1318 – Dominique de Villepin: « Le président ne comprend pas ce qui se passe aux États-Unis »

Ajoutée le 9 nov. 2016 –  durée 3:16

L’ancien Premier ministre, Dominique de Villepin, a réagi sur notre antenne au discours de François Hollande après l’élection de Donald Trump. Pour lui, le chef de l’État est dans l’erreur face aux événements américains.

 

4 réflexions au sujet de « 1318 – Dominique de Villepin: « Le président ne comprend pas ce qui se passe aux États-Unis » »

  1. Doit on dire :
    ¤ Savez-vous ce qui se dit ou bien Savez-vous ce qu’il se dit ?
    ¤ Je me demande ce qu’il se passe ou bien Je me demande ce qui se passe ?
    ¤ Et voilà ce qui arrive quand on ne fait pas attention ou bien Et voilà ce qu’il arrive… ?
    Y a-t-il une règle pour distinguer dans quel cas employer ce qui et dans quel cas employer ce qu’il ?

    Les deux tournures sont admises et considérées comme correctes. La préférence peut être euphonique. Elles sont similaires car, le plus souvent, dans l’une ou l’autre construction, l’élément qui ou qu’il arrive, se passe, etc. n’est pas explicité.

    Les précisions qui suivent visent à disséquer les deux types de construction (ce qu’il / ce qui), mais ne changent rien à leur côté interchangeable.

    Ce qui… se passe correspond à une construction de type sujet / verbe dans laquelle une situation ou un évènement (remplacé par ce qui) est sujet réel. Cette situation ou cet évènement peut avoir été décrit avant, précisé après, ou être traité comme une ellipse.

    Ce qui se passe est inquiétant = cette situation est inquiétante.

    Ce qu’il se passe est une construction impersonnelle du type il se passe (comme il pleut) combinée au gallicisme (construction propre au français) Ce … que (Je l’ai vu > c’est lui que j’ai vu).

    Il se passe quelque chose d’inquiétant.
    Ce qu’ il se passe est inquiétant. [Ce que remplace la chose explicite, implicite, exprimée clairement ou non.]

    Aimé par 1 personne

  2. Quelle affaire, n’est-ce pas Monsieur Laurent Prudhomme ! C’est tout de même grave !
    A cause d’une faute, personne ne peut comprendre cette vidéo.
    Quand les cons voleront, vous serez chef d’escadrille !

    Aimé par 1 personne

  3. Si vous pouviez corriger l’énorme faute qui se trouve dans le titre, ce serait bienvenu !
    En français, on ne dit pas « le président ne comprend pas ce QU’IL se passe », mais « ce QUI se passe ». Dominique de Villepin, lui, ne fait pas cette faute.
    Merci d’avance !

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.