2796 – Organisation de coopération de Shanghai (OCS) … «Favoriser la prise de conscience de notre appartenance à une destinée commune»

Les ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) s’expriment sur les problèmes névralgiques de la politique mondiale

Extraits du communiqué de presse sur la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de Coopération de Shanghai (SCO):

OCS AVRIL 2018 411871

Le 24 avril 2018, Pékin a accueilli une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de Coopération de Shanghai (SCO) à laquelle ont assisté

  • la ministre des Affaires étrangères de l’Inde — Sushma Swaraj,
  • le ministre des Affaires étrangères de la République du Kazakhstan — Kairat Abdrakhmanov,
  • le Conseiller d’Etat et le ministre des Affaires étrangères de la République Populaire de Chine — Wang Yi,
  • le ministre des Affaires étrangères de la République Kirghize — Erlan Abdyldayev,
  • le ministre des Affaires étrangères de la République islamique du Pakistan — Khawaja Muhammad Asif,
  • le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie — Sergueï Lavrov,
  • le ministre des Affaires étrangères du Tadjikistan — Sirodjidin Aslov,
  • le ministre des Affaires étrangères d’Ouzbékistan — Abdulaziz Kamilov,
  • ainsi que le secrétaire général du SCO — Rashid Alimov
  • et le directeur de la Structure régionale de lutte contre le terrorisme — Yevgeny Sysoyev. […]

Les ministres ont constaté un développement rapide du monde, qui subit un changement sans précédent avec

  • l’émergence d’un ordre mondial multipolaire,
  • la mondialisation croissante de l’économie,
  • et l’interdépendance et la connectivité accrue entre les Etats.

Simultanément, le monde est toujours confronté aux risques de l’instabilité, de l’incertitude, des tensions politiques et des crises et des conflits régionaux.

Les tentatives destructrices visant à utiliser des mesures restrictives unilatérales pour exercer une pression politique et économique sur des États souverains continuent.

A cet égard, les ministres des Affaires étrangères ont souligné le besoin de suivre une approche multilatérale pour résoudre les problèmes auxquels le monde fait face et répondre aux menaces et aux défis divers, en améliorant la gouvernance mondiale sur la base d’une approche collective.

Ce qui, à son tour, faciliterait l’émergence d’une nouvelle forme de relations internationales s’appuyant sur une confiance mutuelle, la justice, l’égalité, une coopération réciproquement avantageuse et la naissance d’une communauté au destin commun.

Les ministres ont mis l’accent sur la transformation accélérée de la nature et de la géographie d’enjeux atypiques dans le monde et sur la nécessité de la communauté internationale de trouver des approches collectives pour contrer les menaces liées au terrorisme, à l’extrémisme, au trafic de drogues, aux maladies contagieuses, au changement climatique, etc. […]

Les ministres ont souligné le besoin croissant de la part de la communauté mondiale de défendre les buts et principes inscrits dans la Charte de l’ONU ainsi que les normes internationales généralement admises, et de confirmer leur engagement à augmenter leurs efforts de coordination au sein des Nations Unies, dans le but de renforcer son objectif central de gouvernance globale et d’atteindre la paix universelle, un développement partagé et une coopération internationale, notamment afin de contrer le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme. […]

Les ministres ont relevé les efforts réalisés par le gouvernement et le peuple de la République islamique d’Afghanistan pour parvenir à une réconciliation nationale et à la construction d’un État pacifique, stable, uni, prospère et dépourvu de terrorisme, d’extrémisme ou de trafic de drogues. Ils ont fait appel à la communauté internationale pour renforcer la coopération, l’ONU jouant son rôle central de coordination, afin de promouvoir une entente politique en Afghanistan et de faciliter le développement d’une économie durable et le bien-être du peuple afghan. […]

Les ministres ont confirmé leur conviction partagée qu’un processus politique ouvert, mené par les Syriens eux-mêmes, représente l’unique manière de régler la crise en Syrie. Ils sont convaincus de l’inviolabilité de la souveraineté de la Syrie, de son indépendance et de son intégrité territoriale. Ils ont également relevé l’importance des processus d’Astana et de Genève et de l’aboutissement de la Conférence du dialogue national inter-syrien (30 janvier 2018 à Sotchi) qui ont considérablement contribué à faire avancer l’entente politique en Syrie.

Les ministres ont exprimé de profondes inquiétudes au sujet des tirs de missile ordonnés par trois membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU sur le territoire syrien le 14  avril 2018.

Selon eux, les actions discutées à la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU n° 8233 le 14 avril 2018 ne font qu’empirer la souffrance du peuple syrien.

A cet effet, les ministres ont souligné l’importance de faire preuve de retenue afin d’éviter une nouvelle escalade du conflit, ils appellent au renforcement du rôle clé que jouent l’ONU et le Conseil de sécurité dans le cadre de la Charte de l’ONU en tant que corps principal pour maintenir la paix internationale, la stabilité et la sécurité.

Les ministres sont intervenus en faveur de la cohérence de la mise en œuvre de l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien (Joint Comprehensive Plan of Action) et soulignent l’importance pour les partis de rigoureusement respecter leurs obligations afin d’assurer son application intégrale et effective et encourager la paix et la stabilité dans la région.

Les ministres ont rappelé le besoin de trouver une entente politique à la crise en Ukraine, se basant sur la mise en œuvre rapide et complète de l’Accord de Minsk du 12 février 2015. […]    •

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/de/SCO_%28orthographic_projection%29.svg/1200px-SCO_%28orthographic_projection%29.svg.png PAYS QUI COMPOSENT L’OCS SUR https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_coop%C3%A9ration_de_Shanghai


Source: Communiqué de presse de la réunion des ministres des Affaires étrangères du Conseil de l’Organisation de coopération de Shanghai du 24/4/18.
eng.sectsco.org/news/20180424/413326.html
(Traduction Horizons et débats)

SOURCE/ https://www.zeit-fragen.ch/fr/editions/2018/n-10-14-mai-2018/favoriser-la-prise-de-conscience-de-notre-appartenance-a-une-destinee-commune.html