3525 – Chine – Conférences de presse des 17 & 18 octobre 2019 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang

Conférence de presse du 17 octobre 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang

  1. Q : Selon des reportages, deux Américains, Jacob Harlan et Alyssa Petersen, ont été mis en détention dans le Jiangsu le mois dernier. Le Ministère chinois des Affaires étrangères peut-il confirmer s’ils ont été officiellement accusés d’avoir aidé d’autres personnes à franchir illégalement la frontière, et donner plus de détails à ce sujet ?
  2. Q : Une partie des responsables du gouvernement japonais ont visité le sanctuaire Yasukuni aujourd’hui. Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe a envoyé des offrandes rituelles, bien qu’il ne soit pas allé au sanctuaire. Quel est le commentaire de la partie chinoise à ce sujet ?
  3. Q : Encore une question sur la détention de deux Américains. Pouvez-vous nous dire si cela est lié à l’état actuel des relations sino-américaines ?
  4. Q : Un politicien norvégien a proposé la candidature de tous les Hongkongais au prix Nobel de la paix 2020. Quelle serait la réaction de la partie chinoise si les Hongkongais remportaient le prix l’année prochaine ?
  5. Q : Selon des médias, les États-Unis ont demandé aux diplomates chinois accrédités dans le pays d’avertir obligatoirement le Département d’État américain avant de rencontrer les officiels des autorités locales. Selon la partie américaine, il s’agit d’une mesure réciproque. La partie chinoise estime-t-elle que cette décision est réciproque par rapport à la réglementation chinoise à l’égard des diplomates américains accrédités en Chine ?
  6. Q : Selon des reportages, les services de renseignements australiens ont déclaré avoir besoin de davantage de ressources pour enquêter sur les tentatives chinoises d’immixtion dans les affaires intérieures de l’Australie. Avez-vous un commentaire à faire à ce sujet ?
  7. Q : Le New York Times a fait savoir qu’une société chinoise avait obtenu, à la suite de la conclusion d’un accord avec les Îles Salomon le mois dernier, des « droits exclusifs de développement » pour l’île de Tulagi. Pouvez-vous confirmer cela et partager plus de détails à ce sujet ?
  8. Q : Une question sur les négociations commerciales sino-américaines. Le Secrétaire américain au Trésor, Mnuchin, a déclaré qu’il était prêt à venir en Chine pour procéder à des consultations sur un « accord de la première étape » avant une éventuelle rencontre entre le Président Trump et le dirigeant chinois le mois prochain. La Chine va-t-elle inviter une délégation commerciale américaine à faire des consultations en Chine ?

Conférence de presse du 18 octobre 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang

  1. Q : La partie chinoise a annoncé la prochaine visite d’Etat du Président Bolsonaro en Chine. Pourriez-vous nous donner plus de détails sur les arrangements de cette visite ? Quelles sont les attentes de la partie chinoise quant à cette visite ? Comment appréciez-vous l’état actuel des relations sino-brésiliennes ?
  2. Q : Le président de la NBA, Adam Silver, a déclaré que le gouvernement chinois lui avait demandé de renvoyer le directeur général des Rockets, Daryl Morey, pour son tweet concernant Hong Kong. La partie chinoise peut-elle confirmer cela ?
  3. Q : Quel est le commentaire de la partie chinoise sur l’initiative de la paix d’Hormuz (OMID / HOPE) lancée par le Président iranien Rouhani ?
  4. Q : Concernant le fait que le Département d’État américain demande aux diplomates chinois de l’informer avant de rencontrer les responsables des collectivités locales et de visiter des établissements d’enseignement et de recherche, vous nous avez donné une réponse hier. Je me demande quelles sont les mesures spécifiques que la Chine va prendre pour cela.
  5. Q : Le 17 octobre, le Président de la Commission européenne, Juncker, a écrit sur Twitter que l’UE et le Royaume-Uni étaient parvenus à un accord et que « c’est un accord juste et équilibré pour l’UE et le Royaume-Uni et cela témoigne de notre détermination à trouver des solutions ». Le même jour, le Premier ministre britannique, Johnson, a twitté : « Nous avons un nouveau grand accord. Le Parlement devra l’approuver samedi afin que nous puissions passer à d’autres priorités. » Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?
  6. Q : La Malaisie a demandé de couper du film « Abominable » une scène montrant la ligne à neuf traits dans la mer de Chine méridionale. Cela fait suite à la décision du Vietnam d’interdire tout le film. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?
  7. Q : Un total de 14 pays ont été élus au Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies, y compris le Venezuela, à la 74e session de l’Assemblée générale des Nations unies le 17 octobre. Le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré que la Chine et la Russie avaient voté pour placer le Venezuela au Conseil des Droits de l’Homme, ce qu’ils considèrent comme une farce. « Ses membres comprennent des pays aux antécédents odieux en matière de droits de l’Homme. Ce sont parmi les raisons pour lesquelles les Etats-Unis se sont retirés du Conseil des Droits de l’Homme en 2018. » Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?
  8. Q : La première phase de la ligne de chemin de fer Nairobi-Malaba construite par des entreprises chinoises a été officiellement mise en service le 16 octobre. La Chine et Maurice ont signé un accord de libre-échange (ALE) le 17 octobre. Pourriez-vous nous donner plus de détails ?

Cochon-Signe-Chinois

Conférence de presse du 17 octobre 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang

Le Forum sur le développement énergétique à bas carbone de Taiyuan 2019 se tiendra du 22 au 24 octobre à Taiyuan, dans la province du Shanxi.

chine Han Zheng, 8d255e2295117031f0e8e242eaaa4cac Han Zheng, 

Han Zheng, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et Vice-Premier Ministre du Conseil des Affaires d’État, assistera à la cérémonie d’ouverture du Forum et à d’autres activités.

Q 1 : Selon des reportages, deux Américains, Jacob Harlan et Alyssa Petersen, ont été mis en détention dans le Jiangsu le mois dernier. Le Ministère chinois des Affaires étrangères peut-il confirmer s’ils ont été officiellement accusés d’avoir aidé d’autres personnes à franchir illégalement la frontière, et donner plus de détails à ce sujet ?

chine usa Jacob-Harlan-Alyssa-Petersen-Facebook-gofundme citoyens américains Alyssa Petersen et Jacob Harlan

R : Comme les autorités compétentes nous l’ont indiqué, le 27 et le 29 septembre dernier, l’autorité de la sécurité publique de la province du Jiangsu a pris, en vertu de la loi, des mesures coercitives de détention pénale et de libération sous caution à l’encontre des citoyens américains Alyssa Petersen et Jacob Harlan, suspects d’organiser le passage illégal de la frontière pour d’autres personnes.

Le département chargé du traitement de l’affaire en a informé en temps utile le consulat général des États-Unis à Shanghai et a pris des dispositions pour que les agents consulaires américains effectuent des visites consulaires et protègent les droits et intérêts légitimes des deux Américains concernés.
Q 2 : Une partie des responsables du gouvernement japonais ont visité le sanctuaire Yasukuni aujourd’hui. Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe a envoyé des offrandes rituelles, bien qu’il ne soit pas allé au sanctuaire. Quel est le commentaire de la partie chinoise à ce sujet ?

le sanctuaire Yasukuni, où sont honorés 14 criminels de guerre de classe A 5bf80b55-0a2d-4da7-af39-4c883af6087dle sanctuaire Yasukuni

R : Nous avons noté l’évolution négative du Japon quant à la question du sanctuaire Yasukuni, et nous avons fait des représentations solennelles auprès de la partie japonaise. Je tiens à souligner que le sanctuaire Yasukuni, où sont honorés 14 criminels de guerre de classe A coupables de la guerre d’agression concernée, est un outil spirituel et un symbole de la guerre d’agression déclenchée par les militaristes japonais.
L’acte de certains responsables politiques japonais montre à nouveau l’attitude erronée du pays à l’égard de son histoire d’agression. Nous exhortons la partie japonaise à honorer fidèlement ses déclarations et ses engagements consistant à faire face à son histoire d’agression et à procéder à un examen de conscience, pour regagner la confiance de ses voisins asiatiques et du monde entier par des actions concrètes.

Q 3 : Encore une question sur la détention de deux Américains. Pouvez-vous nous dire si cela est lié à l’état actuel des relations sino-américaines ?

R : Je ne vois pas de lien entre cette affaire et les relations sino-américaines actuelles.

Q 4 : Un politicien norvégien a proposé la candidature de tous les Hongkongais au prix Nobel de la paix 2020. Quelle serait la réaction de la partie chinoise si les Hongkongais remportaient le prix l’année prochaine ?
R : Les affaires de Hong Kong sont purement des affaires intérieures de la Chine, aucun gouvernement, organisation ou individu étranger n’a le droit d’y intervenir. Nous exhortons l’individu concerné à faire preuve de prudence dans ses propos et ses actes avec une attitude objective et équitable, et à cesser de s’immiscer dans les affaires de Hong Kong et les autres affaires intérieures de la Chine sous quelque forme que ce soit.
Q 5 : Selon des médias, les États-Unis ont demandé aux diplomates chinois accrédités dans le pays d’avertir obligatoirement le Département d’État américain avant de rencontrer les officiels des autorités locales. Selon la partie américaine, il s’agit d’une mesure réciproque. La partie chinoise estime-t-elle que cette décision est réciproque par rapport à la réglementation chinoise à l’égard des diplomates américains accrédités en Chine ?

USA-Etats-Unis-le-département-d%u2019État-américain-©-D.R-1

R : Le Département d’État américain a formulé une demande exceptionnelle aux diplomates chinois en poste aux États-Unis, qui y exercent leurs activités officielles normales, et a dressé artificiellement un obstacle. La partie chinoise a exprimé son opposition à ce sujet et a déjà fait des représentations solennelles auprès des États-Unis.
La Chine soutient toujours les activités officielles normales des diplomates américains en Chine et y accorde les commodités nécessaires. L’affirmation américaine selon laquelle la Chine restreint les activités des diplomates américains ne tient pas debout.
Nous exhortons les États-Unis à corriger leur erreur, à retirer leur décision et à fournir soutien et commodités aux diplomates chinois accrédités aux États-Unis dans leur travail, au lieu de dresser des obstacles artificiels

Q 6 : Selon des reportages, les services de renseignements australiens ont déclaré avoir besoin de davantage de ressources pour enquêter sur les tentatives chinoises d’immixtion dans les affaires intérieures de l’Australie. Avez-vous un commentaire à faire à ce sujet ?

carte_australie_relief_altitude_echelle_villes_lacs_montagne_baie_cap

R : Comme nous le soulignons depuis toujours, la Chine applique le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays. C’est ce que nous disons et ce que nous faisons. La prétendue « ingérence de la Chine dans les affaires intérieures de l’Australie » n’est qu’un piètre artifice monté et joué par une poignée d’individus en Australie, dans le but d’atteindre leur objectif politique inavouable.
Je voudrais réitérer que la Chine développe toujours ses relations avec les autres pays sur la base des principes du respect mutuel et de la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres parties. Une relation sino-australienne saine et stable est dans l’intérêt fondamental des deux pays et des deux peuples. Nous espérons que la partie australienne travaillera dans le même sens que la Chine et contribuera davantage à la confiance mutuelle et à la coopération entre les deux pays.
Q 7 : Le New York Times a fait savoir qu’une société chinoise avait obtenu, à la suite de la conclusion d’un accord avec les Îles Salomon le mois dernier, des « droits exclusifs de développement » pour l’île de Tulagi. Pouvez-vous confirmer cela et partager plus de détails à ce sujet ?

38411149-33541443 l’île de Tulagi… au point rouge

R : Je ne suis pas au courant de ce que vous dites. Ce que je peux dire, c’est que le gouvernement chinois encourage toujours les entreprises chinoises à mener des coopérations à l’étranger conformément aux principes du marché et aux règles internationales, et dans le respect des lois locales.
Q 8 : Une question sur les négociations commerciales sino-américaines. Le Secrétaire américain au Trésor, Mnuchin, a déclaré qu’il était prêt à venir en Chine pour procéder à des consultations sur un « accord de la première étape » avant une éventuelle rencontre entre le Président Trump et le dirigeant chinois le mois prochain. La Chine va-t-elle inviter une délégation commerciale américaine à faire des consultations en Chine ?
USA L'actuel titulaire du poste au sein de l'administration Trump est depuis le 13 février 2017 Steven Mnuchin.commerce-la-chine-ouverte-a-une-visite-du-secretaire-americain-au-tresor-1284308 L’actuel titulairedepuis le 13 février 2017 Steven Mnuchin.
R : J’ai déjà répondu à des questions sur l’économie et le commerce sino-américains à plusieurs reprises. Nous espérons que les États-Unis déploieront des efforts dans le même sens que la Chine, régleront de manière appropriée les préoccupations réciproques, conformément au principe et à la direction définis par les deux Chefs d’État et sur la base de l’égalité et du respect mutuel, pour promouvoir un développement sain et régulier des relations économiques et commerciales entre les deux pays.
Quant aux détails des consultations qui vous intéressent, je vous conseille de vous renseigner auprès du Ministère chinois du Commerce.


source/ https://www.fmprc.gov.cn/fra/xwfw/fyrth/lxjzzdh/t1709290.shtml


Cochon-Signe-Chinois

Conférence de presse du 18 octobre 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang

Q 1 : La partie chinoise a annoncé la prochaine visite d’État du Président Bolsonaro en Chine. Pourriez-vous nous donner plus de détails sur les arrangements de cette visite ? Quelles sont les attentes de la partie chinoise quant à cette visite ? Comment appréciez-vous l’état actuel des relations sino-brésiliennes ?

BRESIL CHINE Jair Bolsonaro, effectuera une visite d'Etat en Chine du 24 au 26 octobre 3a6e3dbd-57bf-4d10-a756-4e0855353ece  Jair Bolsonaro, en Chine du 24 au 26 octobre 2019 avec Xi Jinping

R : Sur invitation du Président Xi Jinping, le Président de la République fédérative du Brésil, Jair Bolsonaro, effectuera une visite D’État en Chine du 24 au 26 octobre. Le Président Xi Jinping organisera une cérémonie d’accueil et un banquet de bienvenue en son honneur. Il présidera une réunion officielle avec lui et les deux présidents assisteront à une cérémonie de signature.

Li Keqiang et Li Zhanshu

Le Premier ministre Li Keqiang et le Président du Comité permanent de l’APN Li Zhanshu le rencontreront respectivement. Les deux parties échangeront leurs points de vue sur les relations bilatérales et les questions d’intérêt commun. Le Président Bolsonaro assistera également à des événements économiques et commerciaux bilatéraux.
La Chine et le Brésil sont de grands pays en développement, des marchés émergents importants et des partenaires stratégiques globaux.
Au cours des 45 années depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques, la Chine et le Brésil ont entretenu des relations saines et stables et une coopération fructueuse mutuellement bénéfique dans divers domaines. Les relations sino-brésiliennes sont devenues un exemple de solidarité, de coopération et de développement commun entre les grands pays en développement. La Chine apprécie la grande importance que le Président Bolsonaro a attachée aux relations bilatérales sino-brésiliennes depuis son entrée en fonction.
La Chine considère et développe ses relations avec le Brésil dans une perspective stratégique de long terme. Profitant du 45e anniversaire, nous travaillerons avec le Brésil pour intensifier les échanges de haut niveau, renforcer la synergie des plans de développement, approfondir la coopération amicale et mutuellement bénéfique dans divers domaines et faire constamment progresser notre partenariat stratégique global dans l’intérêt de nos deux pays et de nos deux peuples.
Q 2 : Le président de la NBA, Adam Silver, a déclaré que le gouvernement chinois lui avait demandé de renvoyer le directeur général des Rockets, Daryl Morey, pour son tweet concernant Hong Kong. La partie chinoise peut-elle confirmer cela ?

Le président de la NBA, Adam Silver,_109157420_adamsilver Le président de la NBA, Adam Silver

R : J’ai vu cela dans les médias et j’ai vérifié précisément auprès des départements compétents. La réponse est que le gouvernement chinois n’a jamais formulé une telle demande.
Q 3 : Quel est le commentaire de la partie chinoise sur l’initiative de la paix d’Hormuz (OMID / HOPE) lancée par le Président iranien Rouhani ?

IRAN le Président iranien Rouhani 106146770-1569354460052iran  le Président iranien Rouhani

R : La Chine suit de près la situation extrêmement complexe et sensible dans la région du Golfe et au Moyen-Orient. Le maintien de la paix et de la stabilité dans la région répond aux intérêts communs de la communauté internationale. La Chine se félicite de toutes les initiatives et de tous les efforts diplomatiques propices à la détente de la situation dans la région. Nous encourageons les pays de la région à respecter l’esprit de bon voisinage, à faire preuve de bonne volonté les uns envers les autres, à mettre fin aux hostilités, à engager un dialogue et à régler leurs différends par le biais de consultations collectives.
Q 4 : Concernant le fait que le Département d’État américain demande aux diplomates chinois de l’informer avant de rencontrer les responsables des collectivités locales et de visiter des établissements d’enseignement et de recherche, vous nous avez donné une réponse hier. Je me demande quelles sont les mesures spécifiques que la Chine va prendre pour cela.
R : J’ai énoncé la position de la Chine hier en répondant à une question concernée. Le Département d’État américain a imposé des exigences supplémentaires aux diplomates chinois accrédités aux États-Unis et a délibérément mis des obstacles dans l’exercice de leurs activités officielles. Ils ont même prétendu arbitrairement qu’ils agissaient en réponse aux restrictions imposées par la Chine aux diplomates américains. Cela revient à rejeter sa propre faute sur autrui sans avoir la conscience tranquille. Nous ne pouvons pas nous empêcher de demander où sont ces États-Unis d’Amérique pleins de confiance. Nous exhortons les États-Unis à corriger leurs erreurs au plus tôt et à annuler immédiatement leurs mesures de restrictions à l’encontre des diplomates chinois. C’est la seule issue possible. La réciprocité compte dans la diplomatie. Nous aurons sûrement des réactions basées sur la réciprocité.

Q 5 : Le 17 octobre, le Président de la Commission européenne, Juncker, a écrit sur Twitter que l’UE et le Royaume-Uni étaient parvenus à un accord et que « c’est un accord juste et équilibré pour l’UE et le Royaume-Uni et cela témoigne de notre détermination à trouver des solutions ». Le même jour, le Premier ministre britannique, Johnson, a twitté : « Nous avons un nouveau grand accord. Le Parlement devra l’approuver samedi afin que nous puissions passer à d’autres priorités. » Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

images

R : La Chine a pris note de l’évolution positive des négociations entre le Royaume-Uni et l’UE. Nous espérons un Brexit stable et ordonné, ce qui répondra aux intérêts de l’UE, du Royaume-Uni et de toutes les autres parties et contribuera à la stabilité et au développement du monde.
Q 6 : La Malaisie a demandé de couper du film « Abominable » une scène montrant la ligne à neuf traits dans la mer de Chine méridionale. Cela fait suite à la décision du Vietnam d’interdire tout le film. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

La Malaisie a demandé de couper du film « Abominable » u15C35_SQ3201_S80_F163_2K_00975R-1920x1054 La Malaisie a demandé de couper du film « Abominable »

R : Je ne suis pas au courant de la situation spécifique que vous avez mentionnée. La position de la Chine sur la mer de Chine méridionale est cohérente et claire.
Q 7 : Un total de 14 pays ont été élus au Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies, y compris le Venezuela, à la 74e session de l’Assemblée générale des Nations unies le 17 octobre. Le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré que la Chine et la Russie avaient voté pour placer le Venezuela au Conseil des Droits de l’Homme, ce qu’ils considèrent comme une farce. « Ses membres comprennent des pays aux antécédents odieux en matière de droits de l’Homme. Ce sont parmi les raisons pour lesquelles les États-Unis se sont retirés du Conseil des Droits de l’Homme en 2018. » Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

Venezuela au Conseil des Droits de l'Hommeimage1170x530cropped

R : L’allégation des États-Unis est totalement illogique. L’élection du Venezuela au Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies est le résultat du vote des membres de l’ONU conformément au règlement intérieur de l’Assemblée générale des Nations unies. Cela reflète l’opinion générale de la communauté internationale et est légitime, légal et logique.

Quiconque qui doute de ce résultat essaie-t-il de contester l’autorité de l’Assemblée générale des Nations unies ou de défier la grande majorité des membres de l’ONU ?

Nous conseillons aux États-Unis de cesser de se poser en donneurs de leçons, de politiser les droits de l’Homme et de s’immiscer dans les affaires intérieures des autres sous le couvert des droits de l’Homme. De tels comportements ne feront que compromettre davantage leur image et leur réputation et susciteront l’opposition de la communauté internationale.

Q 8 : La première phase de la ligne de chemin de fer Nairobi-Malaba construite par des entreprises chinoises a été officiellement mise en service le 16 octobre. La Chine et Maurice ont signé un accord de libre-échange (ALE) le 17 octobre. Pourriez-vous nous donner plus de détails ?

Chemin de fer Nairobi-Mombasa, nouveau symbole de la coopération sino-africaine 2017051609332981021  Chemin de fer Nairobi-Mombasa, nouveau symbole de la coopération sino-africaine

R : La première phase du chemin de fer à voie normale Nairobi-Malaba, d’une longueur totale de 120 km, est une extension du chemin de fer Mombasa-Nairobi, au nord-ouest du Kenya. C’est un autre chemin de fer à voie normale qui a utilisé les normes, les technologies et les équipements chinois et qui a été construit avec l’assistance de la Chine. La synergie formée par les lignes Nairobi-Malaba et Mombasa-Nairobi jouera un rôle de soutien important dans la promotion du développement socio-économique du Kenya, dans l’accélération de l’industrialisation du pays et dans la promotion de l’interconnexion de l’Afrique de l’Est.

Ile-Maurice

L’ALE signé entre la Chine et Maurice est le premier accord de libre-échange signé entre la Chine et un pays africain qui couvre à la fois le commerce des biens et des services, l’investissement, la coopération économique et d’autres domaines. Il offre une garantie institutionnelle puissante pour l’approfondissement des relations économiques et commerciales entre la Chine et Maurice et joue un rôle positif dans la coopération économique et commerciale entre la Chine et l’Afrique.

ile maurice afrique  Par ailleurs, grâce à cet accord, indique-t-on, les entreprises chinoises pourront bénéficier de l’accès préférentiel de Maurice aux marchés régionaux en Afrique, tels la SADC et le COMESA; utiliser le pays com- me un centre de distribution et de valeur ajoutée; et, parallèlement, permettre aux producteurs locaux d’écouler plus de produits sur le marché chinois dans des conditions plus favorables. https://africanshapers.com/la-chine-a-signe-son-premier-accord-de-libre-echange-avec-un-pays-africain/
Je voudrais souligner qu’en tant que bon partenaire, bon ami et bon frère des pays africains, la Chine renforce toujours la coopération économique et commerciale avec eux, en fonction de leurs besoins, en participant à la construction d’infrastructures en Afrique et en les aidant à accélérer leur développement.

Actuellement, la Chine et les pays africains s’emploient à mettre en œuvre les résultats du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopéartion sino-africaine (FOCAC) et à construire conjointement « la Ceinture et la Route ».

La mise en service de la première phase de la ligne de chemin de fer Nairobi-Malaba et la signature de l’ALE Chine-Maurice, résultats de la coopération entre la Chine et l’Afrique, témoignent de la détermination des deux parties et de leurs progrès dans la réalisation d’une coopération gagnant-gagnant et d’un développement commun. Elles sont très applaudies et bien accueillies par la partie africaine.
Sommet de Beijing du FOCAC, 5b6ba065a310add1c695f28d  Photo taken on Aug 8, 2018 shows the launching ceremony of an official website (focacsummit.mfa.gov.cn) of the Forum on China-Africa Cooperation (FOCAC) Beijing Summit 2018, in Beijing, capital of China. [Photo/Xinhua] 
La Chine continuera d’œuvrer avec les pays africains pour accélérer la mise en œuvre des résultats du Sommet de Beijing du FOCAC, approfondir leur coopération dans des domaines tels que l’industrie, la construction d’infrastructures, le commerce et les investissements, et apporter plus de dividendes du développement aux pays africains et plus d’avantages concrets aux peuples de l’Afrique et de la Chine.


SOURCE/ https://www.fmprc.gov.cn/fra/xwfw/fyrth/lxjzzdh/t1709970.shtml

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s