3301 – Venezuela … Comment devenir un idiot en une seule étape facile – quel que soit votre niveau

idiotie, abruti, psychologie, bêtise, enferrer, imbécillité, sectes, opinion, avoir, raison, complotisme, théorie, complot,
A l’occasion d’une réflexion sur la lamentable tentative de prise de pouvoir de Juan Guaido et de ses « troupes » (entre 50 et 60 participants) mardi à Caracas, l’auteur a mis le doigt sur le mécanisme mental qui peut faire de chacun d’entre nous — y compris les surdiplômés — un idiot.

Personne n’est à l’abri.


Par Roberto Hernández Montoya – Entelekheia.fr – 2 MAI 2019


Discuter avec des idiots est difficile. Il faut s’abaisser à leur niveau et là, ils vous battent parce qu’ils ont de l’expérience.

Je ne sais pas qui a dit ça, ça a été attribué à une foule de gens. Vous n’aurez qu’à dire que vous l’avez lu chez moi…

Je parle de l’idiotie, même si je ne suis pas spécialiste de l’art byzantin d’être un abruti, parce que ce n’est pas une propriété intrinsèque mais un processus environnemental, c’est-à-dire que même si vous êtes une personne de talent, vous pouvez devenir un parfait crétin, il suffit de suivre la méthode. Je vous en avertis pour m’acquitter de mes obligations envers vous, alors ne venez pas dire ensuite que j’y ai manqué.

Les médias internationaux qui passent leur temps à dire pis que pendre du Venezuela ont été sidérés par la maladresse de l’escarmouche de l’échangeur Altamira

[lors de la minuscule tentative de « coup d’État » de Juan Guaido et de la poignée de déserteurs avec qui il se proposait de prendre le contrôle du pays, NdT].

C’est que l’imbécillité donne le vertige.

Chez moi au moins. Parce qu’au début on ne la comprend pas, mais regardez Macri, Bolsonaro, Abascal, Duque, Trump, dont je n’ai pas à disséquer l’imbécillité parce qu’elle est évidente. Ah, Capriles, Rosales, Fox, Bush…. Et il y en a plus parce que l’extrême droite* en possède une pépinière inépuisable.

Et parce que, de plus, l’imbécillité ne connaît pas de limites.

On ne doit rien tenir pour acquis sur soi-même, parce que n’importe qui peut devenir un imbécile. Il suffit de s’enferrer dans une opinion indéfendable ou une démarche débile, comme quand on essaie de justifier une infidélité avec des excuses qui tombent les unes après les autres comme des dominos et qu’il faut inventer des alibis de plus en plus absurdes, c’est-à-dire, des alibis d’imbécile.

C’est à ne pas confondre avec le terme scientifique « idiot », aujourd’hui remplacé par « arriéré mental », qui est un état provoqué par des causes diverses étudiées par la médecine. Je ne fais pas référence à cela, ni aux carences intermédiaires des personnes intellectuellement faibles.

Je fais référence à un phénomène plus insidieux que l’on pourrait appeler contexte, résonance, cadre symbolique, je ne sais pas encore quel nom opératoire lui donner, mais que je vais essayer d’expliquer dans les quelques phrases qui me restent avant de terminer cet article.
C’est ce cadre qui explique, entre autres, le prodigieux phénomène qui consiste à voir des gens intelligents, titulaires d’un diplôme de troisième cycle, dire que le Venezuela est envahi par Cuba ou que les ampoules à économie d’énergie sont utilisées par les services de renseignements cubains pour nous espionner.

Ou pour tenter l’absurde escarmouche du 30 avril à Caracas.

Ma compatriote, la géopoliticienne mexicaine Ana Esther Ceceña était stupéfaite de voir à quel point les impérialistes américains et leurs séides peuvent être aussi ineptes que ses garçons de courses vénézuéliens.

Et c’était mon grain de sel sur ce sujet si distingué.

Traduction Entelekheia
Photo Beatrice Poschenrieder/Pixabay

*Note de la traduction : Quand un Latino-Américain parle d’extrême droite, il se réfère soit à des partis ou des groupes locaux de droite dure souvent meurtriers, comme en ce moment les escadrons de la mort qui terrorisent la population en Colombie, soit aux Américains qui organisent et financent des révolutions colorées, des actions terroristes ou des coups d’Etat en Amérique du Sud à partir de leurs bureaux de Washington. Un exemple récent ici.

Paru sur Misión Verdad sous le titre Discutir con idiotas


source/ http://www.entelekheia.fr/2019/05/02/comment-devenir-idiot-en-une-seule-etape-facile/

Une réflexion au sujet de « 3301 – Venezuela … Comment devenir un idiot en une seule étape facile – quel que soit votre niveau »

Les commentaires sont fermés.