3999 – Kremlin – Rencontre avec le président de la Biélorussie Alexander Lukashenko – 14 septembre 2020

Vladimir Poutine a rencontré le président de la République de Biélorussie Alexandre Loukachenko, arrivé en Russie pour une visite de travail, à la résidence Bocharov Ruchei à Sotchi.
14 septembre 2020 – 16h00 –

KREMLIN 1 X 4 DU 14.09.2020. BELARUS Avec le président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko. 2YfpuTxORPGArUA92PPHBTAArAmxqY5F

Président de la Russie Vladimir Poutine: M. Lukashenko, Je suis heureux de vous voir.
Je vous ai déjà félicité pour votre victoire à l’élection présidentielle, mais je l’ai fait par écrit et par téléphone. Maintenant, je suis ravi d’avoir l’occasion de le faire en personne. Je vous souhaite à tous mes meilleurs vœux et succès.
Bien entendu, nous sommes conscients des développements politiques internes au Bélarus liés à ces élections. Vous connaissez bien notre position: nous sommes pour les Biélorusses eux-mêmes, sans aucune suggestion ni pression de l’extérieur, calmement et dans un dialogue les uns avec les autres, réglons cette situation et arrivons à une décision commune sur la manière d’organiser leur travail dans le futur.

KREMLIN 2 X 4 DU 14.09.2020. BELARUS Avec le président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko. AUS82bvAa8u8xINpf6CDahfPUsApgcLn

Nous sommes conscients de votre proposition de commencer à travailler sur la Constitution. Je pense que c’est une chose logique, opportune et appropriée à faire. Nous sommes également conscients de la position que vos représentants ont récemment exprimée à l’OSCE à propos des travaux sur la Constitution. Pour autant que je me souvienne, un organe correspondant a déjà été créé, dirigé par le vice-président de la Cour constitutionnelle. Je suis convaincu que, grâce à votre expérience du travail politique, les travaux dans ce domaine seront organisés au plus haut niveau, ce qui vous permettra d’innover dans l’amélioration du système politique du pays et, ainsi, de créer les conditions propices à un développement ultérieur.
La Russie reste attachée à tous nos accords, y compris les accords découlant du traité d’État de l’Union et du traité de l’OTSC. Nous considérons la Biélorussie comme notre plus proche allié et, bien entendu, comme je vous l’ai dit à maintes reprises lors de nos conversations téléphoniques, nous honorerons tous nos engagements.
Nous avons pris ces engagements mutuellement en 1992 et, je crois, en 1994. Quoi qu’il en soit, en 1994, vous étiez déjà président; Je ne l’étais pas, mais ce n’est pas grave. Ce qui compte, c’est que la Russie a pris certains engagements, comme je l’ai dit, et indépendamment de qui est au pouvoir à un moment donné, le pays doit honorer ces engagements. Vous savez que nous avons déclaré à plusieurs reprises que nous le ferons.
En ce qui concerne nos relations économiques, la Russie reste le principal investisseur de l’économie bélarussienne.
Un seul de ces projets – une centrale nucléaire – est estimé à 10 milliards en dollars américains.
En général, plus de 50% du commerce extérieur du Bélarus se fait avec la Russie.
Près de 2 500 entreprises à capitaux russes opèrent en Biélorussie.
Nous avons une coopération très stable et approfonde dans un certain nombre de domaines et d’industries.

KREMLIN 3 X 4 DU 14.09.2020. BELARUS Avec le président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko. KuSAiE7EcsvjSPIv7sgGtFyGMBFAy7rN

Au fait, le coronavirus a malheureusement affecté notre commerce, mais cela se produit partout dans le monde, et nos niveaux commerciaux sont également en baisse. À cet égard, je pense que nous devons redoubler d’efforts afin non seulement de restaurer le niveau des relations commerciales et économiques d’avant la crise, mais également de créer les conditions propices à la promotion de notre commerce.
Je suggère que nous nous concentrions là-dessus également aujourd’hui. J’ai un certain nombre de propositions. Je pense que nous pouvons faire des efforts supplémentaires au niveau du gouvernement, ainsi qu’au niveau des ministères et des départements et même avec les entreprises individuelles afin de surmonter les problèmes existants et, comme je l’ai dit, créer les conditions propices pour aller de l’avant.
Nos collègues à différents niveaux – entreprises, ministères et départements – sont en contact permanent les uns avec les autres. Oui, le gouvernement du Bélarus a changé, mais cela ne changera pas notre travail actif, d’autant plus que le Premier Ministre de la Fédération de Russie, Mikhail Mishustin, s’est rendu au Bélarus tout récemment. Je sais qu’il a eu des entretiens très sérieux et très longs et qu’ils ont réussi dans tous les domaines de notre coopération, y compris les finances. Nous avons convenu que pendant cette période compliquée, Moscou accorderait à Minsk un prêt d’État de 1,5 milliard de dollars et nous le ferons. Je crois que nos ministres des Finances travaillent maintenant à un niveau professionnel sur cette question.
Nous devrons poursuivre notre coopération en matière de défense. Bien entendu, je parle principalement des entreprises de défense. Nous avons une coopération intensive dans ce domaine, y compris dans des domaines assez sensibles, comme dans le domaine militaire.
Soit dit en passant, nous commençons aujourd’hui les exercices militaires prévus l’année dernière, qui devraient durer plusieurs jours. Mais, en fait, c’est une routine pour les militaires. C’est pour l’entraînement des troupes. Permettez-moi de répéter pour éviter les conjectures: c’est un événement qui a été planifié et même annoncé l’année dernière. Après les exercices conjoints, les unités russes regagneront leurs stations permanentes.

KREMLIN 4 X 4 DU 14.09.2020. BELARUS Avec le président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko. 14VGV6OUhPN3ZQOg3a0REzSAc3kxAdG6

En conclusion, je voudrais évoquer une question très urgente, notamment nos efforts pour contrer l’infection à coronavirus. Comme l’ont convenu nos Premiers ministres et plus tard nos ministres de la Santé, la Biélorussie sera le premier pays à recevoir notre vaccin antivirus contre le COVID-19, et elle a déjà commencé à participer à la dernière phase des tests. Je pense que cela nous permettra non seulement de développer la production conjointe, mais aussi d’assurer le niveau de vaccination approprié pour la sécurité de nos citoyens et les efforts pour lutter contre cette maladie.
Monsieur Lukashenko, je suis très heureux de vous voir. Bienvenue.
À suivre.

Source/ http://en.kremlin.ru/events/president/news/64031

0602462106178-web-tete