1935 – De Serbie – Le sommet «One Belt, One Road» de Pékin est un grand succès …

2017.06.14 zivadin-jovanovic-2Zivadin Jovanovic, diplomate et homme politique serbe

par Zivadin Jovanovic,* Belgrade Forum for a World of Equals

Le Sommet «One Belt, One Road» (OBOR) de Pékin a été le grand succès du président Xi Jinping, de la direction chinoise et de la Chine. Il a réuni de nombreux dirigeants, des présidents d’États et de gouvernements et des organisations internationales ainsi que d’autres représentants de gouvernements du monde entier.

Il a été consacré, comme le dit son titre, au développement et à la mise en œuvre future du concept OBOR correspondant en français au terme «Nouvelle Route de la Soie». Cependant, la question centrale traitée était de savoir comment l’économie mondiale pourrait le mieux se remettre des longues crises et des développements bloqués.

Quelques temps après que Xi Jinping ait initié OBOR en 2013, le monde a réalisé les répercussions positives au niveau global que ce projet multidimensionnel allait avoir sur l’économie mondiale.

Ainsi, il s’est agi de la plus importante conférence constructive internationale travaillant sur les transformations du monde, les défis pour l’économie globale et la multi-polarité dans les relations internationales.

Le sommet a clarifié le rôle primordial de la Chine, en démontrant les idées et les voies pour améliorer le monde au profit de tous et comment rassembler tous les acteurs à cette fin.

  • Il a démontré une forte volonté politique en faveur d’une coopération gagnant-gagnant pour favoriser des développements innovateurs, écologiques et durables.
  • Il a donné un nouvel élan au processus de mise en œuvre de tous les projets OBOR et un soutien commun pour une coopération et une coordination améliorée des pays participants.

L’attente est si réaliste que même les pays, jusqu’à présent restés à l’écart, pourraient bientôt changer d’avis pour se joindre, d’une manière ou d’une autre, à l’initiative.

Une fois de plus, la Chine a fait preuve de sa vision et de la fascination comprise dans ce nouveau modèle de coopération gagnant-gagnant caractérisant la nouvelle ère d’un monde multipolaire.

Ce modèle rayonne par son équité, son ouverture et ses avantages mutuels à la place du protectionnisme et de la politique de force.

La grande présence internationale a confirmé un alignement croissant sur la Chine et un profond respect pour le rôle constructif que joue la Chine dans le monde.

2017.06.14 Aleksandar Vucic 1216511_les-serbes-aux-urnes-pour-confirmer-leur-contrat-avec-leurope-web-tete-021864604005_660x352p

Aleksandar Vucic.

La Serbie était représentée au plus haut niveau par le Premier ministre et Président nouvellement élu de la République Aleksandar Vucic. Elle a ainsi démontré son grand intérêt pour le projet OBOR, son respect pour le soutien de la Serbie par la Chine et par son président Xi Jinping et leur disponibilité à renforcer l’amitié traditionnelle entre les deux pays.

La délégation serbe, comportant un certain nombre de ministres, de fonctionnaires supérieurs et d’experts, est rentrée à Belgrade profondément satisfaite.

Pendant le sommet OBOR, de nouveaux accords ont été conclus. Les entreprises chinoises vont donc continuer les travaux dans le corridor 11 reliant Belgrade à l’Adriatique méridionale.1

Il a également été défini qu’en novembre prochain, pendant le 6e Sommet des Premiers ministres à Budapest, on commencera la construction du train à haute vitesse reliant Belgrade à Budapest. Ce sera le plus grand chantier d’Europe.

En outre, il a été convenu de construire un nouveau parc industriel situé à proximité de Belgrade sur la rive gauche du Danube. Il pourrait devenir la zone Pudong de la Serbie et renforcer le commerce, l’industrie et les emplois.

Selon les prises de position des ministres du gouvernement serbe, on aurait également réalisé

  • un «Memorandum of Understandig» avec l’entreprise étatique «China Road and Bridge Corporation (CRBC), pour la construction de routes, de tunnels et de ponts, y compris l’autoroute de Požega à Boljare [Autoput A 23; autoroute de 140 km reliant Pozega à Boljare sur la frontière monténégrine] ainsi que celle de Ruma à Novi Sad avec le plus long tunnel de la Serbie traversant la montagne Fruska Gora.

Tous ces projets sont évalués à 2,5 milliards de dollars.

Quant à la circulation de personnes entre la Chine et la Serbie,

  • celle-ci a obtenu un paquet à 1000 bourses d’études, une centaine par année pour les dix ans à venir.
  • Il est prévu de réaliser des vols directs de Belgrade à Pékin (Shanghai) avant la fin de l’année, contribuant ainsi au système sans visa ayant commencé en janvier de cette année.
  • Il a déjà permis de doubler, au cours des trois premiers mois, le nombre d’entrées touristiques en Serbie, comparé avec la même période de l’année précédente.

Différents autres accords ont été conclus, formant tous la base pour une coopération intensifiée et durable avec la Chine, correspondant à la position centrale de la Serbie pour les infrastructures et les transports.     •

2017.06.14 ROUTES DE LA SOIE TERRESTRES capture_decran_2016_07_30_a_16.21.50

* Zivadin Jovanovic, diplomate et homme politique serbe, a été ministre des Affaires étrangères de la République fédérale de Yougoslavie de 1998 à 2000. Depuis 2005, il préside le «Belgrade Forum for a World of Equals».

2017.06.14 ROUTE DE LA SOIE FERROVIERE 300290767

1    L’auteur préconise qu’il faut analyser soigneusement la modernisation de la voie ferrée dans le corridor 11.

  • Une ligne de chemin de fer moderne, de Belgrade à la mer Adriatique méridionale, ne créerait pas seulement un accès sensé pour de nombreux pays de la CEEC (Central Eastern European Countries)
    • sans accès à la mer (Bosnie, Herzégovine, Serbie, Hongrie, République tchèque)
    • favoriserait leur commerce et leur potentiel de développement, mais elle faciliterait également le commerce et la coopération entre les 16+1 États membres d’OBOR.
  • Finalement, la nouvelle ligne de chemin de fer serait intégrée dans le projet «Coopération trois ports maritimes» (mer Adriatique, mer Noire et mer Baltique).

source/ http://www.zeit-fragen.ch/fr/editions/2017/no-13-12-juin-2017/le-sommet-one-belt-one-road-de-pekin-un-grand-succes.html