2285 – La Hongrie empêche le sommet OTAN-Ukraine à cause de la réforme de l’éducation ukrainienne portant atteinte aux Hongrois d’Ukraine 29.10.2017

Hongrie / Ukraine – La Hongrie a mis son veto à la convocation du prochain sommet OTAN-Ukraine. Cela fait suite à un différent entre la Hongrie et l’Ukraine portant sur la récente réforme de l’éducation qui menace selon Budapest la communauté hongroise d’Ukraine.

Début septembre, l’Ukraine votait une réforme de l’éducation.(article suivant) Pour le gouvernement hongrois, cette réforme porte gravement atteinte – notamment – aux droits de la minorité hongroise d’Ukraine. Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, a ainsi déclaré qu’à cause de ce “coup de couteau dans le dos”, la Hongrie n’apporterait plus aucun soutien à l’Ukraine sur la scène internationale tant qu’un changement concernant la minorité hongroise n’aurait pas lieu. Le ministre hongrois souligne que jusqu’au vote de cette loi, la Hongrie était pourtant le plus grand soutien de l’Ukraine dans son intégration, notamment en ayant soutenu le régime sans visa pour les citoyens ukrainiens.

La promesse du ministre hongrois à l’égard de l’Ukraine a été tenue : vendredi 27 octobre, la Hongrie a mis son veto pour la convocation du sommet OTAN-Ukraine prévu pour décembre. Selon le ministère hongrois, l’Ukraine ne s’écarte pas seulement des accords internationaux mais également du programme d’intégration de l’OTAN qui prévoit de faire valoir les droits des minorités.

Les ministres des Affaires étrangères de Hongrie et d’Ukraine se sont rencontrés à Budapest le 12 octobre pour discuter de la question, mais aucun compromis n’a alors été trouvé. Cependant, selon l’agence russe TASS, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a déclaré que “la tristement célèbre loi sur l’éducation qui a été condamné de par le monde comme étant discriminatoire sera amendée en faveur de la langue hongroise et d’autres langues de l’Union européenne”. Ce qui laisse à penser qu’un accord favorisant les minorités liées à des pays pouvant appuyer l’intégration de l’Ukraine dans le bloc euro-atlantique serait en discussion ; dans ce cas, la position de la Hongrie vis-à-vis de l’Ukraine pourrait revenir à la normale – comme avant septembre 2017 -, selon les commentateurs de la presse hongroise.

Pour le ministre hongrois des Affaires étrangères, cette loi sur l’éducation diminue drastiquement les droits des minorités – dont les 150.000 Hongrois. Pour les autorités ukrainiennes, il s’agit avec cette réforme de permettre à tous les citoyens ukrainiens de maîtriser la langue officielle du pays. Toutefois, en Hongrie, on souligne que le corps des enseignants hongrois de Subcarpatie/Transcarpatie signale ce problème depuis plus de 10 ans, et propose son aide pour trouver des solutions. “S’ils souhaitent renforcer l’enseignement de la langue ukrainienne, ils doivent alors réorganiser l’enseignement de la langue ukrainienne, pas retirer aux minorités le droit à l’enseignement dans leur langue maternelle,” a déclaré Péter Szijjártó.

https://visegradpost.com/fr/2017/10/29/la-hongrie-empeche-le-sommet-otan-ukraine-a-cause-de-la-reforme-de-leducation-ukrainienne-portant-atteinte-aux-hongrois-dukraine/

11 octobre 2017

Ukraine – Début septembre, le parlement ukrainien a voté une réforme du système d’éducation imposant notamment l’ukrainien comme langue obligatoire d’enseignement au secondaire. De nombreux pays s’opposent à cette réforme, tandis que la Hongrie en appelle à l’Union européenne et menace de faire barrage au rapprochement de l’Ukraine avec l’UE.

Début septembre, la Rada – le parlement ukrainien a voté une réforme de l’éducation. Désormais, la seule langue de l’enseignement au secondaire sera l’ukrainien. Exit donc les langues des minorités reconnues, comme le russe, le roumain, le bulgare, le hongrois, le polonais ou encore le grec.

Suite au vote de cette loi, les représentants des pays liés aux minorités nationales d’Ukraine se sont à l’unisson exprimés en défaveur de la réforme. Le Premier ministre ukrainien Volodymyr Groysman a alors promis que son pays attendrait l’avis de la Commission de Venise avant de ratifier la loi. Mais malgré cela, le président Porochenko a signé la loi avant tout avis extérieur… mis à part celui, positif, des États-Unis d’Amérique.

En conséquence, 37 députés européens – de Bulgarie, Pologne, Slovaquie et Hongrie – ont ensemble appelé dans une lettre ouverte l’attention du président sur le fait que cette loi viole plusieurs accords internationaux, en particulier l’article 8 de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, ainsi que les articles 13 et 14 de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales.

La Russie, mais aussi la Roumanie et la Hongrie qui ont leur propre système scolaire en parallèle en Ukraine, ont qualifié cette loi de discriminante pour leurs minorités respectives.

Mais c’est la Hongrie qui a réagi de la manière la plus virulente. S’estimant trahie, évoquant un coup de couteau dans le dos, après avoir soutenu le régime sans visa pour l’Ukraine ou encore envoyé de l’aide dans les régions sinistrées par la guerre civile, la Hongrie, par la voix de son Ministre des Affaires étrangères Péter Szijjártó a qualifié de honteux et scandaleux ces démarches contraires à l’esprit de l’Union européenne, dont l’Ukraine souhaite pourtant devenir membre.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères a annoncé que la Hongrie bloquerait désormais les avancées de l’Ukraine en matière d’intégration européenne dans le cadre du Partenariat Oriental de l’UE.

La Hongrie envisage également de mettre son veto vis-à-vis de toute aide envers l’Ukraine de la part de l’Union européenne à l’avenir. Une rencontre est prévue jeudi 12 octobre entre le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavlo Klimkin et son homologue hongrois pour traiter de la question.

https://visegradpost.com/fr/2017/10/11/reforme-de-leducation-en-ukraine-vers-un-blocage-de-son-integration-dans-lue/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s