1071 – Crimée : une escalation après l’attaque U.S via l’Ukraine ?

Crimée : une escalation après l’attaque U.S via l’Ukraine ?

 

Les ministres des Affaires étrangères de Russie Lavrov et d’Allemagne avec Steinmeier se sont rencontrés dans la ville de Ekaterinbourg ce lundi 15 août pour parler des menaces de guerre entre la Russie et l’Ukraine, entre la Russie et l’OTAN et sur la Syrie, évoquant, dans un langage encore diplomatique, des dangers de guerre mondiale si les tensions ne cessaient pas.15.08.2016

Berlin, puissance de l’Europe centrale, négocie sur le front russe. Un hasard ?

  • Berlin accuse Moscou de mettre de l’huile sur le feu en Ukraine et en Syrie.
  • Berlin accuse la Russie de participer à des massacres humanitaires en Syrie quand l’Allemagne fait déplacer et importer des millions d’individus et soutient la politique de Washington en Syrie !

Pourtant les preuves ont été présentées sur l’attaque U.S via l’Ukraine, effectuée dans des uniformes russes, durant la tentative d’infiltration et de sabotage par 3 groupes de soldats ukrainiens des troupes spéciales des services d’espionnages ukrainiens.

En outre, c’est la Russie qui a été la première à envoyer de l’aide humanitaire en Syrie et surtout à attaquer les bastions des djihadistes(lien1) qui tuent en Syrie et aussi en Europe.

L’OTAN, qui réécrit l’Histoire, veut simplement provoquer une étincelle contre la Russie pour l’accuser de vouloir commencer une Troisième Guerre mondiale et obtenir le feu vert pour intervenir ! Cette opération de sabotages avait cet objectif.

L’OSCE a pour mission de récolter les fausses preuves contre la Russie comme cela fut le cas, notamment, pour autoriser les bombardements de l’OTAN sur la Serbie !

Berlin sur le front.

  • Steinmeier réclame à Ekaterinbourg l’application des accords de Minsk dans le Donbass alors que ces accords sont morts depuis des mois, même dès le début du conflit avec les massacres de populations civiles réalisées par l’armée Ukraine et les U.S.A.
  • L’appel de Steinmeier est ridicule et surtout pervers mais cela est une constance dans la stratégie politique allemande.

On se souvient du rôle important de Berlin dans la révolution Orange et dans l’Euromaïdan. Ne serait-ce que pour la création du parti UDAR fondé et financé par la CDU (lien2)  !

  • Oui, l’Allemagne tient les cordons financiers, politiques et diplomatiques en Ukraine aussi avec Washington.
  • D’ailleurs, ce n’est pas un hasard de voir sur les sites allemands la ville de Lviv porter le nom de l’ancien empire austro-hongrois : Lemberg.
  • A Ekaterinbourg Steinmeier, SPD, a tout simplement accusé, dans un langage encore diplomatique, la Russie de provoquer la guerre mondiale en mettant de l’huile sur le feu dans la guerre en Ukraine.
  • L’OSCE, dont la centrale est basée (comme par hasard) en zone germanique, à Vienne, accuse les soldats des républiques de Donetsk et de Lougansk de les menacer avec des armes et de les empêcher, donc, de travailler.
  • Pourtant, il y a encore un mois, l’OSCE a été officiellement prise la main dans le sac(lien3) comme étant une organisation travaillant sous le couvert du travail pour la paix pour la guerre en espionnant pour le compte de l’OTAN.
  • Une vaste entreprise de déstabilisation psychologique, militaire, politique et médiatique est lancée par l’OTAN contre la Russie et celle-ci vient d’atteindre un niveau plus grave avec la tentative terroriste en Crimée.

Les faits. Depuis plusieurs semaines le FSB était sur les traces des terroristes ukrainiens qui se préparaient à agir en Crimée.

  • Dans la nuit du 6 au 7 août un commando de quatre personnes a été trouvé dans un cimetière de Suvorovo près de la ville d’Armyansk. A ce moment un combat a commencé.
  • Un agent du FSB a été tué et un autre blessé. Selon les services de sécurité russes les saboteurs ont commencé à se replier vers la frontière ukrainienne.
  • La nuit suivante pour couvrir leur retraite deux autres groupes de terroristes ukrainiens ont traversé la frontière de la Crimée.
  • Ces deux autres groupes avaient des chars et ont ouvert le feu pour faire diversion. Au cours de cette bataille un soldat russe a été tué. Le FSB explique que l’infiltration et les actions terroristes ont été longuement préparés par Kiev.
  • Dans un premier temps, des agents spéciaux de Kiev sont allés en voiture en Ukraine en se faisant passer comme de simples touristes pour faire du repérages et cibler des sites stratégiques. Evgenie Panov, un employé d’honneur du ministère du Renseignement de la Défense ukrainien et Andrew Zahtey se faisaient passer pour des touristes.
  • Les 2 officiers ukrainiens des services secrets étaient intéressés par des bases militaires de défense aérienne, par des centres d’approvisionnement en eau se trouvant en Crimée.
  • On apprend aussi que des agents « en sommeil » des services ukrainiens attendent des ordres de Kiev pour participer à la logistique d’une attaque ukrainienne en Crimée en soutenant des troupes s’infiltrant en Crimée.

L’opération de sabotage ayant été un échec, Porochenko soutenu par les média internationaux et par la diplomatie allemande explique au monde que les Russes mentent car il n’y aurait jamais eu une infiltration ukrainienne en Crimée. De nombreux média occidentaux ont parlé de combats entre des soldats russes. C’est que les agents ukrainiens avaient mis des uniformes russes pour masquer leur action terroriste !

Olivier Renault

lien1/http://novorossia.today/frappes-russes-en-syrie-alep-debut-de-la-contre-offensive-de-l-armee-arabe-syrienne-et-ses-allies/

lien2/https://fr.sputniknews.com/actualite/201211061022497427-le-parti-udar-le-joujou-d-angela-merkel/

lien3/http://novorossia.today/osce-agence-au-service-de-lespionnage-u-s/


source/http://novorossia.today/crimee-une-escalation-apres-lattaque-u-s-via-lukraine/