5321 – Ch.Sannat « TV Finance, débat sur l’immobilier avec Marc Touati, Philippe Béchade et Charles Sannat ». du 16 Février 2023 – Insolentiae

  • 1°/« TV Finance… débat sur l’immobilier avec Marc Touati…  Philippe Béchade et Charles Sannat ».
  • 2°/Inflation. L’enfer de la hausse des prix en mars ?
  • 3°/Retraite pour Macron « c’est toujours les mêmes qui couinent » !
  • 4°/Le travail fait vivre plus longtemps selon Patrick Cohen !
  • 5°/Christian Estrosi envoie Nice dans le Metaverse !

1°/« TV Finance, débat sur l’immobilier avec Marc Touati, Philippe Béchade et Charles Sannat ». L’édito de Charles SANNAT
par Charles Sannat | 16 Fév 2023 | A la une, Immobilier


Mes chères impertinentes, chers impertinents,
C’était un chouette débat hier sur TV Finance entre les camarades économistes Béchade, Touati et Sannat et nous avons pu échanger assez longuement mais quand même pas assez à mon goût sur l’avenir de l’immobilier.
Pour résumer Marc est assez baissier à court terme comme moi, et Philippe, lui est nettement plus haussier.
Je pense que la situation est très complexe, et nous pouvons imaginer des scénarios ou la hausse l’emporte, comme d’autres, ou la baisse est nettement plus crédible.
Loin d’affirmer avec certitude les choses, il s’agit de prendre de la hauteur, d’analyser et de regarder l’ensemble des scénarios, car tous peuvent parfaitement se réaliser.
Alors, au bout du compte, on se pose tous la même question, vous, comme moi !
Faut-il acheter de l’immobilier ?
Ma réponse est simple.
A court terme je pense que l’on risque peu à attendre un peu car les prix devraient baisser et se réajuster par rapport à la capacité d’emprunt qui se dégrade très vite. Mais d’ici quelques mois, quand la poussière sera retombée, alors, il faudra s’intéresser à nouveau à l’immobilier.
En fait continuer à vous intéresser à l’immobilier, car quand les prix baissent, les opportunités progressent.
Je vous laisse écouter ce débat qui j’espère permettra d’alimenter vos réflexions

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.
Préparez-vous !
Charles SANNAT

https://insolentiae.com/tv-finance-debat-sur-limmobilier-avec-marc-touati-philippe-bechade-et-charles-sannat-ledito-de-charles-sannat/

2°/Inflation. L’enfer de la hausse des prix en mars ?
par Charles Sannat | 16 Fév 2023 | Monnaie et Inflation


« Inflation des produits alimentaires : pourquoi parle-t-on d’un possible « mars rouge », c’est le titre de cet article de France Info qui revient sur les hausses de prix alimentaires attendues dans les rayons de nos supermarchés.
« En cause : grandes surfaces et fournisseurs discutent depuis le 1er décembre 2022, et jusqu’au 28 février, des conditions de vente des produits… y compris de leur prix. La présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Christiane Lambert, a prévenu dès le mois de décembre, sur franceinfo, que les prix resteraient « élevés » à l’issue de ces tractations, en raison de l’ »explosion des coûts pour les agriculteurs », qui n’a pas entièrement été absorbée en 2022.
Fin janvier, Michel-Edouard Leclerc, président de l’enseigne du même nom, a ainsi déploré sur son blog qu’il y ait
« peu de demandes d’augmentations [des fournisseurs] inférieures à 10 % » et que « la plupart » soient comprises « entre 10 et 30 % ».
« Les marques de distributeurs ont déjà augmenté leurs prix l’an dernier. Le rattrapage va venir de ce que l’on appelle les grandes marques », détaille auprès du Parisien Lionel Maugain, journaliste spécialiste de la consommation au magazine 60 Millions de consommateurs.
Et d’ajouter : « En réalité, le ‘mur de mars’ va durer jusqu’en juin, car la grande distribution va d’abord écouler les stocks aux anciens prix. Techniquement, le 1er mars ne sera donc pas vraiment le jour de bascule ».
Pour faire face à cette probable flambée des prix à partir du mois de mars, le gouvernement est en train d’étudier un « panier anti-inflation ».
« Face au risque d’une nouvelle hausse des prix, le gouvernement planche sur un « panier anti-inflation » afin de garantir aux consommateurs un prix stable, entre mars et juin, sur 50 produits de base. Parmi eux, cinq fruits et légumes dont trois bio, deux féculents, de la viande rouge ou blanche dont au moins une labellisée, du poisson, mais aussi des produits d’hygiène dentaire. En revanche, pas d’alcool ou de confiseries, assure le cabinet d’Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée du Commerce, au Parisien ».
Ha, je suis rassuré par Olivia de savoir que je pourrais payer plus cher mes bonbons !
La formule, la dialectique, fait passer une mauvaise nouvelle pour une bonne. « En revanche, pas d’alcool ou de confiseries, assure le cabinet d’Olivia Grégoire ». Cette manière de s’exprimer et de tordre la vérité devient tout simplement insupportable pour les Français.
On peut m’expliquer que les confiseries ne sont pas un article de première nécessité et qu’à ce titre les prix sont libres, mais que sur d’autres produits ils peuvent être encadrés.
Parfait.
Mais, qui va payer la différence ?
Si les fournisseurs, dans un monde libre et de libre échange doivent vendre les nouilles à 80 centimes le paquet mais que les Bulgares achètent les nouilles à 1.20 € le paquet, alors les fabricants livreront la Bulgarie. Pas la France.
Et vous savez quoi ?
C’est exactement ce qu’il se passe avec les médicaments. Les laboratoires livrent les antibiotiques en Bulgarie, plus à Paris, car les bulgares achètent deux à trois fois plus cher.
La seule chose que nos vedettes gouvernementales vont réussir à faire, c’est nous créer une pénurie de pâtes pour tous. Il n’y a pas à dire, ce sont des vraies nouilles.
Alors soit ce sera un blocage des prix qui entraînera des pénuries, soit ce sera sur la base du volontariat des enseignes, et cela ne sera qu’une mesure cosmétique dont nos chers mamamouchis ont autant le secret que l’habitude.
Charles SANNAT
« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »
Source france Info ici

https://insolentiae.com/inflation-lenfer-de-la-hausse-des-prix-en-mars/

3°/Retraite… pour Macron… « c’est toujours les mêmes qui couinent » !
par Charles Sannat | 16 Fév 2023 | Emploi & Chômage


Les dernières déclarations de Macron vont sans doute faire couler beaucoup d’encre, et loin d’apaiser, il s’agit de remarques et de petites phrases qui jettent de l’huile sur le feu.
Réduire l’ampleur des manifestations actuelles sur la réforme des retraites à quelques « dizaines de milliers de personnes » est malhonnête, mais ce n’est pas le plus grave.
Le plus alarmant dans l’analyse du Maréchal Mamamouchi Président, notre grand MMP, c’est une qu’il commet une profonde erreur d’analyse. Pas grand monde ne veut de cette réforme. Une grande partie de la droite parce qu’il n’y a pas de fonds de pension, la gauche qui veut revendiquer son droit à la paresse, et surtout, surtout, beaucoup de gens, comme vous et moi, bien loin de l’idéologie politique et qui pensent que travailler c’est bien.
Très bien même.
Mais que quand on a travaillé jusqu’à 60 ans c’est parfait. Quand on a cotisé 40 ans, on a fait son devoir.
Et puis, nous sommes très, très nombreux à penser qu’avant de faire travailler plus ceux qui travaillent déjà, commençons par mettre au travail ceux qui n’ont jamais commencé.


Charles SANNAT

https://insolentiae.com/retraite-pour-macron-cest-toujours-les-memes-qui-couinent/

4°/Le travail fait vivre plus longtemps selon Patrick Cohen !
par Charles Sannat | 16 Fév 2023 | Emploi & Chômage,


Cette analyse de Patrick Cohen mérite que l’on s’y arrête un petit peu.
Oui, effectivement nous ne mourrons pas tous à 60 ans. Et il est très facile, comme il est tout aussi évident que pour les métiers passion qu’un Cohen exerce dans les conditions plus que confortables, ou qui sont les miennes, moi qui travaille chez moi sans devoir me déplacer quotidiennement à l’usine, de continuer au-delà de 60 ans, et même au delà de 65 ans.
Patrick Cohen explique que ceux qui travaillent vivent plus longtemps et en meilleure santé car cela stimule.
C’est vrai.
Mais pas du tout pour tout le monde !
Quand vous êtes un homme politique, un journaliste, ou encore un chercheur comme le Professeur Montagnier, vous travaillez toujours, jusqu’à la fin. Un peu moins fort, souvent beaucoup moins vite mais vous travaillez toujours et la passion vous porte et vous transcende. C’est assez simple à comprendre. Pour cette catégorie de personne, la retraite est même une petite mort souvent très difficile à vivre.
De la même manière il est assez facile de comprendre que travailler à la chaîne, ce n’est pas la même « stimulation ». Et non, continuer à boulonner les boulons à 65 ans, à passer les codes barres à la caisse ou à s’occuper des enfants dans une école ce n’est pas du tout une bonne idée.
Quelle passion pour ramasser les poubelles, et quelle usure dans les métiers du BTP ou de la restauration par exemple.
Le raisonnement de Cohen défendu et mené également par Dussopt est parfaitement juste, pour une toute petite minorité faisant des métiers intellectuels dans un confort absolu.
Pour le reste fichons la paix à ceux qui ont déjà travaillé 40 annuités. C’est bien assez. Place aux jeunes et faisons bosser ceux qui n’ont jamais commencé.


Quant à notre ministre qui parle de retrouver le plaisir au travail, qu’il aille ramasser les poubelles pendant 40 ans, ou enseigner à des sales gosses méchants, grossiers et incultes pendant 40 ans et on en reparle.
Qu’il aille essuyer les fesses de nos vieux chez Orpea. Et on en reparle de la passion et du plaisir au travail.


Ils projettent sur les autres ce qu’ils vivent… et ce qu’ils vivent avec nos impôts est effectivement très chouette. Mais cela n’est pas représentatif du travail dans sa majorité.
Charles SANNAT

https://insolentiae.com/le-travail-fait-vivre-plus-longtemps-selon-patrick-cohen/

5°/Christian Estrosi envoie Nice dans le Metaverse !
par Charles Sannat | 16 Fév 2023 | Grille article, Métavers


Christian Estrosi vient de mettre Nice et lui-même dans le Metaverse.
Si Macron pouvait y mettre sa réforme, ses ministres et y rester ce serait une bonne chose et le Metaverse serait alors d’une grande utilité sociale.
Ne riez pas trop.
Estrosi le précurseur fait cela avec vos impôts


Charles SANNAT
« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

https://insolentiae.com/christian-estrosi-envoie-nice-dans-le-metaverse/