4476 – Kremlin – Réunion sur les questions économiques – 27 juillet 2021 – 14H35

(Image)-image-Russie-Moscou-Kremlin-20-fo_45104439-09032017

Le Président a tenu une réunion sur les questions économiques, par visioconférence.

27 juillet 2021 – 14h35 – Novo-Ogaryovo, Région de Moscou

Kremlin ECO 1 XX 4 - Réunion sur les questions économiques - 27 juillet 2021 - 14H35

Participaient à la réunion

  • le chef de cabinet du bureau exécutif présidentiel Anton Vaino

Anton_Vaino_(2019-06-26),

  • le premier vice-Premier ministre Andrei Belousov,

Andrey_Belousov_govru

  • l’assistant présidentiel Maxim Oreshkin,

assistant présidentiel Maxim Oreshkin,

  • le ministre du Développement économique Maxim Reshetnikov,

ministre du Développement économique Maxim Reshetnikov,

  • le ministre des Finances Anton Siluanov

Siluanov_portret

  • le gouverneur de la Banque centrale Elvira Nabiullina.

gouverneur de la Banque centrale Elvira Nabiullina. 22

* * *

Kremlin ECO 2 XX 4 - Réunion sur les questions économiques - 27 juillet 2021 - 14H35

Président de la Russie Vladimir Poutine : Bonjour, chers collègues.

Commençons. Nous nous réunissons régulièrement, généralement dans le même format, pour discuter de questions socio-économiques de la plus haute importance et de la plus haute importance pour le pays et tous ses citoyens. Nous l’appelons, officieusement, une réunion sur les questions économiques. Nous jetons généralement un coup d’œil à la situation actuelle et à l’avenir immédiat et plus lointain. Nous devons comparer les notes – c’est assez évident – ​​et coordonner nos efforts.

Je propose que nous discutions aujourd’hui des efforts de l’économie russe pour surmonter les conséquences de l’épidémie de coronavirus. On voit que la reprise de l’économie mondiale se poursuit, dans l’ensemble, et à un rythme assez élevé, mais ce processus objectif comporte également des risques d’inflation.

Par exemple, l’inflation a atteint plus de 5 % aux États-Unis, alors que l’objectif était d’environ 2 %, je crois, mais le déficit budgétaire américain était d’environ 15 % au cours des deux dernières années. Cela a duré deux ans, et comment ont-ils géré ce déficit? Ils ont simplement imprimé plus d’argent, ce qui a accéléré le taux d’inflation.

Bien sûr, cela a un effet à grande échelle sur l’économie mondiale, compte tenu de l’importance de l’économie américaine pour le monde et du dollar américain en tant que monnaie de réserve la plus importante et la plus demandée.

Une relance relativement rapide des principaux secteurs de l’économie nationale et du marché du travail dans notre pays, comme dans d’autres pays, comme je l’ai montré sur l’exemple des États-Unis, s’accompagne de la croissance de l’inflation, qui, bien que non si élevé, est néanmoins au-dessus de notre objectif.

Kremlin ECO 3 XX 4 - Réunion sur les questions économiques - 27 juillet 2021 - 14H35

C’est évidemment l’effet d’un certain nombre de facteurs internes et externes. Le gouvernement et la Banque centrale ont réagi comme il se doit, par des actions macroéconomiques et une réglementation sectorielle. Il est remarquable que toutes ces mesures – je tiens à le souligner – ont été coordonnées, motivées et équilibrées. Je ne doute pas que nous continuerons à agir de cette manière.

Aujourd’hui, nous allons discuter de nos priorités dans ce domaine. Nous commencerons par un rapport présenté par le ministre des Finances sur les résultats des événements du G20, auxquels M. Siluanov a assisté. Il m’a déjà fait rapport, mais je pense qu’il serait plus correct d’informer nos collègues également, après quoi nous discuterons également de la manière dont les mesures couvertes lors de ces réunions peuvent être appliquées en Russie.

S’il vous plaît, Monsieur Siluanov, commençons.

Kremlin ECO 4 XX 4 - Réunion sur les questions économiques - 27 juillet 2021 - 14H35

Les sujets

30053440-moscou-russie-feb-16-anton-siluanov-le-ministre-des-finances-de-la-fédération-de-russie-à-une-confér ministre des Finances Anton Siluanov

http://en.kremlin.ru/events/president/news/66271

1111-visiter-le-kremlin-russie