3755 – VisegradPost – 1/Des trains spéciaux pour transporter des travailleurs roumains en Autriche – 25 avril 2020 … 2/Des trains spéciaux pour l’Autriche ? Le gouvernement roumain n’est pas au courant  26 avril 2020 … 3/Épidémie de Covid-19 … situation au 26 avril dans le V4 et en Autriche 

  • 1/Des trains spéciaux pour transporter des travailleurs roumains en Autriche – 25 avril 2020 …

  • 2/Des trains spéciaux pour l’Autriche ? Le gouvernement roumain n’est pas au courant 26 avril 2020 …

  • 3/Épidémie de Covid-19 … situation au 26 avril dans le V4 et en Autriche

fr-Logo-Visegrad-Post_crop

1/Des trains spéciaux pour transporter des travailleurs roumains en Autriche

VISEGRADPOST TRAIN 2020.04.22-koronavirus-tajekoztato-oldal-fb

Roumanie / Autriche – Les autorités autrichiennes, roumaines et hongroises se sont mises d’accord pour mettre en place des trains spéciaux transportant des travailleurs roumains en Autriche.

33 000 personnes dépendantes soignées par des infirmières roumaines

Le système de soins aux personnes âgées ou handicapées en Autriche est en effet largement basé sur des infirmières venant d’Europe centrale et orientale, notamment de Roumanie et environ 33 000 personnes en dépendent au quotidien. Or, comme celles-ci ne peuvent actuellement pas traverser la frontière hongroise à cause des restrictions imposées du fait de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement autrichien a suggéré la mise en place de trains de nuit directs ne faisant que transiter sur le territoire hongrois.

Jusqu’à trois fois par semaine entre Timişoara et Vienne

La cadence de ces trains spéciaux qui devraient circuler dans un premier temps une fois par semaine entre Timişoara et Vienne à partir du 2 mai pourrait être à terme de trois trains par semaine. « Je suis heureuse que, malgré la fermeture des frontières, nous ayons réussi à développer une solution de corridor commun pour les travailleurs roumains », a ainsi déclaré le ministre autrichien des Affaires européennes, Caroline Edtstadler, dans un communiqué.

AUTRICHE carte  AUTRICHE

La Rédaction

Article signé par la Rédaction.


SOURCE/ https://visegradpost.com/fr/2020/04/25/des-trains-speciaux-pour-transporter-des-travailleurs-roumains-en-autriche/

fr-Logo-Visegrad-Post_crop

2/Des trains spéciaux pour l’Autriche ? Le gouvernement roumain n’est pas au courant 

VISEGRADPOST train-roumain-libre-de-droit

carte-europe-centrale GRANDE

Roumanie / Autriche Nous rapportions hier – comme les médias roumains – sur la base d’un communiqué de la ministre autrichienne des Affaires européennes, Karoline Edtstadler, que des trains spéciaux transportant des travailleurs roumains, dont des infirmières devant soigner des personnes dépendantes, seraient affrétés à partir du 2 mai au moins une fois par semaine entre Timişoara (Roumanie) et Vienne.

« Nous n’avons reçu aucune demande »


Lucian Nicolae BODE big_lucian_nicolae_bode

 

Or, selon les déclarations du ministre roumain des Transports, Lucian Bode (Parti national-libéral), il n’y aurait « jusqu’à présent aucun accord au niveau gouvernemental » entre l’Autriche et la Roumanie au sujet d’un « train spécial devant partir le 2 mai de Timişoara afin d’emmener des soignantes roumaines en Autriche, » son ministère « de même que le ministère [roumain] des Affaires étrangères, le ministère de l’Intérieur ou l’ambassade » n’ayant « encore reçu aucune demande » de la part de l’Autriche.


« N’importe qui ne pourra pas transbahuter des gens au tout venant  »

Le ministre roumain précise encore que « toute démarche [ne devrait avoir lieu] qu’en tenant compte de l’état d’urgence en vigueur en Roumanie […] jusqu’au 15 mai » et que « n’importe qui ne pourra pas venir comme bon lui semble pour transbahuter des gens au tout venant depuis d’une gare ». Enfin, conclut-il, « un tel train spécial, un tel projet » n’aura lieu « qu’en accord avec les dispositions de l’État roumain ».

La proposition venait de la SNCFR 

Surprise du côté de Vienne où on affirme avoir traité avec le ministère roumain de l’Intérieur et que la proposition venait de la SNCFR dont on suppose « qu’ils se sont mis en relation avec les autorités [roumaines] compétentes pour obtenir toutes les autorisations ». Affaire à suivre.

En tout état de cause, l’Autriche a déjà rouvert sa frontière aux travailleurs hongrois, tchèques, slovènes et slovaques, et les 33 000 roumains sont très attendus pour le service à la personne et l’économie du pays.

La Rédaction

Article signé par la Rédaction


SOURCE/ https://visegradpost.com/fr/2020/04/26/des-trains-speciaux-pour-lautriche-le-gouvernement-roumain-nest-pas-au-courant/

fr-Logo-Visegrad-Post_crop

3/Épidémie de Covid-19 : situation au 26 avril dans le V4 et en Autriche 

2020_Corona_IMAGO_Science_Photo_Library

Hongrie

  • Au 26 avril 2020, il y a 2 500 personnes contaminées (25,6 cas pour 100 000 hab.), 272 morts 485 guérisons.
  • Le parti fédéraliste européen Demokratikus Koalíció (DK) de l’ancien premier ministre Ferenc Gyurcsány a déposé une plainte contre le Groupe opérationnel en charge de l’épidémie, arguant que le nombre indiqué d’examens effectués ne correspond pas à la réalité.
  • Dans un entretien avec le magazine Mandiner, la représentante de l’OMS à Budapest, Ledia Lazëri, a déclaré que « les mesures hongroises ont empêché une augmentation exponentielle du nombre d’infections et une surcharge du système de santé ».

Pologne

  • 11 617 infections confirmées (30,2 cas pour 100 000 hab.), 535 morts et 2265 guérisons au 26 avril 2020.
  • Les restrictions en vigueur pour les personnes désirant entrer en Pologne seront vraisemblablement prolongées jusqu’au 15 mai.

Slovaquie

  • Au 26 avril 2020, 1 379 cas de personnes contaminées sont recensés (25,3 cas pour 100 000 hab.), 18 morts et 396 guérisons.

Tchéquie

  • La Tchéquie est toujours le pays le plus touché au sein du V4. Au 26 avril 2020, il y a 7 352 cas recensés (69,1 cas pour 100 000 hab.), 219 morts et 2 471 guérisons.

Autriche

  • Au 26 avril 2020, il y a 15 175 cas recensés (171 cas pour 100 000 hab.), 542 morts et 12 282 guérisons.
  • Les provinces les plus touchées sont toujours le Tyrol (461 cas pour 100 000 hab.), le Vorarlberg (221) et la province de Salzbourg (218) – en comparaison, la France est aujourd’hui en moyenne à 185 cas pour 100 000 hab.
  • Le cafouillage de la ministre des Affaires européennes, Karoline Edtstadler (ÖVP), au sujet de trains spéciaux devant acheminer des infirmières roumaines de Timişoara à Vienne annoncés un peu en fanfare par la ministre mais dont le gouvernement roumain dit tout ignorer, ont attiré des critiques acerbes de l’opposition. La députée FPÖ Dagmar Belakowitsch parle de « fata morgana » de l’ÖVP, tandis que le parti libéral NeOs demande si Mme Edtstadler n’aurait pas oublié de mener les discussions avec un interprète.


Épidémie de Covid-19, situation au 26 avril 2020 dans les pays du V4 et en Autriche.