2080 – Faut-il craindre une « crise bancaire majeure » en Europe ? Jacques Sapir & Laurent Denize, le 11/08/2017

2017.08.15

août 11, 2017 – Note sans a priori  … au besoin pour voir les 2 vidéos, allez sur  http://leseconoclastes.fr/2017/08/faut-craindre-crise-bancaire-majeure-europe/

Jacques Sapir

Jacques Sapir VS Laurent Denize

Faut-il craindre une « crise bancaire majeure » en Europe ?

Quid de la croissance en France ?



 

Les Econoclastes

 

Parce que nous sommes convaincus qu’une société qui se construit
sans donner les moyens à ses citoyens de contribuer à la définition de ses fondations
ne peut que provoquer des ruptures de plus en plus violentes,
des relations humaines plus chaotiques et  une ruine certaine.

Convaincus individuellement par ce principe, nous avons décidé de créer la communauté des Econoclastes pour réfléchir ensemble et vous faire part -à la lumière de nos expériences de terrain sur les 5 continents- de nos évaluations des politiques économiques mises en place, non seulement en France et chez nos principaux partenaires mais au-delà.
Nous étudierons leurs interactions et les conséquences que celles-ci auront sur vos vies et vos patrimoines. Nous vous proposerons des alternatives, des projets et des débats. Nous serons une force de proposition en ébullition constante.

Les Econoclastes dans les grandes lignes

Sans entrave conceptuelle, en toute indépendance d’esprit

Convaincus que l’innovation ne peut naître que du débat contradictoire, nous confronterons les idées sans a priori, sans arrière-pensée, sans dogme, sans tabou et sans pression d’aucune sorte. Un principe sera notre : aucune idée, si elle repose bien sur des arguments factuels, ne sera balayée sans l’avoir sérieusement analysée au préalable.

Multidisciplinaire

Depuis 15 ans, des experts de plus en plus pointus dans leur domaine mais devenus incapables de faire preuve d’intelligence globale ont, par leur vision étriquée voire sectaire, entrainé des crises économiques et sociétales de plus en plus violentes.
Conscients des liens de causalité et des interactions qui existent entre toutes les disciplines, nous n’en exclurons aucune : économie, géopolitique, démographie, sociologie, analyse financière… c’est en faisant dialoguer ces domaines entre eux que nous pourrons vous proposer des grilles de lecture synthétiques et solides afin de mieux comprendre. Simplifier c’est falsifier, c’est en conjuguant les points de vue que l’on peut relever le défi de l’extrême complexité de notre époque.

Anti-consensus

Nous ne serons pas en opposition systématique à la pensée unique « par posture », nous n’aurons simplement pas peur de réfuter, en toute indépendance, une thèse acceptée par tous comme véridique -ou sans alternative- mais qui nous apparait fallacieuse une fois analysée avec rigueur. Le consensus tue la réflexion

Vecteur de débats

Nous vous apporterons des pistes de réflexion pour vous faire passer du rôle de spectateur de la vie publique à celui d’acteur. En toute humilité, nous ne chercherons qu’à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Nous n’assénerons pas de vérités. Le consensus tue la réflexion.

Force de proposition

Soucieux de vous mettre dans les meilleures conditions possibles pour vous permettre de construire vos propres convictions, nous jouerons le rôle de facilitateurs. Faisant le constat que les informations auxquelles vous avez accès sont trop souvent de médiocre qualité ou résultent plus du commentaire que de l’analyse, nous décrypterons pour vous la masse d’informations qui nous parvient quotidiennement. Nous pratiquerons le tri, la hiérarchisation et la synthèse pour y voir plus clair.

source/ http://leseconoclastes.fr/category/videos-des-econoclastes/100-econoclastes/