1305 – La Chine et les PECO s’engagent à renforcer la coopération dans la capacité de production et les infrastructures

2016-11-07-groupe-paco-foreign201611070829000349884839586

PECO est l’acronyme pour Pays d’Europe Centrale et Orientale. Il désigne un groupe de 11 États : Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Slovénie, Slovaquie.

Le Premier ministre chinois se dit confiant dans le développement économique

Xinhua | 07.11.2016 08h20

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré, samedi à Riga, que la Chine va surmonter toutes les difficultés auxquelles est confrontée l’économie chinoise, conserver une croissance régulière et accélérer la transformation économique.

S’exprimant à l’occasion du sixième Forum de l’économie et du commerce de la Chine et des Pays d’Europe centrale et orientale (PECO), à Riga, en Lettonie, M. Li a informé son public des dernières évolutions de l’économie chinoise.

La confiance de la Chine dans son développement économique s’explique par les efforts vigoureux déployés par le pays pour s’adapter à la nouvelle normalité économique et mettre en œuvre une série de réformes structurelles au niveau de l’offre tout en augmentant, de façon appropriée, le niveau de la demande globale, a-t-il dit, ajoutant que ces efforts ont stimulé la dynamique de développement intérieur de l’économie chinoise.

Il a déclaré que la Chine a toujours suivi une politique budgétaire proactive et une politique monétaire prudente, et qu’elle a adopté les nouvelles méthodes de la régulation macroéconomique.

Le Premier ministre a fait remarquer que son pays a également entrepris de faire progresser la restructuration économique et de favoriser les nouveaux moteurs de la croissance grâce à des réformes énergiques, à l’ouverture et à l’innovation.

Par ailleurs, a-t-il dit, la Chine a cherché à appliquer les méthodes axées sur le marché et fondées sur des règles afin de prévenir et d’atténuer les risques.

M. Li a ajouté que pour les années à venir, l’économie chinoise bénéficie d’un fort potentiel, d’une base solide et d’amples marges de manœuvre, et qu’elle est bien placée pour conserver un taux de croissance moyen à élevé, et accéder à un niveau de développement moyen à élevé.

La Chine est tout à fait confiante en ce qui concerne la réalisation de cet objectif, a dit le Premier ministre.

M. Li est actuellement dans le pays balte en visite officielle et pour participer samedi à une réunion de dirigeants, dans le cadre de ce que l’on appelle les 16+1, une instance qui regroupe la Chine et des pays d’Europe centrale et orientale.

La Lettonie est la troisième étape d’une tournée de huit jours en Eurasie qu’effectue M. Li, qui l’a déjà conduit au Kirghizistan et au Kazakhstan avant de l’emmener en Russie.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Guangqi CUI)

2016-11-07-peco-carte-2

 

La Chine et les PECO s’engagent à renforcer la coopération dans la capacité de production et les infrastructures

La Chine et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) se sont engagés samedi à continuer à renforcer leur coopération dans des domaines tels que la construction d’infrastructures et la capacité de production.

Cet engagement a été pris samedi après-midi par le Premier ministre chinois Li Keqiang lors de rencontres séparées avec les dirigeants de plusieurs pays d’Europe centrale et orientale et du Bélarus, présent en tant qu’observateur pour le 5e sommet Chine-PECO (16+1) tenu à Riga, capitale lettonne.

SOUTENIR LA COOPÉRATION TOURISTIQUE

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre croate Andrej Plenkovic, M. Li a salué les efforts de la Croatie pour promouvoir les relations avec la Chine et la coopération entre la Chine et les PECO.

La Chine encourage ses entreprises à participer à la construction d’infrastructures en Croatie, en conformité avec le principe d’égalité, de bénéfice mutuel et de résultats gagnant-gagnant, et espère que la Croatie puisse offrir des conditions favorables et son soutien politique à la Chine, a-t-il indiqué.

Il a également exprimé son soutien à la coopération touristique entre les deux pays.

L’année prochaine marquera le 25e anniversaire de l’établissement des relations bilatérales entre la Chine et la Croatie. M. Plenkovic a déclaré que son pays considérera cela comme une occasion de renforcer l’alignement de leurs stratégies de développement et de mener une coopération sur la fabrication d’équipements.

RENFORCER LA COOPÉRATION AVEC L’ESTONIE DANS LE E-COMMERCE

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre estonien Taavi Roivas, M. Li a affirmé que l’Estonie est une bonne amie et un bon partenaire de la Chine dans la région de la mer Baltique.

La Chine encourage ses entreprises à se joindre à la partie estonienne et à participer à la construction d’infrastructures locales telles que des chemins de fer et des ports.

Beijing soutiendra également les efforts de l’Estonie dans l’utilisation de son avantage en matière de technologies de l’information et de e-commerce, ainsi que dans l’exploration de nouveaux domaines de coopération dans le cadre des « 16+1 », a ajouté M. Li.

M. Roivas a pour sa part indiqué que l’Estonie était prête à renforcer la coopération bilatérale dans les transports et la logistique afin de promouvoir la coopération dans le e-commerce dans le cadre des « 16+1 ».

COOPÉRER AVEC LA BULGARIE DANS LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre bulgare Boyko Borissov, M. Li a souligné que les deux pays sont de bons amis et de bons partenaires de confiance mutuelle.

La Chine encouragera ses entreprises à travailler avec la partie bulgare sur la transformation agroalimentaire profonde, a fait savoir M. Li, ajoutant que les deux parties pourraient aussi étendre conjointement les marchés à des pays tiers.

M. Borissov a lui déclaré que la Bulgarie attache une grande importance à la coopération 16+1 et veut accélérer sa coopération avec la Chine.

CHINE-POLOGNE : DES ÉCONOMIES TRÈS COMPLÉMENTAIRES

Lors de sa rencontre avec la Première ministre polonaise Beata Szydlo, M. Li a fait l’éloge du développement des relations sino-polonaises et a salué la Pologne pour son rôle actif dans la promotion des relations sino-européennes et de la coopération « 16+1 ».

Les économies de la Chine et de la Pologne sont très complémentaires, avec de grandes perspectives pour la coopération mutuellement bénéfique, a affirmé M. Li.

La Chine est prête à intensifier les efforts pour aligner l’initiative « la Ceinture et la Route » avec la stratégie de développement de ré-industrialisation de la Pologne, à rechercher des intérêts communs plus larges, et à explorer plusieurs domaines de coopération, et ce en conformité avec le principe de respect mutuel, d’avantages réciproques et de résultats gagnant-gagnant, a souligné le Premier ministre chinois.

La Chine participera à la construction de ports et de parcs industriels en Pologne en utilisant son avantage dans la fabrication d’équipements, a-t-il ajouté.

La Chine est également prête à renforcer la communication et la coopération avec la Pologne dans les domaines de la technologie et de l’éducation, et à renforcer la compréhension mutuelle et l’amitié entre les deux peuples.

Pour sa part, Mme Szydlo a déclaré que les stratégies de développement de la Pologne et de la Chine sont compatibles l’une avec l’autre avec de grandes perspectives pour la coopération économique.

La Pologne attache une grande importance au développement des relations Pologne-Chine et est prête à faire davantage d’efforts afin d’élaborer un plan pour la coopération bilatérale, a poursuivi Mme Szydlo.

LE RÔLE D’OBSERVATEUR DU BELARUS SALUE

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre bélarussien Andrei Kobyakov, M. Li a affirmé que la Chine a toujours considéré le Bélarus comme un ami proche et un partenaire important en Europe, et se félicite de sa participation au sommet 16+1 à titre d’observateur.

La Chine est prête à maintenir le dynamisme des relations bilatérales, maintenir des échanges étroits de haut niveau, renforcer la coopération dans la capacité de production et de fabrication d’équipements, tout en augmentant les échanges entre les peuples avec le Bélarus, de manière à faire avancer le développement de leur coopération amicale, a fait savoir M. Li.

M. Kobyakov a indiqué de son côté que le Bélarus est disposé à renforcer la coopération bilatérale dans la capacité de production et de fabrication d’équipements, à promouvoir le commerce bilatéral, tout en élargissant la coopération financière et touristique.

UNE COOPÉRATION AVEC LA CHINE IMPORTANTE POUR LA BOSNIE-HERZEGOVINE

Lors de sa rencontre avec le président du Conseil des ministres de Bosnie-Herzégovine, Denis Zvizdic, M. Li a déclaré que la Chine était prête à discuter de la coopération financière avec ce pays, tout en encourageant ses entreprises à participer à la construction d’infrastructures de la Bosnie-Herzégovine dans des domaines tels que l’énergie thermique et le transport.

La Chine possède des avantages dans la fabrication d’équipements agricoles et est prête à mener une coopération avec la Bosnie-Herzégovine dans la transformation agroalimentaire profonde, a-t-il ajouté.

M. Zvizdic a pour sa part indiqué que la coopération avec la Chine est très importante pour la Bosnie-Herzégovine, ajoutant que son pays est disposé à renforcer la coopération bilatérale dans des domaines clés tels que l’électricité, les transports et l’agriculture, et à promouvoir la mise en œuvre des projets relevant de ces domaines.

MENER UNE COOPÉRATION GAGNANT-GAGNANT PLUS EFFICACE AVEC LA HONGRIE

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban, M. Li a affirmé que la Chine et la Hongrie bénéficient d’une forte confiance politique mutuelle, leur coopération étant en croissance constante et plutôt fructueuse.

En ce qui concerne le projet de chemin de fer Hongrie-Serbie, M. Li a fait savoir que la Chine est prête à travailler avec la Hongrie et les autres parties concernées pour poursuivre la construction de bonne qualité du chemin de fer, un projet phare, de manière à obtenir des avantages mutuels et de mener une coopération gagnant-gagnant plus efficace.

La Chine attend de la Hongrie qu’elle joue un rôle actif en tant que membre de l’UE afin d’exhorter le bloc européen à remplir ses obligations en vertu de l’article 15 du protocole sur l’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) avant la date butoir, tout en favorisant le développement sain des relations commerciales sino-européennes, a déclaré le Premier ministre chinois.

De son côté, M. Orban a indiqué que la Hongrie, un partenaire fiable de Beijing, attache une grande importance à ses relations avec la Chine.

La Hongrie est prête à élever les relations bilatérales à un nouveau niveau, tout en faisant des efforts conjoints avec la Chine pour approfondir continuellement la coopération « 16+1 », a-t-il déclaré, promettant de jouer un rôle actif dans le renforcement du développement des relations UE-Chine.

LA CHINE ET LA SERBIE SONT DES AMIS FIABLES

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic, M. Li a indiqué que la Chine et la Serbie jouissent d’une amitié profonde et d’une forte dynamique de développement des relations bilatérales.

Les deux pays ont élevé les relations bilatérales à un partenariat stratégique global au cours de la visite du président chinois Xi Jinping dans ce pays des Balkans en juin dernier.

La Chine est prête à continuer à maintenir de bonnes relations avec la Serbie, en vertu du principe de respect mutuel, d’avantage et d’égalité, a affirmé M. Li, ajoutant que la Chine soutient la Serbie dans la sauvegarde de sa souveraineté et de son indépendance ainsi que dans sa recherche de sa propre voie de développement.

La Chine est prête à travailler avec la Serbie pour assurer la qualité de la construction du chemin de fer Hongrie-Serbie et d’autres projets routiers, et ce afin de promouvoir le développement de la coopération bilatérale pour des résultats plus fructueux, a déclaré M. Li.

Soulignant que la Chine et la Serbie sont des « amis dignes de confiance », M. Vucic a déclaré que les deux pays mènent une coopération saine et ont remporté de francs succès dans les domaines de la construction d’infrastructures, de l’énergie et de l’exploitation minière.

M. Li est arrivé à Riga vendredi pour une visite officielle en Lettonie et pour assister au 5e sommet des chefs de gouvernement de la Chine et des 16 pays de l’Europe centrale et orientale.

C’est la première fois qu’un Premier ministre chinois effectue une visite en Lettonie depuis que ce pays a obtenu son indépendance de l’Union soviétique en 1991.

La Lettonie est la troisième étape de la tournée eurasiatique de huit jours du Premier ministre chinois, qui l’a déjà amené au Kirghizistan et au Kazakhstan, et qui le conduira ensuite en Russie.

2016-11-07-peco-carte-20

http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2016/1107/c31354-9137949.html