1737 – Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 10 avril 2017

2017.04.11 ONU NY headquater

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Égypte

Une déclaration a été communiquée au nom du Secrétaire général dans laquelle il a condamné les attentats perpétrés hier contre deux églises coptes en Égypte.  Il a exprimé sa profonde sympathie et présenté ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au Gouvernement et au peuple de la République arabe d’Égypte.  Le Secrétaire général a souhaité un prompt rétablissement aux blessés et espéré que les auteurs de cet acte terroriste atroce seront rapidement identifiés et traduits en justice.

Ce matin, le Secrétaire général a parlé au Représentant permanent de l’Égypte pour présenter ses condoléances et il s’apprête de la même façon à écrire au Président Al Sisi.

Syrie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a informé qu’un convoi humanitaire interorganisations de l’ONU et du Croissant-Rouge arabe syrien avait fourni samedi une aide nécessaire à la survie de 35 000 hommes, femmes et enfants syriens, dont des denrées alimentaires, de l’eau, des produits d’hygiène et de santé, dans les villes difficiles à atteindre de Yalda, Babila et Beit Sahm, dans la zone rurale de Damas.  Malheureusement, quelques articles de chirurgie ont été enlevés du convoi.

Le dernier convoi interorganisations à avoir atteint cette zone remonte au 5 mai 2015, il y a presque deux ans. 

Entre-temps, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) prévoit de livrer, dans les semaines à venir, et dans le cadre d’une opération séparée, une aide correspondante aux réfugiés palestiniens dans la zone.  

L’ONU continue de demander un accès inconditionnel, sans entrave ni restriction aux cinq millions de personnes environ qui se trouvent dans des zones difficiles à atteindre et dans des lieux assiégés à travers la Syrie.

S’agissant de la ville d’Atabaqa dans la province de Raqqa, l’ONU est très préoccupée par la sécurité et la protection de plus de 30 000 civils à la suite des informations faisant état d’opérations militaires.

Les civils se trouvent encore dans la ville où ils font face à la détérioration de leurs conditions de vie, et des conditions humanitaires, sanitaires et sécuritaires.  Depuis plus de 20 jours, il n’y a ni eau, ni électricité dans la ville.  Les combats et l’insécurité autour de la ville affectent également ceux qui essayent de partir.  L’ONU rappelle à toutes les parties aux combats à Raqqa qu’elles sont obligées de protéger les civils en vertu du droit international humanitaire.

Iraq

Le personnel humanitaire de l’ONU en Iraq informe que les déplacements depuis l’ouest de Mossoul continuent d’augmenter, quelque 17 000 personnes ayant fui la zone au cours du week-end.

Plus de 280 000 personnes originaires de l’ouest de Mossoul ont été déracinées depuis le début de l’opération militaire lancée fin février.  Au total, 352 000 personnes ont été déplacées par les combats dans l’est et l’ouest de Mossoul.

Les partenaires humanitaires continuent de travailler nuit et jour pour répondre à l’afflux quotidien de personnes déplacées.  Il y a suffisamment de places pour accueillir immédiatement quelque 36 000 personnes, et des sites supplémentaires sont en cours d’élargissement et de construction, comme le nouveau camp à Hamam al Alil, au sud de Mossoul, qui doit ouvrir demain.

D’après un rapport conjoint sur la sécurité alimentaire, publié aujourd’hui par le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Gouvernement iraquien, plus de la moitié des familles iraquiennes sont menacées par l’insécurité alimentaire et ne sont pas en mesure d’absorber des chocs supplémentaires, tels un conflit ou une augmentation du prix des aliments de base.

Le rapport, élaboré avant l’offensive récente de Mossoul, représente l’une des études techniques sur la sécurité alimentaire les plus solides jamais conduites en Iraq.  Il met en garde contre des niveaux de vulnérabilité sans précédent.

Malala

Aujourd’hui, le Secrétaire général nomme Malala Yousafzai Messagère de la paix des Nations Unies, notamment pour l’éducation des filles.

Mme Yousafzai est une ambassadrice mondiale pour l’éducation des filles et lauréate du prix Nobel de la paix.

Elle deviendra le plus jeune Messager de la paix des Nations Unies jamais nommé et le premier désigné par ce Secrétaire général.

Sa nomination a lieu cet après-midi à 15 h 15 dans la salle du Conseil de tutelle et est suivie d’une conversation entre le Secrétaire général, Mme Yousafzai et de jeunes représentants du monde entier, venant de pays comme l’Afghanistan, le Pakistan et la Syrie, entre autres.  Beaucoup d’entre eux sont issus de la première ou de la seconde génération d’immigrés ou de réfugiés aux États-Unis.

La cérémonie est retransmise sur webtv.un.org, ainsi que sur la page Facebook de l’ONU et la chaîne YouTube.

Hongrie

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a demandé une suspension temporaire de tous les transferts des demandeurs d’asile vers la Hongrie et en provenance d’autres États européens, conformément au Règlement de Dublin.

D’après le HCR, la situation des demandeurs d’asile en Hongrie a empiré depuis l’entrée en vigueur, le 28 mars, d’une nouvelle loi prévoyant leur détention obligatoire. 

Conférences de presse demain

Demain, à 11 heures, les missions permanentes de l’Argentine et de la Mongolie lanceront le rapport annuel d’Amnesty International sur « Les condamnations à mort et les exécutions 2016 ».

À 11 h 30, le Président de l’Assemblée générale, M. Peter Thomson, et le Bureau du Maire de la ville de New York présenteront la Conférence sur les océans et le Festival mondial des océans qui se tiendront du 5 au 9 juin prochain.

Tableau d’honneur

L’Éthiopie et Haïti sont, aujourd’hui, les soixante-dix-huitième et soixante-dix-neuvième États Membres à s’être acquitté totalement de leur contribution au budget de l’ONU.


source/ https://www.un.org/press/fr/2017/dbf170410.doc.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s