2115 – Peut-on retrouver le plein-emploi et le goût du bonheur ?

 

Ajoutée le 4 août 2017 – durée 51:45

Liêm Hoang-Ngoc est maître de conférences à l’Université de Paris 1.

Cette conférence d’ouverture des Rencontres Déconnomiques revient sur l’occasion offerte, mais manquée, d’opter, lors de l’élection présidentielle, pour une politique de relance de l’économie orientée vers la transition écologique et la redistribution des richesses.

Combinée à la réduction du temps de travail, ce type de politique permettrait, moyennant la consolidation de notre modèle social, de renouer avec un plein-emploi porteur de droits sociaux étendus et d’une réconciliation de l’être humain avec la nature.

Jeunesse et études
Né à Saïgon, Liêm Hoang-Ngoc arrive en France en 1968 avec ses parents qui s’installent à Amiens. Après le lycée Louis-Thuillier à Amiens, il intègre l’université de Picardie puis l’université Panthéon-Sorbonne où il obtient un doctorat en sciences économiques. Entre 1992 et 1994, il est chercheur à l’Institut de recherches économiques et sociales. Il est nommé maître de conférences à l’université Panthéon-Sorbonne en 1994 et est membre du laboratoire Matisse (unité mixte de recherche du Centre d’économie de la Sorbonne, Paris I – CNRS). Il soutient sa thèse d’habilitation à diriger des recherches en 2003.
Carrière d’économiste
En 1996, il est l’un des initiateurs de l’« appel des économistes pour sortir de la pensée unique ». Il est le fondateur de l’éphémère revue Pétition en 1998. Il participe à la fondation d’ATTAC comme membre du conseil scientifique. En 2008, Il fait partie des animateurs du club de pensée « La Forge », initié par Noël Mamère et Benoît Hamon et est chroniqueur économique sur France Inter.
En 2000 il est membre de la mission interministérielle pour la célébration de la loi de 1901.
Il est aussi présent dans les médias en contribuant depuis 2003 à la rubrique « à contre-courant » de Politis et en 2008 il a été chroniqueur économique sur France Inter, en binôme avec Bernard Maris pour la rubrique de h 50 « l’autre économie ».

plus d’information sur / https://fr.wikipedia.org/wiki/Li%C3%AAm_Hoang-Ngoc

Note Sans a priori – retraite à 60 ans , sécurité sociale, plein emploi et la faisabilité  … à partir de  38 minutes … il faut quand même tout écouter …sur le RSA à 47 mn ça décoiffe !

Une réflexion au sujet de « 2115 – Peut-on retrouver le plein-emploi et le goût du bonheur ? »

  1. « une politique …. orientée vers la transition écologique et la redistribution des richesses. »
    OK dans le principe. Mais vu que ce serait contraire aux intêrets du grand capital et que les élections sont accaparées par ses agents, autant pisser dans un violon.
    Je trouve plus crédible la promesse de 2 salades pour le prix d’une.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.