1256 – Mot d’une amie russe inquiète de la « Russophobie » des médias Français … qui réagit …

2016-10-21-voyages_groupes_europe_russie_saint_petersbourg_2377

 

Привет друзья Facebook (Bonjour aux amis de Facebook)
SVP, prenez le temps de lire, ma publication est un peu longue.

De Saint-Pétersbourg.

Inquiète de la russophobie observée en France, je reprends mes notes et ma plume.

Une autre raison personnelle, mes amis francophones de Moscou sont consternés par le dénigrement des médias français. Principalement visés ; le journal « Le Monde » et « Radio-France ».

Au-delà de mes amis francophones, je peux témoigner de l’exaspération grandissante de la majorité du peuple russe. L’essentiel de leur crispation se rattache au conflit syrien. Dans les lignes qui suivent, je vais tenter de revisiter les informations et positions des protagonistes.

Pour mémoire, les causes de la crise syrienne ; Économiques, religieuses et géostratégiques.

Traversant la Syrie, le Gazoduc projeté par le Qatar a été refusé par Damas en 2010 au grand dam de la Turquie (L’OBS du 22-09-2015). Plusieurs centaines de milliards de dollars sont en jeu…
L’affrontement religieux entre les pays pétroliers du Golfe Persique alliés à la Turquie (sunnites), et le Président Bachar el-Assad de confession alaouite (chiite).
Reste l’élément décisif, le soutien financier et militaire de la coalition arabo-occidentale à la soi-disant « rébellion démocratique » (ASL) syrienne.

    • En effet, aujourd’hui, celle-ci est absorbée en grande partie par le Front Fatah al-Sham( ex-Front Al-Nostra / Al-Qaïda). Ce mouvement armé a été qualifié d’organisation terroriste islamiste par les USA (AFP-Washington- 28/07/2016). Sur le même sujet, voir le témoignage édifiant de Pierre le Corf du 9-10-2016 (http://www.agoravox.fr/…/article/france-2-et-alep-ou-commen… ).
    •  
    • The Dissident, c’est quoi ?: Nos intentions>> Parce que l’information pluraliste est un enjeu démocratique et un puissant catalyseur pour la transformation des sociétés, The Dissident entend produire une information originale, libre et indépendante, citoyenne et non-formatée. Celle-ci, ouverte sur l’autre et la diversité des réalités du monde, tendra avec obstination à servir en premier lieu la liberté et la vérité.]

      Pourquoi ce soutien des capitales occidentales : 

      • les raisons principales ; la domination géopolitique, et la pression « amicale » de l’Arabie Saoudite (berceau du sunnisme),
      • du Qatar (financier des Frères Musulmans)
      • et de la Turquie, membre de l’OTAN (voir mes pages Facebook du 2/05, 17/09, 01/11, 24/12 et 18/12/2015).

Depuis de nombreux mois, les informations propagées en France sur le Syrie proviennent essentiellement des agences AFP, Reuters et Associated Press. Lesquelles puisent leur source auprès de trois organisations ONG syriennes ;

  1. L’OSDH (Observatoire syrien des droits de l’homme),
  2. le RSDH (Réseau syrien des droits de l’homme)
  3. et plus récemment, les « Casques blancs » dont les vidéos et photos envahissent les journaux du 20 h en France (précision rapportée par mon amie Louisa).

Jamais ou presque, les sources provenant de Russie ne sont citées. Pour cause, elles sont considérées par les médias occidentaux comme dépendantes du pouvoir politique.

  • Or, on oublie la réalité russe ; de nombreuses télévisions, radios et journaux indépendants ne cohabitent pas avec les médias proches du kremlin.
  1. Parlons en premier de l’OSDH conduite par M. Abdul Rahman. Ce dirigeant demeure à Coventry en Angleterre. Son organisation serait financée par un pays européen, mais il refuse de le nommer… Ses données transmises aux médias proviennent de correspondants syriens anonymes... Plus surprenant, les véritables causes des pertes humaines ne sont jamais évoquées (Le Figaro.fr du 09/08/2016).

    1. Selon Alain Chouet, ancien dirigeant des services spéciaux français, l’OSDH serait financée par l’Arabie Saoudite et le Qatar.
    2. Cet expert dans le domaine arabo-musulman, fait état d’une proximité d’Abdul Rahman avec Les Frères Musulmans.
    3. Révélé par le Washington Post, l’OSDH aurait été financée par le « National Endowment for Democracy », organisme sous tutelle du Congrès américain.

En résumé, peut-on croire à la crédibilité de cette organisation ? A vous de juger

  1. En second, moins présente, le RSDH. Organisation sans réelle façade qui serait située en Syrie et enregistrée au Royaume-Uni. Un homme appelé « Abdul » serait le responsable. En fait, peu d’information paraissent sur cette ONG.
    1. Qui sont ses bailleurs de fonds ? Le site http://www.wfm-igp.org/content/our-funders publie son financement, lequel est entièrement occidental.
    2. On peut lire comme premier donateur, la Fondation Ford, reconnue comme instrument idéologique durant la guerre froide, puis de nombreux pays dont la majorité est membre de l’OTAN.

Cet organisme peut-il être qualifié d’impartial ? Ses informations venant de Syrie sont-elle objectives ?

  1. Passons aux « Casques Blancs », appelés Défense Civile syrienne.
    Crée en 2013, cette ONG fait l’objet d’une enquête du secrétaire général de l’Union Européenne afin que soit connue son financement.

    1. Pourtant, les États-Unis lui ont versés 100 millions de dollars, la France fournit des équipements !
    2. Or, curieusement, Raed al-Saleh, son dirigeant, s’est vu expulsé des États-Unis en avril 2016.
    3. Pourquoi cette mesure : la réponse de Mark Toner, du Département d’État américain : « Cet individu est soupçonné d’avoir des liens avec des groupes extrémistes, c’est une menace à la sécurité des États-Unis » (The New York Times, 20-04-2016).
    4. Enfin, si on se rapporte à l’interview Vanessa Beeley, journaliste d’investigation et photographe indépendante , fille de Harold Beeley, ancien ambassadeur de Grande-Bretagne en Arabie Saoudite ( http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alep-et-l-imposture-d… ), le fondateur des Casques blancs, James Le Mesurier, ancien militaire britannique, entretient d’étroits rapports avec des sociétés de sécurité travaillant pour l’armée américaine ou la CIA.
      Bombardements criminels des russes et « preuves » dénonçant le nombre des victimes civiles constituent le déroulé des informations transmises par les « Casques Blancs ». Faut-il croire cette ONG ?
      Le comble, mercredi dernier, les Casques Blancs sont reçus en grande pompe par François Hollande ainsi que dans l’enceinte du Parlement Français.
    5. Gérard Bapt, député socialiste, « vit très mal » cette mise en scène qu’il qualifie «d’opération de communication ».
    6. Pierre Lellouche, député LR, les accuse d’éluder la présence incontestable de djihadistes dans les rangs de la <rebellion>. « Qui représentez-vous ? Qui vous finance ? », interroge Pierre Lellouche.

Si l’on suit ces trois organisations « fiables », principales références du gouvernement et médias français, les destructions et victimes à Alep proviendraient de l’aviation russe. Heureusement, d’autres sources tentent de revenir sur ces accusations. Ainsi, dans un documentaire d’Antenne 2, diffusé dans son JT de 20 Heures du 9 octobre 2016, une part non négligeable des responsabilités du désastre d’Alep incombe aux <rebelles> (
http://www.francetvinfo.fr/…/jt-de-20h-du-dimanche-9-octobr… ).

France 2 serait-elle devenue l’agent de Vladimir Poutine ?
Dans ce reportage, à proximité de ruines, un jeune syrien parle : « ici, avant la guerre, on venait s’amuser ». C’est bien là, la honte d’un conflit meurtrier dont l’origine incombe au fameux « printemps arabes ». Lequel, aujourd’hui, a produit ses effets ravageurs en Libye, en Égypte et en Syrie. Sans compter la Tunisie et le Maroc qui ont du intégrer une partie du fondamentaliste musulman dans leur gouvernance. Mais il faut continuer d’encourager le « Renouveau démocratique » disent les États-Unis, le Royaume uni et la France, principaux soutiens au printemps arabe.

Pour sa part, la Russie a-t-elle contribué à ces changements chaotiques. Si son rôle actuel est bien de maintenir au pouvoir le Président Assad, au moins, jusqu’à de nouvelles élections, il est aussi celui d’éviter à la Syrie de tomber dans les mains des combattants extrémistes de Daech ou d’Al-Qaïda. Mais encore, et surtout à moyen terme, celui de laisser s’installer par la force un nouvel État arabe pro-occidental sunnite, voisin et allié à la Turquie.

Pour terminer, revenons un instant sur l’actualité. L’accord de cessez-le feu en Syrie, conclu le 10 septembre dernier entre John Kerry et Sergueï Lavrov, n’a pas résisté. Pourquoi ? Toujours à cause des russes, selon les médias français.
La cause réelle ; la plus puissante branche islamiste de la < rébellion>, le Front terroriste Ahrar Al-Cham, a réagi à cette entente : « La trêve ne réalise pas les principaux objectifs de son peuple révolutionnaire ».

  • Dans les trois jours qui suivirent, les premiers tirs sont venus des quartiers tenus par la <rébellion>.
  • Moscou a mis en garde Washington en demandant d’intervenir auprès de leurs protégés.
  • Hélas, en plein désordre électoral, Barak Obama n’a pu, ou su, répondre.

Par ailleurs, tous les observateurs savent comment cette organisation terroriste se protège. Ses membres se positionnent dans les maisons, ou autres édifices, pour lancer leurs roquettes ou missiles antichars BGM-71 Tow, de fabrication américaine. Comme pour d’autres lieux de conflit, le bouclier humain est utilisé à grande échelle à Alep…

Autre conflit du Moyen-Orient, la guerre au Yémen.

Le lundi 15 août 2016, un bombardement a été mené par l’Arabie saoudite (sunnite) contre un hôpital, où interviennent Médecins sans frontières (MSF).

  • Résultat ; plus d’une cinquantaine de victimes. Précédemment, le 27 octobre 2015, causant près de 100 victimes, l’hôpital d’Haydan a été détruit par une frappe aérienne de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite.
    • Le 3 décembre 2015, un centre de santé à Taïz a été touché par une attaque de la même coalition (MSF-10 janvier 2016). Peu d’échos dans les médias français.
    • Selon l’ONU, depuis 2014, cette guerre a fait plus de 6000 morts et a déplacé plus de 2 millions de personnes en provoquant une crise humanitaire sans précédent.
    • Le Chef d’Etat français ne souhaite pas poursuivre « son ami », le roi d’Arabie Saoudite pour crime de guerre. Par contre, V. Poutine, lui, a droit à la menace…

Autre terrains de confrontation, depuis 2 mois, précédant la grande « opération de conquête », les raids aériens de la coalition américaine on frappé Mossoul en Irak.

  • Combien de victimes civiles seront annoncées ?
  • Dommages collatéraux nécessaires en Irak mais pas à Alep ?…

.
Dans la bande de Gaza, le 29 juillet 2014, provoqué par les bombardements israéliens, le bilan des pertes humaines, selon l’ONU, s’élève à plus de 7500 morts et blessés, dont de nombreux enfants. Aucune menace de saisine du Tribunal pénal international n’a été évoquée. Deux poids, deux mesures….

J’autorise mes amis Facebook à copier ce texte sur leur mur et à le diffuser.
дружелюбный (Amicalement)
Nadia

2015.12.15 eglise construite sans clou Ste Basile 12366396_10153243404591272_127813159886687034_n

 

2 réflexions au sujet de « 1256 – Mot d’une amie russe inquiète de la « Russophobie » des médias Français … qui réagit … »

  1. En France, nous subissons tous les jours la propagande des merdias du cartel mafieux oligarchique atlantiste… Certaines personnes ouvrent les yeux, d’autres (la majorité) pas… Il est difficile de lutter contre un tel pouvoir de nuisance…

    J'aime

  2. Je comprends oh combien le désarroi d’un(e) francophone Russe qui écoute les merdias Français, elle doit savoir que nous vivons une forme « douce » au minimum « d’autocratie », nous sommes entièrement gérés par la finance, et surtout (on n’a pas le droit de le dire) par un lobby trop puissant: le lobby sioniste.
    Dans les quelques origines citées ci-dessus, Israël n’apparaît pas, alors que la véritable origine des conflits des pays « musulmans » quels qu’ils soient viennent d’Israël qui dirige Washington comme Paris ou Berlin.
    3 Raisons pour eux:
    1- Installer le chaos partout autour de lui, un pays en chaos n’est pas dangereux car affaibli et les peuples se font la guerre entre eux. Cette tactique a très bien fonctionné en Irak, Libye, Soudan, a failli réussir en Egypte et en Tunisie, l’Afghanistan a une Histoire mais la méthode a été utilisée.
    2- Démarrer leur vrai projet du « Grand Israël » du Nil à l’Euphrate, quoi de mieux que d’utiliser des fous pour faire le boulot à leur place.
    3- Détruire le Hezbollah qui est la seule entité à pouvoir leur faire face comme en 2006, quand ils ont gagner la guerre qu’Israël avait lancé au Liban. Ils sont rattachés à l’Iran, ce qui explique aussi l’acharnement d’Israël contre ce pays, et les menaces permanentes de guerre contre eux sous de faux prétextes.
    Bien sûr pour que les pays du Golfe s’en mêlent ils leur fallait aussi des raisons, les fameux pipes font effectivement partie de leur participation, ainsi que la tentative d’éliminer l’Iran du jeu dans ces pays.
    Pour la Turquie aussi, mais pas seulement, Erdogan également ce conflit aussi pour attaquer les Kurdes.
    Donc rien de tout cela n’est même effleuré par nos merdias, Bachar est un « boucher » comme Saddam et Kadhaffi, ça doit nous suffire à nous le peuple.
    La Russie vient briser le rêve Arabo/sioniste/US/UE , alors là l’occasion est superbe pour tous nos merdias pour accuser le président Poutine de tous les maux.
    Cependant ne pas confondre le peuple et nos « dirigeants » quels qu’ils soient, beaucoup de Français ont ouvert les yeux et de nouveaux les ouvrent chaque jour.
    Cette vidéo explique tout en quelques minutes en ce qui concerne les pays musulmans, la voir et la revoir pour bien l’avoir en mémoire, elle a été faite en 2007, il parle de ce qu’il a appris en 2001: https://www.youtube.com/watch?v=zXcu29fFs2M
    En ce qui concerne l’Ukraine, qui est aussi et surtout à l’origine de la désinformation colossale sur la Russie, il faut lire le livre de Zbigniew Brzezinski « Le Grand Echiquier » qui explique comment et pourquoi il faut affaiblir la Russie et la Chine, livre écrit en 1997 alors que ces 2 pays étaient faibles à l’époque = > https://electrodes.files.wordpress.com/2014/03/brzezinski_zbigniew__le-grand-echiquier.pdf
    Donc l’Europe étant « Atlantiste » donc sous la botte de Washington, nous les suivons comme de bons petits chiens qui attendent leur gamelle quotidienne.
    Mais là aussi ne pas confondre le peuple et ceux qui se prennent pour des « élites » même s’ils prennent les décisions il y a des yeux ouverts.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.