1395 – Avec la victoire d’Assad à Alep …

2016-12-11-bachar-sa-femme-15401029_1160669080668742_8940658832694886929_n

Mon texte n’est pas long; mais j’ai complété le tableau avec un post de quelqu’un qui a vécu 7 ans en Syrie


Par Andrew Farr  lr 10.12.2016


Avec la victoire d’Assad à Alep, voici quelques informations qui j’espère vous permettront de mieux comprendre qui gagne la guerre civile en Syrie.

La famille Assad est Alawid, une forme très tolérante de l’Islam.

La société Syrienne est très proche de la notre, les femmes ne portent pas le voile et peuvent étudier comme les hommes.

La Sharia est déclarée anticonstitutionnelle.

A peu près 10% de la population est Chrétienne (de nombreux évêques ont attiré l’attention sur le fait que les rebelles assassinent les chrétiens. D’ailleurs dans les pays voisins la population chrétienne est moins de 1% dû à l’intolérance religieuse). Les chrétiens sont parfaitement intégré dans la vie syrienne. Historiquement 5 papes nous viennent de Syrie. La tolérance religieuse est unique dans la région.

La Syrie était prospère et paisible avant que l’occident ne veuille y amener la démocratie avec l’aide du Qatar et de l’Arabie Saoudite.

La Syrie est opposé au Sionisme et soutient la création de l’état de Palestine. Assad est en dispute à la Haye pour un gisement de pétrole syrien dans les territoires occupés par Israël en 1967 sur le plateau du Golan syrien.

Le peuple et gouvernement Syrien sont propriétaire des compagnies pétrolières qui exploitent un gisement d’un milliard de tonnes de pétrole (250 000 Millions de baril).

La Syrie est au croisement entre L’Iran et la Mer Méditerranée et elle s’est déclarée ouverte à un pipeline iranien qui éviterait à l’Iran de passer par le Golf Persique pour attendre la méditerranée.

Elle est aussi au croisement de la nouvelle route de la soie que la Chine voudrait ouvrir vers l’Europe.

Finalement, la Syrie n’a pas de banque centrale et peu de dettes envers le FMI

et Assad a interdit les OGM pour protéger sa population.

Cela donne à réfléchir quand nous le peuple d’Europe avons clairement aucun contrôle sur Bruxelles ni les banquiers!

Je rajoute un post que l’on m’a envoyé A lire absolument

J’ai vécu en Syrie 7 ans. Je suis arabophone.

  • J’ai connu le temps de hafez al Assad, puis de son fils bashar.

La minorité alaouite dirige ce pays a plus de 70% sunnite.

  • Ce n’est pas la première fois que les sunnites, « travaillés  » par les frères musulmans et les pays wahabites de la région (Arabie saoudite, Quatar...) ont essayé de prendre le pouvoir,sans succès, écrasés. (Hama 1981) ce pays est laïque, les minorités sont respectées et représentées au Majlis (parlement) de même que l’opposition.

  • Ces minorités sont chrétiennes, catholiques et orthodoxes, les Druzes, ainsi que les juifs. (Hé oui, c’est le seul pays arabe qui a une communauté juive a Damas et Alep. Ha ha) bashar al Assad, cultivé et éduqué à Londres et aux US a entamé un processus d’amélioration démocratique, malgré quelques résistances du « clan » alaouite.

  • C’est un président ouvert, moderne, occidental. Bien sûr qu’il ne fait pas bon en Syrie pour une opposition de prise de pouvoir, toujours sunnite, toujours financée par l’Arabie et consorts, mais le pays était en paix, où il fait bon d’y vivre, où il y a moins de femmes voilées qu’en France...la cuisine orientale d’Alep est réputée, les restaurants toujours pleins…

  • et puis la Syrie a dit NON au gazoduc du Qatar et aux intérêts US dans la région. Il faut y rajouter Georges Soros, le faiseur de merde international, ( Kosovo, Géorgie, Ukraine…) et vous avez le tableau.

  • Que le régime syrien soit sans pitié pour les opposants sunnites et leurs alliés jihadistes ne me surprend pas. Comme dit le proverbe sunnite :  » caresses la main qui te frappe, mords la main qui te caresse » . Le langage de la force est le seul que les sunnites respectent.

Andrew Farr

Hier, à 13:18 ·

Source / https://www.facebook.com/andrew.farr.927?hc_ref=NEWSFEED&fref=nf

4 réflexions au sujet de « 1395 – Avec la victoire d’Assad à Alep … »

  1. Je suis sunnite malékite et cette dimension a toujours été intériorisée. Les ethnies et la religion ne sont devenues des manifestations publiques que depuis que l’Occident en perte de vitesse a décidé de démembrer les pays Arabes et musulmans sur justement des bases ethniques et religieuses pour qu’il n’y ait plus de base nationale ni de résistance à leur tentative de dépouillement et de spoliation. La victoire d’Alep est juste un retour à la tolérance qui existait avant que le sionisme ne décide de créer Eretz Israël avec la bénédiction de l’Europe et des USA. L’Islam a toujours été tolérant. La preuve c’est que durant plus d’un millénaire des sectes comme les Yazidis et les Alévis existent et sont parfaitement intégrés dans le tissu social des pays musulmans. Peut-on en dire autant des sectes chrétiennes quand on pense à la manières dont on été liquidés les Cathares jusqu’au dernier  » Tuez les tous Dieu reconnaîtra les siens » .

    J'aime

  2. « mais le pays était en paix, où il fait bon d’y vivre, où il y a moins de femmes voilées qu’en France. » Etant moi même syrien, c’est faux, bien évidemment…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.