, seront scolarisés cette année scolaire.

Monsieur le Président, sous vos instructions, nous avons préparé un programme de grandes réparations scolaires. Sur les 40 000 écoles ou 67 000 bâtiments que vous avez mentionnés, 10 % nécessitent des réparations majeures. Pendant ce temps, nous avons analysé l’état de chaque bâtiment et vérifié la documentation de conception et de devis. Nous connaissons la situation dans chaque école et avons toutes les informations nécessaires à leur sujet.

En coopération avec Russie unie, nous avons un programme jusqu’en 2026. Nous avons déjà affecté les fonds nécessaires avec le ministère des Finances dans le projet de budget 2022-2024 et prévoyons de réparer les écoles qui ont des documents de conception et d’estimation en 2022. Nous procédera à des réparations majeures sur quelque 700 bâtiments.

Comme nous en avons convenu lors des discussions avec nos collègues, enseignants et directeurs d’école, il est important d’écouter les opinions des élèves eux-mêmes et de rendre l’environnement éducatif le plus confortable possible pour eux.

Monsieur le Président, au cours de la nouvelle année scolaire, nous nous concentrerons également sur le suivi de la mise en œuvre de vos instructions sur les paiements pour la gestion des classes et les paiements aux conservateurs de groupe dans les écoles secondaires professionnelles. Les fonds budgétaires à cet effet ont été alloués, il n’y aura donc pas de perturbations.

Nous poursuivrons également nos efforts pour offrir aux élèves du primaire des petits déjeuners chauds gratuits. Suivant vos conseils, nous impliquerons autant que possible les comités de parents dans le suivi de la fourniture des repas aux écoliers.

A partir du 1er septembre, un programme de travail pédagogique sera introduit dans toutes les écoles. L’année dernière, nous l’avons testé dans 17 000 écoles. Cette année, ce sera un travail systémique tous azimuts. Dans 10 régions, 2 500 conseillers en travail pédagogique commenceront à exercer leurs fonctions. Ils ont reçu une formation appropriée au centre international Artek.

Donc, nous sommes dans les temps, et je supervise personnellement toutes les questions quotidiennement.

Merci.

Vladimir Poutine : Monsieur Kravtsov, vous venez de dire « dans les délais », mais je ne sais pas à quel point ces plans sont ambitieux pour que nous puissions atteindre nos objectifs.

Écoutez, vous venez de dire qu’il est prévu de rénover 700 écoles l’année prochaine, n’est-ce pas ?

Sergueï Kravtsov : Bâtiments, Monsieur le Président.

Vladimir Poutine : Oui, des bâtiments. Le nombre total de bâtiments, si l’on dit que c’est un peu plus de 10 pour cent, s’élève à 7 353. Si nous continuons à rénover les bâtiments scolaires à ce rythme, il nous faudra plus de 10 ans pour terminer le projet, n’est-ce pas ? Pour terminer les réparations à temps, d’ici 2026, il faut remettre en état 1 400 à 1 500 bâtiments par an, et non 700. Qu’en pensez-vous ?

Sergei Kravtsov : Monsieur le Président, étant donné que nous réparerons principalement les bâtiments avec des estimations de conception l’année prochaine – les réparations majeures nécessitent des documents correspondants – aujourd’hui, nous avons rassemblé des documents précisément pour 700 bâtiments, et nous sommes en 2022.

Le programme va se poursuivre et nous allons accélérer le rythme. Nous avons calculé les chiffres pour nous assurer que tous les bâtiments nécessitant des réparations majeures soient rénovés. À cet égard, nous nous sommes associés aux régions et au ministère de la Construction afin d’établir des devis de conception pour tous les bâtiments restants nécessitant des réparations majeures. Après leur approbation, nous commencerons à rénover ces écoles.

Vladimir Poutine : Monsieur Kravtsov, regardez, si les travaux continuent à ce rythme, le volume de financement va augmenter, alors qu’il devrait continuer à un rythme régulier, donc 700 bâtiments l’année prochaine ne suffira pas. C’est mon premier point.

Deuxièmement, il vous sera difficile d’obtenir en temps voulu des documents de qualité de tous les participants à ce processus. Vous ne parlerez pas avec eux avant 2026, mais jusqu’en 2056. Ce que vous devez faire, ce n’est pas simplement attendre qu’ils soumettent la documentation de conception et d’estimation, mais les aider à la rédiger.

Je donnerai des instructions supplémentaires au bloc de construction et au vice-Premier ministre Khusnullin. Il faut les impliquer directement et vous devez aider les régions à rédiger ces documents, sinon nous n’atteindrons pas l’objectif que j’ai identifié dans le décret présidentiel correspondant. Veuillez réviser vos plans pour 2022.

Sergueï Kravtsov : Ça va, Monsieur le Président. Nous le ferons et vous ferons un rapport séparé.

Vladimir Poutine : Bien. Merci.

Passons à un autre sujet.

Anton Kotyakov

Ministre du Travail et de la Protection sociale Anton Kotyakov : Monsieur le Président,

Jusqu’à présent, la Caisse de retraite a reçu des demandes de 12,4 millions de parents. Une décision a déjà été prise d’allouer de l’argent aux familles comptant au total 16,5 millions d’enfants. Permettez-moi de vous rappeler que, dans l’ensemble, les familles comptant plus de 20 millions d’enfants d’âge scolaire recevront des paiements uniques.

Le fonds de pension a reçu 204 milliards de roubles – ce sont les fonds nécessaires pour verser l’intégralité des paiements. Nous continuons d’accepter les demandes des parents.

Monsieur le Président, en effet, en vertu de la résolution gouvernementale pertinente, nous avons prévu de commencer à effectuer des paiements à partir du 16 août. En même temps, d’ici lundi, nous serons techniquement prêts à commencer la distribution de fonds pour 17 millions d’enfants. Pour ce faire, nous devrons apporter des modifications à la résolution du gouvernement qui précise le jour où nous commencerons à effectuer les paiements. Nous sommes prêts à le faire rapidement et à commencer à distribuer les paiements à partir du lundi 2 août.

Vladimir Poutine : Donc la procédure a été mise en place et vous avez des fonds, n’est-ce pas ?

Anton Kotyakov : La procédure a été mise en place et nous avons reçu le financement, et lundi nous verserons l’argent aux familles qui, au total, ont 17 millions d’enfants.

Vladimir Poutine : Bien.

J’ai une question sur les personnes handicapées et les problèmes de santé. Comment s’organise l’allocation de l’argent pour cette catégorie de citoyens ?

Anton Kotyakov : Le flux de documents entre nous et le ministère de l’Éducation a été mis en place maintenant, donc le ministère nous a fourni les listes d’enfants handicapés qui vont à l’école. Dès que nous recevons une demande, nous vérifions si l’enfant en question va à l’école actuellement et nous envoyons ensuite les fonds de la même manière que nous le faisons pour les autres citoyens.

Vladimir Poutine : C’est-à-dire que cette question a également été résolue.

Anton Kotyakov : Ce problème a été résolu, Monsieur le Président.

Vladimir Poutine : Bien, merci beaucoup.

Alors procédons de cette façon et commençons les décaissements le 2 août de cette année, c’est-à-dire lundi prochain.

Merci.

Sergueï Kravtsov

M. Kravtsov, en ce qui concerne les plans de construction d’immobilisations, veuillez faire rapport dès que possible. Faites rapport au Premier ministre, discutez de la question et soumettez vos propositions.

Sergueï Kravtsov : Ça ira, Monsieur le Président. Tout sera fait.

https://i2.wp.com/static.kremlin.ru/media/events/photos/big/pvnH55auCyFPZ2a2AAma53FTZIedW4Yw.jpg

Vladimir Poutine : Bien sûr, une attention immédiate doit être accordée aux bâtiments et aux structures en mauvais état. Cela devrait être fait rapidement, dès que possible.

Combien de temps vous faudra-t-il pour terminer la révision des plans pour l’année prochaine ?

Sergueï Kravtsov : Monsieur le Président, je pense que cela prendra deux semaines. Nous essaierons de le faire dans les plus brefs délais – dans les deux semaines.

Vladimir Poutine : Très bien, j’ai hâte d’entendre votre rapport. Merci beaucoup.

Les sujets

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66284

Novo-Ogariovo* (en russe : Ново-Огарёво) est une grande propriété située dans le district (raïon) d’Odintsovo dans l’oblast de Moscou à l’ouest de la capitale russe.
Le bâtiment sert de résidence officielle au Président de la Fédération de Russie depuis l’an 2000.
Elle se trouve à 10 kilomètres du MKAD par la Rioubliovka (A106), près du village d’Oussovo (ru).
Elle est entourée par une forêt de pins et se trouve entre la route de Rioublovo-Ouspenskoïe (ou A106 dite Roublevka) et la Moskova. Elle est gardée par le Service fédéral de protection de la Fédération de Russie (ru) (FSO).
Histoire
Le bâtiment des maîtres fut construit par son premier propriétaire le grand-duc Serge à la fin du XIXe siècle. La maison et les communs sont construits en style néo-gothique anglais très en vogue à l’époque. La maison principale ressemble à un petit château médiéval et est entouré d’un parc à l’anglaise.
La résidence actuelle fut reconstruite dans la première moitié des années 1950 sur les fondations de ce château néo-médiéval à la demande de Gueorgui Malenkov. C’est sa fille qui en est l’architecte, mais ni l’un ni l’autre n’eurent le temps d’y demeurer : en effet, les travaux de construction étaient en cours lorsque Malenkov fut démis de ses fonctions en 1955. Ce lieu fut ensuite utilisé comme gosdacha (littéralement datcha d’État), c’est-à-dire comme maison de vacances utilisée pour héberger les invités haut placés du régime soviétique et les délégations étrangères pour des réceptions officielles et comme lieu de travail de divers comités gouvernementaux1.
Il s’agit en fait d’un complexe résidentiel de trois demeures qui se jouxtent :
Depuis 1990 (sous Gorbatchev) elle sert de résidence gouvernementale puis présidentielle. Elle fut peu utilisée pendant la présidence de Boris Eltsine1 jusqu’à sa rénovation par Vladimir Poutine en l’an 2000.
Un mur de six mètres de haut entoure la résidence et durant les deux premiers mandats de Vladimir Poutine (2000–2008), d’autres datchas de luxe commencèrent à être construites dans le voisinage, notamment à Oussovo-Plus où habitent des membres de sa sécurité.
Bien que dévolue au président Vladimir Poutine conserva la résidence de Novo-Ogaryovo en 2008 après avoir été nommé premier ministre.
La résidence de Novo-Ogariovo dispose d’un héliport, d’une piscine, de diverses salles de sport, d’une écurie et d’un poulailler.
Résidence quotidienne du président russe
Novo-Ogariovo se trouve à 25 kilomètres à l’ouest du Kremlin et en octobre 2012 Vladimir Poutine annonça son intention de travailler le plus souvent possible en semaine à Novo-Ogariovo afin d’éviter les déplacements réguliers dans Moscou confronté quotidiennement à d’importants bouchons de circulation.
A partir de 2013 il se rendra au Kremlin en hélicoptère.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Novo-Ogaryovo