1591 – Merci DECODEX…

2016-12-02-jacques-sapir-xvmcfbd1ade-b8a1-11e6-8d03-8903087c71bf

Je dois ici confesser une erreur. Et je le fais en toute humilité. L’application « Decodex » lancée à sons de trompes par Le Monde n’était pas une opération d’auto-promotion de ce journal. J’avais pu me laisser induire en erreur par le fait qu’apparaissaient en vert, donc en lectures réputées comestibles, toutes les publications associées au Monde. J’avais pu penser qu’il s’agissait d’une attaque hystérique contre le pluralisme de la pensée, d’une tentative aussi sotte que grossière pour « certifier » la vérité, comme si cette dernière pouvait tomber sous copyright.

Bref, j’avais pu dire des choses peu agréables pour les auteurs de cette opération, comme dans l’interview réalisé par RT (en anglais) : https://www.rt.com/viral/376488-fake-news-crackdown-facebook-google/

En réalité, il s’agissait d’une opération visant à renforcer le pluralisme de la presse en assurant une promotion gratuite aux sites classés « orange » (comme c’est le cas pour RussEurope) ou en « rouge », comme c’est le cas pour le blog d’Olivier Berruyer Les Crises.

Je m’en suis rendu compte en regardant les statistiques de mon carnet. En effet, Decodex a été rendu publique le 1er février. En regardant les résultats depuis (jusqu’au 11 février) et en les comparant avec ceux d’avant on obtient donc les résultats suivants :

Période

Nombres de connexions

Nombre de notes publiées

Nombre de connexions/notes

Nombre de connexions/jour

Du 12/01 au 31/01

154.172

19

8114,3

7708,6

Du 21/01 au 31/01

87.903

11

7991,2

7991,2

Du 01/02 au 11/02

102.044

7

14577,7

9276,7

Accroissement par rapport à la période 12-31 janvier

79,70%

20,3%

Accroissement par rapport à la période 21-31 janvier

82,40%

16,10%

On constate que par rapport aux 20 jours ayant précédé la publication de Decodex, le nombre de connexions a augmenté de 20% et par rapport aux 11 jours ayant précédé cette publication, de 16%. Cependant, rapporté au nombre de notes installées dans les périodes considérées (19 pour les 20 derniers jours de janvier, 11 pour les 11 derniers jours, et 7 pour les 11 premiers jours de février) le nombre de connexions a augmenté de 79,7% pour la première période et de 82,4% pour la seconde.

Je me doutais bien de quelque chose depuis que le 3 février le nombre de connexions avait subitement grimpé à plus de 15000…Mais, maintenant, j’en ai la confirmation.

Je tiens donc à exprimer mes plus chaleureux remerciements à l’équipe de Decodex qui – certainement « à l’insu de son plein grès » – m’a fait cette belle publicité, et indirectement à l’ensemble du portait Hypothèses.

Il reste à savoir si un effet inverse ne s’est pas manifesté pour les publications classées en « vert ». Et je suis sûr que les auteurs de Decodex auront à cœur de nous en tenir au courant…Ou alors, ils se révèleraient de biens mauvais joueurs…


source/ http://russeurope.hypotheses.org/5692

Une réflexion au sujet de « 1591 – Merci DECODEX… »

  1. Je pense que vous êtes trop indulgent envers ce machin, qui ne déroge pas une fois de plus à la règle avec les toutes les inventions anti presse libre de la gauche libérale. Il est tout de même remarquable de voir avec quelques sites de l’information alternative non proche de idées des médias mainstream qu’ils sont systématiquement taxés de site propageant les fausses informations. Tenez: que France 24, autant site de propagande gouvernementale française (voir des tonnes et des tonnes de fausses informations diffusées sur la Syrie) que Sputnik pour la Russie soit taxée de média fiable en dit long sur les intentions des créateurs de cet outil. oh là là!! comble des combles, on peut comprendre qu’ils n’aient pas encore étudié le site africeleb.com, ça se comprend mais CNN disons c’est un peu gros qu’en même, avouons-le!! et le Washington post? il me revient pourtant qu’au terme de la dernière élection américaine, par l’une des voix autorisées de ce journal, nous avons appris que l’information y était dévoyée. œuvre encore très imparfaite. la faute première c’est qu’il y a une trop forte intervention humaine dans le processus. En attendant, permettez que nous nous chargeons de la façon par laquelle nous allons nous informer.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.