2001 – Brèves d’Europe début juillet 2017

 

Italie. Le parti démocrate a perdu de nombreuses mairies au profit de la droite : Gênes, La Spezia, l’Aquila, Sesto San Giovanni (Lombardie) ou Pistoia (Toscane), des bastions de gauche. C’est le résultat d’une alliance entre le centre-droit, les postfascistes et les régionalistes. Dans cette affaire le Mouvement 5 étoiles est absent. Mais cela n’augure rien des alliances à venir.

Norvège. Des centaines de Norvégiens ont mis la main à la poche pour réparer une formation géologique de forme phallique surnommée « Trollpikken » (« le pénis du troll »), située dans le sud-ouest du pays. Tout indique qu’elle a été tranchée net par des inconnus. La police a ouvert une enquête.

Grèce. 839 056, c’est le nombre de citoyens grecs menacés d’une saisie de leurs biens cette année, soit près de 10 % de la population, en raison des prêts toxiques accordés par les banques.

Italie. En l’espace de vingt ans, le poids pris par la Mafia dans l’économie italienne n’a cessé d’enfler. La criminalité violente a cédé le pas à une délinquance en col blanc estimée, selon les sources, à 10 % du PIB du pays. L’économie parallèle gérée par la Mafia est toujours plus prospère. En 2013, la ‘Ndrangheta calabraise aurait généré un chiffre d’affaires supérieur à ceux de McDonald’s et Deutsche Bank réunis. La « Mafia SA » asphyxie le monde de l’entreprise en l’écrasant de 100 milliards d’euros de prélèvements illégaux (usure, extorsions), soit 7 % du PIB.

Vatican. Le pape François va faire adopter une nouvelle constitution qui remplacera Pastor Bonus édictée par Jean-Paul II en 1988. Il ne s’agit rien moins que de démocratiser l’Église et de faire partager le pouvoir avec les 2 500 évêques du monde entier. Et surtout minimiser le pouvoir des Italiens et des Européens. D’où la nomination de cardinaux exotiques.

De fait, le pape François valide la réalité d’aujourd’hui qui fait que l’Église est nettement moins active en Europe que dans le reste du monde et notamment dans ce que l’on appelait hier encore le Tiers-monde. « En fait, nous allons dans la direction de la collégialité et de la synodalité pour l’Église catholique », avoue Mgr Rodriguez Maradiaga, archevêque de Tegucigalpa (Honduras), très proche du pape.

Allemagne. La chancelière allemande, Angela Merkel, s’est prononcée, mardi 27 juin, en faveur de la reprise des négociations entre l’Union européenne et les États-Unis pour un accord de libre-échange, actuellement au point mort.

La légalisation du mariage homosexuel en Allemagne se précipite avec un feu vert des députés attendu dès vendredi mais elle provoque au passage une crise au sein de la coalition gouvernementale d’Angela Merkel.

Angela Merkel a été prise de vitesse après avoir abandonné lundi son opposition de principe à l’union des personnes de même sexe et autorisé ses élus à voter librement, « en conscience », sur la question.

Russie. La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a commenté les affirmations de son homologue américaine, Heather Nauert, sur la soi-disant préparation par Damas d’une nouvelle attaque chimique.

« Nous savons que dans le passé, le régime de Bush, pour réaliser une agression militaire contre l’Irak, avait falsifié les faits quant à l’existence dans ce pays de l’arme d’extermination massive contre son propre peuple. Cela suscite de sérieux doutes », a écrit la diplomate russe.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prêts à nous aider ; il faut dire qu’ils sont très sollicités par les medias institutionnels… et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertés et eux, c’est assez incompatible !… En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.


source/ https://eurolibertes.com/geopolitique/martel-tete-2/