2757 – Commerce Mondial … Discussions entre Chine-USA + 2 articles … Accord ou Sanctions ??

1/- Début des discussions commerciales Chine-États-Unis à Beijing …03/05/2018

2/- Les exportations des États-Unis vers la Chine ont atteint un nouveau record (rapport) – 02/05/2018

3/- La force de la Chine, moteur de l’économie mondiale (rappel de janvier 2017)

usa chine commerce aeea057d-fe48-4401-b942-a670d89a0548

1/- Début des discussions commerciales Chine-États-Unis à Beijing …03/05/2018

French.china.org.cn | Mis à jour le 03. 05. 2018

La Chine et les États-Unis tiendront jeudi et vendredi des discussions sur les questions commerciales et économiques à Beijing, marquant la première réunion de haut niveau depuis l’escalade du conflit commercial bilatéral en mars.

CHINE le vice-Premier ministre Liu He 2018-03-05t053036z_751795280_rc1ecc5deb40_rtrmadp_3_china-parliament  le vice-Premier ministre Liu He

Le ministère chinois du Commerce a annoncé mercredi qu’une délégation états-unienne conduite par le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, en visite en tant qu’envoyé spécial du président états-unien Donald Trump, échangerait sur les questions économiques et commerciales entre les deux pays avec le vice-Premier ministre Liu He, également membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

La délégation états-unienne comprend également

  • le secrétaire au Commerce Wilbur Ross,
  • le représentant au Commerce Robert Lighthizer,
  • Larry Kudlow, principal conseiller économique du président Trump,
  • et Peter Navarro, assistant du président pour la politique commerciale et manufacturière.

CHINE Hua Chunying, 547c177fb8fc579845dd667756f60702  Hua Chunying, 

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré mercredi qu’il était dans l’intérêt des deux pays de résoudre leurs différends et de maintenir la stabilité globale des relations commerciales bilatérales via la négociation.

Si l’on prend en compte la taille des économies chinoise et états-unienne ainsi que la complexité de leur relation, il n’est peut-être pas réaliste de s’attendre à une réunion qui résoudra tous les problèmes, a-t-elle ajouté lors d’un point de presse.

Les experts restent « prudemment optimistes » quant à ces discussions commerciales, et ce même si l’administration Trump a déjà menacé d’imposer des droits de douane sur près de 150 milliards de dollars d’importations chinoises alors que la Chine a promis de riposter avec des mesures contre les exportations états-uniennes si Washington mettait en œuvre ce plan.

CHINE Chen wenling, Chief Economist under China Center for International Economic Exchanges, Director of Comprehensive Research Department under Research Office .201701201039352470  Chen wenling, Chief Economist under China Center for International Economic Exchanges, Director of Comprehensive Research Department under Research Office .

Chen Wenling, économiste en chef au Centre chinois pour les échanges économiques internationaux, a déclaré que les sujets abordés ne se limiteraient certainement pas au commerce, car les États-Unis veulent également promouvoir leur stratégie « America First » en limitant la capacité de la Chine à attirer des investissements directs étrangers.

« Les États-Unis sont également très préoccupés par les mises à niveau industrielles, les transferts de technologie, les taux de change, les flux de talents et la protection de la propriété intellectuelle de la Chine », a ajouté Mme Chen.

 

« La position ferme de la Chine a incité M. Trump à envoyer tous ses hauts responsables économiques pour des négociations commerciales afin d’éviter une nouvelle escalade ou une guerre commerciale », a affirmé Xue Rongjiu, directeur adjoint de la Société chinoise pour les études de l’OMC, organisme basé à Beijing.

CHINE Zhang Monan 20180324123009552796085             Zhang Monan

Zhang Monan, chercheur au Centre chinois pour les échanges économiques internationaux, a déclaré que la quo-dépendance de la Chine et des États-Unis était une relation très réactive.

« Quand un pays change les termes de l’engagement, l’autre, se sentant méprisé, répond habituellement de la même manière », a indiqué M. Zhang.

source/http://french.china.org.cn/business/txt/2018-05/03/content_51094897.htm


2/- Les exportations des États-Unis vers la Chine ont atteint un nouveau record (rapport)

Par : LIANG Chen – French.china.org.cn | Mis à jour le 02-05-2018

Les exportations des États-Unis vers la Chine ont progressé plus vite que leurs exportations vers le reste du monde, selon un rapport publié lundi par le Conseil sino-américain des affaires (USCBC – U.S.-China Business Council).

Les États-Unis ont exporté près de 128 milliards de dollars de marchandises vers la Chine en 2017, plus que jamais auparavant, faisant de la Chine le troisième plus grand marché d’exportation des États-Unis derrière le Canada et le Mexique, selon le rapport annuel 2018 de l’USCBC. Les exportations états-uniennes de biens vers la Chine avaient auparavant légèrement diminué en 2015 et en 2016.

Pour les exportations de services des États-Unis, la Chine est devenue un marché important et est pratiquement ex-æquo avec le Canada en tant que deuxième plus grand marché avec près de 53 milliards de dollars.

USA USCBC President John Frisbie      John Frisbie

« Malgré les barrières commerciales qui entravent l’accès au marché, les exportations états-uniennes vers la Chine continuent de contribuer à la croissance économique des Etats-Unis »,

a déclaré John Frisbie, président de l’USCBC, qui représente plus de 200 entreprises états-uniennes en Chine.

« Les exportations vers la Chine soutiennent 1 million d’emplois états-uniens par an dans un large éventail d’industries »,

a indiqué M. Frisbie dans un communiqué de presse.

Aux États-Unis, 49 Etats ont augmenté leurs exportations de biens vers la Chine au cours de la dernière décennie, avec 17 États ayant connu une croissance à trois chiffres.

Selon le rapport, chaque État a connu une croissance à trois chiffres de ses exportations de services vers la Chine au cours de la dernière décennie, avec 31 États ayant connu une croissance des exportations de services de plus de 300%.

Le rapport montre que les exportations états-uniennes de biens vers la Chine ont augmenté de 86% au cours de la dernière décennie, contre seulement 21% dans le reste du monde.

Au cours de la décennie 2007-2016, les exportations de services des États-Unis vers la Chine ont elles augmenté de 12%, contre une baisse de 0,6% dans le reste du monde.

Aux États-Unis, la Chine figure parmi les cinq premiers marchés d’exportation de biens et de services pour la plupart des Etats. En 2017, la Chine a été le premier marché d’exportation de biens pour cinq États et parmi les cinq premiers marchés pour 46 États. Dans les exportations de services, la Chine était le premier marché pour 18 États en 2016, et un des cinq premiers marchés pour l’ensemble des 50 Etats, selon le rapport.

  • En 2017, 30 États ont exporté pour plus de 1 milliard de dollars de biens vers la Chine
  • et 15 États ont exporté plus de 1 milliard de dollars vers la Chine en 2016.
  • En 2008, seuls 21 États avaient exporté plus de 1 milliard de dollars vers la Chine,
  • et seulement trois États avaient exporté plus de 1 milliard de dollars de services vers la Chine en 2007.

Treasury Secretary Steven Mnuchin Speaks On Tax Reform At The Newseum  Treasury Secretary Steven Mnuchin

Ce rapport a été publié quelques jours avant que le secrétaire états-unien au Trésor, Steven Mnuchin, dirige une délégation en Chine pour des négociations commerciales visant à atténuer les tensions croissantes déclenchées par les mesures tarifaires unilatérales des États-Unis.

Les États-Unis ont annoncé et menacé de mettre en place des droits de douane sur près de 150 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine à la suite d’une enquête menée en vertu de l’article 301 sur les politiques et les pratiques chinoises en matière de propriété intellectuelle. La Chine a annoncé des droits de douane qui seraient appliqués en représailles et a promis de se battre jusqu’au bout.

Beaucoup en Chine, aux États-Unis et ailleurs dans le monde s’inquiètent des conséquences dévastatrices d’une éventuelle guerre commerciale ou de représailles majeures entre les deux plus grandes économies du monde.

Le président états-unien Donald Trump a annoncé la semaine dernière qu’il allait envoyer une délégation à Beijing, pour un voyage qu’il a décrit comme ayant « une très bonne chance de conclure un accord ».

La Maison Blanche a annoncé lundi que la délégation états-unienne comprendrait

  • M. Mnuchin,
  • le secrétaire états-unien au Commerce Wilbur Ross,
  • le représentant états-unien au commerce Robert Lighthizer,
  • le directeur du Conseil économique national de la Maison Blanche Larry Kudlow,
  • le conseiller commercial de la Maison Blanche Peter Navarro,
  • l’ambassadeur états-unien en Chine Terry Branstad,
  • ainsi que l’assistant du président pour les affaires économiques internationales Everett Eissenstat.

Dans une interview sur Fox News diffusée lundi matin, M. Mnuchin s’est dit « prudemment optimiste » concernant ses prochaines réunions en Chine jeudi et vendredi.

Il a indiqué qu’il ne voulait pas prédire ce qui allait se passer ou non pendant le voyage. « Nous allons y aller et nous aurons des discussions très franches », a-t-il ajouté.

M. Mnuchin a noté que les déséquilibres commerciaux et les droits de propriété intellectuelle feraient partie des sujets à évoquer.

M. Trump a constamment blâmé les partenaires commerciaux des États-Unis, en particulier la Chine, pour les déficits commerciaux de son pays, tandis que la plupart des économistes pensent qu’ils sont principalement causés par les politiques fiscales états-uniennes, les faibles taux d’épargne, le rôle du dollar états-unien en tant que monnaie de réserve mondiale ainsi que le plan de réduction fiscale de M. Trump.

« J’espère que nous ferons des progrès significatifs. Nous allons progresser », a affirmé M. Mnuchin.

chine Hua Chunying, née en avril 1970 à Huai'an, est une femme politique chinoise china-1495203898  Hua Chunying

La Chine a accueilli favorablement la visite de la délégation états-unienne. La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré vendredi dernier que « nous sommes prêts à mener des négociations avec les États-Unis sur la base du respect mutuel et de l’égalité ».


Source:french.china.org.cn/http://french.china.org.cn/foreign/txt/2018-05/02/content_51082151.htm

3/- La force de la Chine, moteur de l’économie mondiale

chine Tianjin (nord de la Chine);2a545945-ec88-4636-898b-c367695723de Tianjin (nord de la Chine)

Mis à jour le 17-01-2017 – Par  Laura – French.china.org.cn – ÉCONOMIE

La croissance de l’économie chinoise s’est assagie et pourtant, ce pays en développement qui compte 1,3 milliard d’habitants continue de constituer un immense marché de consommation et un potentiel irremplaçable de croissance pour la reprise de l’économie mondiale.

Toutes les 60 secondes, la Chine importe pour 3,2 millions de dollars de marchandises.

Sur 10 produits exportés dans le monde, 1 était destiné à la Chine. Si chaque Chinois achetait pour 100 dollars de produits ou services dans votre pays chaque année, cela représenterait une opportunité d’affaires de 130 milliards de dollars. Intéressant, non ?

 

CHINE 0019b91ec98119e7f00001


source/http://french.china.org.cn/business/txt/2017-01/17/content_40119608.htm

2 réflexions au sujet de « 2757 – Commerce Mondial … Discussions entre Chine-USA + 2 articles … Accord ou Sanctions ?? »

  1. Liens, articles, débats toujours très intéressant. Il semble y avoir une coquille dans le schéma proposé en bas de cette page dans la partie PIB nominal.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.