1567 – Au nom de la France…

Au nom de la France…

Capture d’écran 2017-02-05 à 17.21.52.png

Inutile d’être membre du parti Les Républicains ou fillioniste pour résister à la curée organisée autour de François Fillon et des siens.

S’attaquer de la sorte à un homme au nom d’une éthique de circonstance, révèle surtout ce dont la nature humaine est capable.

On l’avait découverte à l’œuvre, cette même nature humaine, lors de la chute de DSK.

Sans avoir jamais apprécié l’ancien directeur du FMI, j’avais réagi à la surexposition médiatique qui avait suivi son arrestation à New-York. Ce n’est pas moins d’une vingtaine de sujets de ce blog que j’avais consacrés à cette affaire.

Car aussi différente soit-elle que celle qui vise François Fillon, elle avait montré la même vindicte, la même haine, le même acharnement à lyncher.

Si chaque campagne d’élection présidentielle doit présenter son lot de morale pour plomber une candidature, la politique a de quoi se réjouir! Elle a placé à l’Élysée François Hollande en lutte contre celui qu’il désignait comme son adversaire:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/07/15/l-adversaire-d…

Elle œuvre, en ce moment, pour y installer celui qui se brise la voix au nom de la France, de la République et de l’Europe.

05.02.2017  Bonjour, Ce blog est édité par Hélène Richard-Favre. Je vous remercie de votre visite et des commentaires que vous rédigerez sous mes billets. Merci de respecter les règles fixées par la Tribune de Genève qui nous héberge: soyez courtois, concis, pertinent et signez vos commentaires!

 

Une réflexion au sujet de « 1567 – Au nom de la France… »

  1. Organiser la curée contre Fillon pour faire monter Macron et user de la plus parfaite mauvaise foi pour déglinguer le FN, voilà bien le programme de nos chers journaleux.. et dire qu’ils pensent lutter contre l’extrême droite en agissant ainsi, cela me semble mal parti. Sont ils assez bêtes pour ne pas se rendre compte qu’ils leurs donnent des voix, au contraire !… L’ ‘enjeu de ces élections de 2017 consistant uniquement à savoir qui va battre MLP au deuxième tour, on prend toute la mesure des dégâts occasionnés à nos grands partis traditionnels après le passage de Sarko et Hollande, et de leurs sbires, Guéant, Cahuzac, Thevenoux et consort.
    Nous,le peuple d’en bas, les petits, les sans grade, vivons dans la frustration politique la plus absolue devant le manque de sévérité de notre justice face à tous ces abus , et on voudrait en haut lieu qu’on soit raisonnable , et bien moi je dis que c’est raté, et un proche avenir nous le dira sans doute!

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.